Publié par Laisser un commentaire

Le Poème de la semaine n° 27

.

Le Poème de la semaine n° 27

.

 

.

Je suis accro

.

Je suis accro

Je suis accroché

Cet été crie mon amour

J’ai mal de vivre

.

Tu m’as attrapé

Mon corps s’étiole après toi

Tu es mon hiver

.

Mon amour pour toi

Donne-moi une seule caresse

Refuser l’enfer

.

Je suis accro

Accro je crie mon amour après toi

Je suis accro à toi pour toujours

.

À ta silhouette à ton corps je suis accro

À tes cheveux à ta voix je suis accro

Je crie mon amour après toi

.

À ton front à tes yeux je suis accro

À ta bouche à tes lèvres je suis …

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Publié par Laisser un commentaire

GRAIN DE SEL ET PETITES PLAIES, Paul Steiger

GRAIN DE SEL ET PETITES PLAIES

Paul STEIGER

.

.

Recueil de textes divers

La Ferronnerie Éditeur

ISBN 978-2-9539753-8-3

117 pages – 3,00 €

.

Cet ouvrage court comporte beaucoup de textes plus ou moins longs. Le style est incomparable, c’est celui de Paul Steiger. Comme il l’écrit lui-même, certains de ses lecteurs se plaignent de devoir prendre un dictionnaire pour le lire.

Paul Steiger ne s’en excuse pas, il persiste et signe. Du moins, c’est ce que j’ai compris dans les phrases ci-après relatées :

« Je ne sais, ni ne veux, me mettre à la hauteur de la pauvreté de vocabulaire de prétendus lecteurs, car si l’on m’a fait riche de tous ces mots, c’est pour que je les partage avec ceux qui en ressentent la faim, et qui feront l’effort de les comprendre. Tant pis pour tous les autres, car cet effort leur sera, quoi qu’ils prétendent, définitivement inutile; C’est pourquoi ils ne le feront jamais. »

Je pense que l’auteur a résumé la qualité de son écriture. Après, on aime ou on n’aime pas. Mais ça, c’est la décision du lecteur.

Des points de vue comme des réponses, à l’emporte-pièces !

Des billets incisifs !

Le sel pour panser les plaies, il fallait y penser. Notre ami Paul serait-il adepte de soigner le mal par le mal ?

Paul Steiger ne fait pas de politique, il instille des vérités, ses vérités.

Sa Vérité !

.

Quelques extraits

.

« De l’intelligence

Les plus intelligents ? Quel lieu commun ! On aimerait meilleur jugement. La caste se coopte, c’est tout dire. L’intelligence, hors celle des cours et des salons, ni ne s’estime, ni ne s’honore, car elle va son chemin dans le silence, et l’humilité qui lui sied. »

.

« Du sénateur qui réclamait le silence des retraités de l’armée

Oserais-je ? Oserais-je dire que l’obscénité du sénateur a toute l’indécence du trou du cul qu’on y voit derrière, et l’insolence des gens sans éducation, ce qui ne devrait pas surprendre. »

.

« Quoi, le centre ?

Au centre, la place n’est qu’au fléau, ce trait séparateur, aussi vain que le sont ses alternantes inclinations, tantôt à gauche, tantôt à droite, alors qu’on le voudrait ne pas s’incliner, ni sur sa gauche, ni sur sa droite, mais simplement se tenir droit, au seul devoir de son utilité. »

.

Lisez ce livre, il vous en restera quelque chose.

Soit vous aimerez, soit vous détesterez !

Dans les deux cas, vous réfléchirez.

Réfléchir pour ensuite agir, c’est vivre !

Et vous avez envie de vivre !

.

http://laferronnerie.wixsite.com/la-ferronnerie-edite/grain-de-sel-et-petites-plaies

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 16 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Désir

20160405_120705

.

Désir

.

.

Sourire éblouissant sur des lèvres engageantes

Yeux rieurs en voyelles d’amandes

Chaloupant dans un déhanché incendiaire

Elle avance sûre d’elle aguichant la convoitise

.

Indifférente aux yeux des jaloux ombrageux

Elle adore être le point de mire des quolibets

Qui la rendent plus sûre de sa plastique attrayante

Et la fortifient dans son allure avenante

.

Sa poitrine donne l’envie de vivre la volupté

Et souffle autour d’elle le désir torride

De se perdre en duo dans un désert aride

Sans une perle de pluie pour assouvir la lucidité

.

Sa jupe courte découvre déconcertantes

De longues jambes affolantes

Qu’elle balance dans une tempête des sens

Consciente de sa sensualité provocante

.

Mon cœur s’affole sans limite

Mon corps tremble trop loin de sa limite

Il ne tient qu’à elle de me donner l’enfer

Et de m’accueillir dans son soleil torride

.

.

© 31 mai 2016 – Jean-Louis Riguet

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 31 mai 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Un commentaire

Marcher

Résultat de recherche d'images pour "Nature forêt"

fonds-écran-gratuits.fr

.

Marcher

.

.

Marcher dans la nature

Marcher dans la forêt

.

Entendre les oiseaux

Gazouiller

Voir les fleurs

S’épanouir

.

Sentir les parfums

Se diffuser

Goûter les saveurs

S’oublier

.

Écouter le silence

S’éveiller

Marcher à pleins poumons

Se remplir

.

Marcher

Respirer

Souffler

Simplement vivre

.

 

 

© 28 mars 2016 – Jean-Louis Riguet

 

.

Jean-Louis RIGUET 28 mars 2016.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Cordelia della ROSA

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Cordelia della ROSA

.

Couverture

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Mon nom de plume est Cordelia della Rosa.

Je suis une rêveuse professionnelle qui, pour embellir l’existence, utilise des colorants pour vie terne : la tendresse, la légèreté, le désir, l’extravagance, la sensualité, l’excentricité, la fantaisie…

Je n’ai pas un parcours littéraire. Je suis une femme ordinaire et autodidacte. J’exerce simplement un métier administratif en entreprise.

Je ne suis bardée d’aucun diplôme, aujourd’hui on dirait en échec scolaire. Je n’ai pas appris l’art de l’écriture. Je ne suis pas issue d’un milieu littéraire et je ne peux, nullement, prétendre rejoindre cette famille.

Je n’ai aucune spécialité à part une sensibilité exacerbée, à fleur de peau. J’aime, simplement, jouer avec les mots. Ces mots qui font du bien, ces mots qui font du mal : surprenantes facultés !

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

L’écriture étant pour moi une évasion et un loisir, parallèlement j’occupais mon existence en me consacrant à l’éducation de mes enfants, mon couple, mon métier, quelques responsabilités au sein de la commune, des loisirs variés…

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je me laisse guider par la Passion.

Quelques fois elle m’entraîne vers les arts dramatiques que j’ai étudiés quelques années dans mon jeune âge.

D’autres fois vers des activités manuelles, comme la poterie.

Ou plus récemment le jardinage, le bricolage, la cuisine, la décoration, la contemplation de la nature…

Étant curieuse de tout, demain de nouvelles aventures créatives m’attendent déjà…

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

La première question me paraît étrange, car de quel droit attendrait-on quelque chose de ses lecteurs. En tout cas, moi, je n’attends rien. Il me semble que c’est eux qui sont en droit d’attendre quelque chose de l’auteur et non l’inverse.

Pour me faire connaître je ne dispose pas de beaucoup de moyens. J’utilise les réseaux sociaux comme Tweeter sous le nom de @plumedusoir

Je fréquente les salons du livre.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Les rencontres je les fais par le biais des salons du livre ou sur les réseaux sociaux.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

C’est une passion qui sommeillait en moi depuis toujours, mais je l’ai concrétisée seulement dernièrement.

À ma naissance certaines fées m’ont faite Passionnée, Curieuse, Gourmande de la Vie et Friande de ses Plaisirs ;-)) Un réel Bonheur que je savoure tous les jours. Merci à vous ! Mes fées inconnues :-))

Le roi : le soleil en personne, ne rate jamais le rendez-vous de ma naissance. Alors dans de telles conditions, la seule écriture qui s’imposait à moi, était celle de l’Amour.

J’ai donc écrit un roman d’Amour : La larme du désir.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

‘La larme du désir’ je l’ai écrit avec beaucoup de gourmandise et de ce fait, il se déguste, il se savoure plus qu’il ne se raconte. Il s’agit d’une une mise en bouche. Je devrais plutôt dire une mise en cœur devant nous mettre en appétit d’Amour.

Une mise en Amour afin d’en aiguiser le désir.

Une recette gourmande, aux saveurs multiples qui nous rappelle sans fin, mais avec faim, un besoin vital qu’on ne peut feindre d’ignorer :

‘Désirer c’est Vivre’.

Il s’agit d’un roman d’Amour, ou l’homme et la femme sont unis par un secret qu’ils ignorent et qui pourtant les conditionnent.

C’est l’histoire de Stella et de Lucas qui n’auraient jamais dû se rencontrer et qui, somme toute, sont des personnes tout à fait ordinaires, mais qui ont une particularité : celle de savoir réactiver sans fin, la flamme.

Lucas, par son imagination débordante et débridée, sait réactiver, sans fin, le Bonheur et entraîne Stella vers des situations cocasses, ludiques, extravagantes, totalement loufoques et incroyablement excitantes…

Quant à Stella, par sa ‘truculente pétulance’ et son attitude – coquinement sensuelle – elle entraîne Lucas, dans des situations, hors normes, totalement déconcertantes et follement érotiques…

Par des situations ludiques, cocasses, ils créent, ils inventent le Bonheur, la Passion…

Jour après jour et nuit après nuit, ils pimentent leur vie à tel point que les dieux en sont jaloux et qu’ils missionnent sur terre une messagère afin de leur voler leur bonheur et d’anéantir leur passion hors norme. Alors, y arriveront-ils ? Et c’est là qu’en général on dit : ‘Vous le saurez en lisant mon livre’.

Et puis, il y a ce secret oppressant que, tout au long du livre, Stella n’aura de cesse de mettre à nu…

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Uniquement sur les sites marchands d’internet (Amazon, Fnac, Chapitre…)

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Pour ma part, n’étant nullement connue, je ne pouvais pas espérer me faire éditer avec un contrat à compte d’éditeur. Le seul choix qui s’imposait à moi était la publication avec un contrat à compte d’auteur.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

De faire en sorte qu’en arrivant au seuil de son existence nous n’ayons aucun regret.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

L’écriture est pour moi un lieu d’évasion. Un endroit pour vivre pleinement mes rêves au lieu de rêver ma Vie. Aussi je me sens naturellement attirée par le roman.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

J’ai besoin de sentir l’odeur de l’encre. J’écris toujours dans un cahier avec un stylo à encre de couleur verte (parce qu’il s’agit de la couleur de l’espoir). Puis je mets en forme sur l’ordinateur.

Le téléphone à également quelques avantages. Souvent en faisant du vélo me viennent des idées, des phrases… alors je les enregistre sur le dictaphone de l’iPhone.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

L’inspiration est guidée par mes émotions.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Je n’ai pas vraiment de trame. Juste une idée d’une dizaine de phrases. Puis je vogue entre imaginaire et réalité au rythme de ma créativité.

Comme le scénario, les personnages imaginaires sont toujours composés d’une petite part tirée de mon expérience personnelle.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Étant moi-même amateur, je n’ai aucun conseil à donner.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Je n’ai pas de préférence, mais de magnifiques souvenirs grâce à Homère, Platon, Edmond Rostand, Marc Lévy…

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Demain de Guillaume Musso et Adultère de Paulo Coelho.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui bien sûr.

Car l’écriture m’est apparue comme une attraction évidente.

Une attirance excitante à laquelle je ne peux plus me soustraire.

Elle est devenue une évidence, une jouissance…

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Pour l’heure, non.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur Tweeter @plumedusoir

Sur Facebook où Cordelia della Rosa n’est que la copie de Tweeter.

http://www.amazon.fr/La-larme-du-désir-Cordélia/dp/B00E5QLSYM

http://livre.fnac.com/a6455035/Cordelia-La-larme-du-desir

————-

Le 01 juin 2015

Cordelia della ROSA

.

Couverture

 

4ème de Couverture

 

EcrireCestCrierEnSilence

.

AmazonMikael

NouvelleBanniereNoire

Amazon3

NouvelleBanniereNoireSansTexte

Amazon

 

NouvelleBanniere

 

NouvelleBanniere1

.

Je remercie sincèrement Cordelia della ROSA  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 02 juin 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Publié par Laisser un commentaire

La Loreley (Guillaume Apollinaire)

Mourir d’amour à cause d’une sorcière blonde !