JL à l’écoute de … Marie-Josée Dumas-Suter

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Marie-Josée Dumas-Suter

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Marie Josée Dumas-Suter

J’ai vécu à Fontainebleau ma ville natale pendant 22 ans.

À partir de la Seconde Économique en 1965 j’ai exercé mon métier de Secrétaire Sténo Dactylo pendant 20 ans dans le privé et 20 ans en qualité d’assistante de direction bilingue à l’école HEC Paris basée à Jouy-en-Josas.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’ai toujours écrit au fur et à mesure de ce que je vivais… tout en exerçant mon métier cité plus haut et en élevant mon unique enfant un garçon.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre autre passion ?

Dans mon enfance et adolescence j’ai appris le solfège et joué divers instruments de musique comme le piano et la mandoline avec ma grand-mère et la guitare avec le guitariste espagnol Alberto Poncé. J’ai joué quelques pièces de théâtre en amateur et j’aime la lecture et l’écriture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’ai ouvert une page Facebook pour informer mes amis et ma famille. Et j’offre des exemplaires de mes livres aux amis qui s’intéressent à moi et aussi à ma famille.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Pas spécialement. J’en parle autour de moi et je partage mon vécu surtout avec des femmes. J’organise des séances de dictées et je distribue mes livres aux participants en leur demandant leur avis de lecteur sans concession.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis toujours sous forme de nouvelles… les mamies… le père noël n’existe pas… t’as pas compris maman… nuit Blanche Noël gris le dernier noël de mon père… sa maladie… le métier de Secrétaire a disparu….les chats sont libres et sont des citoyens sous condition.

Projet de lettre ouverte aux pouvoirs publics sur la lutte contre la prolifération des chats errants… l’arrivée en France de ma mère née en Pologne… mes amies handicapées…

 

Deux livres sont publiés en autoédition.

 

Dialogue à quatre mains coécrit avec Martine Platarets auteur, en réponse à ses souvenirs.

 

Prends-moi dans tes bras et serre-moi fort écrit par moi-même en reprenant mes nouvelles.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

« Prends-moi dans tes bras et serre-moi fort »

Je l’ai commencé à la suite d’un coup de blues une nuit où je me sentais seule à partir d’un poème… un cri d’amour. Je puise dans mes souvenirs et je raconte l’histoire d’une petite fille, de son adolescence et de sa vie de femme sur fond d’abus et de violences, de chagrins aussi, sans larmoiement ni plainte… juste un récit plein d’espoir et d’amour.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur Amazon ou en message privé sur FB.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? À l’e-book ?

Une amie m’a fait connaître l’autoédition via Amazon sur papier et en e-book et j’en suis très satisfaite.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ne crains pas de te livrer avec franchise et surtout ne te sous-estime pas… Sois fière de ce que tu écris.

Et surtout un conseil qui m’a beaucoup aidé dans la vie de la part d’un médecin qui me suivait.

Si tu veux changer de vie… pars, mais garde toujours la possibilité de revenir.

Ma devise en outre : à si tu n’as pas ce que tu aimes, aime ce que tu as.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’aime les romans d’amour avec mystères et les polars mais surtout les biographies des auteurs… des compositeurs… des artistes etc. et j’aime aussi la lecture à haute voix en jouant comme au théâtre.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

Avant les ordinateurs j’écrivais sur papier et maintenant j’utilise l’ordinateur car je frappe aussi vite que la pensée. J’écris au fil de la plume et je fais très peu de corrections. Je veux que mes textes soient sincères et naturels.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Comme je ne sais pas inventer je puise dans mon vécu et dans mes souvenirs et aussi dans la vie de tous les jours, dans mon quotidien. En revanche un ami africain m’a demandé de remettre son livre en bon français.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Ça peut paraître égocentrique mais le personnage principal de mes écrits c’est moi et mes expériences qui sont nombreuses et souvent douloureuses… parfois atroces…

Mais avec une certaine légèreté pour montrer que l’on peut s’en sortir seule et même un certain détachement comme si je parlais de quelqu’un d’autre.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Je n’ai aucun conseil à donner… j’attends surtout d’en recevoir.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

J’aime particulièrement la littérature anglaise comme Jane Austen, Charles Dickens, Agatha Christie.

Les philosophes… Boris Cyrulnik, Raphaël Enthoven, BHL, Houellebeck.

Et surtout j’aime les écouter parler de leurs œuvres et me procurer leurs livres que je lis par extraits en prenant des notes.

J’ai surtout une profonde admiration pour Luc Ferry qui a dit un jour… si tu te sers de l’écriture comme un exutoire… tu n’es guéri que si tu déchires tes écrits. C’est exactement ce que j’avais fait avant qu’il le dise… et quand il explique je comprends tout.

J’aime lire les écrits de mes amis auteurs peu connus que j’invite dans les salons du livre que j’organise.

À une certaine époque je lisais Françoise Bourdin ces récits me faisaient rêver et me captivaient mais en ce moment je préfère écrire… tellement de choses à exprimer !

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

La Destinée de Mathias de Michèle Fanelli, un auteur médiéviste que je rencontre dans les Salons du Livre.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui. J’écris des histoires pour enfant dans une revue mensuelle.

 

Et j’ai entrepris le 2e tome de mon autobiographie.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’organise un Salon de livre le 29 avril et je présenterai mes livres pour la première fois.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page Facebook

https://m.facebook.com/MJDumasSuter/?ref=bookmarks

 

Le 14 février 2018

Marie-Josée Dumas-Suter

.

.

.

Je remercie sincèrement Marie-Josée Dumas-Suter d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET ?? février 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Charlette Meunier

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Charlette Meunier

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je suis Charlette MEUNIER. J’ai commencé il y a une dizaine d’années la peinture et la sculpture.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai tenu durant vingt ans mon salon de toilettage canin à Fontainebleau et c’est là que j’ai commencé à pratiquer le magnétisme sur les animaux et leurs maîtres. Je suis depuis une dizaine d’années magnétiseuse et rebouteuse à plein temps dans le Loiret.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

La peinture est ma passion première. Elle m’apporte une détente et un bien-être intérieur. J’aime également travailler la terre cuite en sculpture.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je fais des expositions avec d’autres peintres dans des villes et villages différents. J’ai récemment décidé de me servir des réseaux sociaux et plus particulièrement de Facebook.

J’attends de mes admirateurs une certaine sensibilité à la peinture. J’aime que chaque regard posé sur mes toiles provoque dans l’esprit de celui qui regarde une émotion particulière. Ainsi ils peuvent voyager à travers mes tableaux comme moi lorsque je tiens mon pinceau.

5/ Faites-vous des rencontres, des exposi

tions ou des conférences sur vos œuvres ?

Oui, des salons et des expositions.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Aujourd’hui je compte une centaine de tableaux et une vingtaine de sculptures.

J’ai exposé mes œuvres dans une dizaine de salons d’expositions.

Du 3 au 18 mars 2018 j’exposerais seule à la salle culturelle de Gien.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je ne peux pas vous parler d’une œuvre particulière cependant je suis très heureuse de pouvoir m’épanouir seule dans un mouvement artistique.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Lors de mes expositions ou par prise de contact avec moi.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Il y a de nombreuses écoles de nos jours, j’ai pu apprendre auprès de certaines. Cependant je pense qu’il faut se diriger vers notre sensibilité propre, ce qui nous fait vibrer. Lorsque l’on peint, que ce soit l’huile, l’acrylique, le pastel ou l’aquarelle il faut toujours aller vers ce qui nous plaît le plus sans se laisser influencer.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Lorsque l’on peint il faut le faire avec amour. Ne jamais se décourager, toujours se dire que l’on peut faire mieux. Et surtout ne pas avoir peur des critiques (qui sont souvent faites par des personnes qui peignent déjà ou n’ont jamais touché un pinceau).

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Ce que j’aime dans cette discipline c’est de me remettre en question sur chacune de mes toiles. Voir toutes ces couleurs s’harmoniser, se mélanger afin de réaliser une œuvre que chacun appréciera et interprétera à sa manière selon sa sensibilité (c’est passionnant).

 

12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui je travaille seule, dans mon atelier. Toujours accompagnée de ma mascotte.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

De mon imaginaire. De ce que je ressens de par mon vécu, ma profession et mes rencontres.

J’observe, je pense, j’interprète puis vient le geste. Pas toujours évident. En effet, lorsque je peins, il y a des situations et des sentiments qui s’expriment ; ce qui éveille parfois des réflexions étranges ou des vibrations intérieures que je ne peux expliquer avec des mots mais que j’exprime avec mes pinceaux et mes couleurs.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Non. Je ne peins pas sur commande et je ne veux pas reproduire des tableaux déjà existants.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Ne jamais croire qu’on est le meilleur, persévérer.

 

16/ Quels sont vos artistes préférés ?

Difficile de répondre à cette question pour moi.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Chez les peintres, le regard envoie un message au cerveau qui lui en envoie un à la main. La difficulté est la transmission du cerveau à la main.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je ne préfère ne pas me dévoiler.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Du 3 au 18 mars 2018 : mon exposition seule à Gien.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur mon Facebook

https://www.facebook.com/charlette.meunier.56?ref=br_rs

————-

Le 5 février 2018

Charlette Meunier

.

.

.

Je remercie sincèrement Charlette Meunier d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 07 février 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.