Publié par Laisser un commentaire

Virginie Vanos, une artiste aux différentes facettes

Virginie Vanos, une artiste aux différentes facettes.

En effet, Virginie Vanos est photographe et auteure, après une carrière (sans succès) de comédienne et de modèle photo. Son parcours n’a été ni logique ni linéaire. Elle a commencé par des études de latin, grec et langues modernes, avant celles de communication puis de théâtre.

Malheureusement, le cancer l’a pris pour cible.

.

 

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Virginie Vanos

 

 

.

Virginie Vanos auteure, photographe
Virginie Vanos auteure, photographe

Virginie Vanos, quel est votre parcours ?

Je m’appelle Virginie Vanos, je suis photographe et auteure. Mon parcours n’a été ni logique ni linéaire. J’ai fait des études de latin, grec et langues modernes, ensuite de communication et enfin de théâtre. Sans succès, j’ai commencé une carrière de comédienne. Ensuite, j’ai ensuite été modèle photo pendant plus de 15 ans, un métier-passion que j’ai dû arrêter il y a trois ans, quand j’ai eu mon premier cancer.

 

Etudiante, j’ai fait énormément d’intérims. J’ai été secrétaire dans un labo pharmaceutique et dans une entreprise de construction. Puis, j’ai fait de la vente au détail, des enquêtes marketing et même de la manutention lourde. Le triplé modèle-auteure-photographe me convenait bien, mais quand le corps ne suit plus… J’ai dû renoncer autant par manque de force physique qu’à cause de commentaires, rumeurs et insultes sur mon état de santé, vrai ou supposé.

 

Quelle est votre passion ?

La plongée sous-marine ! Plus qu’un art ou un sport, c’est un art de vivre. Sous l’eau, j’ai toujours l’impression de m’élancer dans ce qui ressemble le plus à mes yeux au Paradis.

 

L'auteure photographe Virginie Vanos
L'auteure photographe Virginie Vanos

 

Comment vous faites-vous connaître ?

J’utilise beaucoup Internet, mes amis usent pas mal du bouche-à-oreille. Mon succès est modeste, mais cela me convient très bien. Je ne souhaite pas être admirée. Je voudrais juste être aimée pour les émotions que je tente de transmettre avec mes écrits.

 

Avant que le cancer ne vienne me ravager, corps et âme, j’étais très active. Je faisais beaucoup de rencontres, de dédicaces, d’expositions ou de conférences. Mais je n’en suis plus capable à ce jour, je suis trop affaiblie. Malheureusement, j’ai de trop gros problèmes d’élocution, de motricité, de coordination des mouvements…

 

Virginie Vanos artiste multicarte
Virginie Vanos, artiste multicarte, auteure photographe

Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Je griffonne depuis l’âge de 6 ans, mais mon premier livre, « Le guide pratique du Mâle Moderne » est paru est 2004 aux Editions Galopin de Spa (Belgique).

Depuis, ont suivi  « Le guide pratique de la Femme Moderne », « Ideat », « Les Fractales dans l’âme »,  « Battue ! », « Les Sous-Teckels », « Les Recettes de Tante Dédé », « Le Spectateur« , « L’Exilée« , « Chicha et autres nouvelles », « Maldonnes« , « Anna Plurielle »  et enfin « Negombo ».

Pouvez-vous nous parler de votre dernière œuvre ?

RAGEUR, c’est l’histoire de Ben, un rageur du net. Tant qu’il restait planqué derrière son ordinateur, dans sa chambre d’adolescent attardé et haineux, le jeune homme de 27 ans se croyait invulnérable. Lui, la vedette d’une chaîne YouTube sur laquelle il se répand en imprécations et en obscénités. Les cibles sont les femmes, les homos, les faibles, les pas assez blancs à son goût. Que peut-il lui arriver? Il va vite le découvrir. Et la chute sera aussi lourde qu’inattendue. Oh non, Ben, tu n’aurais pas dû t’attaquer à une championne de boxe…

Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Je viens de sortir « Rageur » chez Amazon.  C’est encore un peu tôt pour avoir de vrais feedbacks sur ce livre. Mes ouvrages sont presque tous disponibles sur le net ainsi que sur commande dans les librairies physiques. Quant à me voir et m’entendre… Pour l’instant, je ne suis pas capable de faire trois pas sans me casser la figure, tout mon squelette me fait mal à hurler. Je suis en hypothermie permanente, je passe mon temps à osciller entre sueurs froides et sueurs glacées. Et je suis mortellement fatiguée à 80% du temps.

.

https://simplement.pro/c/4656

.

Rageur, un roman de Virginie Vanos
Première de couverture de Rageur, un roman de Virginie Vanos

 

Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non. La seule école dont je pourrais me revendiquer, c’est mon passage de 3 ans à De Kleine Academie de Bruxelles. Cette école m’a appris à développer certains talents. Egalement à abandonner sans regrets les arts pour lesquels je n’étais pas douée. Et surtout à rester moi-même dans le processus de création.

 

Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

« Soyons fous, soyez libres, soyez heureux ». Une des devises d’une de mes profs de la Kleine. Je n’ai pas trop réussi le premier conseil et pas du tout le troisième. Mais je crois ne pas avoir échoué au sujet de la liberté que j’ai acquise.

 

Donneriez-vous un conseil aux amateurs de votre ou de vos arts ?

Je n’ai aucun conseil à donner à mes lecteurs. Peut-être un quand même ; on me dit souvent que je ne vais pas assez loin dans mes descriptions. J’en suis parfaitement consciente. Pour moi, un livre doit laisser travailler l’imagination du lecteur et ne pas fournir tout, tout cuit. Ce serait imposer mes vues aux lecteurs Et très personnellement, je ne suis absolument pas fan des romans « fast food ».

 

Quatrième de couverture de Rageur, un roman de Virginie Vanos
Quatrième de couverture de Rageur, un roman de Virginie Vanos, auteure, photographe, globe-trotteuse

 

Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité ?

Quand je suis inspirée, écrire jusqu’à en tomber de fatigue. Je souhaite aussi voyager et prendre mes photos du monde tant que j’en serai capable.

 

Préférez-vous travailler seule ou en groupe ?

Je suis une grande solitaire….

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Jusqu’à « Rageur », dans ma propre vie. Tous mes romans ont une très nette inspiration autobiographique. Rageur est plus un roman de société où je parle de faits et de dires auxquels j’ai assistés. Mais où je n’ai pas été pleinement concernée, ou si peu…. En ce moment, je n’ai plus rien à exprimer sur mon propre vécu.

 

Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ?

Oui, c’est arrivé deux fois. La première expérience fut correcte. La seconde fut une arnaque doublée d’un commanditaire qui m’a fait bosser jusqu’à épuisement, en m’imposant des délais intenables. J‘ai découvert quelques années plus tard que je n’étais pas la seule qui avait écrit sur ses tableaux. Et qu’outre le fait que je n’ai jamais eu le moindre retour (même pas un café pour me remercier), j’ai bossé comme une esclave pendant deux mois. Et quand j’ai refusé un second projet de sa part, je me suis pris pendant une journée des mails d’insultes torrentiels. Qui se sent morveux se mouche !

 

Virginie Vanos auteure mannequin
Virginie Vanos auteure mannequin photographe globetrotteuse

 

Quels sont vos artistes préférés ?

Toutes disciplines confondues, je suis fan de Frida Kahlo, Gustav Klimt, Francis Scott Fitzgerald, Jussi Adler-Olsen, Honoré de Balzac, Greta Garbo, Colette, Loreena McKennit, Serge Gainsbourg, Laurent Gerra, Eminem, Tchaïkovski, Diane Krüger, Françoise Sagan, Dalida, Charlie Chaplin, Roy Orbinson, Boris Pasternak. Et j’en passe…

 

Pouvez-vous nous parler de votre dernière activité artistique ?

L’écriture de « Rageur ». Le sujet m’intriguait, car j’ai vu plusieurs centaines de topics sur différents forums et réseaux sociaux. Pour ma part, je n’ai été « que » traitée de « Vieille pute cancéreuse, apprends à faire la vaisselle au lieu de faire ta belle, de toute façon, tu vas crever ». J’ai été surprise, mais pas encore trop choquée. Toutefois cela m’a plongée sur de nombreuses réflexions sur la liberté d’expression. Et aussi sur l’essor de différents mouvements de pensées que je qualifie de néofascistes ultra violents. Le monde actuel me fait peur. Et j’ai de grandes craintes pour l’avenir de la pensée pure, de la raison, de la bonté gratuite et des échanges humains.

 

Première de couverture de Negombo une nouvelle de Virginie Vanos auteure photographe mannequin
Première de couverture de Negombo une nouvelle de Virginie Vanos auteure photographe mannequin

 

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Dans un peu moins d’un mois, je pars dans les fjords norvégiens. Pour autant que je ne sois pas encore plus physiquement dégradée que je ne le suis actuellement. Après… On verra bien.

 

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Non, à part mes voyages photo que je continuerai jusqu’à mon dernier souffle, je ne puis rien prévoir en ce moment.

 

Où peut-on suivre vos actualités ?

Partout sur le net, sur la plupart des réseaux sociaux. Mis à part sur Facebook où je ne me rends plus depuis la fin de l’été dernier. J’ai eu tellement d’ennuis sur cette plate-forme que je tremble de peur, rien qu’à l’idée de m’y connecter.

————-

Le 9/02/2020.

Virginie Vanos

.

Propos recueillis par Jean-Louis Riguet pour librebonimenteur.net

 

Virginie Vanos écrivaine photographe modèle
Virginie Vanos romancière photographe mannequin

.

Je remercie sincèrement Virginie Vanos d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

Prompt rétablissement à cette amie talentueuse !

.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si, vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Ensuite, chaque chronique est partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et Tumblr, et aussi des photos sont mises sur Instagram.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé  : jlriguet@gmail.com

.

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

© Jean-Louis RIGUET  15 février 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Nouvelles, avec ou sans chute ? : https://librebonimenteur.net/sh54

Roman historique ou docu-fiction, quelle différence ? :

 https://librebonimenteur.net/ydwz

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

Stéphane Maillot, un artiste humoriste auteur : https://librebonimenteur.net/fiwx

Définition du haïku : https://librebonimenteur.net/trvj

.

.

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.