Le soleil qui rend fort Idéelle

. . AU SOLEIL . . Ce qui ne me tue pas Me rend forte On pourrait en venir aux mains Je suis à celui qui me transporte Je reste tant que l’on me supporte Où je reprends seule le chemin Malgré les risques que cela comporte Avec toi j’irai bien Même sans toi j’irai […]

via Je suis à celui qui me transporte … — Le monde est dans tes yeux …

Une raison d’être, Alexandra Delrue

Une raison d’être

Alexandra Delrue

Roman sentimental érotique

BoD éditions

256 pages – 15 Euros,

ISBN : 9 782322 158089

.

 

.

Quatrième de Couverture

L’exposition de Sofia connaît un franc succès. Les visiteurs sont nombreux, les critiques élogieuses et les ventes s’annoncent fructueuses. Une seule personne manque à son bonheur : son frère Silvano. Il est absent. Il ne viendra pas. Il vient de se suicider. Dès lors, la vie de la jeune femme perd tout son sens. Elle n’a plus d’espoirs, de repères, de raison d’être. Lentement, elle va sombrer dans la dépression, penser au suicide, finir tétraplégique. L’histoire de la Napolitaine pourrait s’arrêter là, une femme enchaînée à un fauteuil roulant dans l’attente de la mort. Pourtant, son destin va basculer avec l’arrivée d’Éric Kaempfert, kinésithérapeute séduisant et expérimenté. Avec son franc-parler et son charme, il va l’aider à surmonter son chagrin, les épreuves liées à sa rééducation, à retrouver son autonomie et à voir l’avenir avec sérénité.

.

Un extrait :

 

Une vieille femme est penchée au-dessus de moi. Elle me parle, du moins ses lèvres bougent, mais je n’entends rien. Mon corps raide et lourd ne me fait plus souffrir. Je ne respire presque plus et me concentre sur les battements de mon coeur. Ils sont rapides. 1, 2, 3, 4, 5… si rapides que je perds le fil. Un homme et une femme sont accroupis près de moi. Je ne les connais pas. Que veulent-ils ? Je crois qu’ils crient, du moins leurs visages sont crispés. Être si jeunes et si remontés ! Je leur souris, enfin je crois, pour les rassurer. Je vais bien, ne vous inquiétez pas. Tout est bientôt fini. Je suis en paix, car je vais bientôt le rejoindre. Il m’attend. Dans le souci de me contrarier ou par sadisme, l’homme me gifle à plusieurs reprises. Je fronce les sourcils de contrariété, car honnêtement, je n’ai rien senti. Pour qui ce freluquet se prend-il ? Ne sait-il pas qu’il est interdit de frapper un homme déjà à terre ? La femme prend l’une de mes mains et y enfonce son stylo. Quelle bande de cinglés ces deux-là ! Vont-ils me découper en morceaux pour me donner à leurs chiens ?

.

Ce que j’en pense

Ce livre est passionnant humainement parlant. Le titre est très adapté à ce roman sentimental érotique.

Sofia est dépressive et elle est victime d’un accident qui la conduit chez un kinésithérapeute dans une clinique appropriée. L’histoire pourrait être banale mais l’amour s’en mêle.

Les progrès vers la guérison vont au même rythme que ceux de l’amour entre… L’on se pose tout au long du livre deux questions : Sofia va-t-elle remarcher normalement ? Sofia va-t-elle arriver à ses fins avec son guérisseur ?

La raison d’être est une histoire bouleversante et pose une question : l’Amour peut-il guérir ? Au-delà, Être dans le sens d’exister et de vivre, au contraire d’avoir, impose-t-il de vivre dans l’Amour ?

Bref, je me suis attaché à ce livre excellent dont l’érotisme est omniprésent comme le sel est dans la mer. Je pense que ce n’est pas un livre à mettre dans toutes les mains car la part érotique est importante. Sofia joue ce jeu d’une manière sensuelle.

 

Lisez-le !

.

 

.

L’auteur

Titulaire d’un bac économique et social et d’une Maîtrise d’archéologie à Nanterre, elle a travaillé sur des chantiers de fouille du Château de Vincennes et au laboratoire de Villejuif. Elle avait auparavant étudié l’histoire à l’université d’Aix-en-Provence.

Elle enseigne à Sens et surtout écrit car elle n’en est pas à son premier livre.

Elle a publié Seconde Chance, un roman sentimental, un peu érotique pour certains lecteurs (quand un homme et une femme se rencontrent, ils ne jouent pas aux cartes).

Changeant de sujet, elle vient également de publier un énorme pavé de près de 600 pages sous le titre BALADE PARISIENNE traitant à travers de dix circuits pédestres du Premier arrondissement de Paris comme les églises, les ponts, les musées, les commerces, les immeubles… Elle nous entraîne dans l’histoire de lieux connus ou inconnus avec une foule de détails, qui font de ce livre un ouvrage de références à avoir dans sa bibliothèque.

 

.

 

.

Pour en savoir plus sur l’auteur, suivez ce lien :

https://librebonimenteur.net/2015/11/06/jl-a-lecoute-de-alexandra-delrue/

.

 

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 04 octobre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Le Poème de la semaine n° 27

.

Le Poème de la semaine n° 27

.

 

.

Je suis accro

.

Je suis accro

Je suis accroché

Cet été crie mon amour

J’ai mal de vivre

.

Tu m’as attrapé

Mon corps s’étiole après toi

Tu es mon hiver

.

Mon amour pour toi

Donne-moi une seule caresse

Refuser l’enfer

.

Je suis accro

Accro je crie mon amour après toi

Je suis accro à toi pour toujours

.

À ta silhouette à ton corps je suis accro

À tes cheveux à ta voix je suis accro

Je crie mon amour après toi

.

À ton front à tes yeux je suis accro

À ta bouche à tes lèvres je suis …

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Le Poème de la semaine n° 23

.

.

Le Poème de la semaine n° 23

.

 

 

 

.

Je hais la haine (haïkus)

.

Je hais la haine

Ce soir le crabe m’habite

Pourtant je l’aime

 

Cancer des pensées

La haine comme un …

 

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Le Poème de la semaine n° 22

.

.

Le Poème de la semaine n° 22

.

 

 

 

.

Je hais la haine

.

Je hais la haine

La haine aussi forte, plus peut-être

Que l’amour, l’amour passion

.

Quand l’amour se déchire,

Se rompt d’un coup de poignard

Il ne reste que la haine

.

La haine, ce cancer des pensées

Ce crabe du cerveau

Ce mangeur de …

 

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Le Poème de la semaine n° 12

20150601_104303.

Le Poème de la semaine n° 12

.

.

III

TRUISME

A

Le truisme est une vérité.

L’altruisme, contraire de l’égoïsme, pousse à se montrer généreux et désintéressé pour les autres.

L’égoïsme, c’est la même chose mais pour soi.

Un geste d’amour pour les autres ou pour soi ?

B

Égoïsme et altruisme

L’amour de soi n’est pas égoïsme.

L’amour des autres n’est pas altruisme.

Je me permets d’être comme je suis.

Je ne vis que par et pour les autres.

Je ne m’aime pas, je suis égoïste.

Je m’aime, je suis altruiste.

Je m’occupe de mon propre plaisir.

Je suis généreux envers les autres.

M’aimer, c’est me …

.

La suite en suivant le lien suivant :

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

MINE DE RIEN, Franck Buirod

MINE DE RIEN

Franck Buirod

Roman

 

 

IN OCTAVO éditions

128 pages – Octobre 2016 – Prix 15 €

ISBN 978-2-84878-217-1

http://www.inoctavo-editions.com/

.

 
 .

En quatrième de couverture, l’éditeur nous indique ce qui suit :

Une famille recomposée : la mère, sa fille et le beau-père, un célèbre romancier à succès.
Vient s’ajouter à ce trio Lise personnage ambigu du dernier roman d’Alain. Jusqu’au jour, où …
Une histoire d’amour qui se noue entre le beau-père et sa belle-fille. Une histoire d’amour qui ne se résume pas seulement à cette apparente immoralité.
Jalousies, mensonges, culpabilités et secrets s’invitent dans toutes les interactions sentimentales des personnages.
Un regard sans jugement sur le faux pas toujours possible, sur le pardon aussi, en tout cas une histoire qui ne peut laisser indifférent.
Extrait :

…Il existe une véritable complicité entre Alain et Marine qui vient maintenant le rejoindre dans la cuisine.
La tête entourée d’une serviette, elle discute avec lui tout en se séchant mécaniquement les cheveux.
Alain l’a connue très jeune, avant même qu’elle ne prononce ses premiers mots. Il n’a jamais véritablement remplacé son père décédé tragiquement lors d’une compétition d’équitation. Mais il y a toujours eu beaucoup de respect entre eux deux et la conscience claire de la place de chacun dans ce trio recomposé. Marine est la fille de Brigitte et Alain est l’homme de Brigitte.
La vie est ainsi faite et Marine a pleinement accepté cette situation. Force est de reconnaître qu’elle est d’une admirable intelligence et d’une rare élégance pour une adolescente d’à peine dix-sept ans…

 

.

 

.

http://www.inoctavo-editions.com/livre-196-mine-de-rien

.

Ce que j’en pense :

Ce livre est court, certes. Il ne traite pas longuement de la relation entre le beau-père et la belle-fille, certes. Mais pour moi, l’essentiel a été dit. Il relate les sentiments d’interdit ressentis par les personnages.

L’on peut regretter que telle ou telle facette de l’intrigue n’ait pas été approfondie. Mais est-ce nécessaire au final ? L’immoralité est bien campée. Peut-être qu’un développement plus long aurait abouti à du « patos ». A moins que certains lecteurs voudraient y trouver une réponse à leurs propres problèmes, ce qui n’était pas le sujet de ce livre.

Pour moi l’écriture est fluide. J’ai bien aimé la construction du texte et surtout la fin à laquelle je ne m’attendais pas.

Pour un premier roman, je trouve que l’auteur ne s’en est pas si mal sorti. Nul doute qu’il en écrira un second plus nourri.

.

Quelques mots sur l’auteur :

La quatrième de couverture nous explique que Franck Buirod a l’insolence de sa jeunesse et le goût des premières fois. Inspiré par l’amitié qui le liait à Guillaume Depardieu, il fait ses premiers pas aux cours Florent. Le théâtre bien sûr, si formateur, s’impose à lui avec sa suite logique, le cinéma. Il intègre à 21 ans la troupe de Pierre Palmade, où il écrit ses premiers sketchs.

En 2013, il réalise son premier court métrage « Train de nuit ».

En 2014, il écrit sa première pièce de théâtre « Le bistro du village », évoquant son enfance dans ce lieu si particulier, entouré des siens et des habitués du bar.

Il crée enfin en 2016 le premier festival de courts métrages de Bougival.

Lui vient alors l’envie d’écrire ce premier roman qu’il vous présente aujourd’hui.

S’il n’était pas fait pour les études, il est, à n’en pas douter, doué pour les arts et il se construit pas à pas dans la pratique de ces derniers.

Brillant touche-à-tout, mine de rien … il avance !

.

Franck Buirod est comédien, metteur en scène. Il est originaire de Bougival.

Pour en savoir plus, suivez ce lien :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Franck_Buirod

 

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 25 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.