Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Margaux Delcourt

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Margaux Delcourt

.644585_4979715005728_1689609300_n

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Margaux Delcourt (pseudo)

 

J’ai eu une enfance heureuse, puis une adolescence joyeuse pleine d’espoir ! Ma vie d’adulte ne s’est pas déroulée comme prévu. Une erreur de parcours a tout fait basculer.

Je vis à présent à la campagne et j’essaie surtout de « survivre », de « garder la tête hors de l’eau » tout en cherchant un travail.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’étais Assistante de Direction et j’aimais mon métier.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je suis passionnée du cinéma d’Audiard, dit le cinéma à Papa…j’adore Gabin, Ventura, mais aussi Montand, le cinéma des années 70…j’adore…

 

Je lis. Mon livre préféré est le Grand Meaulnes.

Je fais beaucoup de photos surtout de ma région, le Sud-Gironde proche Lot-et-Garonne.

J’aime le théâtre en effet.

Ma passion est la généalogie.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je souhaite que toutes celles et ceux qui sont confrontés au chômage puissent se dire « Je ne suis pas seul (e) » ; « ça n’arrive pas qu’aux autres »….Je souhaite que nous puissions nous sentir unis et tenter de faire quelque chose face à cette « fatalité ».

 

Je me fais connaître par le bouche à oreilles ; par les réseaux sociaux ; par la presse locale. Je vais au-devant des gens. Je leur parle. Je les écoute.

 

Je fais également des après-midis dédicaces et des salons.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Oui. Dédicaces, Tea-Time autour du livre, salon. Nous allons bientôt organiser un café littéraire

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis gamine. J’ai toujours un stylo et un papier. J’écris partout, tout le temps.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le Dernier Salaire.

 

Paris, Margaux a 48 ans lorsqu’elle est licenciée après un harcèlement moral musclé. Croyant en sa bonne étoile et surtout en sa capacité à rebondir elle va vite se retrouver confrontée aux réalités de la vie professionnelle de l’époque.

Alternant dérision, humour corrosif, tristesse, colère, elle nous emmène dans son long parcours pour ne, un jour, recevoir son dernier salaire ; terme élégant qu’elle attribue aux allocations chômage.

 

Ce premier livre relate partiellement mes aventures, celles que traversent ou ont traversé de nombreuses personnes en quête du Graal des temps modernes qu’est l’emploi.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Auprès de moi, Sur ma page FB

 

http://www.facebook.com/lederniersalaire

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je suis auto-éditeur et je diffuse moi-même mon livre.

E-Book ? j’y pense…

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

« Ne baisse jamais les bras. Avance. Relève la tête. Avance. De toute façon, tu ne peux pas reculer. Sers-toi de tes erreurs. Avance »

 

« …Avance….ne te retourne pas. »

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Romans, Poésies, Biographies

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Instinctivement je dirai…devant mon ordinateur. Ou parfois, en voiture je note ce qui me passe par la tête.

 

En train,…bref en voyages….j’écris.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

N’importe où J….tout est prétexte à écrire. Les moindres petits gestes du quotidien, la moindre rencontre, café pris, etc….

 

Non jamais de commandes d’ouvrages.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Je ne sais pas comment je les construis. C’est instinctif.

 

Non, mes personnages ne sont pas toujours, voire jamais, imaginaires. Ils sont souvent réels ou ressemblent beaucoup à quelqu’un… !

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Aucune idée. Je suis incapable de donner un conseil en la matière…

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Anna de Noailles, Flaubert, Camus, Duras, Bernanos, Vian,…..

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Les Gens de Mogador, d’Elisabeth Barbier

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Je travaille toujours sur un nouveau projet….

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Deux dédicaces les 25 & 26 septembre 2015 à Monteton (47) là où se situe l’action du livre.

Un salon du livre 25 octobre 2015 à Ste Hélène – Médoc

Un salon du livre avril à Montaigu (85)

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page FB

 

Le 8 septembre 2015,

Margaux Delcourt

.11061663_385047545025986_2035695224483526272_n

.

Je remercie sincèrement Margaux Delcourt d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 09 septembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … LAVALLEE Pierrette

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui LAVALLEE Pierrette

.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

LAVALLEE Pierrette… après des études de comptabilité, j’ai travaillé quelques années avant de me consacrer à mon métier de maman à temps plein avant il y a 18 mois d’envoyer une nouvelle érotique à une maison d’éditions.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Mère au foyer

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

La lecture mais je ne sais si on peut appeler ça un art, sinon j’aime aller au cinéma, regarder la télé.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Simplement qu’ils aiment ce qu’ils lisent. Je me fais connaître principalement par Facebook, le bouche à oreille… Ma première rencontre avec mes lecteurs n’a pas encore eu lieu.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Non, rien de tout ça

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis toujours. Mais je ne me suis lancée que dans la recherche d’une maison d’édition en octobre 2013 et j’ai principalement écrit des nouvelles érotiques

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mon prochain livre qui sortira en août 2015 aux éditions Sharon Kena est un roman bit-lit ayant pour thème principal la malédiction tsigane.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur les plateformes de téléchargement légal, comme Amazon, la Fnac, ou sur les boutiques des maisons d’éditions (Sharon Kena éditions, éditions Artalys et bien sûr Estelas Editions)

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Compte d’éditeur, je ne connais pas vraiment. Compte participatif, j’avoue que ça me trouble un peu. Compte d’auteur, l’avantage est d’être suivi par la maison d’éditions. Les e-books, je ne suis pas contre, j’ai commencé en étant édité en format numérique, même si c’est gratifiant d’avoir son « bébé » dans les mains en format papier.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

N’abandonne jamais tes rêves !

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’ai des goûts assez éclectiques en matière de lecture mais je n’aime pas trop ni les biographies, ni la poésie. Quant à l’écriture, c’est selon l’inspiration du moment.

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Je pense… je rêve et petit à petit mes pensées forment un tout, un début de scénario dont il faut que j’écrive le synopsis sur un cahier avec mes idées, des phrases, puis je me mets devant l’ordi et je mets tout ça en place.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Je puise mon inspiration partout. Un mot, une situation, une odeur et aussitôt l’imagination fuse. Et oui j’ai déjà eu des commandes d’ouvrages.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Mes personnages sont tous imaginaires même si je me sers de certains traits de caractère de proches, d’amis, ou simplement de simple rencontre pour leur donner vie.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Lancez-vous et écoutez les conseils de votre entourage, faites-vous relire, aider, demander de l’aide ne coûte rien et vous pouvez avoir de bonnes surprises.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

J’aime beaucoup d’auteur, après, celle qui m’a le plus inspiré par ses écrits est sans conteste Christy Saubesty. Ensuite j’ai eu une période Stephen King, Danielle Steel et même Barbara Cartland.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

En ce moment je relis la série Minuit de Lara Adrian.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Je termine en ce moment une saga dont le premier tome sort en Août. Une nouvelle érotique devrait également sortir dans les semaines à venir et un autre roman sentimental d’ici quelques mois…

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pour l’instant encore rien de vraiment concret

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Pierrette-Lavallee-Auteur/514796371961781?ref=hl

 

Le  15/05/2015

LAVALLEE Pierrette

 

.Pierrette Lavallée - livre

 

.

AIbEiAIAAABDCMnvuI3Z7urKQSILdmNhcmRfcGhvdG8qKDA4ZTMxNTI1NDRhODlhYmFmMTYxNTg2ODNhNGRhMmQ4MDRjNzE0MzkwAV7CTwtfguV5GC3z3Fjr1jXZYHti

.

Estelas Editions, La Roseraie, 4B Rte de Laure, 11800 Trèbes

 Estelas.editions@gmail.com  – http://estelaseditions.wix.com/estelaseditions

.

.

Je remercie sincèrement LAVALLEE Pierrette d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 21 juin 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Martine Magnin

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Martine Magnin

.

Lisa Heme

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Martine Magnin  et pseudo : Lisa Heme

Papivore, née dans une famille d’écrivains (mère, frère, grand-mère, grand-père, oncle…)

Etudes classiques, puis intérêt passionné pour la philo, la psycho et le monde des idées

Carrière professionnelle dans l’univers de la communication et des mots, puis dans les antiquités de la vie quotidienne de nos aïeux.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Toujours dans la communication et la lecture,

Et en parallèle, avoir une vie de famille, des enfants, des amis, des voyages

Responsable d’une agence de Communication et de Relations Publiques

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

La Lecture élevée au rang de passion, la cuisine au rang de religion, la musique au rang de plaisir et la couture (déco, maison) au rang de hobby

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je souhaite leur offrir quelques heures de plaisirs, de découvertes, d’émotions, de sourires

J’utilise à ma façon les réseaux FB, groupes de lecture, blogueurs littéraire – je ne suis pas une pro de la technique en ligne

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Je profite de toutes les opportunités qui se présentent, interviews, salons, lectures

Il reste que sortir de l’ombre sans piston est la vraie difficulté.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

A l’âge dix ans : un conte « La Princesse qui cassait tout », exploitée en radio par Jean Nohain,

Mes deux premiers textes, sous pseudo, sont des témoignages « Mensonges et Faux Semblants » – Ed. Les 2 Encres – «  et « Un enfant cousu de fil gris » – Is Edition

Suivis de deux essais littéraires « Le Petit Livre Rouge des Meilleurs Vœux » et « La Défête des Mères » – Ed. Estelas

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

« La Défête des Mères » : un essai littéraire, un pamphlet piquant et drôle qui remet en cause la sacro-sainte Fête des Mères. Il m’a paru depuis longtemps que certaines de nos mères ne méritaient nullement d’être fêter comme telles, loin de la sincérité, de la disponibilité, du respect. Des mères toxiques, et j’ai mené l’enquête.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Tous mes textes sont publiés en version papier et numérique, et diffusés selon les titres par Amazon, Fnac, Leclerc, par leur éditeur et  via les librairies.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Toujours difficile de percer sans coup de pouce. Mais Non aux publications à compte d’auteur et à leurs promesses vaines, Oui au compte participatif si le contrat est respectable et respecté et OUI, OUI au compte d’éditeur avec un éditeur dynamique.

Cela étant, l’enthousiasme et le dynamisme de l’éditeur comptent en premier, suivis de la visibilité et de la diffusion réelle des ouvrages. Dans ce milieu particulier, il y a le pire et le meilleur, et une part importante de flou et de pratiques ambigües.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ecoute ton cœur ! et : Carpe Diem !

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Aucune spécialité ni exclusion, du moment qu’il y a des mots, des phrases, des idées, des confrontations, selon les moments tout me plait.

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Sur l’ordi, sur des carnets, des bouts de papier, nuit et jour, avec une préférence pour la nuit.

La nuit dans le silence, le jour avec un fond sonore qui m’aide paradoxalement à me concentrer ! (une vieille habitude)

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Dans les méandres de mon cerveau, dans mes rêves, dans la vie

Aucune commande d’ouvrages, mais j’ai beaucoup écrit sur commande dans mon ancien métier de communicante.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Je viens de finir ma première fiction, mes personnages deviennent mes amis, ou mes ennemis, issus de mon imaginaire ou de la vie, en toute liberté.

Le reste, comme certaines recettes de cuisine, est mon secret. C’est la magie de l’écrit.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Lire, écrire, lire, écrire, lire, écrire, se relire, se relire, se relire et acheter toutes les grammaires possibles

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

J’ai des goûts totalement éclectiques. Tout et tous m’intéressent si l’émotion est au rendez-vous, tous ceux qui me font rêver, découvrir ou réfléchir, tous ceux qui me font rire ou frémir. Si dans ma jeunesse j’ai eu une longue phase d’amour des Sciences Fiction, mais maintenant c’est terminé.

Des lectures faciles ou difficiles, petits volumes, ou lourds pavés, romans, polars, historiques, scientifiques, littérature étrangère ou non,

Kundera, Umberto Eco, Murakami, Sagan, Michel Onfray, Camus, Cauwelaert, Fred Vargas, Kennedy, Donna Leon, Fottorino, Hubert Reeves, David Lodge, Modiano, Rufin, Erik Orsenna, Tahar Ben Jelloun…

je ne sais plus, je ne veux pas savoir, mais mon héros, c’est Gabriel Garcia Marquez, car un mec capable d’écrire, « il faisait si humide que les poissons entraient par la porte et ressortaient par la fenêtre », ne peut qu’être un génie !

Mais quand c’est mal écrit ou prétentieux, je vire. Si ça ne m’apporte rien, je ne vais pas insister !

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Je viens de finir le dernier livre d’Amélie Nothon dont le culot me fait rire, je lis Apostille au Crépuscule de Michel Onfray, après je lirai un texte facile, j’alterne

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui et non, je viens de livrer un manuscrit de mon premier roman, une fiction « Les Larmes des Saules » et je rentre dans l’ultime période de mise au point.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pour le moment je soutiens la diffusion de la Défête des Mères

Salon d’Ebreuil le 7 Juin, le reste à la rentrée, Dourdan en novembre…

Cet été, j’imagine que j’œuvrerai au soutien de la parution de ma fiction.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Chez Estelas Edition, Max sait tout de ma vie,

Sur la page FB au nom de l’Editeur, à mon nom ou sur les pages FB de mes titres

 

Le   15 Mai 2015

Martine Magnin et pseudo : Lisa Heme

.

Les larmes des saules 1ère Couv

.

AIbEiAIAAABDCMnvuI3Z7urKQSILdmNhcmRfcGhvdG8qKDA4ZTMxNTI1NDRhODlhYmFmMTYxNTg2ODNhNGRhMmQ4MDRjNzE0MzkwAV7CTwtfguV5GC3z3Fjr1jXZYHti

.

Estelas Editions, La Roseraie, 4B Rte de Laure, 11800 Trèbes

 Estelas.editions@gmail.com  – http://estelaseditions.wix.com/estelaseditions

.

Je remercie sincèrement Martine Magnin d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 15 juin 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Marie Laurent

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Marie Laurent

.

Marie Laurent

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Marie Laurent, auteur à temps plein, un peu chieuse sur les bords mais toujours pour la bonne cause. Après des études de Lettres Modernes, j’ai enseigné le Français et l’Histoire.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

L’écriture fait partie de ma vie depuis l’école primaire. À l’époque où je travaillais, je n’écrivais pas mais j’inventais des histoires.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

J’aime bien la peinture, le cinéma, le théâtre. Je suis l’auteur de trois pièces dont l’une (une saynète) a été publiée en collectif. Par contre, jamais ô grand jamais je n’aurais eu le courage de monter sur scène pour chanter ou jouer.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils m’encensent à tout propos et en tous lieux. Non, je rigole. Enfin, pas tout à fait, car j’apprécie les retours de lecture (même critiques), hélas trop rares. J’ai une page Facebook pas toujours évidente à faire vivre et je participe à quelques salons (2 cette année.)

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Je ne me prends pas assez au sérieux pour donner une conférence. J’ai parfois lu des poèmes et des extraits de nouvelles dans le cadre d’une association littéraire et dans le cadre de présentations de mes livres.  Mais c’est fini.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis l’âge de 7 ou 8 ans. La liste de mes livres publiés et non publiés serait trop longue. Beaucoup d’historiques là-dedans (c’est mon dada)) mais aussi du contemporain, du fantastique, et récemment, de l’érotique

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le dernier paru ou le dernier écrit ? Le dernier paru est « La mouche d’Eléonore » chez Artalys : une version moderne des Liaisons dangereuses où j’accommode le chef-d’œuvre de Laclos à ma sauce.  Le dernier écrit est un érotico-victorien passé du format de nouvelle à celui de novella. Pas une once de romantisme là-dedans. J’ai mélangé trois sœurs dévergondées, un pasteur obsédé, un séminariste travaillé par sa testostérone et j’ai secoué.

 

Extrait de La mouche d’Éléonore :

« Ma vie sentimentale s’apparentait au désert des Tartares de Buzzati ; j’avais beau scruter la plaine, personne ne se pointait à l’horizon. Je décidai d’y remédier, davantage pour prendre Adrien au mot que par envie véritable.

Cette résolution serait-elle restée lettre morte sans l’intervention du hasard ? Pas sûr. Pouvais-je décemment me rabattre sur le maçon qui me sifflait du haut de son échafaudage, ou sur le petit stagiaire boutonneux de l’Étincelle ? Faute d’un mâle capable de concurrencer l’inoubliable Valmont, je m’immergeai dans le travail jusqu’au cou. Enfin, j’essayai. Pondre un papier sur le dernier Goncourt, un pavé signé Joël Groelbecq, sur fond de décibels assourdissants tenait de la gageure. « Fait chier ! » m’écriai-je en envoyant à la poubelle mon énième brouillon – j’écris d’abord à la main. Cette fois, le jeunot du troisième allait savoir de quel bois je me chauffais. Façon de parler ; l’automne était froid et on gelait dans l’appart’, la faute à une chaudière défectueuse. Mon salaire me permettrait d’emménager ailleurs, mais quitter cet endroit où j’avais connu l’extase avec Adrien me donnait du vague à l’âme.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur le site de mes différents éditeurs et chez les revendeurs ; pour ceux comportant des versions papier, on peut les commander en librairie.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je publie à compte d’éditeur. Le compte d’auteur et le compte participatif peuvent être intéressants dans la mesure où l’auteur dispose d’un réseau important et de canaux pour écouler ses livres.

D’accord pour les e-books dans la mesure où ils représentent l’avenir. Les nouvelles, par exemple, trouvent plus facilement preneurs sous ce format. Tous mes bouquins sont en numérique, certains exclusivement.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

De ne pas monter au créneau à tout bout de champ, ce que j’ai tendance à faire.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’ai écrit beaucoup de nouvelles entre 2003 et 2009 (dont celle publiée dans le recueil Erotik News d’Estelas Editions) avant de me consacrer presque essentiellement au roman. Le format court est un peu réducteur.

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

À l’ordi, vu mes pattes de mouche ; l’après-midi ou le soir, je ne suis pas du matin.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Partout, dans l’Histoire ou dans la vie courante. L’idée du Maître de jet m’est venue en regardant un épisode de la série télé « Le sang de la vigne. »

J’ai eu une commande de nouvelle d’un éditeur, c’est arrivé une seule fois.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Les intrigues me viennent souvent lors d’un long trajet en voiture, dans l’eau ou en marchant. Par la suite, s’ajouteront des épisodes imprévus. Les personnages se construisent peu à peu, le choix de leur nom étant la première étape. Ils sont imaginaires, mais selon mon homme, mes héroïnes me ressemblent.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

De bien réfléchir avant de se lancer car écrire éloigne du monde réel et peut donner à nos proches le sentiment de ne plus exister.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Ils sont très nombreux. Dans ma jeunesse, j’ai eu une véritable passion pour Emily Brontë, Margaret Mitchell et Mary Webb. Puis il y eut Bazin, Troyat, Thyde Monnier, Mazo de la Roche, Juliette Benzoni et bien d’autres. Plus récemment, Anne Hébert et Lovecraft

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Rien, je n’ai pas le temps. Je sais, ce n’est pas bien, la lecture nourrit l’écriture.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, sur une parodie de romance érotique.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Le salon du Valjoly imaginaire fin octobre et la sortie de deux livres.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur les pages fb et sites de mes différents éditeurs et sur ma page auteur :

https://www.facebook.com/pages/Marie-Laurent-Auteur/121703231237553?fref=ts

Le  14 mai 2015

Marie Laurent

.

Erotik T1 - 1ere Couv

 

AIbEiAIAAABDCMnvuI3Z7urKQSILdmNhcmRfcGhvdG8qKDA4ZTMxNTI1NDRhODlhYmFmMTYxNTg2ODNhNGRhMmQ4MDRjNzE0MzkwAV7CTwtfguV5GC3z3Fjr1jXZYHti

.

Je remercie sincèrement Marie Laurent d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 11 juin 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Chris Lef – KRYSTEL

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Chris Lef – KRYSTEL

.

Sous l oeil de Jean bart

.

 

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Christelle Josette Francine née Lefebvre, veuve Logez depuis 2007, née à Calais dans le département 62 le 9 juin 1965 à 12h (j’ai coupé l’appétit à tout le monde). Passionnée de livres dés l’âge de 10 ans et gourmande d’histoires qui m’ont fait voyager, maman de 5 enfants beaucoup plus tard, je prends la plume à l’âge de 15 ans pour me lancer dans la poésie.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Lecture, dessin, peinture.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Peinture, confection de costumes historique, couture, fabrication de bijoux en perles. Ma passion est la Cour de Louis XIV et Versailles et son Roi Soleil.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

De faire vivre mon « bébé livre » quand il est venu au monde en le lisant, j’aime la critique qu’elle soit positive ou négative (négative : elle fait progresser), je me fais connaître par la radio, le bouche à oreilles, mes connaissances, le rentre dedans, internet, bourses aux livres, libraires, bibliothèques et médiathèques… J’en omets surement.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

NON

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis les années 80. J’ai écrit une bonne quinzaine d’ouvrages (historique, érotique, polar, sentimental, surréaliste).

 

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Roman policier coécrit avec un écrivain belge : Sous l’œil de Jean-Bart

L’intrique se situe à Dunkerque, dans la ville où je vis actuellement depuis 2 ans.

Résumé :

Dunkerque, 27 août 2014, Place Jean Bart.

Yorick Leroy retrouve Éva, son épouse, morte dans la salle de bains, la veille de leur dixième anniversaire de mariage. Accident ou suicide ?

Persuadé qu’il s’agit d’un crime, le commissaire Magnac ouvre une enquête. Les mensonges s’accumulent chez les antagonistes. Yorick mène une double-vie avec Petra, son ambitieuse maîtresse. David, son meilleur ami, ment aussi. Et même la caissière du supermarché Carrefour de St-Pol sur Mer ! Qu’ont-ils de si important à cacher ?

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Pour le moment chez moi… Rendement intégral sans donner 30% aux libraires

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je rêve d’être éditée à compte d’éditeur

Je publie mes livres à compte d’auteur depuis toujours tout en proposant mes textes à des éditeurs

Pas d’e-book

Pas de compte participatif qui revient plus cher qu’en passant par mon imprimeur fidèle et de qualité depuis longtemps.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Rester soi-même et naturelle en toutes circonstances et quelque soit la personne que l’on a en face de soi (ce que j’ai toujours appliqué et j’appliquerai toujours même si cela déplaît)

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

La Bible, les romans historiques, les textes philosophiques, ouvrages d’art pour la lecture.

Pour l’écriture : du drame historique ou récits érotiques

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Un chewing-gum dans la bouche, dans la nature verdoyante premier jet sur un brouillon manuel, puis second jet sur Word dans mon bureau, puis je laisse reposer mon travail, je le reprends un moment plus tard (une semaine voir un mois) et là avec mes outils dictionnaires j’étoffe. Je vais tâter le terrain si c’est un roman historique à Versailles pour m’imprégner des lieux par exemple, je m’isole totalement puis quand je suis saturée de solitude je vais vers le monde où je puise et me gave de situations, de mots, de comportements. (Molière était un grand observateur de son époque et je copie sur lui).

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Dans l’observation de mes congénères, de la nature, dans tous lieux, toutes circonstances, films, paroles, odeurs, bruits…

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Les idées me viennent souvent en faisant le ménage, parfois la nuit quand je me réveille, à l’issue d’un songe aussi, de la vue d’une belle fille ou d’une femme qui passe dans la rue, d’un parfum qui vole, d’une situation dont je suis témoins et je l’imagine autrement.

Mes personnages sont toujours fictifs mais liés à de vraies personnes et à de réels histoires ou contextes en général.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Quand la maladie de l’écriture apparaît avec tous ses symptômes alors il faut écrire, des personnes ont la guitare qui les démangent alors ils jouent, quand c’est la plume qui chatouille, il faut écrire, c’est qu’un don nous été donné pour que nous l’utilisions. Ne jamais oublié que tout le monde connaît les 7 notes de la gamme pourtant tout le monde ne peut pas faire d’opéra ! Quand on a l’art de manipuler les mots pour former des phrases qui mènent aux textes, il ne faut pas hésiter une seule seconde !!!  Pour un auteur, écrire c’est aussi vital que respirer.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Molière, Françoise Chandernagor, Marguerite Duras, Régine Desforges, Agatha Christie, Stephen King, Hitchcock et j’offense ceux que j’oublie ….Et aussi et surtout des auteurs inconnus, méconnus et non reconnus qui me demandent mon avis. Car beaucoup d’entre eux méritent plus que ce qu’ils reçoivent.

Je déteste Zola et Pagnol

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Ma Bible bien sûr débordante d’histoires de l’humanité où je puise parfois mon inspiration et un roman fantastique d’une jeune fille de 15 ans « Destin » d’Amélia Carpentier, j’adore et pour encourager cette auteure en herbe je serai son mécène pour cet été. Son histoire est merveilleuse et je tire mon chapeau pour ce premier ouvrage bien écrit et bien mené.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui : « Le retour de Lagardère », cette fois il sera déguisé en femme et non en bossu et l’action se déroule à la Cour de Louis XIV

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

NON

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Pas de renseignement pour le moment….

————-

Le  14 mai 2015.

Lefebvre Christelle veuve Logez alias KRYSTEL

.

Sous l oeil de Jean bart

.

Je remercie sincèrement Chris Lef  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 08 juin 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Eric Dubois

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Eric Dubois

.

Eric Dubois

© Frédéric Vignale

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Eric Dubois. Je suis poète, auteur d’une vingtaine de livres, blogueur, revuiste en ligne  (Le Capital des mots). Et de temps à autre dessinateur et peintre. Pour me connaître en tant que poète : http://ericdubois.info .

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

J’écrivais et j’écris toujours. Je suis avant tout un « poète ». Un poète qui dessine et peint aussi.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

L’écriture, la poésie. Ma passion c’est la poésie.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’attends un peu de compréhension. Je suis un autodidacte. Pour le moment, je ne me fais pas vraiment connaître comme peintre mais plutôt comme poète et blogueur. J’utilise donc les blogs, les réseaux sociaux. J’envisage de peindre et de dessiner davantage comme mon modèle Henri Michaux, un des plus grands poètes de langue française au siècle dernier et comme Antonin Artaud aussi. On peut regarder mes dessins, mes peintures, là : https://myspace.com/poete66/mixes/classic-peintures-et-dessins-d-eric-dubois-161683 .

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

J’ai fait des expos  simples et collectives à la fin des années 90. Puis j’ai laissé tomber dans les années 2000 (tout en continuant à dessiner et à peindre. Je compte reprendre. Je fais aussi de la photo à l’aide d’un smartphone et d’un appareil-photo numérique. Je voudrais faire une expo de mes clichés Instagram et autres selfies. On peut les regarder là : https://instagram.com/ericduboispoete/ .

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis 1996. Des dizaines de peintures sur toile, des centaines de peintures et dessins sur papier. Il faut dire que ça vient de ma famille. Mon père, « peintre du dimanche » comme on dit, peint et dessine depuis très longtemps. Ma mère aime faire du modelage. Un de mes frères peint également (connu sous le pseudonyme de Johann Dit One).

 

7/ Quel est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Un selfie. Pas grand-chose à en dire

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Nulle part. Il faut me contacter.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Peut-être de l’Art Brut et du Surréalisme ou du Dadaïsme.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Je n’en ai pas reçu, si ce n’est de continuer.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

?

 

12/ Comment travaillez-vous ? 

Sur place. Dans un atelier, une chambre.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

De moi-même.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Non.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

N’écoutez que vous-même. Vous, seul, savez.

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Klee, Kandinsky, Van Gogh, Matisse, Picasso, Basquiat.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

Warhol, Dali, Duchamp  pour avoir su comprendre avant les autres, notre époque et même avant qu’ils ne la connaissent (parce que décédés).

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Pas encore mis à part les selfies.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Non.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon journal  Les Tribulations d’Eric Dubois  http://ericdubois.net

————-

Le 27/05/2015

Eric Dubois

.

tourbillons 27 09 1999

 

lete aout 2006

 

les-danseurs

 

la gitane août 2006

 

ivresse nov 2006

 

cosmos

 

cosmogenese mars 2000

 

acrylic blues painting

.

Je remercie sincèrement Eric Dubois  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 28 mai 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Luc Corlouër

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Luc Corlouër

.

???????????????????????????????????????????????????????????????????
???????????????????????????????????????????????????????????????????

 

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Luc Corlouër, 57 ans, j’écris depuis plusieurs années, j’ai publié mon premier roman en 2007.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Ingénieur dans l’aéronautique pour le groupe Safran, je suis vendeur de services. J’ai travaillé pour Airbus, Boeing et pour les hélicoptères.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

J’aime la photographie qui est pour moi un complément aux belles lettres. J’ai d’ailleurs en projet deux livres avec des photographes dont je rédigerais les textes. Je suis aussi un rat d’archives, rien ne me fait autant plaisir que d’ouvrir un carton, sentir l’odeur et découvrir des trésors enfouis dans les documents.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je participe à des salons du livre, je réalise quelques dédicaces en librairie, j’aime échanger avec les lecteurs qui font souvent des remarques pertinentes sur les ouvrages. J’interviens également auprès des médias (journaux, radio, TV)

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Oui, pour moi, la meilleure façon d’aller au-devant de son public est la conférence. Elle est adaptée pour expliquer son travail, sa démarche, pour intéresser sur les sujets.  J’anime plusieurs conférences : les Bretons dans la construction du métro, Montauban autrefois, Sur les traces d’Edgar Faure, La Guerre 14-18.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Ma première tentative d’écriture remonte à 1976, ensuite je n’ai pas retouché la plume pendant 30 ans, Au début des années 2000 je publie dans une revue historique un sujet méconnu, l’affaire des Canadiens d’origine française « Les Bretons de Beaumont-Hamel » paru dans la revue annuelle de Bretagne 14-18.

 

En 2007, je publie mon premier roman qui traite de la construction du métro de Paris par les Bretons « La Tourmente-Kenavo » récompensé par le Prix des Bretons de Paris.

 

L’année 2009 verra la publication d’un essai historique sur la petite ville Tréguier dans les Côtes d’Armor «  Tréguier Autrefois » en collaboration avec mon ami Philippe Hodique (+ 2011), hommage à la ville de mes aïeux.

 

En 2011, j’ai emprunté les routes du sud-ouest en faisant partager les lieux que j’affectionne, ce sera « Simon de Montauban », mon deuxième roman.

 

Fin 2013, j’écris un essai humoristique intitulé « Dédicaces » ouvrage atypique sur les typologies de lecteurs illustré par Frédéric Médrano.

 

Membre du Souvenir Français, je suis également membre de la Compagnie des Ecrivains de Tarn et Garonne, je suis adhérent à l’Association des Ecrivains Bretons et à l’Association « 7àlire ».

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière publication a été co-écrite en 2014 chez Ramsay avec Rodolphe Oppenheimer, petit-fils d’Edgar Faure, intitulé « Edgar Faure, secrets d’état, secrets de famille » a connu un vrai succès et obtenu le « Prix Marc Galabru » prix d’honneur du Salon du livre de Mazamet.

Cet essai retrace la vie moins connue de l’homme que fut Edgar Faure, homme politique, certes, mais aussi auteur de chansons, procureur au tribunal de Nuremberg, académicien, homme de culture.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Dans les librairies de préférence, sur les sites marchands, chez mes éditeurs le Cormoran et Ramsay.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

La publication à compte d’éditeur est la plus classique, c’est en général celle qui permet d’être bien distribuée, donc lue. Je n’ai pas d’avis particulier sur les comptes d’auteurs ou participatif, ils correspondent souvent à une période de démarrage de l’auteur ou à une période où il souhaite maîtriser l’ensemble de ses publications. Je crois savoir que certains auteurs arrivent à équilibrer leurs comptes quand ils sont auto publiés.

L’e-book est sans doute une voie, pour ceux qui voyagent,  mais quand on a travaillé toute la journée sur l’ordinateur, que l’on a ensuite regardé la TV, lire à nouveau sur un écran avant de dormir est pour moi impossible. J’ai besoin de reposer mes yeux sur du papier.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Pour les conférences : ne pas jouer de rôle. Suivant ce conseil,  je suis comme dans la vie.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Romans en premiers qui permettent de se projeter dans des personnages, dans une époque, dans un contexte. J’aime aussi écrire des essais politiques en travaillant sur le personnage ou l’époque.

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Sur ordinateur en direct avec le texte mis en forme sous word. J’aime avoir les impressions de mes recherches sur papier afin de me plonger dans la réalité de l’histoire que je traite.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Oui trois commandes depuis que j’écris, trois essais, deux politiques, un photographique. Deux sont en projet, le troisième « Edgar Faure » est publié.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Mes personnages sont souvent extraits de la réalité, ils ont parfois existé, leur environnement est toujours fidèle à l’époque vécue. Les archives sont une source d’inspiration intarissable.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Ecrire au kilomètre, puis organiser son ouvrage en chapitres courts. Ecrire une belle intro et une conclusion inattendue.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Dans les noms du passé : Zola, Clavel, Zweig et Renan. J’aime dans les vivants Rufin, Orsenna, Joncour.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

« La chute des géants » de Ken Follett.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

« Le bosco de Kerpalud », mon dernier roman en discussion avec deux éditeurs, un parisien qui m’a déjà publié et un grand  éditeur de l’ouest de la France. Le choix s’opérera vers la fin du mois de mai, les dernières corrections seront apportées en juin et le livre devrait sortir pour les fêtes de Noël, jugez-en par vous même :

« Kerpalud-Paimpol, 1896 : Joseph Tallec est ramené chez ses parents par la gendarmerie. Le jeune gravier s’est enfui à la suite d’une violente altercation avec un gardien de l’île aux Chiens, alors qu’il se trouvait sur les bancs de Terre-Neuve.

Usurpant l’identité d’un matelot, il vivra deux années au Canada avant de s’embarquer sur un navire de commerce. Rattrapé par la justice, il devra s’engager dans la marine militaire. Ceci aurait suffi à en faire l’aventure d’une vie…

Mais, il connaîtra deux nouvelles tragédies : l’une à Calais avec l’accident du sous-marin Pluviôse et l’autre à bord du paquebot Afrique de la Compagnie des Chargeurs Réunis.

Sur ce dernier embarquement, il effectuera plusieurs voyages vers Dakar et gravira tous les échelons jusqu’à en devenir le « bosco », maître d’équipage. Mais un drame se produit le 12 janvier 1920 : le bateau sombre au large de l’île de Ré emportant avec lui 570 passagers ainsi que l’équipage essentiellement composé de Bretons.

Tiré de faits réels, ce roman nous fera revivre l’existence semée d’embûches et de misères d’un paimpolais du début de l’autre siècle. Le récit nous permettra également de découvrir l’histoire méconnue du paquebot Afrique, la plus grande catastrophe maritime française, passée sous silence après le cortège de morts de la Grande Guerre. »

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Oui plusieurs conférences, le programme est sur mon site ici : http://www.corlouer.fr/1/en_piste_767185.html

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon site internet www.corlouer.fr ou sur Facebook https://www.facebook.com/luc.corlouer

 

————-

Le  24 mai 2015

 

Luc Corlouër

.

Couvertures mai 2014 700

.

Je remercie sincèrement Luc Corlouër d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 26 mai 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Agnès Courdavault-Duhamel

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Agnès Courdavault-Duhamel

.

DSCF8349

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Agnès Courdavault

Née sous la 4ème République (sous Bourgès-Maunoury, un illustre inconnu de notre Histoire) au centre de la France, mariée, arrière-grand-mère

Etudes littéraires rapidement écourtées par la vie, suractive (aime ça, au fond)

Rescapée d’un gros tas de choses.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Plein de petits métiers puis facteur et aujourd’hui Tourneur d’Orgue de Barbarie, (toute une vie sur le trottoir !

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

J’ai adoré découvrir le théâtre (pas longtemps hélas) je chante au pied d’un orgue de barbarie , et commence la photographie…..ma passion : vivre

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

« admirateurs » rien ça fait peur……lecteurs : partager ce regard en parler s’amuser de tout ça aussi et bien sûr devenir riche comme tous les poètes que je connais ( lol)…..comment : euhhhh je ne suis pas douée, j’ai besoin des copains qui savent, ils sont gentils ils m’invitent parfois, et quand je suis embauchée c’est surtout pour chanter…

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Je participe aux évènements qui ont lieu autour des publications qui me concernent bien sûr, les « weekend end » des Ormes chez Christine Guilloux, festivals, je soutiens les copains qui en organisent (Montmeyan, ou le FPPN par exemple)

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis l’enfance, je dois mes premières considérations extra scolaires à la Jointée qui m’accueillit dès mon premier contact en son comité et dans les pages de Jointure

Membre du Comité de Lecture et d’Administration de Jointure depuis 1984, et de Poésimage (15 ans) pour qui je fus entre autres, responsable  de l’organisation de «  la nuit de la poésie débraillée »,

J’ai été inscrite à la Société des gens de lettres, et puis j’ai cessé de cotiser faute de moyens à l’époque, et je ne m’en suis plus occupée faute de temps, ce cercle était une mine d’étonnements passionnants !

J’ai fourni des textes et mon soutien logistique et scénique à un groupe d’enfants musiciens d’ici en concert classique au Canada

Publie peu, (et plutôt en groupe par goût)

Dans les revues Jointure, Le Cerf-Volant, Zburatorul  (En Roumanie) les anthologies Jointhologie, Poésie à Paris, les écrivains de la Société Littéraire des PTT (ancienne postière), dans des ouvrages collectifs Renaissance de la maison des Ormes, Emmanuel Lochac…

Un tout petit recueil en 2000 publié par le cercle Les Adex «  Au bar Andalou » épuisé

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Et le premier, en gestation, j’aimerais rassembler 4 poèmes longs (sujets sans rapports entre eux)  sous un même format à glisser dans la poche, peut être avec des photos ou des dessins (je ne sais pas dessiner, ce n’est pas gagné)…je me renseigne et prends conseils,

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Je le dirais c’est promis

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Vu mon niveau de compétence sur le sujet, je devrais faire taire mon clavier. Cela dit j’ai croisé quelques propositions un rien louches et/ou dispendieuses à faire frémir un avocat bien mûr !

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

« Ne sortez jamais avec un manuscrit sous le bras ! Choisissez un ouvrage de votre hôte » me disait Jacques Arnold et Michel Martin ajoutait  « viens prendre une bière et réfléchissons ! »

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Ecrire : poésies articles billets chansons discours fous

Lire : j’aime en général, mes amis me prêtent des livres en songeant qu’ils vont m’intéresser et ils gagnent à tous les coups, ceci me confère un éventail très large de possibilités (dans mes moyens) et une ouverture non négligeable sur des sujets que je n’aurais pas croisés seule….

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Techniquement, parfois vautrée, à la bille, au clavier, et inversement car je triture les phrases, les imprime et recommence

Sur le fond : quand c’est possible, un peu comme je chante, Jacques Arnold disait «  pop poésie », j’aurais adoré écrire  avec une certaine distinction du langage, un style aristocratique d’antan de gens un rien coincés qui se vouvoient même au lit…. mais ça ne me ressemble pas, par conséquent….

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Les voyages inspirent des poèmes courts apparentés à des photos, les expériences et les lectures approvisionnent les articles et ressentions pour Jointure et autres revues (musiques mécaniques vivantes par exemple)

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Rarement imaginaires, je raconte, j’associe, je montre

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Ne soyez pas trop sage la vie courte

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Presque tous, et curieuse avec ça… je garde une tendresse pour Hugo et Voltaire

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Les romans érotico-sentimentaux à la mode pour mieux comprendre les conversations de mes nanas

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Un autre ouvrage avec Christine Guilloux sur «  le mouvement c’est la vie, la vie c’est le mouvement »

Et deux stages chant et interprétations pour chanter bien de nouvelles chansons

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

9 et 10 mai festival d’orgues d’Arpajon

25 mai festival populaire de poésie nue de Goussainville

26 juillet festival de St Cyprien sur Dourdou

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Bonne question ! Sur le net parfois, sur ma page Facebook….

————-

Le 22 avril 2015

 

Agnès Courdavault-Duhamel

.

avril 2015 098

 

FPPN 2012

 

CIMG2361

 

poesiemo

 

monpoesi

.

Je remercie sincèrement Agnès Courdavault-Duhamel  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 23 avril 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

Publié par Un commentaire

JL à l’écoute de … Cel. B (Céline Baudry)

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Cel. B (Céline Baudry)

.

photo portrait

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Je suis Cel. B (Céline Baudry), je n’ai jamais su parler de moi.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’ai fait beaucoup de chose, toujours en relation avec le monde extérieur. Toujours en relation avec l’art sous diverses formes. J’ai besoin de m’exprimer à travers diverses méthodes, d’explorer les différentes matières qui nous sont offertes.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je pratique aussi la peinture et la photographie. Avec l’écriture elles sont mes trois passions, mais il m’est plus facile de m’exprimer à travers l’écriture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’attends de mes lecteurs qu’ils m’aident à m’améliorer, car nous avons toujours à apprendre d’autrui. Les rencontres sont de merveilleux puits intarissables de savoir, en ce moment je cible les réseaux sociaux et j’observe comment est accueilli mon roman. Je prépare aussi un site sur l’univers que j’ai créé pour cette histoire qui est en plusieurs parties.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Pas encore. Mais il me tarde de m’y mettre.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis longtemps, enfant et adolescente j’aimais écrire des poèmes. Je suis passée aux nouvelles, puis j’ai écrit un roman que j’ai envoyé dans divers maison d’édition. J’ai toujours eu des encouragements alors j’ai continué à travailler mon texte, une éditrice m’a suivie et prodigué de précieux conseils pendant quelques années. Enfin il a fallu sauter le pas de le mettre à disposition du public, là ça m’a pris aussi du temps.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mon dernier livre en date est: Qui est Sarah?

 

Qui est Sarah? C’est une partie de moi, une façon de faire justice, de me libérer de mes démons intérieurs. C’est une enfant, une femme qui fait éclater la vérité, qui souffre au travers de diverses  personnalités. Un être humain comme il y’en a des centaines qui n’ont jamais pu parler de la cruauté dont ils ont été victime. Ce livre c’est aussi le fantasme que j’aurais aimé vivre pour guérir du passé. C’est une sensibilité à fleur de peau qui explose, c’est un condensé d’émotion.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Qui est Sarah? est en version numérique sur amazone.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Les e-book sont un bon moyen de prendre la température auprès des lecteurs. Pour le reste, chaque cas peut y trouver son bonheur alors pourquoi pas.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ne jamais lâcher. Toujours apprendre.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Je lis de tout, mais j’ai une nette préférence pour les romans. C’est ce que je préfère écrire d’ailleurs, avec les nouvelles. En fait je démarre la plupart du temps sur une nouvelle.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

Partout et à n’importe quel moment, puis je retravaille mes notes le soir bien souvent. La nuit m’inspire.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Dans mes rêves nocturnes, dans mon vécu, dans ce que j’aurais aimé et aimerais vivre aussi. Je n’ai pas encore eu de commande pour la simple raison qu’il n’y a pas encore de version papier, mais j’y travaille aussi et j’espère que cela va être pour très bientôt.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Chaque personnage est un sentiment à la base, puis se développe une intrigue au fil des lignes. Malheureusement ils ne sont pas tous imaginaire.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Je ferais suivre le même qui m’a été donné: ne jamais lâcher.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Je suis une inconditionnelle de Stephen King, mais ma bibliothèque regorge aussi de bien d’autre auteur.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Je me suis laissée emportée par la vague de Cinquante nuances de Greys.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, je mets en place une série de tableau et peut être photographie pour illustrer mon roman. Puis je peaufine le tome 2.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pas encore. Je suis en ce moment sur la publication papier de: Qui est Sarah?

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

En ce moment sur une page Facebook du nom de Cel. B

Bientôt sur un site dédié à cela.

————-

Le 04 mars 2015

Cel. B (Céline Baudry)

.Couverture (1)

.

Je remercie sincèrement Cel. B (Céline Baudry)  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 05 mars 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Alain Crozier

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Alain Crozier

.AC-0040-Inter girl-2007

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Alain Crozier… parcours autodidacte.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

En premier l’écriture, très jeune… les arts plastiques sont venus vers 20 ans, un peu par effet de mode, sans trop savoir ce que je voulais faire, puis vers 25 ans, c’est devenu un moyen d’exprimer des choses.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Ecritures, musique. La passion, c’est la création sous toutes ses formes.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’aime partager, je n’attends rien en retour de particulier, mais les appréciations font toujours plaisir. Je communique par le web, site internet et réseaux sociaux. Je participe quand je peux à des salons, foires, fait des expos.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

Oui donc, mais pas encore de conférences.

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis l’âge de 20 ans pour la peinture (bien que je pratique en fait des techniques mixtes, collage + peinture surtout) et 30 ans pour la sculpture (qui est à classer dans les assemblages, je ne casse pas du caillou).

 

7/ Quel est votre dernière œuvre  ? Pouvez-vous nous en parler ?

Œuvre finie ou en cours  ? A vrai dire, mes dernières œuvres sont des photographies, sur le bizarre. La photographie est la petite sœur de la peinture, la même famille. Mes dernières sculptures sont des assemblages type accumulation d’un même élément dans des boites en bois.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Par mon intermédiaire.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non, aucune école n’apprend le plus important, qui ne s’apprend pas : la créativité, l’inspiration, etc.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Faire un travail soigné.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Pas de préférences, c’est le fond qui compte, pas la forme.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Comme je peux. Peu de temps depuis quelques années, alors le travail se fait dans la tête, longtemps, et quand j’ai quelques heures de libre, je réalise matériellement mes idées.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans ce que je vois dans la société, dans les lumières, les couleurs de l’environnement.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Non

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Rester intègre.

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Basquiat, Rauschenberg, Richard Hamilton, Wahrol, Jasper Johns, Edward Hopper

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

Arman, Marcel Duchamp, Louis Pons

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Tout le temps.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pas cette année, où je pense terminer une série de peinture pour l’exposer en 2016 en France.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon site web et les réseaux sociaux.

 

http://www.alaincrozier.com/

https://www.facebook.com/AlainCrozierManagement

https://twitter.com/alaincrozier

http://alain-crozier.quiexpose.net/artiste-peintre.html

————-

Le 03/03/2015

Alain Crozier

AC-0019-Girl next the window-2007

 

AC-0027-Fun-States-2007

 

 

AC-0036-Zep vs hurricane-2007

 

 

AC-0042-Blaugrana y Merengue-2008

.

Je remercie sincèrement Alain Crozier  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 04 mars 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.