Estelle Belleteste en acrostiche, par Jean-Louis Riguet

 

.

ÉVADEZ-VOUS UN INSTANT !

LISEZ UN ACROSTICHE ET LAISSEZ VOTRE ESPRIT S’ÉCHAPPER AILLEURS

Aujourd’hui un poème extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE,

recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet

 

 

 

 

Dans le thème Les Artistes

un acrostiche de Jean-Louis Riguet

en hommage à Estelle Belletoise

 

Estelle artiste peintre talentueuse
Stella pour les intimes poétisant ses créations
Toiles faites par cette femme discrète
En création d’une nervure de chêne
Le nu féminin s’avance vers la vie passée
La femme discrète côtoie les anges
Embellie par des lèvres attendries

Bière dans une chope déformée
Engendrement d‘un érotisme de miel
La végétarienne encense le cheval
L’arène pleure le taureau rougi de sang
Expression fragile d’une peinture de force
Tendue vers un visage fluide et ingénu
Oubliant le galbe aventureux des reins
Invitant à un érotisme de miel
Scrutant l’ombre d’un verre bancal
Enfermé dans une cage virtuelle stylisée

Perroquet vert se rêvant en rouge
En liberté hors de sa cage bleue
Incitant un accordéon à se contorsionner
Négatif se transformant en positif
Toujours l’empreinte de son doigt
Ride une chaise en bois où sans crainte
Et patiemment la mort attend le chemin sans hautbois

 

.

 Ce poème est extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE, recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet, qui abordent chacun à sa manière quatre thèmes : Entre gens civilisés, Proverbes et citations – Sentences et adages, Les Artistes et la Nature.

Rappelons que l’acrostiche est une forme poétique consistant à ce que la première lettre ou les premiers mots d’une suite de vers composent un mot ou une expression lue à la verticale. Les vers sont alors disposés de telle manière que la lecture des premières lettres effectuée de haut en bas, révèle le message.

Ce n’est pas une forme nouvelle puisque l’acrostiche était au Moyen-âge le moyen employé pour signer son nom ou désigner discrètement les personnes auxquelles on voulait montrer de la sympathie ou qu’on désirait honorer.

 

 

.

 

.

Infos pratiques

 

Disponible sur https://www.amazon.fr/acrostiches-en-libert%C3%A9-Jean-Louis-Riguet/dp/2379040095

sur www.premedit.net et en librairie.

ISBN : 978-2-37904-009-2 – 145 pages – 15 € TTC

Couverture :  © Thierry Lamotte

 

Envoi de visuels ou du livre, coordonnées des auteurs sur demande à contact@premedit.net

 

.

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 02 juillet 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

JL à l’écoute de … Chesca

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Chesca

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Chesca ou Tremblay-Rouquet France

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

Enseignante

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

La peinture à l’huile ; tout ce qui concerne l’Art et la littérature

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’expose sur des salons, j’ai une page Facebook https://www.facebook.com/chesca.peintre/

et un site d’artiste http://www.chesca-peintre.fr/

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Je participe aux Portes ouvertes du Loiret. Lors des expos je dialogue avec les admirateurs.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Je peins depuis une vingtaine d’années et j’expose depuis 2010

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je travaille en ce moment sur une réalisation de 5 tableaux contenant chacune une lettre : BEUYS, Chacun de ces tableaux contient les éléments fondateurs de ma recherche : le fjord du Saguenay, l’escalier, la matière.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

J’ai un atelier à Puiseaux et lors des expos ou via Facebook ou mon site.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Très individualiste, ma démarche est très personnelle.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Travailler et peindre sur un même thème. C’est ce que je fais, plusieurs tableaux en même temps en revenant sur des détails.

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Peindre.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

L’escalier de Puiseaux a été l’élément déclencheur et il est devenu partie intégrante dans mes tableaux.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Évoluer en faisant ce qui nous plaît et non pour plaire.

 

16/ Quels sont vos artistes préférés ?

Ils sont nombreux : De Chirico, Alechinsky, Beuys, Cocteau, Proust, Julien Gracq.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Je manque de temps et d’espace mais la motivation est grande.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Oui, je serai du 11 au 24 juin à Saint Trojan les Bains dans l’espace Les Cimaises pour une présentation de mes dernières créations, île d’Oléron.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Du 6 au 19 août je serai à la Galerie de la Poste à Saint Trojan les Bains.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur ma page Chesca Facebook https://www.facebook.com/chesca.peintre/

et sur mon site qui est en train d’évoluer.

http://www.chesca-peintre.fr/

————-

Le 5 mai 2018

Chesca pour Rouquet France

.

.

 

.

Je remercie sincèrement Chesca d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

 

 

 

 

 

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

© Jean-Louis RIGUET 07 mai 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Exposition solidaire au château de Saint-Jean-le-Blanc

ART & CO.M EN ROSE

Exposition solidaire

au Château de Saint-Jean le Blanc (45)

Du 30 mars au 02 avril 2018

 

ART & CO.M mettra en valeur nombre d’artistes de plusieurs disciplines

Gageons que la qualité sera au rendez-vous comme celle de 2017 et venez nombreux admirer les réalisations et échanger avec les artistes.

Vernissage vendredi 30 mars à 18 h 00

.

.

ART & CO.M  a invité plusieurs auteurs Orléanais qui présenteront leurs livres

Samedi 31 mars 10h à 18h,
Rencontre d’auteurs et leurs ouvrages
 C’Nabum & Richardson,
Anne Bicharel & Régis,
Alexandre Moix, Claude Pinault
Jean-Daniel Templier et Jean-Louis Riguet,

.

Et le samedi 31 mars 2018 à 16 h 00

Le poète Richard Taillefer lira ses textes 

.

Je ne suis rien d’autre
que tout cela à la fois
Ma faiblesse est hautaine
comme un chapeau de roi

(Extrait de «Jusqu’à ce que tout s’efface» E.Dédicaces)

.
Qui est-il ?
Richard Taillefer, poète

Poète revuiste, cofondateur de la revue Poésimage.
Né le 21 avril 1951 à Montmeyan (Var).
Enfance et adolescence à Marseille.
Conducteur de train à la SNCF

.
Depuis 1981, il vit en Seine-et-Marne et assure actuellement la fonction de Maire
adjoint délégué à la culture. Il est président de la maison de la culture «Espace Pré-
vert», Savigny-le-Temple de 1993 à 1998.

.
A collaboré à de nombreuses revues :
La sape, Décharge, Cahiers Froissart, Poésimage, Comme en poésie, Jointure, Patrimage,
Capital des mots…

.
A réalisé des entretiens avec les peintres :
Emile Sabouraud, Henri Goetz, Bengt Lindström,
Edouard Pignon, Patrick Lipski, José Pédros I Ginestar…

.

lecture-RICHARD-TAILLEFER

Pour en savoir plus sur Richard Taillefer :

JL à l’écoute de … Richard Taillefer

Ce petit trou d’air au fond de la poche, Richard Taillefer

 

.

 

 

 

 

 

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

© Jean-Louis RIGUET 24 mars 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Exposition en Rose au Château

Organise

ART & CO.M  a invité plusieurs auteurs Orléanais qui présenteront leurs livres

Samedi 31 mars 10h à 18h,
Rencontre d’auteurs et leurs ouvrages
Jean-Louis Riguet, C’Nabum & Richardson,
Anne Bicharel & Régis,
Alexandre Moix, Claude Pinault
et Jean-Daniel Templier

Et le samedi 31 mars 2018 à 16 h 00

Un invité surprise qui lira ses textes

lecture-RICHARD-TAILLEFER

 

.

 

 

 

 

 

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 13 mars 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Charlette Meunier

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Charlette Meunier

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je suis Charlette MEUNIER. J’ai commencé il y a une dizaine d’années la peinture et la sculpture.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai tenu durant vingt ans mon salon de toilettage canin à Fontainebleau et c’est là que j’ai commencé à pratiquer le magnétisme sur les animaux et leurs maîtres. Je suis depuis une dizaine d’années magnétiseuse et rebouteuse à plein temps dans le Loiret.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

La peinture est ma passion première. Elle m’apporte une détente et un bien-être intérieur. J’aime également travailler la terre cuite en sculpture.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je fais des expositions avec d’autres peintres dans des villes et villages différents. J’ai récemment décidé de me servir des réseaux sociaux et plus particulièrement de Facebook.

J’attends de mes admirateurs une certaine sensibilité à la peinture. J’aime que chaque regard posé sur mes toiles provoque dans l’esprit de celui qui regarde une émotion particulière. Ainsi ils peuvent voyager à travers mes tableaux comme moi lorsque je tiens mon pinceau.

5/ Faites-vous des rencontres, des exposi

tions ou des conférences sur vos œuvres ?

Oui, des salons et des expositions.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Aujourd’hui je compte une centaine de tableaux et une vingtaine de sculptures.

J’ai exposé mes œuvres dans une dizaine de salons d’expositions.

Du 3 au 18 mars 2018 j’exposerais seule à la salle culturelle de Gien.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je ne peux pas vous parler d’une œuvre particulière cependant je suis très heureuse de pouvoir m’épanouir seule dans un mouvement artistique.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Lors de mes expositions ou par prise de contact avec moi.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Il y a de nombreuses écoles de nos jours, j’ai pu apprendre auprès de certaines. Cependant je pense qu’il faut se diriger vers notre sensibilité propre, ce qui nous fait vibrer. Lorsque l’on peint, que ce soit l’huile, l’acrylique, le pastel ou l’aquarelle il faut toujours aller vers ce qui nous plaît le plus sans se laisser influencer.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Lorsque l’on peint il faut le faire avec amour. Ne jamais se décourager, toujours se dire que l’on peut faire mieux. Et surtout ne pas avoir peur des critiques (qui sont souvent faites par des personnes qui peignent déjà ou n’ont jamais touché un pinceau).

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Ce que j’aime dans cette discipline c’est de me remettre en question sur chacune de mes toiles. Voir toutes ces couleurs s’harmoniser, se mélanger afin de réaliser une œuvre que chacun appréciera et interprétera à sa manière selon sa sensibilité (c’est passionnant).

 

12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui je travaille seule, dans mon atelier. Toujours accompagnée de ma mascotte.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

De mon imaginaire. De ce que je ressens de par mon vécu, ma profession et mes rencontres.

J’observe, je pense, j’interprète puis vient le geste. Pas toujours évident. En effet, lorsque je peins, il y a des situations et des sentiments qui s’expriment ; ce qui éveille parfois des réflexions étranges ou des vibrations intérieures que je ne peux expliquer avec des mots mais que j’exprime avec mes pinceaux et mes couleurs.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Non. Je ne peins pas sur commande et je ne veux pas reproduire des tableaux déjà existants.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Ne jamais croire qu’on est le meilleur, persévérer.

 

16/ Quels sont vos artistes préférés ?

Difficile de répondre à cette question pour moi.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Chez les peintres, le regard envoie un message au cerveau qui lui en envoie un à la main. La difficulté est la transmission du cerveau à la main.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je ne préfère ne pas me dévoiler.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Du 3 au 18 mars 2018 : mon exposition seule à Gien.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon Facebook

https://www.facebook.com/charlette.meunier.56?ref=br_rs

————-

Le 5 février 2018

Charlette Meunier

.

.

.

Je remercie sincèrement Charlette Meunier d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 07 février 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Liliane Magotte

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Liliane Magotte

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Liliane Magotte, enseignante en Arts Plastiques dans l’Enseignement Technique et professionnel (Province de Liège) depuis 1981.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai toujours, et ce depuis l’âge de 15 ans, pratiqué le dessin, la peinture, et toutes les techniques picturales sur surface plane. Je ne suis pas autodidacte.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

Je peins sur soie, sur verre également, je réalise des sculptures en papier mâché.

Je travaille sur le site Arts et lettres à la communication, je suis l’initiatrice des partenariats poésie-peinture sur ce site.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je me fais connaître depuis 2006 par le biais d’expositions, soit en groupe, soit seule.

J’ai initié des expos en groupe, et les miennes.

De mes admirateurs, j’attends des échanges courtois sur la peinture et les arts et ma peinture en particulier.

Je ne cherche pas à vendre, si ils le désirent, les amateurs achètent, tout simplement.

Je suis contre les prix exorbitants, car j’estime que mes peintures doivent être rendues accessibles afin de vivre sur les murs des amateurs, plutôt que de dormir dans mon atelier.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

Des expositions, une démonstration privée de mes foulards en soie  pour des invités à mon domicile.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Je peins depuis l’âge de 15 ans, je ne puis compter le nombre de mes créations, elles sont nombreuses ! J’ai également fait beaucoup de cadeaux.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

En peinture, une abstraction, « Souffle »Il s’agit d’un élan dynamique, quelques coups de pinceaux envolés pour un monochrome violet.

Acrylique 70×70 cm

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

A mon domicile, ou lors d’une exposition.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non, en abstraction lyrique, je pense avoir créé mon propre style, c’est ce que pas mal de personnes du métier m’ont dit, je ne connais pas d’imitateurs et je n’ai imité personne.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Oser aller plus loin, et ne pas s’endormir sur ses lauriers.

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

J’aime tout, mais rien ne vaut le pinceau.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Seul ?

Oui, d’un caractère rebelle et autoritaire, je ne puis travailler en groupe si je ne maîtrise pas toutes les cartes.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans ma joie de vivre, et lors de visite d’expositions de grands maîtres des XIXe et XXe siècle.

 

Voici également ma devise :

« Optimiste inconditionnelle, ma peinture est le reflet de ma joie de vivre, je peins sans arrière-pensée, dans le plaisir du moment ; jamais je ne peins quand je souffre, je ne laisse pas détruire ce plaisir sans cesse renouvelé par des émotions qui elles, finissent toujours par s’envoler…»

Liliane Magotte

 

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Je déteste travailler sur commande, mais j’ai réalisé une aquarelle inspirée d’un vase de Legras pour des amis collectionneurs.

 

Voir le lien : https://artsrtlettres.ning.com/profiles/blog/show?id=3501272%3ABlogPost%3A1324155&commentId=3501272%3AComment%3A1324747

 

Aquarelle 40×40

 

J’ai également réalisé une fresque immense pour un local scout il y a 10 ans. 40 heures de travail bénévole.

 

 

 

 

 

 

 

J’ai réalisé quelques foulards sur commande, mais j’évite au maximum !

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Aucun, qui suis-je pour cela ?  Chacun doit travailler selon ses envies et son tempérament.

 

16/ Quels sont vos artistes préférés ?

Les peintres abstraits Pollock, Soulages, Mathieu, les fauves, les cubistes, le naîf JJ Rousseau, Hokusaï, tous les peintres puissants, en couleur, en matière ….

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Non, aucune.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Non, pas pour le moment.  Les projets surgissent souvent comme des coups de tonnerre inattendus, je fonce dedans et je les mène à terme .

Je suis pour l’instant ( depuis un an) en période de questionnement, ma peinture va prendre un tournant nouveau cette année 2018.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pas pour le moment, mais certainement une expo à Bruxelles au nouvel espace Art Gallery  en 2019.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon site (sera mis à jour incessamment) et sur Arts et Lettres.

 

http://centus.be/landing/   et surtout  http://centus.be/magotte/index.php

 

https://artsrtlettres.ning.com/profile/LilianeMagotte

 

PS : Je suis de moins en moins sur FB.

 

Videos :

 https://www.google.be/search?q=liliane+magotte&source=lnms&tbm=vid&sa=X&ved=0ahUKEwjvuLyzuK_YAhVB66QKHSu8B0AQ_AUIDCgD&biw=1366&bih=637

 

Expositions précédentes :

Voir site pour les liens http://centus.be/magotte/index.php

 

Spir’als « ALL SAINTS’ EPISCOPAL CHURCH » Waterloo 2017

  • Lions Club Charleroi Sextant 2016 + partenariats poésie-peinture
  • Dison 2015 Artistiquement Vôtre, rétrospective complète de toutes les œuvres + partenariats poésie-peinture
  • Mai 2015 Spirales à Espace Art Gallery Bruxelles + partenariats poésie-peinture
  • Mars 2015 Solid’art’ité, organisation d’une expo de groupe à Herstal, but caritatif
  • Mars 2015 Les Fagnes entre aquarelle et photos, Office du Tourisme de Sart-Jalhay
  • Spa 2014 « Spirales » abstractions, aquarelles + partenariats poésie-peinture
  • Herve 2012 Abstractions lyriques + partenariats poésie-peinture
  • Naples 2012 L’art et la crise économique, abstraction lyrique.
  • Bruges ( Beffroi) 2012 Abstractions lyriques
  • Verviers -Dison 2011 Beautés mises à nu, huiles, pastels sur le thème du nu.
  • Verviers-Dison de 2006 à 2011 Salle Rechaintoise, abstractions, nu.

 

Voici quelques affiches de mes expos.

 

 

 

     

 

 

 

 

 

Avec mes remerciements,

 

 

 

Le 29 décembre 2017

Liliane Magotte

.

.

Je remercie sincèrement Liliane Magotte d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 15 janvier 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … François-Marie BILLARD

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui François-Marie BILLARD

.

.

1/ Qui êtes-vous ?

François-Marie BILLARD Sculpteur Céramiste.

 

Quel est votre parcours ?
Une formation technique dans les domaines de l’électrotechnique et de l’informatique, m’a menée au métier d’enseignant, après une brève incursion dans le secteur privé. Mon apprentissage de la céramique est le fruit de rencontres. D’abord avec une pièce, puis avec deux céramistes auprès de qui j’ai appris la technique de la terre : Brigitte Marionneau (cuissons de basse température et enfumages) et Yolande Cazenove (cuisson de haute température et émail). Mon travail marqué par ces deux approches de la céramique, est basé sur l’acceptation (et l’exploitation) de « l’accident » dans le processus de création. Une pièce est jugée satisfaisante lorsqu’une harmonie globale s’en dégage.

 

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

Pendant 25 ans j’ai pratiqué divers arts martiaux, étudiant simultanément la culture japonaise (calligraphie, cuisine, littérature, Zen, etc.) excepté la céramique ! J’ai de ce fait développé un attrait pour une esthétique fortement marquée par le Japon, notamment par la calligraphie. Puis au contact de la céramique, je vais découvrir la notion de « wabi-sabi ».

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

J’aime en tout premier lieu la lecture, notamment la poésie contemporaine, qui est une source de réflexion et d’inspiration, mais aussi la musique, le cinéma, le spectacle vivant.

 

Je pratique l’informatique comme outil artistique, soit en vue d’accompagner un projet d’exposition, soit dans la réalisation de catalogues, cartes de vœux, etc.

 

De manière plus générale, j’ai une passion pour les masques quels qu’ils soient et les objets rituels africains ainsi que pour la gravure.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Lors d’exposition, de portes ouvertes d’atelier. Je n’espère pas d’admirateurs mais préfère laisser les personnes rencontrer les pièces en restant à leur disposition pour échanger.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des dédicaces, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Lors des expositions, j’aime prendre le temps d’échanger avec les personnes autour du travail présenté. Dans le cas de l’installation, « Ex-Voto », j’assure une permanence complète pour rencontrer les visiteurs et expliquer le projet. De manière assez régulière je conçois un catalogue présentant mon travail, le dernier plus proche du livre d’artiste, tiré à 20 exemplaires, présentait le travail des « clefs ». À ce jour je n’ai pas fait de conférence mais je reste ouvert à cette possibilité.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ? Écrit ?

J’expose depuis le début des années 2000, j’ai commencé par un travail centré sur des pièces utilitaires bols, boîtes et contenants divers. Depuis quelques années mon travail a changé de trajectoire, travail sur les masques, les personnages et des éléments plus « abstraits ».

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le travail sur les clefs, inspirées des serrures africaines qui sont à la fois fonctionnelles et symboliques, cet ensemble tire son nom de la partie permettant de les manœuvrer. Le matériau de la partie fixe est la terre alors que ceux des pennes sont divers, rappelant ainsi la diversité des types de clefs, par là même des serrures. Depuis celles des portes à celles liées à la connaissance.

Dans certaines les deux éléments sont soudés assurant la mise sous clefs définitive d’éléments gênants. Dans quelques pièces l’ensemble est complètement symbolique, laissant à chacun le choix. L’orthographe retenue, « CLEF » au lieu de « CLÉ » est un choix calligraphique.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ? Vous entendre ? Vous voir ?

En galerie St Roch – Paris ou bien lors d’expositions temporaires et sur rendez-vous à l’atelier.

Sinon sur mon site internet http://billard-francois-marie.eu

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non aucune en particulier. Mais il faut un apprentissage solide puis accepter de prendre le temps de s’en détacher.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Être curieux, observer, travailler et construire sa voie.

 

11/ Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité?

Le bol reste un élément central du travail, même si je l’ai délaissé depuis quelque temps. Je suis sur un travail plus centré sur l’humain au sens large. De plus en plus je ressens le besoin d’accompagner le travail de céramique d’autres productions catalogues spécifiques production d’images.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Préférez-vous travailler seul (e) ou en groupe ?

Je travaille généralement seul, dans les moments ou l’inspiration manque je reviens sur le bol. C’est un élément simple et complexe. Comment faire un bol qui reste totalement harmonieux et équilibré tout en étant unique. C’est une affaire d’équilibre entre la forme et l’émail et la possibilité d’usage.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Il n’y a pas de réponse claire à cette question. De fait il est, pour ma part, évident que l’inspiration vient d’un ensemble d’éléments : lecture, expositions, observations, brouillons dans l’atelier et les moments d’errance. Tout ceci permet petit à petit de trouver le chemin qui mène aux pièces définitives ceci peut parfois être long et malaisé.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ? Qu’aimeriez-vous que l’on vous demande de réaliser ?

Une fois, et cela est resté une expérience délicate qui ne me pousse pas à espérer une nouvelle commande. En effet il y a souvent un écart, pour ne pas dire un fossé entre la perception qu’ont les personnes de ce qu’il désire et le résultat final.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

Prenez du plaisir en regardant les pièces.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

Il est difficile de répondre à cette question, aussi je vais citer quelques noms et en laisser de côté beaucoup trop.

Dans le domaine des arts plastiques, « Raku Kichizaemon XV » pour la céramique, « Denis Montfleur » et « Giacometti » pour la sculpture. En peinture sans doute « Chaïm Soutine » et le travail de gravure de « Pierre Soulages ».

Au niveau de la littérature le choix est beaucoup plus compliqué, aussi je retiendrai pour les poètes : « Basho », « Tomas Tranströmer », « Emmanuel Laugier » et « Andréa Zanzotto ». Pour les romanciers citons : Haruki Murakami, Jim Harisson.

En musique tout se complique je suis assez ouvert. Mais disons que j’aime des styles comme le baroque, la musique sacrée, la musique électronique, le Jazz et ce, sans oublier les musiques expérimentales. Il n’en reste pas moins que j’éprouve aussi une attirance pour les musiques traditionnelles du monde.

 

17/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ? Pourquoi l’avoir choisie ?

Une exposition dans le lycée professionnel où j’enseigne. Quelques pièces étaient présentées sans que mon nom ne figure sur l’affiche ou ailleurs. Des élèves d’une classe ont travaillé sur ces pièces sur le thème de l’argumentation, puis avaient préparé une dizaine de questions. Le jour de la rencontre, certains ne pouvaient pas croire que je sois l’auteur de ce travail. L’argument était « il est prof et travaille ici ». La pertinence des questions des élèves, moins proches des arts que d’autres, poussait à l’optimisme. Oui il faut plus d’art, et de pratique artistique dans les écoles.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Après presque une année de travaux d’aménagement d’un nouvel atelier à Avaray (41), je reprends le modelage. Tranquillement par des bols, accompagnés d’une recherche sur des pièces liées au thème du « passage ».

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Décembre 2017, exposition à la Galerie « Booz Art », Beaugency du 1er au 30 décembre.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Toute mon actualité sur mon site : http://billard-francois-marie.eu et notamment le calendrier.

Sur :

Page Facebook : https://www.facebook.com/ceramique.billard

Instagram : https://www.instagram.com/ceramiquebillard/

————-

Le 23 août 2017

François-Marie BILLARD

 

.

.

.

 

.

Je remercie sincèrement François-Marie BILLARD d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 05 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.