Colline Hoarau nous livre un roman d’anticipation très doux et avec un tempo très lent. Certes, l’auteur prend le lecteur par la main pour l’emmener vers un futur proche rassurant. Mais la technologie n’est-elle pas au cœur du nous journellement et au service de tous et de chacun pour sauver la planète. Allons-nous vers un monde aseptisé avec un minimum de relations humaines et des machines qui feront tout à la place de l’homme ?

2040 : coquelicots et bleuets, Colline Hoarau

Dos carré collé 148×210
164 pages
Parution août 2021
ISBN : 978-2-38153-684-2
Prix (TTC) : 13.50 €
Editeur : Nombre7 éditions


Quatrième de couverture de 2040 : coquelicots et bleuets

Au cœur de la société française de 2040, Mahavel, une jeune femme de 20 ans, fait une rencontre qui risque de définitivement bouleverser sa vie. Jour après jour, elle est amenée à se questionner sur son passé, son présent et son avenir, mais aussi à voyager entre sa région natale, la Bretagne, et sa terre d’origine, l’île de la Réunion. À travers un cadre spatio-temporel à la fois historique et futuriste, Mahavel nous emmène à la découverte de son histoire familiale.

Des nouvelles technologies à la santé, en passant par l’éducation et l’alimentation, Mahavel fait un bond dans le temps qui nous fait réfléchir et prendre conscience des enjeux majeurs actuels.

Ce que je pense de : 2040 : coquelicots et bleuets

C’est l’histoire de Mahavel, une jeune bretonne de 20 ans qui évolue dans un confort technologique de son époque. Mais elle rencontre Ferdinand qui va bouleverser sa vie. Elle erre de questions en questions sur son passé, mais aussi son présent et son avenir. Et elle voyage entre la Bretagne et sa terre d’origine l’île de la Réunion. Elle raconte son histoire familiale.

L’auteure est enseignante. L’écriture s’en ressent. La lecture aussi. L’encyclopédie futuriste prend le pas sur le roman de terroir et d’anticipation. Le côté fictionnel est desservi au profit de l’abondance d’informations que donne un style relativement scolaire.
Il y a de nombreuses explications et descriptions qui prennent le pas sur l’intrigue aboutissant à ce que l’histoire de Mahavel devienne secondaire.

Il y a énormément de thèmes abordés : la Bretagne, la Réunion, le passé, le présent, le futur, des régimes politiques, les genres sur la sexualité, l’écologie, la technologie sans oublier l’amour. Je m’y suis un peu perdu n’ayant sûrement pas les connaissances suffisantes.

L’écriture est très agréable et l’histoire originale. On ne sait pas à quoi s’attendre. L’auteure y dépeint une société futuriste bien construite et structurée, sans oublier les problématiques sociétales. C’est très bien écrit avec beaucoup de douceur, de justesse et de bienveillance. L’auteure a une plume fluide et agréable, tout en poésie.

Ce roman pousse à la réflexion. Vous pouvez l’acheter.

L’auteure, Colline Hoarau

Colline Hoarau

Née en 1966 à l’île de la Réunion, Colline Hoarau a vécu entre son île natale à laquelle elle est très attachée et la métropole. Toute son existence a été marquée par les livres. Installée en Bretagne, région lui rappelant ses racines, depuis quelques années avec son compagnon, elle a appris la langue pour mieux comprendre la culture et a obtenu une licence de Breton et Langues Celtiques.

Elle a publié trois romans. En 2014, « L’adieu à Lila » ne passe pas inaperçu. Il est inspiré par la Réunion des années 70.

Nous retrouvons la même sensibilité dans « Notre vie à trois », un ouvrage évoquant un sujet difficile, la maladie de Parkinson. Le dernier roman « Sois sage, Reine-Mary » est l’histoire d’une jeune réunionnaise portant un lourd secret et découvrant le Centre Bretagne et ses trésors.

En 2017, elle signe son premier livre pour enfants, « Madigoù, la petite fille aux bonbons ». 
« Peut-on tout réparer » est son dernier roman faisant suite à «Sois sage, Reine-May ».

© Jean-Louis RIGUET 02 décembre 2021 pour librebonimenteur.net – Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Participer au lancement de mon prochain roman d'enquêteICI