Retour de scène ouverte à Montmeyan

MONTMEYAN en POéVIE

.

Montmeyan en Poévie, Festival des nuits d'été

.

Je reviens d’un pays merveilleux où tous les gens se parlent sans s’agresser, du moins en apparence ! Ils vous parlent en vers, s’applaudissent, se congratulent, s’embrassent. Le temps est suspendu. Rien n’arrête les mots. La prose se met à rimer, les rimes se transforment en prose, le tout recueille des applaudissements et des félicitations. La musique est également présente.

J’aurais pu vous parler de ce village médiéval avec ses petites rues d’antan, des tours du XIIe siècle, du château qui se ruine, de l’église qui se « chapellise ». J’aurais pu vous lire des poèmes sur une musique de Guy C Guy ou de Thomas Chaline. J’aurais pu vous déclamer sur le débraillé du poète ou les haïkus du voyage.

J’aurais pu … mais c’est encore trop intériorisé.

Les 4, 5 et 6 août 2017, vous avez raté le plaisir de venir écouter, rencontrer, discuter avec des poètes et bien d’autres encore, et même la joie d’acheter leurs œuvres avec une dédicace. Désormais, c’est trop tard. Tant pis pour vous !

Des rencontres merveilleuses ont été faites ou approfondies lors du partage d’un repas fraternel dans l’auberge Montmeyannaise, entre des lectures de poèmes et des accords de guitare.

J’aurais pu …

Entre nous, les poètes sont des personnes comme les autres. La poésie est un état d’être plus qu’une facette de son portefeuille. La richesse est dans les textes pas dans le porte-monnaie.

J’aurais pu …

Je vous laisse à vos pensées Montmeyannaises …

.

Parmi les poètes et artistes peintres ou sculpteurs présents, je peux citer (que les oubliés veuillent bien m’excuser) :

Christophe Forgeot, Colette Gibelin, Gérard Catala, Pascal Commère, Jean Paul Klée, Guy C Guy, Jean-Jacques Castex, Guy Allix, Thomas Chaline, Jean-Paul Favier, Mireille Bergès, Gérard Mottet, Michel Goldman, Dominique Fabre, Jill Wilson, etc. J’en oublie mille excuses.

Merci au poète débraillé, Richard Taillefer, pour cette excellente scène ouverte qu’il a organisée d’une main de maître.

Merci aussi à tous les organisateurs et à Jean Cordier qui a su canaliser l’énergie des intervenants dans un bon tempo. Merci à Gérard Catala pour les photos que je viens de lui piquer.

.

Plus que de grands mots, des photos  en pèle-mêle :

.

 

.

A très bientôt !

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 08 août 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

TAL Le sens de sa vie, Thomas Chaline avec Boris Tampigny

TAL

Le sens de sa Vie

003857628

Thomas CHALINE

avec Boris TAMPIGNY

Une biographie publiée aux

Editions du Moment

185 pages – 16.50 €

ISBN : 978-2-35417-470-5

.

Quatrième de Couverture

Révélation de la chanson française des années 2010, Tal est déjà, malgré ses vingt-six ans, une artiste confirmée qui a réussi à fédérer un public large et passionné. Cette biographie documentée met en lumière ses compétences artistiques et dévoile une palette très large de ses talents. Dotée d’une culture atypique pour une artiste de sa génération, du jazz à la musique noire américaine, elle revendique l’influence de ses idoles, Michael Jackson, Jean-Jacques Goldman, Rihana ou Bob Marley.

Loin d’être un énième phénomène de passage, Tal est une icône des temps modernes qui sait s’amuser avec les réseaux sociaux tout en défendant des valeurs positives : humanisme, solidarité, ambition. Une jeune femme aux multiples facettes, tantôt grande sœur protectrice, tantôt bête de scène, parfois sexy, jamais vulgaire, qui ne cesse d’évoluer depuis ses débuts. Des témoignages clés de ses collaborateurs et de certains de ses proches éclairent une personnalité authentique qui ne triche pas avec son image.

.

Commentaire

J’avoue humblement que, pour moi, Tal était une jeune et très belle fille qui chante. J’avoue que je m’y perds un peu dans toutes ces belles jeunes femmes qui chantent, surtout si elles deviennent amies, à l’instar de Shy’m, Alisée, Alicia Keys, Joyce Jonathan et autre Jenifer. J’avoue aussi confondre les genres comme le R’n’b, pop, hip-hop, reggae, dance hall, etc. Et je ne vous parle pas des labels … Volontairement, je ne vous parle pas des amis masculins de Tal qui chantent avec elle, ils sont trop nombreux.

Mais ce qui m’a intéressé c’est la femme, la manière dont elle a évolué, comment elle est arrivée à faire ce qu’elle voulait : la scène. Et là, j’avoue être satisfait de la façon dont est raconté sa vie et ses combats, ses envies et ses réussites.

Cette biographie est très complète. J’ai appris des quantités d’informations intéressantes.

La légende de Tal, c’est avant tout un travail de tous les jours, comme l’on forge le fer en transpirant. Mais c’est aussi « la générosité, l’envie d’aller en avant, toujours, et de faire bouger les mentalités ». L’auteur ne m’en voudra pas si j’ai repris ses mots. Cette femme est à l’écoute de tous, des gens, des fans, des professionnels, des autres artistes et néanmoins concurrents. Elle est ponctuelle, tient ses paroles et donne tout ce qu’elle a d’elle-même. C’est une bête de scène car elle ne vit que pour cela.

Tal est enthousiaste, constructive, évolutive. Elle avance dans plusieurs directions : chanson, cinéma, mode, scène. Avec la compétence qui la caractérise. Elle est aux petits soins pour ses fans qui ne tarissent pas d’éloges sur elle, sa proximité, sa simplicité.

Ce livre relate parfaitement le sens de sa vie, depuis sa naissance (en Israël) jusqu’au domaine artistique où elle excelle. C’est un « nouveau souffle du show-biz, qui s’impose par elle-même, avec ses armes, ses valeurs, ses racines, ses influences » et sa liberté.

Si vous voulez tout savoir sur cette « rosée du matin » (c’est que veut dit Tal en hébreu), n’hésitez pas à lire cette belle biographie, très riche en information sur cette belle personne.

.

L’auteur

Thomas Chaline est musicien, auteur-compositeur, et participe en tant que chroniqueur à diverses revues culturelles numériques. Il a également publié plusieurs recueils de poésies.

Ancien journaliste musical pour un quotidien gratuit, Boris Tampigny consacre son temps à sa passion de la musique et des artistes. Il a été l’un des premiers en France à s’enthousiasmer pour le talent inné de Tal.

Si vous voulez en savoir plus sur Thomas Chaline, suivez le lien suivant :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/06/thomas-chaline-guitariste-poete-biographe-00986577.html

Et aussi

https://librebonimenteur.net/2014/11/03/jl-a-lecoute-de-thomas-chaline/

.

http://www.tal-officiel.com/

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 06 septembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Thomas Chaline, un article dans BlastingNews

Un article dans BLASTINGNEWS pour

THOMAS CHALINE, GUITARISTE, POÈTE, BIOGRAPHE

SAMSUNG

Thomas Chaline le poète-voyageur, co-auteur de la biographie « Tal, le sens de sa vie »

.

Thomas Chaline est un gars du sud, né en 1983 dans le Var, avec des origines vietnamiennes par sa grand-mère maternelle. Il a commencé par la guitare. La mélodie n’étant pas suffisante, il se met à l’écriture de chansons. Il fait des rimes sur des mélodies. Vingt ans plus tard, en 2003, il fait sa première scène à Paris. Il ne se prend pas pour Dylan, mais il fait la même chose : guitare-voix, folk-song. Comme on est jamais si bien servi que par soi-même, notre ami Thomas organise son premier festival de Draguignan en 2004. Depuis 2009, les radios locales diffusent plusieurs de ses titres.

 

Thomas veut inscrire sa marque dans le marbre. Il édite en 2011 un premier recueil de chansons, « Le temps n’efface par tout », éditions Edilivre. Pour varier les genres, il y glisse à l’intérieur …

La suite sur le lien suivant :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/06/thomas-chaline-guitariste-poete-biographe-00986577.html

.Tal, le sens de sa vie

.

© Jean-Louis Riguet 27 juin 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Montmeyan et la Poésie – Festival Poévie

POEVIE EN 2015

Photo de Richard Taillefer.

 

Montmeyan en PoéVie …..Comme un claquement d’ailes au cœur de l’été provençal. « .
Richard Taillefer et les amis de la poésie, de la chanson et des arts, vous invitent à une soirée poétique et musicale non stop de 18h à minuit.

On vous attend nombreux à Montmeyan dans le Var, le vendredi 7 août 2015, pour nous retrouver en PoéVie, lors d’une soirée conviviale dans le cadre d’une scène ouverte à tous les amis de la poésie, de la chanson et des arts. A cette occasion nous annoncerons la programmation de la deuxième édition du festival Montmeyan en PoéVie, qui se déroulera le vendredi 5 et le samedi 6 août 2016

Le vendredi 7 août 2015

Sont déjà annoncés: Thomas Chaline, le groupe d’artistes «Poète, Vos Papiers » et ceux du CERCLE PHILHARMONIQUE de St Maximin et son irremplaçable animateur Jean Paul Favier,

Sont également invités, durant 4h de spectacle au cours duquel résonneront les voix métissées de la poésie, du conte, du Slam, de la chanson et des arts, Mireille Bergès , Michel Goldmann, , Brigitte Maille, Jean Paul Favier, Eliane Tresdoi , Tamèr Slam , Mireille Bergès , Richard Caraco. Angèle Casanova, Olivier Savignat, Jean-Louis Riguet, Jean- Jean Jacques Castex, Dominique Fabre, Christophe Forgeot…

Lors de cette soirée, l’association Verdon Vidéo photos reportages (VVPR) nous invitera à visionner, le montage du documentaire de 30 minutes sur la première édition du Montmeyan en PoéVie – festival des 25 et 26 juillet 2014.

Faire tourner l’information. Merci
Le bureau de l’association des amis de la poésie, de la chanson et des arts.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 07 juillet 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

JL à l’écoute de …Thomas CHALINE

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Thomas CHALINE

.

SAMSUNG

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

 

Thomas CHALINE. Poète-voyageur du dimanche… Je suis né en 1983 dans le Var.

 

J’ai commencé à écrire très tôt, dès que j’ai su jouer de la guitare, j’ai commencé à écrire des petites chansons puisque je viens de là…C’était de la pure versification, des rimes sur des mélodies…

Ma première scène était à Paris en 2003, guitare-voix, folk-song à la Dylan…

J’ai organisé un premier festival à Draguignan en 2004, sorte de tremplin qui réunissait plusieurs groupes locaux  tous styles musicaux confondus..

Plusieurs de mes titres ont été diffusés sur diverses radios locales et web depuis 2009.

En 2010, je suis devenu sociétaire de la SACEM comme auteur-compositeur.

Mon premier recueil a été édité en 2011, il réunissait l’essentiel de mes chansons accompagnées de deux ou trois poèmes… A cette occasion j’ai découvert l’économie du livre et de la poésie… C’est pourquoi le second recueil était à l’inverse composé essentiellement de poèmes accompagnés de deux ou trois chansons…

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

 

J’ai erré des années autour de différents « petits » boulots, je suis de la génération précaire…

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

 

Depuis quelques années un peu de photographie, j’aime capturer les paysages divers, sauvages ou urbains…

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

 

Les revues papiers ou web, et les réseaux sociaux sont des outils formidables, il faut vivre avec son temps…

Je ne rencontre pas spécialement d’admirateurs mais lorsque je reçois un compliment général j’aime aussi avoir le côté négatif et aussi savoir qu’est-ce qui les a le plus touché, quel texte en particulier…

Chaque compliment me touche au plus profond et est pour moi source de soutien dans la poursuite de la création…

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

 

Pas tout à fait, j’attends les invitations (rires).

Ma dernière prestation publique était en juillet dernier pour la première édition du festival « Montmeyan en PoéVie » où j’ai chanté quatre chansons dont deux textes de Baudelaire que j’ai adapté…

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

 

J’écris depuis l’âge de 14-15 ans, ça ne m’a jamais quitté.

Côté publication, il y a eu « Le temps n’efface pas tout » et « A nos larmes dans l’oubli » en 2011 aux éditions EDILIVRE. Plus des dizaines et des dizaines de chansons, mon catalogue SACEM en témoigne…

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

 

Il n’est pas encore édité, le manuscrit est tout frais, tout prêt… Il portera sans doute pour titre « A l’abri de l’orage »…

Ce titre doit renvoyer à une image particulière: rester en dehors du carnage sociétal que les médias nous servent chaque jour…

Être un « En-dehors », cette image me correspond assez.

J’ai pris ce formalisme poèmes+chansons…Il comporte environ 70 poèmes.

Je suis un gars du Sud et à ce titre, j’assume pleinement ce tempérament que d’être de la race des « lents » (dixit Georges Palante)… Il me faut donc du temps pour laisser l’inspiration venir et le temps de la création pour écrire au plus juste de soi… Il en va de même pour la conception du livre, j’y pense depuis plus de deux ans, il a changé 100 fois de contour, j’ai ajouté des textes, retiré certains, etc…

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

 

Les deux premiers sont épuisés. Actuellement, il doit rester quelques exemplaires à La Remise « Compoboutik » et le « Proxi » de Montmeyan dans le Var, ce sont quatre collectors désormais!

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

 

je ne connais pas trop le compte participatif…

Concernant le compte d’éditeur, il présente ses avantages non négligeables: que chacun reste à sa place, l’auteur n’a juste qu’à promouvoir de son livre une fois publié.

Quant au compte d’auteur, là aussi les avantages sont que l’auteur est totalement gestionnaire de son objet mais attention à ne pas devenir schizophrène et s’y perdre…

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

 

« N’écrivez pas pour le public, écrivez ce que vous ressentez, il n’y a que l’authenticité qui est récompensée… » de la part de Monsieur Jean-Jacques Souplet, ancien directeur artistique chez CBS Disques.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

 

Ecrire des poésies et chansons… j’ai tenté le roman ou la nouvelle mais avec grande souffrance…

Je pense que c’est mécanique, mon esprit s’est formalisé à n’écrire que de manière limitée sur 30 ou 35 lignes maximum

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

 

Toujours avec mon stylo à bille BIC noir…depuis toujours, et sur papier… Souvent lorsque l’inspiration vient, il ne faut la laisser repartir, mais vite la capturer, donc c’est le moyen le plus archaïque mais le plus  efficace. J’ai de tonnes de bout de papier avec des vers écrits par-ci par-là qui traînent !

Une fois que tout est calibré, je recopie sur ordinateur.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

 

Parfois l’actualité est tellement écœurante qu’elle en inspire des vers, cela donne souvent une tonalité misanthrope pour ce qui me concerne…

Sinon j’aime brosser des images de paysages…Ou encore l’idée du voyage reste chez moi essentielle, cela donne lieu à l’évasion, la rêverie…

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

 

L’écriture est un excellent exutoire… Amateur ou non, la passion doit demeurer… Seul souffle donné, poursuivre!

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

 

Charles Baudelaire, Michel Houellebecq le poète, Maupassant, Boris Vian ses poèmes

En matière de chansons (puisque c’est de la poésie chantée), Francis Cabrel, Hervé Cristiani, Alain Souchon

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

 

Je feuillète à petites doses des courts passages de divers livres: en ce moment, de la philosophie avec Alain et ses « Propos sur les pouvoirs »…ou « Rester Vivant » de Michel Houellebecq

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

 

Je suis sans cesse en ébullition pour des projets divers qui n’aboutissent pas forcément…

En ce moment ce serait prospecter pour une petite série de concert l’Eté prochain dans des endroits plutôt bucoliques, autour d’un répertoire original, toujours seul guitare-voix…

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

 

Non, pas en cette saison, Il y a quelques touches, rien de scellé.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

 

http://alabridelorage.wordpress.com/

 

Blog que je viens tout juste de créer. Je le façonne au proche de ma bulle artistique, il y a des photos que j’ai faites, des poèmes, des chansons, de tout quoi…

————-

Le  23 Octobre 2014.

Thomas CHALINE

.

SAMSUNG

.

POEME

Spécialement écrit pour l’occasion cher Jean-Louis…

Arrive ce long voyage

Longtemps imaginé

Nos passés cabossés

Resteront une sombre image

Au bout de cette route

Où tous les paysages ont souri

Où l’on a traversé tous les coloris

S’efface enfin nos doutes

Un pays lumineux

Nous ouvre ses bras

La belle quiétude est là

Pour des jours heureux…

.

Un grand merci à Thomas Chaline pour son attention sympathique.

.

SAMSUNG

.

Je remercie sincèrement Thomas Chaline d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 3 novembre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.