Estelle Belleteste en acrostiche, par Jean-Louis Riguet

 

.

ÉVADEZ-VOUS UN INSTANT !

LISEZ UN ACROSTICHE ET LAISSEZ VOTRE ESPRIT S’ÉCHAPPER AILLEURS

Aujourd’hui un poème extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE,

recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet

 

 

 

 

Dans le thème Les Artistes

un acrostiche de Jean-Louis Riguet

en hommage à Estelle Belletoise

 

Estelle artiste peintre talentueuse
Stella pour les intimes poétisant ses créations
Toiles faites par cette femme discrète
En création d’une nervure de chêne
Le nu féminin s’avance vers la vie passée
La femme discrète côtoie les anges
Embellie par des lèvres attendries

Bière dans une chope déformée
Engendrement d‘un érotisme de miel
La végétarienne encense le cheval
L’arène pleure le taureau rougi de sang
Expression fragile d’une peinture de force
Tendue vers un visage fluide et ingénu
Oubliant le galbe aventureux des reins
Invitant à un érotisme de miel
Scrutant l’ombre d’un verre bancal
Enfermé dans une cage virtuelle stylisée

Perroquet vert se rêvant en rouge
En liberté hors de sa cage bleue
Incitant un accordéon à se contorsionner
Négatif se transformant en positif
Toujours l’empreinte de son doigt
Ride une chaise en bois où sans crainte
Et patiemment la mort attend le chemin sans hautbois

 

.

 Ce poème est extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE, recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet, qui abordent chacun à sa manière quatre thèmes : Entre gens civilisés, Proverbes et citations – Sentences et adages, Les Artistes et la Nature.

Rappelons que l’acrostiche est une forme poétique consistant à ce que la première lettre ou les premiers mots d’une suite de vers composent un mot ou une expression lue à la verticale. Les vers sont alors disposés de telle manière que la lecture des premières lettres effectuée de haut en bas, révèle le message.

Ce n’est pas une forme nouvelle puisque l’acrostiche était au Moyen-âge le moyen employé pour signer son nom ou désigner discrètement les personnes auxquelles on voulait montrer de la sympathie ou qu’on désirait honorer.

 

 

.

 

.

Infos pratiques

 

Disponible sur https://www.amazon.fr/acrostiches-en-libert%C3%A9-Jean-Louis-Riguet/dp/2379040095

sur www.premedit.net et en librairie.

ISBN : 978-2-37904-009-2 – 145 pages – 15 € TTC

Couverture :  © Thierry Lamotte

 

Envoi de visuels ou du livre, coordonnées des auteurs sur demande à contact@premedit.net

 

.

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 02 juillet 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Jacques Castex en acrostiche, par Jean-Louis Riguet

 

.

ÉVADEZ-VOUS UN INSTANT !

LISEZ UN ACROSTICHE ET LAISSEZ VOTRE ESPRIT S’ÉCHAPPER AILLEURS

Aujourd’hui un poème extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE,

recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet

 

 

 

 

Dans le thème Les Artistes

un acrostiche de Jean-Louis Riguet

en hommage à Jean-Jacques Castex

 

Jean-Jacques peint et sculpte dans le midi
Expose ses créations et celles des autres dans son atelier
Amadoue d’une cicatrice à sa manière le merisier
Ne dévoile à d’autres yeux que ce qu’il estime beau

Jean-Jacques ne fait pas toujours le Jacques car il
Aime engendrer la vie poétique quand il
Célèbre les Cèdres de Provence
Quelquefois il stylise l’olivier
Usant de son opinel au manche sculpté
Empruntant le cabochon de grenat à la pierre marbrière
Sous son visage émacié la moustache gaillarde

Cristallise la calcite indomptée
Avant de dire bonne nuit les petits
Sur une toile de coton enduite
Terre de Salernes cuite pour matériau
Entre mille choses disparates
Xyste le vendredi pour une exposition d’art

Le peintre sculpte le marbre de Carrare
Et le hausse d’un rouge vif rubis

Parfois il offre vie à la Fille de l’Air
Et lui donne pour l’accompagner un frère
Invente Hermès ou un petit duc en obsidienne
Noie son chagrin au pied d’un
Totem de la Germination en devenir
Racontant le vol de l’Aigle Noir
En implantant une lame acier en carbone sur un bois

 

 

Se cache derrière le masque de fer
Célèbre dans la nuit andalouse où
Une fresque en plâtre se trouve
L’huile imprègne la peinture et
Patine un bronze sur une terre de Salernes cuite
Tendre jeune femme creusée sur un opinel
En attente d’une bonne nuit réparatrice

 

 

.

 Ce poème est extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE, recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet, qui abordent chacun à sa manière quatre thèmes : Entre gens civilisés, Proverbes et citations – Sentences et adages, Les Artistes et la Nature.

Rappelons que l’acrostiche est une forme poétique consistant à ce que la première lettre ou les premiers mots d’une suite de vers composent un mot ou une expression lue à la verticale. Les vers sont alors disposés de telle manière que la lecture des premières lettres effectuée de haut en bas, révèle le message.

Ce n’est pas une forme nouvelle puisque l’acrostiche était au Moyen-âge le moyen employé pour signer son nom ou désigner discrètement les personnes auxquelles on voulait montrer de la sympathie ou qu’on désirait honorer.

 

 

.

 

.

Infos pratiques

 

Disponible sur https://www.amazon.fr/acrostiches-en-libert%C3%A9-Jean-Louis-Riguet/dp/2379040095

sur www.premedit.net et en librairie.

ISBN : 978-2-37904-009-2 – 145 pages – 15 € TTC

Couverture :  © Thierry Lamotte

 

Envoi de visuels ou du livre, coordonnées des auteurs sur demande à contact@premedit.net

 

.

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 28 juin 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

JL à l’écoute de … Ziska Larouge


JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Ziska Larouge

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Ziska Larouge, romancière, nouvelliste et scénariste. Je publie mes écrits depuis l’année 2015, mais, depuis l’enfance, je suis une « raconteuse » d’histoires. Mon imagination est… débordante !

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Je suis graphiste.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Ma passion est bien sûr celle d’écrire ! De tout. Du roman à la nouvelle, du scénario au théâtre, de la chanson…

Je suis fascinée par toutes les formes d’art. Mes grands-pères, Ernest Heylens et Willem Paerels étaient respectivement sculpteur et peintre. « Donner à voir », d’une manière ou d’une autre, doit être inscrit dans mes gènes !

J’apprécie la collaboration entre artistes, écrivains, musiciens, plasticiens… Ainsi, j’enregistre mes textes courts avec Ket Hagaha, qui leur crée un univers musical. Le peintre, José Mangano, illustre les couvertures de mes romans.

J’aime chanter, aussi. J’ai fait partie pendant quelques années d’un groupe de chants du monde : Zilbanum, dirigé par Frédérique Rochette.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Le plaisir que je ressens quand j’écris est jubilatoire. Le plus joli cadeau que puisse m’offrir un lecteur est de ne pas lâcher mon livre avant la dernière page ! Quoi de plus réjouissant pour un auteur que ce pouvoir de distraire ?

Les réseaux sociaux sont des alliés précieux pour se faire connaître. Je veille à être présente et réactive sur Facebook. J’ai aussi un site internet et un blog. Et, pour les rencontres « en vrai », il y a les salons et les séances de signatures…

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

À la demande, oui, bien sûr. Je me suis promis de ne jamais bouder l’honneur qui m’est fait quand on me sollicite. Même si je n’écris pas encore de livres pour la jeunesse, j’ai eu l’occasion d’intervenir en classe et d’y mener quelques ateliers d’écriture. J’ai adoré ! Désacraliser l’acte d’écrire, (r)éveiller l’imaginaire, oser et faire oser…

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’ai le sentiment d’avoir toujours écrit, même si je n’ai jamais songé à l’objet « livre » avant d’y être poussée par mes amis, en 2015.

À ce jour, j’ai écrit deux scénarios, participé à de nombreux ouvrages collectifs, me suis essayée à l’écriture théâtrale, ai publié un recueil de nouvelles : Au diable !, un micro roman : Le goût de tuer, deux romans : Le plus important et Les Chaises musicales. Deux sont à paraître prochainement. J’ai encore des « surprises » plein mes tiroirs !

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière parution est un thriller psychologique : Les Chaises musicales, édité chez Weyrich Éditions (collection « Plumes du coq »), une maison d’édition belge qui me fait (et qui a ma) confiance. J’y raconte l’histoire d’un groupe de rock « Les Chaises musicales ». Le groupe s’est défait suite à une histoire sulfureuse, mais ses quatre membres restent en contact, car ce qui les lie va bien au-delà des apparences. Survient une attachée de presse, une jolie pimbêche qui rêve de les faire remonter sur scène au Japon… Sauf que…

 

Pour la petite histoire, j’ai imaginé dans ce roman, les paroles du titre phare des « Chaises musicales ». Suite à ma rencontre avec le musicien Ket Hagaha, nous l’avons mis en musique et je l’interprète, finalement ! Vous pouvez le découvrir à l’écoute sur mon site, en bonus.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

En librairie, sur commande ou via le site des éditeurs. Ou par le biais de mon adresse Facebook ou courriel (ziskalarouge@gmail.com), si le lecteur souhaite une dédicace !

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? À l’e-book ?

Je pense qu’il y a, autant que faire ce peu, des métiers à préserver : l’éditeur, le libraire, le diffuseur, l’illustrateur, le correcteur, le graphiste, l’imprimeur… La chaîne du livre est longue et fait travailler tout un petit monde, auquel on ne pense pas de prime abord.

 

Je honnis toute forme d’arnaque. Elles sont nombreuses sur le Net à faire les yeux doux au jeune auteur. À défaut d’une publication à compte d’éditeur, je privilégierais donc le compte d’auteur.

 

Je ne suis pas personnellement friande de l’e-book, mais j’évolue !

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ose !

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’affectionne particulièrement le format des nouvelles.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

J’écris partout, sauf chez moi. J’ai besoin de me dissocier de mon quotidien pour être créative.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Tout m’inspire. La tasse sur la table, le chien qui furète, le passant avec sa casquette qui lui mange le visage ou la femme qui se gratte le nez…

 

En mars, j’ai eu le bonheur de répondre à un appel à texte pour le « Livret des 10 mots » dans le cadre de la semaine de la Francophonie. Et, plus récemment, à une commande d’une nouvelle, pour le lancement d’une nouvelle collection aux Éditions Acrodacrolivres.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ?

Généralement, les personnages s’imposent à moi. Je me laisse guider par eux. Bien sûr, au départ, j’ai une idée de l’univers dans lequel je vais les faire évoluer, et du genre que j’ai envie de développer : polar, thriller psychologique, comédie…

J’y réfléchis, j’en rêve, je prends quelques notes, j’établis un plan assez vague, puis je définis un nombre de chapitres, que je titre temporairement. J’invoque une idée de fin et hop ! Je fonce…

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Ce même conseil qui me fut donné : Osez !

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Sans hésiter : Didier Van Cauwelaert.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Je découvre la plume délicate de mon compatriote Philippe De Riemacker, dans son roman « Tant de silences ». Une (très) jolie découverte !

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Je poursuis actuellement l’enregistrement de mes nouvelles, soutenues par les musiques originales de Ket Hagaha. J’ai également un roman en cours d’écriture et un projet de scénario.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Je serai au Salon du livre de Buzet sur Baïse en septembre. Avant cela, j’aurai le plaisir de participer à quelques émissions, en radio, à suivre sur ma page Facebook et sur mon blog.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon site et sur mon blog via :

http://ziskalarouge.wixsite.com/ziska

 

et sur Facebook :

https://www.facebook.com/ziska.larouge

 

Courriel : ziskalarouge@gmail.com

——– 

 Le 18 juin 2018

Ziska Larouge

.

.

Je remercie sincèrement Ziska Larouge d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

© Jean-Louis RIGUET 21 juin 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Livre : Rencontre Auteurs à Orléans

Venez échanger

avec trois auteurs Orléanais

Le jeudi 15 mars 2018 à 19 h 00

à ORLEANS 108 rue de Bourgogne

lors d’une

 

Vous pourrez discuter avec :

Céline Ramirez, auteure pour enfant, journaliste, scénariste, attachée de presse et chef de projet télévision,

Noëlle Mirande, artiste peintre et écrivaine,

Jean-Louis Riguet, écriveur.

Chacun se présentera, racontera ses expériences et lira des poèmes ou des extraits de ses ouvrages.

.

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 09 mars 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Le Poème de la semaine n° 17

20150601_104303.

Le Poème de la semaine n° 17

.

V

PICTURE

A

La sagacité et la sagesse s’allient

Pour devenir talent

Attitude spécifique de bien faire quelque chose

Peu important le domaine.

B

L’artiste peintre[1]

Sous un arbre baigné de soleil

Assise sur une mauvaise pierre

Margelle d’un puits à sec

Une silhouette gracile

 .

Un oiseau fend le ciel

Azur énigmatique d’intensité

Bourgade endormie par …

.

La suite en suivant le lien suivant :

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

Des auteurs étaient invités à l’expo aux côtés des artistes

Exposition d’art contemporain

du 24 février au 5 mars 2017

au Château de Saint Jean Le Blanc

142 rue Demay, St jean le Blanc 45650

.

16427257_766944036794770_4461963637466138265_n

.

Le samedi 25 février de 10 h 00 à 18 h 00, une rencontre a eu lieu avec les auteurs et leurs ouvrages :

José Guinois, C’Nabum, Jean-Louis Riguet, Alexandre Moix, Claude Pinault, Jean-Daniel Templier

Quelques livres sont restés sur place à la vente.

.

16999210_777400265749147_2424724537194903777_n

 

16999192_777400259082481_9215619282961266767_n16998119_777400262415814_7757739702345627685_n

 

 

 

.

16939212_777400352415805_1063619582120483471_n16864746_1609458215737262_2557129099435695472_n

 

 

16939610_777400362415804_8136786361993173421_n

 

16806723_777400272415813_5717315816246410314_n

.

Un énorme merci aux organisateurs Colette Mâchard-Sevestre et Pascal Nottin.

978c45455e3678a3c772341d27429e0020170225_121329

 

11327426_10205364190757276_517585279_o

 

 

 

 

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

© Jean-Louis RIGUET 27 février 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Séverine de Possel-Deydier, peintre

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Séverine de Possel-Deydier

.de-possel

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Séverine de Possel-Deydier.

Cela fait vingt ans que j’écris en cachette et que je peins en secret, puis la vie, de mère de famille d’une part, professionnelle d’autre part m’a forcée à ranger cela de côté au fond d’un tiroir.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai été décoratrice, manager nationale itinérante d’une enseigne de meubles et de décoration. J’ai eu un restaurant avec mon mari, puis je suis tombée malade. Après trois lourdes opérations du dos, j’ai décidé de me remettre à l’écriture et de ressortir mes textes d’il y a quelques années pour les retravailler, passion depuis toujours avec la peinture. Aujourd’hui, reconnue handicapée je ne peux plus travailler, alors je souhaite me consacrer entièrement à mes passions et vivre d’elles.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

J’écris également, des romans érotiques, mon challenge étant de poser de jolis mots sur des ressentis et sur des situations qui pourraient, sans aucune poésie, tomber dans la vulgarité.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je participe ou organise différentes expositions et des rencontres avec d’autres artistes peintres afin de monter de grandes expositions comme celle du château d’Hénonville qui était assez grandiose. J’ai une page Facebook/peintureSeverinedePosselDeydier et un site internet : galerie virtuelle http://sevedepossel.wix.com/galerie

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Oui comme expliqué précédemment.16-de-possel

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Depuis plus de 20 ans. J’ai fait des études d’Arts plastiques et littéraires. J’ai fait également de l’architecture, de la décoration, du stylisme, du dessin, de l’aquarelle, de la photo.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière toile est un triptyque « coquelicots » ils peuvent être accrochés séparément ou être juxtaposés les uns aux autres, même en décalage. La particularité de mes réalisations consiste dans le fait qu’elles appellent différentes techniques de réalisation, la peinture bien sûr mais également des jeux de collage qui vont apporter des pointes de relief sur certains endroits.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Sur le site http://sevedepossel.wix.com/galerie toutes mes actualités y figurent, les dates et lieux d’exposition, la galerie virtuelle avec différents tableaux accessibles.17-de-possel

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non je reste indépendante et autodidacte même si mon père était un peintre connu et reconnu en région parisienne avant sa mort.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Ne jamais s’éloigner de son idée de départ, ne jamais dévier sa vision de l’objectif final et ne jamais suivre le cours de la réalisation, c’est la réalisation qui doit suivre l’idée de départ afin de ne pas s’éloigner du résultat escompté.

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Je peins des fleurs, pour leurs couleurs, leur gaîté, la joie qu’elles communiquent autour d’elles et cette impression de vie.

 

15-de-possel12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui je travaille seule, j’ai un atelier chez moi.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mon imagination, une image me vient à l’esprit, se dessine dans ma tête, se construit, et il faut que je la réalise sur une toile, cela peut me prendre n’importe quand, le jour comme la nuit.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui notamment lorsque j’ai des toiles qui se vendent lors des vernissages et que les gens sont plusieurs à avoir la même alors je les réalise de nouveau en changeant les couleurs, les jeux d’ombre et de lumières, les contrastes,…

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Travailler, s’entraîner, sur les formes, les couleurs, sentir la matière se construire sous le pinceau, rendre vivants de simples coups de crayon ou touches de couleurs.14-de-possel

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ? Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Mes peintres préférés : d’abord mon maître Van Gogh, ensuite, tous les impressionnistes comme Manet, Monnet, Cézanne, Gauguin, Degas, Soutine, Berthe Morisot… Et j’ai également une admiration pour la synthèse des formes de Picasso, Mondrian, ou Braque.

J’apprécie également le surréalisme de Dali, Odilon Redon.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Non mes seules limites m’ont jusqu’ici été imposées par mes problèmes de santé.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Oui ma peinture part dans une quête un peu plus spirituelle où les fleurs, toujours présentes, vont plutôt prendre la forme d’orchidées sur les fonds beaucoup plus zen à influence asiatique.

 

14-de-possel19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’attends mon déménagement très prochain en région parisienne pour contacter les galeries de Paris et environs.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Mon site web est http://sevedepossel.wix.com/galerie

————-

Le 7 février 2017.

Séverine de Possel-Deydier

 

.13-de-possel

.12-de-possel

.

 

 

 

 

 

.

 de-possel

Biographie de Séverine de Possel-Deydier, Artiste peintre

Nouvelle sur la scène artistique, Séverine de Possel-Deydier n’en est pas pour autant novice. Bercée par une ascendance de peintres et d’écrivains, elle s’est longtemps confrontée à leur travail, admirative, trop souvent soumise à la grandeur de leurs travaux et ne se jugeant pas à la hauteur.

C’est en toute modestie qu’elle inscrit aujourd’hui sa première série de toile comme le début éclatant de sa carrière artistique. Douée d’un crayon délicat dès son plus jeune âge, peinture et écriture ne sont longtemps restés que des passions, privilégiant la vie de famille et l’honneur qu’elle fait à son père, peintre, Le Comte Edouard de Possel-Deydier.

Après des moments difficiles et une santé fragile elle retrouve en l’art l’apaisement dont elle avait besoin ; et c’est au détour d’une série de toiles printanières, florales, qu’elle vous invite à découvrir sa renaissance. Pour Séverine de Possel-Deydier, ce thème fleuri inspire le renouveau, un signe d’espoir qui éclôt à la lumière, point important qu’elle sait mettre en emphase par une gaîté rehaussée de couleurs vives, chatoyantes et nuancées.

En quête d’un perpétuel perfectionnement elle affine sa personnalité au cours des toiles et affûte sa technique. Utilisant la peinture de manière cathartique, elle souhaite aujourd’hui insuffler le même espoir et la même joie de vivre dont elle peut éprouver aujourd’hui le sentiment en vous présentant son œuvre.

 

Mathias Guillier

 

.

Je remercie sincèrement Séverine de Possel-Deydier d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 10 février 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Êcrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Possession, Céline Mayeur

POSSESSION

Céline Mayeur

Roman

Possession par Mayeur

Edité à l’époque par Kirographaires

470 pages – Juillet 2011

ISBN  978-2-917680-93-3

.

En quatrième de couverture, l’éditeur nous indique ce qui suit :

 

A deux pas de la gare Saint-Charles de Marseille, l’artiste peintre Sergio Baldi est assassiné alors qu’il vient tout juste de retrouver son ex-fiancée Vanessa.

Des années plus tard, Justine, une enfant peu ordinaire, est tourmentée chaque nuit par un mal étrange.

Sergio serait-il toujours vivant ?

Le reflet de cet homme qu’elle perçoit à travers le miroir, sa rencontre avec Vanessa et l’intuition dont semble dotée Justine l’amèneront à partir en quête du passé de l’artiste.

Un roman paranormal où les maladies mentales et le mystère sont aux premières loges.

.

Ce que j’en pense :

C’est une histoire non seulement intéressante mais flippante. Le titre est bien trouvé puisqu’il résume à lui seul le thème du livre, à se demander d’ailleurs si ce n’est pas l’auteure qui est possédée. Où est-elle allée chercher tout cela ?

On a déjà entendu parler de personne qui s’incarnait dans d’autre humain. Mais là, c’est le même personnage qui hante deux sœurs jumelles. Qui plus est, ce personnage meurt dès le deuxième chapitre !

C’est un voyage irréel dans un autre monde mais qui se passe sur notre terre.

Certes, il peut y avoir certaines longueurs, mais on a tellement envie de connaître la fin de l’histoire que, finalement, on s’en accommode.

Dommage que l’on ne puisse plus se procurer ce livre à moins que l’auteure en ait encore quelques-uns.

.

Quelques mots sur l’auteure

Née à Marseille, Céline allias Tristana, Dame Violette, écrit dès l’enfance des romans, poèmes et nouvelles. Elle se fait connaître grâce à ses blogs textes notamment http://tristanagostsique.skyrock.com (fermé depuis) ainsi que ses nombreux forums de discussions littéraires.

Possession est le premier livre qu’elle décide d’éditer. Il est inspiré de son passé d’aide-soignante dans diverses structures psychiatriques et dans les foyers d’accueil spécialisés.

.Afficher l'image d'origine

 

.

Depuis Céline Mayeur a publié un autre roman :

FIÈVRE GITANE

publié aux EDITIONS TERRICIAë.

Pas moins de 286 pages pour nous conter une histoire d’amour entre deux jeunes gens.

De peur d’oublier, je vous le donne tout de suite :

ISBN 978-2-36579-092-5.

.

couverture_Fievre_2

Voir la chronique à l’adresse suivante :

https://librebonimenteur.net/tag/celine-mayeur/

.

Pour en savoir plus sur Céline Mayeur, cliquer sur :

https://librebonimenteur.net/2015/03/06/jl-a-lecoute-de-celine-mayeur/

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 14 Décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Un grand merci à tous ceux qui permettent à ce blog d’exister

Librebonimenteur

un blog libre de ses publications

.

baromètreadmin-ajax sablier (170x170)

.

Par cet article, je voudrais simplement remercier tous ceux qui m’ont fait la faveur de s’abonner à ce blog, les remercier de leur nombre, de leur confiance, de leur gentillesse. Je rappelle que tout est gratuit.

.

petales-eclectiques-couverture

.

Ce blog existe pour mettre en valeur les arts en tous genres et tous les artistes quelle que soit la discipline, grâce notamment à sa chronique JL à l’écoute de … qui est gratuite.

Il existe aussi pour diffuser des chroniques sur les livres que lit le diffuseur, souvent des auteurs inconnus ou méconnus. Le but n’est pas de démolir mais de reconnaître le travail fourni. Entendu dire par des professionnels du livre que, très souvent, des auteurs inconnus produisaient des ouvrages meilleurs que ceux qui avaient les honneurs des grands prix littéraires et la faveur des grandes maisons d’édition. Je n’irai peut-être pas jusque là, mais il ne faut pas dénigrer les artistes inconnus car certains ont vraiment du talent. Je préfère les encourager.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué, lisez cet article jusqu’à la fin, cela peut vous intéresser !

.

La difficulté majeure est de se faire connaître et reconnaître. Avec sa modeste dimension, ce blog souhaite, sans prétention aucune, mettre en valeur certaines productions artistiques.

Ce blog est aussi fait pour parler de mes propres productions littéraires.

Je remercie très chaleureusement tous les abonnés et tous les lecteurs occasionnels. Chaque abonnement nouveau est pris comme un encouragement ainsi que l’est également chaque commentaire.

Un grand merci donc à tous !

.

20160916_115338

.

unnamedimage (19)

.

 

.

Traduction anglaise, couverture augustin

Traduction anglaise, couverture augustin

Livres JLR

.

Je remercie sincèrement les futurs participants  d’avoir l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 05 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Modèle vivant 53 — Croquedessin

Une pose qui me rappelle un tableau de William Bouguereau, un peintre français de style …

via Modèle vivant 53 — Croquedessin