Publié par Un commentaire

Les jours où je suis née, de Valérie François

Les jours où je suis née

de Valérie François

.

.

Bookélis

Date de publication : 04/10/2018
Dimensions : 14,5 x 21 cm
Nombre de pages : 464
Collection : Roman
ISBN : 978-2-8221-0067-0

EAN : 9782822100670

Broché :19 €

Livre numérique

https://www.bookelis.com/romans/33408-Les-jours-ou-je-suis-nee.html

.

Quatrième de couverture

Depuis toujours, la petite Vietnamienne Luu-Ly dissimule ses cheveux trop blonds sous son foulard. Pourquoi n’a-t-elle pas hérité de la beauté exotique de sa mère ?
Lorsqu’elle découvre enfin la vérité, il est trop tard. Placée dans un orphelinat, son seul moyen de survie est… le silence.
C’est à l’âge de quinze ans qu’un riche homme d’affaires venu de New York lui offre ce qu’elle n’espérait plus.
Devenue Lily-Rose Becker, va-t-elle pouvoir recoller les morceaux d’une vie brisée ? Parviendra-t-elle à tenir la promesse faite à sa mère lorsqu’elle était enfant ? Et surtout, doit-elle faire confiance à l’irrésistible et mystérieux John Walker ?
Un récit passionné et passionnant qui touche directement au cœur, où le suspense voisine avec l’humour, où l’évasion côtoie les grands sentiments. Indispensable !

.

.

Extraits :

En arrivant enfin, Minh-Tâm essoufflée et affolée jeta littéralement son vélo contre un muret en pierre. Sa toute petite fille, blottie contre sa poitrine, ressemblait à présent à une poupée de chiffon dont tous les membres paraissaient disloqués. Elle n’avait pas survécu, Minh-Tâm le savait, mais elle la berçait, espérait et lui parlait. Elle savait que le maigre filet de vie avait quitté ce corps trop petit et si fragile. Elle avait  pourtant prié, encore et encore :
– Patience, petit ange. Tiens bon, ça va aller ! Je t’en supplie, pense à ton papa !

Les larmes lui piquaient à nouveau les yeux, mais elle voulait garder espoir, le docteur saurait quoi faire… forcément. Il allait sauver son bébé, la féliciter d’avoir mis au monde une fillette si forte et si parfaite, puis elle ramènerait leur enfant à Cao-Minh qui serait tellement fier d’elle…
Elle allait s’élancer vers l’entrée du dispensaire quand Minh-Tâm aperçut une jeune femme blanche, un nouveau-né dans les bras, prête à pénétrer dans l’hôpital de fortune. Le bébé poussait des cris stridents tandis que, dans un landau, un autre nouveau-né dormait à poings fermés. C’est à ce moment-là que le vacarme éclata et la coupa dans son élan. Des hurlements incompréhensibles et des cris de terreur se firent entendre depuis le dispensaire. Le corps de la femme blanche se figea également.

Peu à peu, la petite Luu-Ly – que j’étais – grandissait et des petits cheveux fins et blonds commençaient à parsemer ma petite tête pâle. Les regards changèrent lorsque Minh-Tâm croisait les gens dans la rue avec « sa » fille. Puis, des rumeurs commencèrent à circuler, elles prirent rapidement de l’ampleur et Minh-Tâm sentit ostensiblement le comportement de Cao-Minh se modifier.
Il devint silencieux et distant, aussi bien envers elle qu’envers moi.
Lorsque nous sortions dans le village, en « famille », elle sentait son mari mal à l’aise et effacé, comme s’il tentait de se rendre invisible. Elle percevait nettement la douleur qui se propageait en lui, jour après jour, grandissante, jusqu’à devenir dévorante.
Plus mes cheveux poussaient, plus Cao-Minh s’éloignait, plus elle avait mal. De mon côté, je m’épanouissais, drôle, belle et intelligente sous mes cheveux blonds et ma peau de porcelaine…
Selon ma mère, bien sûr ! Évidemment, elle ne pouvait se confier à personne, elle était bien trop empêtrée dans son mensonge, mais surtout… comment rouvrir « la parenthèse » ? Comment se remémorer la mort de son bébé ? Comment expliquer sa folle décision ? Comment pourrait-elle justifier son acte ? Pourtant Thihaly, qui l’avait aidée à accoucher, avait essayé de savoir et de la faire parler.

.

Ce que j’en pense

L’histoire est prenante et fait voyager, au propre comme au figuré. On sent que l’auteure est passionnée par les voyages, les gens, les cultures. L’analyse des personnages est détaillée sans complaisance. Les soubresauts ne manquent pas tout au long de la narration.

L’on suit avec impatience l’évolution dans sa vie de Luu-Ly, cette petite Vietnamienne aux cheveux blonds, depuis sa naissance jusqu’à la réalisation de son grand amour. Nous sommes happés par l’histoire de Luu-Ly, devenue Lily-Rose, qui nous tient en haleine du début à la fin.

Cette belle histoire m’a subjugué. Très émouvante, captivante, cette intrigue est pleine de rebondissements, avec des personnages consistants et attachants qui font découvrir l’amour, l’amour sous différentes formes, dans les difficultés de la vie et malgré les différences.

Ce livre est bien écrit, bien construit, sans fautes d’orthographe, avec des virgules, comme il se doit, devant, mais et car.

Tout cela contribue à faire une lecture très agréable.

Si vous voulez passer un moment délectable, plongez-vous sans délai dans ce livre que je recommande.

Lisez ce livre sans modération.

.

L’AUTEURE

En savoir plus sur Valérie François :

https://librebonimenteur.net/tag/valerie-francois/

.

.

Un livre à lire absolument !

.

© Jean-Louis Riguet – Librebonimenteur.net – 15 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

Publié par Laisser un commentaire

Dis, c’est quoi…? par l’ancolie bleue 2

 

.

.

Une nouvelle publication de l’Ancolie Bleue 2

.

Librebonimenteur.net partage avec plaisir

l’article de L’Ancolie Bleue 2 

« Dis, le vent, c’est quoi ? »

.

-Dis, le vent c’est quoi? -Le vent? c’est ce qui te fera voyager sans bouger. Il t’apporte des pensées qui viennent de bien loin et emmène les tiennes encore plus loin. Le vent quand tu t’offres à lui, c’est un grand voyage. Le vent **** -Dis, le matin c’est quoi? -Le matin? […]

via Dis, c’est quoi…? — l’ancolie bleue 2

Publié par Laisser un commentaire

L’homme idéal existe, il est québécois, DUCRET Diane

Le mythe du Prince Charmant !

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Jean-Jacques Castex

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jean-Jacques Castex

.

 

http://www.ateliercastex.com/

.

 1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Jean Jacques Castex

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

Études (kiné 2ème année, massages et relaxation, voyages en Inde et au Népal)

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Tous les arts plastiques, quelques lignes d’écriture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils aiment suffisamment pour en emmener chez eux, les offrir ou les promouvoir

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Mon atelier-galerie est souvent ouvert à tous…

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis 1992, les sculptures et les peintures occupent presque tout mon temps, évoluant avec de nouveaux essais ou techniques au fil des découvertes.

 

7/ Quel est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je sculpte tant de pièces de petite taille  que la dernière est finie hier et la prochaine débutera demain

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

8, rue du marché, à Aups (83630), mais aussi à la galerie “casa d’amor” de Saint Paul de Vence (06) ou encore, via internet et mon mail

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Tu veux créer? -fait!

Tu es copié?   – prends le comme un compliment, et faits en d’autres

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Je ne le sais que lorsqu’elles sont terminées

 

12/ Comment travaillez-vous ? 

Dans toutes situations

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Je dirai entre ma tête et mes mains

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, mais le vrai plaisir est de créer puis de vendre, et non d’être “commandé”

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Travaillez, regardez, essayez…..

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Il y en a tant, Picasso en a réuni pas mal à lui seul mais chaque époque a eu ses “Grands”

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Toujours

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Finalement, là où je suis le plus à jour, c’est Facebook, peu de menus ou fêtes de la veille, mais des albums assez complets de mes travaux au fil de leurs avancées

 ————-

Le 21 octobre 2015

Jean-Jacques Castex

.

Page_2

IMG_0715

1380234_10202359938260203_1575343661_n

Page_1

IMG_0503

IMG_0448

.

Je remercie sincèrement Jean-Jacques Castex d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 24 octobre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

Timeville de Tim Sliders

L’avenir est au passé !

Publié par Laisser un commentaire

Haïkus du Voyage par Christophe Forgeot

Haïkus du Voyage

Christophe Forgeot

Première de couverture des Haïkus du Voyage de Christophe Forgeot
Première de couverture des Haïkus du Voyage de Christophe Forgeot

Ce recueil de haïkus, les haïkus du voyage, est illustré par Nicolas GEFFROY

Editions du Petit Véhicule

Collection « La galerie de l’or du temps »

110 pages – 20 Euros

.

Sorti de l’école Pivaut, je m’intéresse à toute technique et tout support, inspiré par les plus grands comme par mes contemporains. Aux yeux du grand public, et plus particulièrement à ceux des éditeurs (illustrations d’ ouvrages), compagnies de théâtre (création de décors), boîtes de jeux vidéo et à toutes celles et ceux qui …

http://nicolas-geffroy.blogspot.fr/2014/03/blog-post_5751.html

.

Voilà ce qu’il est dit de cet ouvrage, recueil de haïkus, à la fin du livre :

Les Haïkus du Voyage de Christophe Forgeot sont autant d’invitations au voyage et au retentissement intérieur, à bord de textes courts (3 vers composés de 5, 7 et 5 syllabes), grâce à huit moyens de transports classiques, un neuvième futuriste et un dixième singulier …

En effet, à pied, à vélo, à cheval, à moto, en voiture, en train, en bateau, en avion, en structor ou par les livres, l’auteur vous propose d’éveiller vos sens en cheminant avec lui par monts et par vaux, sur les mers et dans les airs, à la manière, toute modestie gardée, d’un poète traditionnel japonais.

« Vos textes sont vifs, alertes et évocateurs, votre démarche est originale. »

Un voyage Maurice Cury
On peut dire de Maurice Cury qu’il a embrassé quasiment toutes les disciplines littéraires. Le roman, bien sûr : quinze titres, dont je me plais à signaler l’un des derniers, et pour moi le meilleur, La Quête du vent[[Le Nouvel Athanor.]]. La nouvelle (L’Éternel féminin[[E.C. Éditions.]]), les essais, qui font de lui l’homme du combat et de la contestation que ce soit sur le plan politique (Le Libéralisme totalitaire[[E.C. Éditions.]]) ou sur le plan littéraire (Littérature et prêt-à-porter[[E.C. Éditions.]]). Mais il est aussi auteur dramatique …
.
Préface

L’univers est mouvement. Christophe Forgeot l’a bien compris.

Ce qui entrave la mobilité nuit à l’harmonie générale dont le

poète est solidaire. Il n’emporte qu’un bagage infime. Il sait qu’à ce qui manque il sera pourvu.

Le regard de Christophe Forgeot est sphérique, à la façon des bulles que les enfants lancent à la découverte des surprises. Il peut virtuellement tout voir, mais ne s’attarde pas. Il ne colonise pas le monde car toute possession vous possède.

Le voyage exhaustif de Christophe Forgeot est, quel que soit

le véhicule, une adhérence furtive. Le voyageur qui sème ses cailloux blancs sait bien que toute expérience est sans retour car la vie est d’une perpétuelle virginité.

Ces haïkus précis et réguliers sont la constellation d’un «pas

japonais» sur lequel nous sommes invités à poser nos pieds

pour notre propre voyage, celui qui ne passera pas sur les traces objectives de cet éclaireur mais qui, dans son originalité même, en sera néanmoins éclairé.

Ce petit livre est un enseignement à la vue, matière à très fort coefficient.

N’hésitez pas à réviser si nécessaire, même par simple

gourmandise.

Jacques Ferlay

.

Jacques Ferlay

Jacques Ferlay, né à Paris, fixé en Provence depuis une trentaine d’années, a vécu en diverses régions de France. Formé très jeune à un métier manuel, il acquiert parallèlement une formation universitaire. Psychologue du Travail, il enseigne aussi à …
.
.

Commentaire

 J’avais eu l’occasion d’entendre Christophe Forgeot lors de Montmeyan en Poévie en juillet 2014. J’avais, alors, été convaincu par son voyage en poésie aux Etats-Unis, sur la route 66.
Cette année, lors de l’Auberge Montmeyannaise, début août 2015, je l’ai encore entendu débité ses haïkus sur le voyage. A la fin de la soirée, juste avant qu’il regagne ses pénates, je lui ai demandé de me dédicacer son dernier ouvrage, ce qu’il fit avec beaucoup de gentillesse.
Je n’avais encore jamais lu un livre entier ayant pour seul vecteur des haïkus.
Le poète Christophe Forgeot m’a convaincu.
Et oui, j’avoue avoir été convaincu par son art. Le poète Christophe Forgeot m’a convaincu.
Je ne peux que vous recommander de vous y intéresser. Il n’est pas si simple d’écrire de tels poèmes en 3 vers de 17 syllabes au total, en respectant le rythme 5, 7 et 5.
Cet art nous vient du Japon. Christophe Forgeot l’utilise à merveille pour ses voyages. Il vous invite d’ailleurs à vos propres voyages en passant d’un haïku à un autre.
 .

Extraits de Haïkus du Voyage par Christophe Forgeot

A PIED
Très tôt le coucou
accompagne mon départ
escorte de choix !
Dans mon sac je mets
un canif et une gourde
ce soir des étoiles
Un carnet en poche
pour les haïkus à naître
mon crayon pressé
A VELO
Tout est familier
à vélo dans le jardin
je nomme les choses
Question d’équilibre
quatre roues puis trois puis deux
je deviens quelqu’un
Pour tout l’or du monde
je pousse sur les pédales
mes genoux sont rouges
.

Qui est Christophe Forgeot, auteur de Haïkus du Voyage ?

Poète, auteur de pièces de théâtre et de nouvelles, comédien, metteur en scène.

J’anime des Ateliers d’écriture et de Création Littéraire au sein des Chemins du jouR et je mets en scène des auteurs vivants ou contemporains au sein de la compagnie Y-Sol en Scène. Depuis 2000,  je suis chargé de l’enseignement de l’écriture théâtrale, en Formation Continue, à l’Université du Sud Toulon-Var.

Egalement, je participe à la vie de la poésie et du théâtre dans les bibliothèques, les librairies, les collèges, en France et dans d’autres pays (Tchad et Slovaquie où mes poèmes ont été traduits).

Signes particuliers : J’ai longtemps vécu dans une banlieue bétonnée …

.

C’est un homme riche de son art, je dirai même de ses arts. Suivez-le en achetant ses recueils.

.

Jean-Louis RIGUET 25 août 2015.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre

et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

Publié par Laisser un commentaire

Les notes de la mousson, SAINTENOY Fanny

Un secret de famille !

Publié par Laisser un commentaire

Gipsy Blues, VAUTRIN Jean

Un gitan qui veut devenir sédentaire !

Publié par Laisser un commentaire

ténèbres, Anthologie

Ce n’est pas souvent que l’on publie un recueil de nouvelles !

Publié par Laisser un commentaire

Remonter la Marne, KAUFFMANN Jean-Paul

Pour les amateurs de marche !