Plumes en vol par Ancolie Bleue

Plumes en vol 

Plumes en vol dans la montagne par L’Ancolie Bleue

L’année dernière, je suis tombée sur un indice flagrant, un crottier rempli de petits « curly ». Je suis le genre de femme à qui ce genre de découverte donne le sourire et emplit d’espoir 😉 Nonnn je ne m’ébahis pas devant les crottes, mais celles-là sont spéciales, car elles indiquent qu’une espèce vraiment particulière […]

via Se voler dans les plumes — l’ancolie bleue 2

La montagne ce matin-là par Val

Dans l’intimité d’un matin, je me retrouve là, une fois de plus, à voir la montagne rosir sous l’élan d’éveil du jour. Le soleil, à peine sorti de sa couverture nocturne, tente une approche en faisant rosir la nature de ses timides caresses. Après le froid et le sombre de la nuit, cette lumière pleine […]

via Un jour de plus — l’ancolie bleue 2

Les beautés de Val

Généralement, lorsque l’on est en mode « liberté », on ne s’occupe pas de l’horaire, on vit tout simplement en faisant les choses en fonction de l’envie ou du besoin. Ce jour là, les enfants venaient manger à la maison, donc on devait jouer « aux parents qui gèrent », c’est à dire, être rentrés à l’heure 😉 […]

via Voile de douces heures — l’ancolie bleue 2

Le regard de Val

De retour sur notre escapade de septembre, là où les couleurs frôlent les verts, les marrons, les ocres et les gris. Des tons ternes qui m’enchantent et donnent cette ambiance que j’aime tant; vous savez, celle où l’on se sent vivante 😉 Une série de regards, de pensées sur ces montagnes de glace qui […]

via Regards — l’ancolie bleue 2

Val, de bon matin dans ses montagnes

Que dire sur ce matin là? Que tout était tranquille, serein, qu’il faisait bon et que nous étions bien? Je pense que c’est une évidence en voyant la première photo et puis à force, vous me connaissez, le matin, c’est toujours bien. La veille, il avait plu, mais la nuit a été notre complice avec […]

via Sur l’arête où tout continue — l’ancolie bleue 2

JL à l’écoute de … Val Lafontaine

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Val Lafontaine

.Val signée christophe

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Valérie Lafontaine. Val pour la majorité des gens, Je ne suis qu’une enfant devenue une femme, une mère et qui s’évade dans la nature pour y trouver un bel équilibre.

 

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

Ne me considérant pas du tout comme une artiste, je ne suis qu’une personne qui aime regarder ce qui l’entoure, qui aime le savourer et qui aime le partager. La photo est le moyen pour moi d’immortaliser pour les autres, un instant donné. C’est un peu une forme de mémoire.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Je vis en montagne et j’aime la solitude des grands espaces, leurs silences, leurs beautés et grandeur. Pouvoir partir avec un sac sur le dos, un livre, l’appareil photo et faire partie de la nature est mon plaisir. Observer la faune, la flore, écouter la nature et se dépenser physiquement en son cœur est pour moi la définition de « vivre ».

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je n’attends rien de personne. J’attends simplement de moi. Je propose ma vision, mon bonheur, mes humeurs aux lecteurs de WordPress, de Facebook. Je partage ce que j’ai l’impression d’être « la » véritable richesse.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des dédicaces, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Je rencontre parfois les personnes qui me suivent sur mon blog ou bien je vais dans des expos naturalistes. Peut-être qu’un jour j’exposerais mes photos mais pour l’instant ma place est plus en pleine nature que dans une salle. Un jour je serais peut-être moins sauvage et plus civilisée si mes jambes ne me mènent plus en montagne.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ? Écrit ?

Je fais de la photo en autodidacte depuis quelques années seulement. Je ne savais rien de ce qu’était la technique, pour moi la photo n’était qu’une façon de faire durer une chose, de partager un sentiment, de donner la possibilité de voir ce qu’il y avait où certains ne vont jamais. Petit à petit, la technique devient autre chose qu’un langage inconnu, mais c’est avant tout le sentiment qui parle à travers mon objectif.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je dirais plutôt mon dernier partage s’il me fallait donner un nom à mon activité. Il s’agit d’images parmi les nuages. Images d’un jeu entre le Ciel et la Terre. La veille, la journée était une journée extrêmement pluvieuse alors que le soleil menait la danse depuis de nombreux jours. Au réveil, en bas dans la vallée, le ciel était gris, bas, sombre et mouvant. L’appel d’en haut fut plus fort que l’envie de rester enfermée. Appel raisonné car une fois en hauteur, les nuages embrassaient la Terre, donnant un spectacle hors normes pour mon ami et moi qui étions montés sans trop savoir ce que l’on allait voir.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ? Vous entendre ? Vous voir ?

Je partage les œuvres de la nature sur :

https://lancoliebleue2.wordpress.com/

https://lancoliebleue.wordpress.com/

https://www.facebook.com/Haut-Giffre-%C3%A9vasion-247071858750285/?ref=hl

 

9/ Appartenez-vous ou vous recommandez-vous d’une école ?

N’étant qu’une autodidacte je ne suis pas en mesure de recommander quelque école que ce soit. Par contre, je recommanderais volontiers à tous, de prendre le temps de savourer la moindre petite chose avant qu’elle ne disparaisse et que l’on se rende compte combien elle pouvait être belle, mais combien on l’a négligée.

Il y a du beau, du bon partout, il suffit juste d’apprendre à le voir.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Il ne s’agit pas d’un conseil, mais d’une lecture de Khalil Gibran, le prophète, d’où cette phrase est tirée :

« Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie »

 

11/ Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activités ?

Je ne parlerai pas d’œuvre, mais simplement d’une façon d’être. J’aime profiter de mes sens qui, si je vivais en ville, s’atténueraient. Marcher de nuit permet d’affûter son ouïe quand la vue n’est plus le sens le plus important, l’odorat devient très important quand on est sur la piste d’un animal, apprendre à regarder un ensemble d’une autre façon permet de discerner un mouvement que l’on ne verrait pas si l’on se focalisait sur une seule chose. Bref, en pleine nature, certains sens sont utilisés d’une autre façon qu’en milieu urbain où tout est différent.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Préférez-vous travailler seul (e) ou en groupe ?

Je ne « travaille » pas, je vis simplement des instants dans la nature, mais ces instants-là, j’aime les partager avec la personne ou les personnes qui la perçoivent de la même façon que moi ou bien, seule.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Je laisse simplement mes yeux et mon cœur parler.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ? Qu’aimeriez-vous que l’on vous demande de réaliser ?

Je n’ai jamais eu de demandes précises. Les personnes « piochent » simplement dans mes photos. Lorsqu’elles trouvent celle qui leur apporte une chose bien précise à un moment donné, il suffit juste que je la fasse développer.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

Le respect du milieu où l’on se trouve, le respect de l’espèce que l’on observe.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

J’aime beaucoup Jack London, David Henry Thoreau, Eluard, René Char comme écrivains et comme photographe, j’aime Vincent Munier et mon compagnon qui, lui, est moins sauvage que moi et expose régulièrement : https://www.facebook.com/pages/Regardnature-Haut-Jura/558844744135925?fref=nf

 

17/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je parlerai d’un livre que j’ai parcouru et qui mérite que je me replonge en ses pages.

Il s’agit d « Arctique » de Vincent Munier

Pourquoi l’avoir choisie ?

Simplement parce que c’est une série de photos qui m’émeut, qui me touche et qui est bien plus forte que la simple vision de belles images.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

J’espère simplement faire encore de belles rencontres, de pouvoir les partager. Je tente de favoriser la chance de croiser le gypaète, l’aigle royal, le cerf, le renard de plus près et pourquoi pas le lynx et le loup, encore jamais rencontrés à l’état sauvage…

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Mes événements à venir, c’est simplement « l’instant présent », en me disant que c’est celui qui a le plus de valeur.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Sur mes blogs cités un peu plus haut.

————-

Le 5 janvier 2016

Val Lafontaine

.Val DSC_4915 c

.Val 12

.Val solitaire

.Val gyp 1

.Val 1 (1)

.

Je remercie sincèrement Val Lafontaine d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, comédien, théâtreux, en un mot artiste  sans discrimation de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 14 janvier 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Vers le lac

La beauté au naturel !