Publié par Laisser un commentaire

Un crime amoureux

UN CRIME AMOUREUX

C’est le titre d’un roman d’ELLEN GUILLEMAIN

publié chez IN OCTAVO EDITIONS.

.

Un crime amoureux (545x800)

.

Elle m’avait prévenu « vous verrez, le texte n’a rien à voir avec la couverture ».

Eh bien, j’ai vu ! Effectivement, cela n’a rien à voir avec ces dames qui font le trottoir, rien à voir avec la mode, rien à voir avec des parties de jambes en l’air.  Quoique !

On avance tranquillement dans une vie banale d’un couple qui se fait, se défait, se refait. La différence, c’est que la narration est faite par la meurtrière, qui, d’une certaine manière, est surtout la victime. C’est suprenant. Habituellement, on cherche plutôt le meurtrier et on s’apitoye sur la victime. Puis, on est emporté. Vers le paradis ou vers l’enfer ! En tous cas, à la recherche de l’amour, le vrai. Mais lequel ? C’est difficile l’amour. Il y a plusieurs sortes d’amour. L’amour de l’autre ou l’amour de soi. L’amour physique ou l’amour psychique. L’ange ou le démon. Le sage ou le monstre. Tout cela se mélange, car l’amour c’est difficile.

Comme me l’a écrit Ellen : « Suivez Alexandre et Elizabeth sur les chemins tortueux, incertains et sombres de l’amour destructeur ».

Un roman bien écrit, avec une vivacité d’écriture qu’Ellen, coutumière des nouvelles, a su incorporer dans son roman.

En quatrième de couverture, Ellen écrit : « Vous avez entre les mains le journal d’une meurtrière. J’ai beau chercher une autre façon de l’intituler, j’en reviens toujours à celle-ci. Ceci est le récit le plus honnête possible sur ce qui m’est arrivé. Bien sûr, je pourrais dire que tout a commencé avec Alexandre. Bien sûr, je pourrais y croire – et vous aussi – mais je sais que la vérité d’un acte aussi terrible prend ses racines loin, très loin, à la genèse d’un être ».

.
Extrait du site de l’éditeur IN OCTAVE Editions
Ellen GUILLEMAIN
Premier roman.
Ellen GUILLEMAINElle naît un jour d’avril en vallée de Chevreuse, un stylo dans la main droite, un livre dans la main gauche. Nouvelliste, elle cisèle des textes courts et intenses, bousculant allègrement les genres. Boulimique de lecture, elle dévore tout ce qui passe à sa portée, John Irving, Amélie Nothomb, Kérouac et tant d’autres. Ses autres passions ? Le cinéma et les grandes tablées d’amis avec qui partager le goût de ce qui est bon.
.
Site de l’éditeur : http://www.inoctavo-editions.com/livre-162-un-crime-amoureux
.
Et des prix pour ce roman, Ellen en a eu :
Finaliste Prix 1er roman de DRAVEIL 2012
Sélection officiellePrix GIRONDE 2012
Prix Île de France de MENNECY 2012
1er roman LAVAL 2013
Prix du 1er roman Lions Club 2013
.
Voilà ce qu’en dit la chronique de : Les Polars de Marine :
.
Et aussi celle de : Du bruit dans les oreilles- de la Poussière dans les yeux :
.
Une chose est certaine, on passe un bon moment.
Un livre à lire absolument.
.
4ème couv Crime amoureux (548x800)
.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

Publié par Laisser un commentaire

Biennale de Châteaudun 2013

.

Dimanche 24 novembre 2013, les gens pénètrent, à leur heure, dans l‘Espace Malraux, à Châteaudun (Eure-et-Loir), pour découvrir la production des 50 auteurs qui les accueillent avec plaisir.

Ils sont curieux, s’arrêtent devant les auteurs, touchent avec les yeux les livres et pour certains regardent avec les mains.

24112013099

Lény Escudéro dédicace son autobiographie MA VIE N’A PAS COMMENCE. C’est un peu court « VIVE TOI ».

André Lejeune nous raconte des HISTOIRES EXTRAORDINAIRES DE CHEZ NOUS, en BEAUCE et ailleurs.

Ellen Guillemain nous entraîne dans UN CRIME AMOUREUX, un roman qui n’est pas à l’eau de rose.

24112013103

Philippe Régnier nous fait revivre La BANDE D’ORGERES, Sur les traces des Chauffeurs 1790-2006.

24112013095

24112013100

24112013101

Soudain, une souris arrive, s’assied devant une table et attirent les enfants. Elle dédicace, mais oui, avec des gants.

24112013105

Et moi, me direz-vous ? Eh bien, je dédicace mes deux romans AUGUSTIN ma bataille de Loigny, un roman historique, et L’Association des Bouts de Lignes, un roman d’enquête humoristique nous promenant dans les spécialités Orléanaises pour une exécution d’un testament.

24112013097241120130962411201311024112013104

Les échanges avec les promeneurs sont intéressants et ceux avec les auteurs enrichissant.

Les ventes bien que nécessaires passent au second plan.

Echanges improbables mais réels.

Merci pour ces instants de bonheur.

Merci aux organisateurs.

Merci à toutes et à tous.

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.net/

.

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .