Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Jacques Grieu

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jacques Grieu

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Jacques Grieu, ingénieur des TP né en… 1930 !!!

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre et d’écrire ?

Je dirigeais une petite entreprise de TP au Havre

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre autre passion ?

Dès ma retraite, peinture et surtout écriture. Joueur d’échecs et astronomie

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’ai été invité à des dizaines de Salon du livre (de 2000 à 2016) de Lille à Bordeaux et de Brive à Vannes. J’ai fait des centaines de séances de dédicaces en librairies et centres culturels. Fatigué, je diffuse maintenant mes recueils par internet, quelques libraires et un réseau de fans

 

5/ Faites-vous des rencontres que vous organisez comme des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Plus maintenant

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’écrivez-vous ? Depuis quand peignez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ?

  1. Voir liste et photo jointes

 

7/ Quelles sont vos dernières œuvres dans l’une et l’autre discipline ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mes 4 derniers ouvrages sont des recueils de poèmes en autoédition

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

À mon adresse : 98 boulevard Clémenceau, 76600, Le Havre tel : 02 35 41 77 87.

J’en expédie toutes les semaines

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une ou de plusieurs écoles ?

Non

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Ne pas se prendre trop au sérieux en croyant que « c’est arrivé »

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre dans chaque discipline ?

Depuis quelque temps des poèmes farfelus en alexandrins (néoclassiques rigoureux)

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Pour la peinture : à domicile.

Pour l’écriture : sur MAC

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout, du lit à ma baignoire en passant par mes voyages

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Je dois en être à environ 30 000 ex (romans, et recueils) vendus avec 14 publications

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de livres, de peinture ?

Méfiez-vous comme de la peste des faux éditeurs (à compte d’auteur)

 

16/ Quels sont vos auteurs et peintres préférés ?

La Fontaine, Molière, Balzac, Marcel Aymé, Simenon, d’Ormesson, etc.

Les impressionnistes + Tanguy, Braque, Moontain, Pawel Kuczinsky, etc.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ?

Giacometti, Rodin, Alfred Blondel, Henry Moore

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Le tome V (recueil)

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Mon prochain recueil (tome V) en avril 2018

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Partiellement sur Facebook et à travers mes mailings

Le 20 décembre 2017

Jacques Grieu

.

couv VERS À SOI

.

JACQUES GRIEU

Biographie

 

– Né le 15/07/30 à Lisieux, Calvados

– Habite Le Havre 76600 + Baden 56870 en été

– Marié, 3 enfants, 8 petits enfants.

– Ingénieur des TP

– Service militaire (34 mois) Chasseurs Alpins (dont moniteur ski) et Maroc

– Carrière au Havre dans le bâtiment

– Compétions de voile en d’Europe

– Autres hobbies : les échecs, la peinture, la littérature, l’astronomie

– Sports encore pratiqués : le golf, le ski

– Treize livres édités :

 

Chez A. SUTTON :

 – Brouillard en Baie de Seine  (Roman ) en 2004

 – Le Havre de A à Z  (Abécédaire sentimental)   en 2005

 – Vannes de A à Z     ( Abécédaire sentimental)  en 2006

 

AUX ÉDITIONS DU PIERREGORD :

 – Un Peu de Neige dans la Mer  (roman) en 2007                                                                Prix G. Flaubert, prix O. Mirbeau, prix B . Moitessier.

 – Le Foin du Diable (roman)  en 2008

 – Le Golfeur Foudroyé (roman) en 2009

– Doubles Vies (roman) en 2011

 – Le Sommeil des Justes (roman) en 2012

 

AUX ÉDITIONS DES 2ENCRES :

 – Echec et Mâts (roman) en 2013

 

AUTO-ÉDITION

– Recueil Maux à Mots (2015)

– Recueil Papiers de Vers (2016)

– Recueil Vers de Contact (2016)

– Recueil Vers à Soi (2017

 

 

.

VERS À SOI    ( 4ème de couverture)

Si la langue française est riche, avec un luxe de nuances fines et sensibles, elle est plutôt pauvre en vocabulaire. D’où les multiples sens attachés à beaucoup de ses mots courants. Ceci pour la plus grande joie de nos humoristes nationaux mais aussi pour le plus doux plaisir de l’auteur qui joue de ces ambiguïtés avec une subtile délectation. Un genre qui, évidemment, serait complètement intraduisible dans quelque autre langue que ce soit.

Ces vers, bien loin des accents élégiaques ou lyriques habituels d’une poésie dite « traditionnelle », se complaisent volontiers dans le drolatique, le farfelu et l’ironie teintée de philosophie. Le lecteur est souvent à mi-chemin entre humour noir, émotion nostalgique ou cruelle dérision.

Comme dans les trois Tomes précédents (Maux à Mots, Papiers de Vers et Vers de Contact), on y joue avec les mots, mais aussi avec les idées.  Les roses, les grises et les noires.

La politique, la météo, notre mode de vie, nos frayeurs, nos habitudes, nos carences, nos préjugés, nos tics et nos tabous, y sont tour à tour mis sur le gril à l’aimable cadence des alexandrins bien rythmés de ces quelque 85 nouveaux poèmes.

ISBN  978-2-9555076-3-6

13 €

.

CADEAU DE NOËL ?

Ami(e) lecteur (trice),

Le « succès » tout à fait inattendu de mon recueil (Maux à Mots) paru en décembre

2015 (on en est déjà à trois retirages et ce n’est pas fini), m’a encouragé à présenter une suite, toujours en auto édition.
Ce fût le « tome II » (Papiers de vers) qui a « marché » tout aussi bien, puis un tome III  (Vers de Contact)  paru en octobre 2016. Il fallait donc un tome IV,    (Vers à Soi ) qui paraît maintenant, en novembre 2017.

Même présentation, couverture, format, épaisseur et prix que les précédents.  Liseré couleur orange (après le lie de vin, le bleu, le vert).

Si vous avez apprécié les précédents, vous aimerez certainement le tome IV (nouvel ISBN : 978-2-9555076-3-6).

Ce recueil de 85 nouveaux poèmes inédits, peut donc être envoyé chez vous (bon de commande IV ci-joint, toujours à 13 € l’unité) dédicacé à votre nom, dès réception de votre modeste chèque.

Grand merci encore à tous les lecteurs qui m’ont fait confiance et qui continuent à le faire tous les jours.

                         Jacques Grieu

98 bd Clemenceau
76600 Le Havre

02 35 41 77 87
.

Les pensées volent haut mais les mots vont à pied ;

Les verbes et les noms ont de quoi tout brouiller.

Plusieurs sens à un mot est tare bien française,

Pour la plus grande joie de celui qui le pèse …

Il s’amuse avec lui et le fait rebondir,

Le lance et le reprend, sa moelle lui soutire,

Puis le relance encor comme un chat sa souris,

Et ne le laisse choir que quand il a tout dit.

Que l’inspiration s’offre, il ne faut s’y attendre :

Le poète la traque et court pour l’aller prendre.

Publier son recueil, c’est lancer son credo

Tout au fond d’un grand puits. Et attendre l’écho…

.

Je remercie sincèrement Jacques Grieu d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 21 décembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … François-Marie BILLARD

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui François-Marie BILLARD

.

.

1/ Qui êtes-vous ?

François-Marie BILLARD Sculpteur Céramiste.

 

Quel est votre parcours ?
Une formation technique dans les domaines de l’électrotechnique et de l’informatique, m’a menée au métier d’enseignant, après une brève incursion dans le secteur privé. Mon apprentissage de la céramique est le fruit de rencontres. D’abord avec une pièce, puis avec deux céramistes auprès de qui j’ai appris la technique de la terre : Brigitte Marionneau (cuissons de basse température et enfumages) et Yolande Cazenove (cuisson de haute température et émail). Mon travail marqué par ces deux approches de la céramique, est basé sur l’acceptation (et l’exploitation) de « l’accident » dans le processus de création. Une pièce est jugée satisfaisante lorsqu’une harmonie globale s’en dégage.

 

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

Pendant 25 ans j’ai pratiqué divers arts martiaux, étudiant simultanément la culture japonaise (calligraphie, cuisine, littérature, Zen, etc.) excepté la céramique ! J’ai de ce fait développé un attrait pour une esthétique fortement marquée par le Japon, notamment par la calligraphie. Puis au contact de la céramique, je vais découvrir la notion de « wabi-sabi ».

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

J’aime en tout premier lieu la lecture, notamment la poésie contemporaine, qui est une source de réflexion et d’inspiration, mais aussi la musique, le cinéma, le spectacle vivant.

 

Je pratique l’informatique comme outil artistique, soit en vue d’accompagner un projet d’exposition, soit dans la réalisation de catalogues, cartes de vœux, etc.

 

De manière plus générale, j’ai une passion pour les masques quels qu’ils soient et les objets rituels africains ainsi que pour la gravure.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Lors d’exposition, de portes ouvertes d’atelier. Je n’espère pas d’admirateurs mais préfère laisser les personnes rencontrer les pièces en restant à leur disposition pour échanger.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des dédicaces, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Lors des expositions, j’aime prendre le temps d’échanger avec les personnes autour du travail présenté. Dans le cas de l’installation, « Ex-Voto », j’assure une permanence complète pour rencontrer les visiteurs et expliquer le projet. De manière assez régulière je conçois un catalogue présentant mon travail, le dernier plus proche du livre d’artiste, tiré à 20 exemplaires, présentait le travail des « clefs ». À ce jour je n’ai pas fait de conférence mais je reste ouvert à cette possibilité.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ? Écrit ?

J’expose depuis le début des années 2000, j’ai commencé par un travail centré sur des pièces utilitaires bols, boîtes et contenants divers. Depuis quelques années mon travail a changé de trajectoire, travail sur les masques, les personnages et des éléments plus « abstraits ».

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le travail sur les clefs, inspirées des serrures africaines qui sont à la fois fonctionnelles et symboliques, cet ensemble tire son nom de la partie permettant de les manœuvrer. Le matériau de la partie fixe est la terre alors que ceux des pennes sont divers, rappelant ainsi la diversité des types de clefs, par là même des serrures. Depuis celles des portes à celles liées à la connaissance.

Dans certaines les deux éléments sont soudés assurant la mise sous clefs définitive d’éléments gênants. Dans quelques pièces l’ensemble est complètement symbolique, laissant à chacun le choix. L’orthographe retenue, « CLEF » au lieu de « CLÉ » est un choix calligraphique.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ? Vous entendre ? Vous voir ?

En galerie St Roch – Paris ou bien lors d’expositions temporaires et sur rendez-vous à l’atelier.

Sinon sur mon site internet http://billard-francois-marie.eu

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non aucune en particulier. Mais il faut un apprentissage solide puis accepter de prendre le temps de s’en détacher.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Être curieux, observer, travailler et construire sa voie.

 

11/ Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité?

Le bol reste un élément central du travail, même si je l’ai délaissé depuis quelque temps. Je suis sur un travail plus centré sur l’humain au sens large. De plus en plus je ressens le besoin d’accompagner le travail de céramique d’autres productions catalogues spécifiques production d’images.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Préférez-vous travailler seul (e) ou en groupe ?

Je travaille généralement seul, dans les moments ou l’inspiration manque je reviens sur le bol. C’est un élément simple et complexe. Comment faire un bol qui reste totalement harmonieux et équilibré tout en étant unique. C’est une affaire d’équilibre entre la forme et l’émail et la possibilité d’usage.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Il n’y a pas de réponse claire à cette question. De fait il est, pour ma part, évident que l’inspiration vient d’un ensemble d’éléments : lecture, expositions, observations, brouillons dans l’atelier et les moments d’errance. Tout ceci permet petit à petit de trouver le chemin qui mène aux pièces définitives ceci peut parfois être long et malaisé.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ? Qu’aimeriez-vous que l’on vous demande de réaliser ?

Une fois, et cela est resté une expérience délicate qui ne me pousse pas à espérer une nouvelle commande. En effet il y a souvent un écart, pour ne pas dire un fossé entre la perception qu’ont les personnes de ce qu’il désire et le résultat final.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

Prenez du plaisir en regardant les pièces.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

Il est difficile de répondre à cette question, aussi je vais citer quelques noms et en laisser de côté beaucoup trop.

Dans le domaine des arts plastiques, « Raku Kichizaemon XV » pour la céramique, « Denis Montfleur » et « Giacometti » pour la sculpture. En peinture sans doute « Chaïm Soutine » et le travail de gravure de « Pierre Soulages ».

Au niveau de la littérature le choix est beaucoup plus compliqué, aussi je retiendrai pour les poètes : « Basho », « Tomas Tranströmer », « Emmanuel Laugier » et « Andréa Zanzotto ». Pour les romanciers citons : Haruki Murakami, Jim Harisson.

En musique tout se complique je suis assez ouvert. Mais disons que j’aime des styles comme le baroque, la musique sacrée, la musique électronique, le Jazz et ce, sans oublier les musiques expérimentales. Il n’en reste pas moins que j’éprouve aussi une attirance pour les musiques traditionnelles du monde.

 

17/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ? Pourquoi l’avoir choisie ?

Une exposition dans le lycée professionnel où j’enseigne. Quelques pièces étaient présentées sans que mon nom ne figure sur l’affiche ou ailleurs. Des élèves d’une classe ont travaillé sur ces pièces sur le thème de l’argumentation, puis avaient préparé une dizaine de questions. Le jour de la rencontre, certains ne pouvaient pas croire que je sois l’auteur de ce travail. L’argument était « il est prof et travaille ici ». La pertinence des questions des élèves, moins proches des arts que d’autres, poussait à l’optimisme. Oui il faut plus d’art, et de pratique artistique dans les écoles.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Après presque une année de travaux d’aménagement d’un nouvel atelier à Avaray (41), je reprends le modelage. Tranquillement par des bols, accompagnés d’une recherche sur des pièces liées au thème du « passage ».

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Décembre 2017, exposition à la Galerie « Booz Art », Beaugency du 1er au 30 décembre.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Toute mon actualité sur mon site : http://billard-francois-marie.eu et notamment le calendrier.

Sur :

Page Facebook : https://www.facebook.com/ceramique.billard

Instagram : https://www.instagram.com/ceramiquebillard/

————-

Le 23 août 2017

François-Marie BILLARD

 

.

.

.

 

.

Je remercie sincèrement François-Marie BILLARD d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 05 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.