Publié par Laisser un commentaire

MINE DE RIEN, Franck Buirod

MINE DE RIEN

Franck Buirod

Roman

 

 

IN OCTAVO éditions

128 pages – Octobre 2016 – Prix 15 €

ISBN 978-2-84878-217-1

http://www.inoctavo-editions.com/

.

 
 .

En quatrième de couverture, l’éditeur nous indique ce qui suit :

Une famille recomposée : la mère, sa fille et le beau-père, un célèbre romancier à succès.
Vient s’ajouter à ce trio Lise personnage ambigu du dernier roman d’Alain. Jusqu’au jour, où …
Une histoire d’amour qui se noue entre le beau-père et sa belle-fille. Une histoire d’amour qui ne se résume pas seulement à cette apparente immoralité.
Jalousies, mensonges, culpabilités et secrets s’invitent dans toutes les interactions sentimentales des personnages.
Un regard sans jugement sur le faux pas toujours possible, sur le pardon aussi, en tout cas une histoire qui ne peut laisser indifférent.
Extrait :

…Il existe une véritable complicité entre Alain et Marine qui vient maintenant le rejoindre dans la cuisine.
La tête entourée d’une serviette, elle discute avec lui tout en se séchant mécaniquement les cheveux.
Alain l’a connue très jeune, avant même qu’elle ne prononce ses premiers mots. Il n’a jamais véritablement remplacé son père décédé tragiquement lors d’une compétition d’équitation. Mais il y a toujours eu beaucoup de respect entre eux deux et la conscience claire de la place de chacun dans ce trio recomposé. Marine est la fille de Brigitte et Alain est l’homme de Brigitte.
La vie est ainsi faite et Marine a pleinement accepté cette situation. Force est de reconnaître qu’elle est d’une admirable intelligence et d’une rare élégance pour une adolescente d’à peine dix-sept ans…

 

.

 

.

http://www.inoctavo-editions.com/livre-196-mine-de-rien

.

Ce que j’en pense :

Ce livre est court, certes. Il ne traite pas longuement de la relation entre le beau-père et la belle-fille, certes. Mais pour moi, l’essentiel a été dit. Il relate les sentiments d’interdit ressentis par les personnages.

L’on peut regretter que telle ou telle facette de l’intrigue n’ait pas été approfondie. Mais est-ce nécessaire au final ? L’immoralité est bien campée. Peut-être qu’un développement plus long aurait abouti à du « patos ». A moins que certains lecteurs voudraient y trouver une réponse à leurs propres problèmes, ce qui n’était pas le sujet de ce livre.

Pour moi l’écriture est fluide. J’ai bien aimé la construction du texte et surtout la fin à laquelle je ne m’attendais pas.

Pour un premier roman, je trouve que l’auteur ne s’en est pas si mal sorti. Nul doute qu’il en écrira un second plus nourri.

.

Quelques mots sur l’auteur :

La quatrième de couverture nous explique que Franck Buirod a l’insolence de sa jeunesse et le goût des premières fois. Inspiré par l’amitié qui le liait à Guillaume Depardieu, il fait ses premiers pas aux cours Florent. Le théâtre bien sûr, si formateur, s’impose à lui avec sa suite logique, le cinéma. Il intègre à 21 ans la troupe de Pierre Palmade, où il écrit ses premiers sketchs.

En 2013, il réalise son premier court métrage « Train de nuit ».

En 2014, il écrit sa première pièce de théâtre « Le bistro du village », évoquant son enfance dans ce lieu si particulier, entouré des siens et des habitués du bar.

Il crée enfin en 2016 le premier festival de courts métrages de Bougival.

Lui vient alors l’envie d’écrire ce premier roman qu’il vous présente aujourd’hui.

S’il n’était pas fait pour les études, il est, à n’en pas douter, doué pour les arts et il se construit pas à pas dans la pratique de ces derniers.

Brillant touche-à-tout, mine de rien … il avance !

.

Franck Buirod est comédien, metteur en scène. Il est originaire de Bougival.

Pour en savoir plus, suivez ce lien :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Franck_Buirod

 

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 25 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

La visite de la vieille dame

LA VISITE DE LA VIEILLE DAME

C’est une pièce de théâtre en trois actes de

FRIEDRICH DÜRRENMATT

Traduction de Laurent MUHLEISEN

.

La visite de la dame

.

Christophe LIDON assure la mise en scène et la version scénique assisté de Natacha Garange.

La troupe de la COMEDIE-FRANCAISE évolue dans le décor de Catherine BLUWAL, les costumes de Renato BIANCHI, les lumières de Marie-Hélène PINON. La vidéo est assurée par Stéphane COTTIN.

Il s’agit d’une création de la Comédie-Française au CADO à ORLEANS. Même les répétitions ont eu lieu à Orléans. C’est la première fois. Ensuite, ce spectacle sera repris à Paris, au théâtre du Vieux-Colombier. Merci à Muriel MAYETTE, administratrice générale de la Comédie-Française, de cette création à ORLEANS.

.

Il y a bien longtemps Claire ZAHANASSIAN vivait à GÜLLEN, une petite ville. Elle a eu une aventure avec un homme ALFRED III. Une enfant est née puis décédée un an plus tard. Alfred III ne l’a pas reconnue, et même plus, il l’a reniée. Claire est partie de la ville, la cuisse alerte, s’est mariée plusieurs fois, est devenue richissime.

Plusieurs dizaines d’années après, Claire revient dans sa ville natale. Affublée d’un septième mari dont elle divorce rapidement, dans la  journée, elle veut fêter son mariage avec son huitième mari.

La ville fait plus que végéter. Elle est ruinée. La population crie la faim. Les usines sont fermées. Alors quand elle apprend que Claire revient, elle espère sortir de sa misère. Sur le quai de la gare, une fête est organisée pour la fêter et la prendre dans le sens du poil pour en tirer une partie de la fortune.

Claire est pleine de bonnes intentions. Elle veut bien donner à la ville et à la population une somme colossale. Mais elle pose une condition, une seule condition. Tuer Alfred III ! Au nom de la Justice. La sienne !

La ville est contaminée par l’amoralité de la vieille dame. D’autant plus qu’elle apprend que Claire est propriétaire de tout dans la ville, les usines, les maisons, enfin tout. Peu à peu s’organise un complot, une véritable chasse à l’homme.

Je ne dévoilerai pas la fin de cette histoire.

.

acteurs

.

Il y a beaucoup d’acteurs sur la scène. Des grands noms du théâtre :

Danièle Lebrun, de la Comédie Française, qui incarne Claire, la milliardaire, dans un rôle odieux mais très bien joué,

Christian Gonon, de la Comédie Française, qui joue les maris de Claire, très belle interprétation,

Samuel Labarthe, de la Comédie Française,  qui interprète Alfred III, d’une manière époustouflante, avec beaucoup de vérités,

Didier Sandre, de la Comédie Française, qui fait le Pasteur et le Peintre, dans une interprétation parfaite.

D’autres acteurs sont là aussi : Yves Gasc, Simon Eine, Gérard Giroudon, Michel Favory, Christian Blanc, Noam Morgensztern, Pauline Méreuze, Fabrice Colson et Xavier Delcourt.

J’ai apprécié le jeu de Danièle Lebrun, Christian Gonon, Samuel Labarthe, Didier Sandre. Mais aussi  de Simon Eine dans une excellente interprétation de plusieurs rôles (majordome, médecin, client), Gérard Giroudon (maire), Michel Favory (le professeur), Céline Samie (femme d’Alfred III) et Pauline Méreuze (dans plusieurs rôles). Les autres sont également très bons.

Cependant, malgré cette excellente interprétation, le ton est grave et il faut s’accrocher pendant 2 h 30, encore que la deuxième partie passe très vite.

J’ai néanmoins passé un bon moment.

.

J’en profite pour rappeler que Christophe Lidon a fondé sa compagnie en 1991, la Nuit et le Moment Théâtre. Cela fait plus de vingt ans qu’il mène sa barque dans son parcours de metteur en scène (théâtre, opéra, cirque). Il est exigeant. Il privilégie les rencontres.

Il a fait des classiques : Racine, Diderot, Shakespeare, Molière, Tchekhov, Goldoni.

Il ne dédaigne pas les contemporaines : Xavier Durringer, Alessandro Baricco, David Lodge, Christian Siméon.

Il a travaillé avec des monstres du théâtre : Robert Hirsch, Claude Rich, Danielle Darrieux et aussi des comédiens comme Isabelle Carré, Alexandra Lamy.

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .