Récits historiques des Quais d’Orléans, Jean-Louis Riguet

Les éditions du Jeu de l’Oie

ont édité un nouveau livre sur Orléans et son fleuve

.

RéCITS HISTORIQUES DES QUAIS D’ORLéANS

De Jean-Louis RIGUET

.

 

.

 

Ce livre séduira tout particulièrement les lecteurs amateurs d’histoire,

ainsi que les lecteurs attachés à l’Orléanais et à la Loire.

« Récits historiques des quais d’Orléans » 

Jean-Louis Riguet

Éditions du Jeu de l’Oie

ISBN 978-2-36831-054-0

196 pages, 20 €.

.

Savez-vous qu’à l’époque gauloise le port d’Orléans était déjà un carrefour commercial très actif ? Pourquoi le vinaigre et la moutarde d’Orléans sont-ils toujours si réputés ?

Se souvient-on qu’au XVIIIe siècle la ville comptait des dizaines de raffineries de sucre et de manufactures textiles, où l’on fabriquait notamment la blonde de soie, cette magnifique dentelle ? Pourquoi Orléans était-elle appelée « la capitale de la rose » au XIXe siècle ?

C’est à toutes ces questions, et à beaucoup d’autres, que Jean-Louis Riguet s’est attelé dans ce nouvel ouvrage.

Après avoir évoqué les grands personnages de notre Histoire dans ses « Récits historiques de l’Orléanais », il met ici l’accent sur l’importance de l’activité économique d’Orléans à travers les âges.

À travers l’évolution de la marine fluviale, du travail du sel, du sucre, du coton, des jardins et des crues, c’est cette fois l’histoire des petites gens, de ceux qui travaillent dans l’ombre, qui est mise en lumière…

Nous nous intéresserons aussi aux grands industriels comme aux petits métiers oubliés, et nous voyagerons même des mines de charbon de la Haute Loire à Saint-Domingue dont le sucre a fait un temps la richesse d’Orléans…

 

.

Six récits qui racontent le temps de gloire

de la Loire et de ses Mariniers

L’apogée du commerce

avec les Îles de l’Atlantique

et les Pays de la Méditerranée.

.

La Marine de Loire est le personnage principal

qui transporte le sel, le sucre,

la houille, le vin, les tissus et autres denrées.

.

Trois ports sur la Loire à Orléans

Le port de Recouvrance pour le commerce avec l’Atlantique

Le port de la Poterne pour le commerce avec la Méditerranée

Le port des Jacobins pour les séjours de longue durée ou les réparations

.

 

.

Réservez-le dès maintenant aux éditions du Jeu de l’Oie

http://www.votreinfolocale.fr/editions-jeu-oie/index.html

 Renseignements : par téléphone au 02 38 46 18 34, 06 84 16 00 03

ou par e-mail à cecilerichard@editions-jeu-oie.com

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 11 octobre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Borrough Market — Catimini Plume

À Borrough Market écouter des …

via Borrough Market — Catimini Plume

.

lauteur-jean-louis-riguet-diffuse-premiere-ch-L-OV_xwT

.

Chaque semaine, FRANCE BLEU ORLEANS tient une chronique sur le patrimoine de la région Orléanaise relatée notamment dans les livres qui paraissent.

Cette chronique est en général diffusée tous les jours vers 13h30. Elle est suivie d’une question et le premier auditeur qui apporte la réponse dans les cinq minutes suivantes a le plaisir de gagner le livre en question.

L’Association des Bouts de Lignes a été jugée comme présentant suffisamment de propos sur le patrimoine historique de la région d’Orléans pour avoir l’honneur de réaliser cinq chroniques. Diffusée du lundi au vendredi, un livre a été gagné chaque jour.

Leslie Schoofs s’est prêtée au jeu avec gentillesse et compétence. Merci à elle. Voici le résultat pour la chronique sur Le Vin, etc.

.

.

Le Vin 

Le vin est produit sous les appellations contrôlées Orléans et Orléans-Cléry.

Les cépages sont les Chardonnay et Pinot Gris pour les blancs,

Pinot Meunier, Pinot Noir et Pinot Gris pour les rosés.

Enfin, Pinot Meunier et Pinot Noir pour les rouges.

L’Orléans-Cléry rouge est façonné à partir uniquement de Cabernet Franc.

Les vignerons sont réunis dans la Confrérie Vigneronne des Chevaliers d’Orléans-Cléry.

Les membres s’appellent des chevaliers. Les chevaliers sont là pour perpétuer la tradition.

Nos vins sont la résultante d’un jus de nos vignes, fort, limpide, naturel et équilibré, depuis fort longtemps. Depuis le sixième siècle !

C’est Saint-Mesmin qui a révélé cela. Les premiers Capétiens l’ont bien compris et développé.

En fait, le cépage a été importé de la Bourgogne, comme le pinot noir et le chardonnay. Les vins d’ici ont eu leurs jours de gloire à plusieurs reprises. L’on compte des gens célèbres qui en ont bu, voire abusé, tels Philippe Auguste, Henri Ier, Louis VII, Jean sans Terre.

Même Jeanne d’Arc en a bu. Jeanne d’Arc préférait celui de Chécy, de l’autre côté de la ville. Avec modération bien sûr !

Nos barriques ont même été l’enjeu d’une bataille. Grâce aux forces puisées dans ce breuvage, Jeanne d’Arc a repris à Falstaff les barriques de vins d’Orléans-Cléry qu’il avait volées. Avec ses courageux soldats, elle a délivré Orléans et la France. Avec ses soldats et avec nos barriques de vins !

Au XVIème siècle, la cour considérait le vin d’Orléans-Cléry au même niveau que le vin de Beaune.

À l’époque, le vignoble était beaucoup plus grand qu’actuellement. Le vignoble s’étendait de Châteauneuf-sur-Loire à Tavers et de Gidy à Pithiviers. Il couvrait environ 20000 hectares de vignes.

Hélas, vers 1900, le vignoble a été littéralement ravagé, détruit, par le Phylloxéra, ce puceron ravageur de la vigne.

Les cerises

La région produit des cerises. Les producteurs sont réunis dans une Confrérie Gourmande des Mangeux de cerises des bords du Loiret depuis 2002.

C’est un fruit fragile qui bénéficie d’un microclimat local.

Les producteurs se sont engagés à produire une certaine qualité de cerises auprès des professionnels et à participer à des activités ludiques. Ils animent des concours ou manifestations locales ou régionales.

Cette confrérie commence à être connue dans tout l’Ouest de la France. Les arboriculteurs se reconnaissent grâce à leur costume rouge et vert. Ils sont coiffés d’un canotier.

Ils ont d’ailleurs créé un apéritif sur base de vin rouge, le Cœur d’Arlicot. Ce breuvage a été officiellement reconnu et a obtenu une Médaille d’Or au Salon de l’Agriculture en 2013. Jacky Legroux qui s’est beaucoup investi a été élevé au grade de Grand Officier de la confrèrie lors de leur Chapître.

Ils organisent aussi des concours de lancer de noyaux de cerise. Le gagnant est celui qui lance le noyau le plus loin possible en le propulsant juste avec l’expulsion de l’air de sa bouche.

Chut ! Il ne faut pas le dire. Mais je crois savoir que l’un des meilleurs chocolatiers de France met au point une recette de chocolat incorporant du Coeur d’Arlicot. Sortie au printemps 2014.

.

Voilà pour cette chronique.

.

Première de couverture L'Association des Bouts de Lignes
Première de couverture L’Association des Bouts de Lignes

.

Rappelons que L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

a reçu le prix SCRIBOROM 2013

et qu’il est publié aux EDITIONS DU MASQUE D’OR

http://www.scribomasquedor.com/

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

https://librebonimenteur.wordpress.com/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

L’Asso et France Bleu Chronique 5 Le Vin