JL à l’écoute de … François-Marie BILLARD

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui François-Marie BILLARD

.

.

1/ Qui êtes-vous ?

François-Marie BILLARD Sculpteur Céramiste.

 

Quel est votre parcours ?
Une formation technique dans les domaines de l’électrotechnique et de l’informatique, m’a menée au métier d’enseignant, après une brève incursion dans le secteur privé. Mon apprentissage de la céramique est le fruit de rencontres. D’abord avec une pièce, puis avec deux céramistes auprès de qui j’ai appris la technique de la terre : Brigitte Marionneau (cuissons de basse température et enfumages) et Yolande Cazenove (cuisson de haute température et émail). Mon travail marqué par ces deux approches de la céramique, est basé sur l’acceptation (et l’exploitation) de « l’accident » dans le processus de création. Une pièce est jugée satisfaisante lorsqu’une harmonie globale s’en dégage.

 

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

Pendant 25 ans j’ai pratiqué divers arts martiaux, étudiant simultanément la culture japonaise (calligraphie, cuisine, littérature, Zen, etc.) excepté la céramique ! J’ai de ce fait développé un attrait pour une esthétique fortement marquée par le Japon, notamment par la calligraphie. Puis au contact de la céramique, je vais découvrir la notion de « wabi-sabi ».

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

J’aime en tout premier lieu la lecture, notamment la poésie contemporaine, qui est une source de réflexion et d’inspiration, mais aussi la musique, le cinéma, le spectacle vivant.

 

Je pratique l’informatique comme outil artistique, soit en vue d’accompagner un projet d’exposition, soit dans la réalisation de catalogues, cartes de vœux, etc.

 

De manière plus générale, j’ai une passion pour les masques quels qu’ils soient et les objets rituels africains ainsi que pour la gravure.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Lors d’exposition, de portes ouvertes d’atelier. Je n’espère pas d’admirateurs mais préfère laisser les personnes rencontrer les pièces en restant à leur disposition pour échanger.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des dédicaces, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Lors des expositions, j’aime prendre le temps d’échanger avec les personnes autour du travail présenté. Dans le cas de l’installation, « Ex-Voto », j’assure une permanence complète pour rencontrer les visiteurs et expliquer le projet. De manière assez régulière je conçois un catalogue présentant mon travail, le dernier plus proche du livre d’artiste, tiré à 20 exemplaires, présentait le travail des « clefs ». À ce jour je n’ai pas fait de conférence mais je reste ouvert à cette possibilité.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ? Écrit ?

J’expose depuis le début des années 2000, j’ai commencé par un travail centré sur des pièces utilitaires bols, boîtes et contenants divers. Depuis quelques années mon travail a changé de trajectoire, travail sur les masques, les personnages et des éléments plus « abstraits ».

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le travail sur les clefs, inspirées des serrures africaines qui sont à la fois fonctionnelles et symboliques, cet ensemble tire son nom de la partie permettant de les manœuvrer. Le matériau de la partie fixe est la terre alors que ceux des pennes sont divers, rappelant ainsi la diversité des types de clefs, par là même des serrures. Depuis celles des portes à celles liées à la connaissance.

Dans certaines les deux éléments sont soudés assurant la mise sous clefs définitive d’éléments gênants. Dans quelques pièces l’ensemble est complètement symbolique, laissant à chacun le choix. L’orthographe retenue, « CLEF » au lieu de « CLÉ » est un choix calligraphique.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ? Vous entendre ? Vous voir ?

En galerie St Roch – Paris ou bien lors d’expositions temporaires et sur rendez-vous à l’atelier.

Sinon sur mon site internet http://billard-francois-marie.eu

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non aucune en particulier. Mais il faut un apprentissage solide puis accepter de prendre le temps de s’en détacher.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Être curieux, observer, travailler et construire sa voie.

 

11/ Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité?

Le bol reste un élément central du travail, même si je l’ai délaissé depuis quelque temps. Je suis sur un travail plus centré sur l’humain au sens large. De plus en plus je ressens le besoin d’accompagner le travail de céramique d’autres productions catalogues spécifiques production d’images.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Préférez-vous travailler seul (e) ou en groupe ?

Je travaille généralement seul, dans les moments ou l’inspiration manque je reviens sur le bol. C’est un élément simple et complexe. Comment faire un bol qui reste totalement harmonieux et équilibré tout en étant unique. C’est une affaire d’équilibre entre la forme et l’émail et la possibilité d’usage.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Il n’y a pas de réponse claire à cette question. De fait il est, pour ma part, évident que l’inspiration vient d’un ensemble d’éléments : lecture, expositions, observations, brouillons dans l’atelier et les moments d’errance. Tout ceci permet petit à petit de trouver le chemin qui mène aux pièces définitives ceci peut parfois être long et malaisé.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ? Qu’aimeriez-vous que l’on vous demande de réaliser ?

Une fois, et cela est resté une expérience délicate qui ne me pousse pas à espérer une nouvelle commande. En effet il y a souvent un écart, pour ne pas dire un fossé entre la perception qu’ont les personnes de ce qu’il désire et le résultat final.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

Prenez du plaisir en regardant les pièces.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

Il est difficile de répondre à cette question, aussi je vais citer quelques noms et en laisser de côté beaucoup trop.

Dans le domaine des arts plastiques, « Raku Kichizaemon XV » pour la céramique, « Denis Montfleur » et « Giacometti » pour la sculpture. En peinture sans doute « Chaïm Soutine » et le travail de gravure de « Pierre Soulages ».

Au niveau de la littérature le choix est beaucoup plus compliqué, aussi je retiendrai pour les poètes : « Basho », « Tomas Tranströmer », « Emmanuel Laugier » et « Andréa Zanzotto ». Pour les romanciers citons : Haruki Murakami, Jim Harisson.

En musique tout se complique je suis assez ouvert. Mais disons que j’aime des styles comme le baroque, la musique sacrée, la musique électronique, le Jazz et ce, sans oublier les musiques expérimentales. Il n’en reste pas moins que j’éprouve aussi une attirance pour les musiques traditionnelles du monde.

 

17/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ? Pourquoi l’avoir choisie ?

Une exposition dans le lycée professionnel où j’enseigne. Quelques pièces étaient présentées sans que mon nom ne figure sur l’affiche ou ailleurs. Des élèves d’une classe ont travaillé sur ces pièces sur le thème de l’argumentation, puis avaient préparé une dizaine de questions. Le jour de la rencontre, certains ne pouvaient pas croire que je sois l’auteur de ce travail. L’argument était « il est prof et travaille ici ». La pertinence des questions des élèves, moins proches des arts que d’autres, poussait à l’optimisme. Oui il faut plus d’art, et de pratique artistique dans les écoles.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Après presque une année de travaux d’aménagement d’un nouvel atelier à Avaray (41), je reprends le modelage. Tranquillement par des bols, accompagnés d’une recherche sur des pièces liées au thème du « passage ».

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Décembre 2017, exposition à la Galerie « Booz Art », Beaugency du 1er au 30 décembre.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Toute mon actualité sur mon site : http://billard-francois-marie.eu et notamment le calendrier.

Sur :

Page Facebook : https://www.facebook.com/ceramique.billard

Instagram : https://www.instagram.com/ceramiquebillard/

————-

Le 23 août 2017

François-Marie BILLARD

 

.

.

.

 

.

Je remercie sincèrement François-Marie BILLARD d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 05 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Séverine de Possel-Deydier, peintre

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Séverine de Possel-Deydier

.de-possel

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Séverine de Possel-Deydier.

Cela fait vingt ans que j’écris en cachette et que je peins en secret, puis la vie, de mère de famille d’une part, professionnelle d’autre part m’a forcée à ranger cela de côté au fond d’un tiroir.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai été décoratrice, manager nationale itinérante d’une enseigne de meubles et de décoration. J’ai eu un restaurant avec mon mari, puis je suis tombée malade. Après trois lourdes opérations du dos, j’ai décidé de me remettre à l’écriture et de ressortir mes textes d’il y a quelques années pour les retravailler, passion depuis toujours avec la peinture. Aujourd’hui, reconnue handicapée je ne peux plus travailler, alors je souhaite me consacrer entièrement à mes passions et vivre d’elles.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

J’écris également, des romans érotiques, mon challenge étant de poser de jolis mots sur des ressentis et sur des situations qui pourraient, sans aucune poésie, tomber dans la vulgarité.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je participe ou organise différentes expositions et des rencontres avec d’autres artistes peintres afin de monter de grandes expositions comme celle du château d’Hénonville qui était assez grandiose. J’ai une page Facebook/peintureSeverinedePosselDeydier et un site internet : galerie virtuelle http://sevedepossel.wix.com/galerie

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Oui comme expliqué précédemment.16-de-possel

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Depuis plus de 20 ans. J’ai fait des études d’Arts plastiques et littéraires. J’ai fait également de l’architecture, de la décoration, du stylisme, du dessin, de l’aquarelle, de la photo.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière toile est un triptyque « coquelicots » ils peuvent être accrochés séparément ou être juxtaposés les uns aux autres, même en décalage. La particularité de mes réalisations consiste dans le fait qu’elles appellent différentes techniques de réalisation, la peinture bien sûr mais également des jeux de collage qui vont apporter des pointes de relief sur certains endroits.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Sur le site http://sevedepossel.wix.com/galerie toutes mes actualités y figurent, les dates et lieux d’exposition, la galerie virtuelle avec différents tableaux accessibles.17-de-possel

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non je reste indépendante et autodidacte même si mon père était un peintre connu et reconnu en région parisienne avant sa mort.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Ne jamais s’éloigner de son idée de départ, ne jamais dévier sa vision de l’objectif final et ne jamais suivre le cours de la réalisation, c’est la réalisation qui doit suivre l’idée de départ afin de ne pas s’éloigner du résultat escompté.

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Je peins des fleurs, pour leurs couleurs, leur gaîté, la joie qu’elles communiquent autour d’elles et cette impression de vie.

 

15-de-possel12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui je travaille seule, j’ai un atelier chez moi.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mon imagination, une image me vient à l’esprit, se dessine dans ma tête, se construit, et il faut que je la réalise sur une toile, cela peut me prendre n’importe quand, le jour comme la nuit.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui notamment lorsque j’ai des toiles qui se vendent lors des vernissages et que les gens sont plusieurs à avoir la même alors je les réalise de nouveau en changeant les couleurs, les jeux d’ombre et de lumières, les contrastes,…

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Travailler, s’entraîner, sur les formes, les couleurs, sentir la matière se construire sous le pinceau, rendre vivants de simples coups de crayon ou touches de couleurs.14-de-possel

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ? Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Mes peintres préférés : d’abord mon maître Van Gogh, ensuite, tous les impressionnistes comme Manet, Monnet, Cézanne, Gauguin, Degas, Soutine, Berthe Morisot… Et j’ai également une admiration pour la synthèse des formes de Picasso, Mondrian, ou Braque.

J’apprécie également le surréalisme de Dali, Odilon Redon.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Non mes seules limites m’ont jusqu’ici été imposées par mes problèmes de santé.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Oui ma peinture part dans une quête un peu plus spirituelle où les fleurs, toujours présentes, vont plutôt prendre la forme d’orchidées sur les fonds beaucoup plus zen à influence asiatique.

 

14-de-possel19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’attends mon déménagement très prochain en région parisienne pour contacter les galeries de Paris et environs.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Mon site web est http://sevedepossel.wix.com/galerie

————-

Le 7 février 2017.

Séverine de Possel-Deydier

 

.13-de-possel

.12-de-possel

.

 

 

 

 

 

.

 de-possel

Biographie de Séverine de Possel-Deydier, Artiste peintre

Nouvelle sur la scène artistique, Séverine de Possel-Deydier n’en est pas pour autant novice. Bercée par une ascendance de peintres et d’écrivains, elle s’est longtemps confrontée à leur travail, admirative, trop souvent soumise à la grandeur de leurs travaux et ne se jugeant pas à la hauteur.

C’est en toute modestie qu’elle inscrit aujourd’hui sa première série de toile comme le début éclatant de sa carrière artistique. Douée d’un crayon délicat dès son plus jeune âge, peinture et écriture ne sont longtemps restés que des passions, privilégiant la vie de famille et l’honneur qu’elle fait à son père, peintre, Le Comte Edouard de Possel-Deydier.

Après des moments difficiles et une santé fragile elle retrouve en l’art l’apaisement dont elle avait besoin ; et c’est au détour d’une série de toiles printanières, florales, qu’elle vous invite à découvrir sa renaissance. Pour Séverine de Possel-Deydier, ce thème fleuri inspire le renouveau, un signe d’espoir qui éclôt à la lumière, point important qu’elle sait mettre en emphase par une gaîté rehaussée de couleurs vives, chatoyantes et nuancées.

En quête d’un perpétuel perfectionnement elle affine sa personnalité au cours des toiles et affûte sa technique. Utilisant la peinture de manière cathartique, elle souhaite aujourd’hui insuffler le même espoir et la même joie de vivre dont elle peut éprouver aujourd’hui le sentiment en vous présentant son œuvre.

 

Mathias Guillier

 

.

Je remercie sincèrement Séverine de Possel-Deydier d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 10 février 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Êcrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Jean-Jacques Castex

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jean-Jacques Castex

.

 

http://www.ateliercastex.com/

.

 1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Jean Jacques Castex

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

Études (kiné 2ème année, massages et relaxation, voyages en Inde et au Népal)

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Tous les arts plastiques, quelques lignes d’écriture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils aiment suffisamment pour en emmener chez eux, les offrir ou les promouvoir

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Mon atelier-galerie est souvent ouvert à tous…

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis 1992, les sculptures et les peintures occupent presque tout mon temps, évoluant avec de nouveaux essais ou techniques au fil des découvertes.

 

7/ Quel est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je sculpte tant de pièces de petite taille  que la dernière est finie hier et la prochaine débutera demain

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

8, rue du marché, à Aups (83630), mais aussi à la galerie “casa d’amor” de Saint Paul de Vence (06) ou encore, via internet et mon mail

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Tu veux créer? -fait!

Tu es copié?   – prends le comme un compliment, et faits en d’autres

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Je ne le sais que lorsqu’elles sont terminées

 

12/ Comment travaillez-vous ? 

Dans toutes situations

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Je dirai entre ma tête et mes mains

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, mais le vrai plaisir est de créer puis de vendre, et non d’être “commandé”

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Travaillez, regardez, essayez…..

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Il y en a tant, Picasso en a réuni pas mal à lui seul mais chaque époque a eu ses “Grands”

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Toujours

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Finalement, là où je suis le plus à jour, c’est Facebook, peu de menus ou fêtes de la veille, mais des albums assez complets de mes travaux au fil de leurs avancées

 ————-

Le 21 octobre 2015

Jean-Jacques Castex

.

Page_2

IMG_0715

1380234_10202359938260203_1575343661_n

Page_1

IMG_0503

IMG_0448

.

Je remercie sincèrement Jean-Jacques Castex d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 24 octobre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

JL à l’écoute de … Alain Crozier

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Alain Crozier

.AC-0040-Inter girl-2007

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Alain Crozier… parcours autodidacte.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

En premier l’écriture, très jeune… les arts plastiques sont venus vers 20 ans, un peu par effet de mode, sans trop savoir ce que je voulais faire, puis vers 25 ans, c’est devenu un moyen d’exprimer des choses.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Ecritures, musique. La passion, c’est la création sous toutes ses formes.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’aime partager, je n’attends rien en retour de particulier, mais les appréciations font toujours plaisir. Je communique par le web, site internet et réseaux sociaux. Je participe quand je peux à des salons, foires, fait des expos.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

Oui donc, mais pas encore de conférences.

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis l’âge de 20 ans pour la peinture (bien que je pratique en fait des techniques mixtes, collage + peinture surtout) et 30 ans pour la sculpture (qui est à classer dans les assemblages, je ne casse pas du caillou).

 

7/ Quel est votre dernière œuvre  ? Pouvez-vous nous en parler ?

Œuvre finie ou en cours  ? A vrai dire, mes dernières œuvres sont des photographies, sur le bizarre. La photographie est la petite sœur de la peinture, la même famille. Mes dernières sculptures sont des assemblages type accumulation d’un même élément dans des boites en bois.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Par mon intermédiaire.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non, aucune école n’apprend le plus important, qui ne s’apprend pas : la créativité, l’inspiration, etc.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Faire un travail soigné.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Pas de préférences, c’est le fond qui compte, pas la forme.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Comme je peux. Peu de temps depuis quelques années, alors le travail se fait dans la tête, longtemps, et quand j’ai quelques heures de libre, je réalise matériellement mes idées.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans ce que je vois dans la société, dans les lumières, les couleurs de l’environnement.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Non

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Rester intègre.

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Basquiat, Rauschenberg, Richard Hamilton, Wahrol, Jasper Johns, Edward Hopper

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

Arman, Marcel Duchamp, Louis Pons

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Tout le temps.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pas cette année, où je pense terminer une série de peinture pour l’exposer en 2016 en France.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon site web et les réseaux sociaux.

 

http://www.alaincrozier.com/

https://www.facebook.com/AlainCrozierManagement

https://twitter.com/alaincrozier

http://alain-crozier.quiexpose.net/artiste-peintre.html

————-

Le 03/03/2015

Alain Crozier

AC-0019-Girl next the window-2007

 

AC-0027-Fun-States-2007

 

 

AC-0036-Zep vs hurricane-2007

 

 

AC-0042-Blaugrana y Merengue-2008

.

Je remercie sincèrement Alain Crozier  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 04 mars 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

Les peintres du mois de janvier 2015

Tout un programme pour le début de 2015 !

Guy Garnier colleur de papier

Guy Garnier.

.

.

Guy Garnier

Un maître du collage de papier

.

Photo

.

Guy Garnier est un artiste collagiste français, né dans le marais poitevin à Damvix en 1948. Il réside à Theys, village de montagne près de Grenoble.

Il a commencé par la peinture à l’huile qu’il a abandonnée après une visite des oeuvres de Kurt Schwitters.

Désormais, il colle. Il pratique le collage de prospectus et feuilles de magazines. Il ne perd rien. Il récupère tout.

.

Photo

.

C’est un artiste autodidacte qui réalise des assemblages et des collages de papiers et autres matières diverses et variées.

Il dit « Mes tableaux collages sont composés de feuilles de magazines et de prospectus sortis de ma boite à lettres ».

Il ajoute : « Créer, c’est mettre en scène des réalités ou des rêves que l’oeil de chacun verra de sa propre expérience « .

.

Photo

.

Cela fait une bonne vingtaine d’années que Guy Garnier se consacre à cet art. Il préfère le papier qu’il déchire, lacère, froisse, décolore ou au contraire qu’il rehausse en couleurs. Puis, il prend un carton, souvent un vieux calendrier, qui lui sert de support pour coller ses créations.

Il règle la mise en scène de ses créations, les formes, les couleurs, les harmonies. Le plus souvent, le tableau se contruit de lui-même. Souvent la magie opère, les morceaux de papier s’assemblent harmonieusement.

.

Photo

.

Guy continue : « J’adore cette transe qui me parcourt quand l’évidence d’un tableau s’impose et m’accapare entièrement. » 

Après un silence, il lance : « Créer c’est mettre en scène des réalités ou des rêves que l’oeil de chacun verra de sa propre expérience».

Il dit « apprendre tous les jours d’Antoni Tapiès, de Jean-Michel Basquiat et beaucoup d’autres ».

.

Photo : L'eau est lourde à un jour de la source -René Char<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Collage papiers</p><br /><br /><br /><br /><br /><br /><p>site:<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />http://guy-garnier-collages.com

.

Guy Garnier, un esthète, qui compose des oeuvres d’une finesse incroyable et d’une sensibilité sans pareille. Les tons pastels sont inoubliables.

Mis à part les papiers à recycler, il utilise de la colle et des supports. Mais, sans son imagination débordante et sa créativité inouie, il n’y aurait pas d’oeuvres.

.

Photo

.

Et ses oeuvres constituent son OEUVRE, son GRAND OEUVRE.

Photo

.

Photo

.

Ses oeuvres parlent plus que lui. Elles se laissent regarder.

On ne s’en lasse pas. C’est beau !

.

Si vous voulez en savoir plus :

http://guy-garnier-collages.com/

.

Guy GARNIER, et je l’en remercie, a mis à ma disposition les liens suivants sur son travail :

Magazine « Autour des Auteurs » : http://www.autour-des-auteurs.net/magazine/magazine_n24.html

France Musique : http://www.francemusique.fr/emission/contes-du-jour-et-de-la-nuit/2012-ete/10-week-end-poemes-de-guy-garnier-1-2-10-19-2013-00-00

http://www.francemusique.fr/emission/contes-du-jour-et-de-la-nuit/2012-ete/10-week-end-poemes-de-guy-garnier-2-2-10-20-2013-00-00

http://www.dailymotion.com/video/x17ydbb_funambule-guy-garnier-veronique-sauger-davidaz_creation

http://www.dailymotion.com/video/xx1um1_lili-dring-ne-veut-pas-grandir-veronique-sauger-kreisler_creation

http://www.dailymotion.com/video/xyis7b_lili-dring-ne-veut-pas-grandir-2-veronique-sauger-kreisler_creation

.
Voilà ce qu’il s’écrit pour sa présentation dans les expositions  :

Les œuvres poétiques et imaginatives de Guy Garnier

 

<<Créer c’est mettre en scène des réalités ou des rêves que l’œil de chacun verra de sa propre expérience>>

Guy Garnier est un artiste collagiste et poète français, né dans le marais poitevin à Damvix en 1948,Il vit actuellement à Theys, un village de montagne près de Grenoble,

 Artiste autodidacte, il a d’abord pratiqué la peinture à l’huile avant de s’adonner au collage de papiers de toutes sortes sortis de sa boîte à lettres, prospectus et feuilles de magazines,

 Parallèlement  Guy Garnier écrit des poèmes qui sont dans la lignée de son travail de collage,

 D’apparence naïve et singulière les œuvres de cet artiste s’inscrivent dans une démarche onirique que d’aucuns nommeront représentation de l’inconscient, C’est ainsi que la mise en scène des formes, des couleurs, des harmonies, parfois programmée est le plus souvent laissée aux automatismes de l’imagination et du rêve, le tableau se construit de lui-même, les morceaux de papiers s’assemblant comme par magie,

 <<J’adore cette transe qui me parcourt quand l’évidence d’un tableau ou d’un poème s’impose et m’accapare entièrement>>

 Les compositions de cet artiste ne sont pas hermétiques, Lors des expositions le spectateur peut trouver facilement des failles par où entrer et trouver son compte dans le rêve ou la réalité,

 Guy Garnier expose dans des galeries ou salons tel que le Salon des Indépendants de Lyon ou le Salon de Peinture de Vienne, Un de ses tableaux « Sieste à Rio » fut en première page du magazine francophone L’Observatoire en Avril 2010,

En 2013 des collages et des poèmes furent présentés dans les Contes du jour et de la nuit, une émission web de France Musique,

.

Un grand merci à Guy GARNIER et toute mon admiration pour son OEUVRE.

.

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.wordpress.com/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .