Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Yvesvi

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Yvesvi

.photo

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Virginie MAGNIER PAVE (pseudo : Yvesvi). Diplôme en Communication. Carrière essentiellement dans des collectivités territoriales.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Je suis Chargée d’études au sein d’une collectivité territoriale.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre autre passion ?

J’aime la musique, le cinéma et le théâtre.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ?

Des échanges, des avis, des critiques (toutes, sans censure)

 

Comment vous faites-vous connaître ?

La débrouille… Communiqué de presse, compte Facebook…

 

Comment allez-vous à leur rencontre ?

Salons et bientôt, j’espère, lecture à voix haute dans les bibliothèques.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Pas encore…

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis environ 20 ans. J’ai écrit surtout des nouvelles mais aussi quelques poèmes.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

« Bonnes ou mauvaises nouvelles »

Avec la parution de mon 1er livre « Bonnes ou mauvaises nouvelles ? », je propose des nouvelles très rythmées, plutôt dans le style noir / polar, mais pas que… Une narration parfois féminine, parfois masculine, transporte le lecteur dans des univers très différents où les émotions sont transmises sans filtre ni tabou. Les chutes, quant à elles, suscitent la surprise ou la stupéfaction.

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur internet, différents sites : EDILIVRE, Amazon, librairie dialogues.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? À l’e-book ?

L’édition à compte d’auteur : dur, dur !

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Persévérance.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Des romans et des nouvelles, parfois des biographies.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

Ça dépend, pas de méthode particulière.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Le quotidien, l’actualité…

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Pas de méthode particulière. Souvent l’histoire se construit au fur et à mesure des lignes ou des chapitres.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Pensez aux émotions que vous souhaitez transmettre.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Mary Higgins Clark – Éric Giacometti – Jacques Ravenne – Jo Nesbo

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Le livre de RAPHAËL CUVIER « L’antipapillon ». J’ai rencontré l’auteur lors du Salon des auteurs locaux à Fleury les Aubrais le 1er octobre 2016.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, un roman.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Non, pas pour l’instant

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon compte Facebook (en construction).

————-

Le 14 octobre 2016.

Virginie MAGNIER PAVE (pseudo : Yvesvi)

.couverture

.

Un article dans la République du Centre

articlerep

.

Voici le lien d’un extrait du livre :

https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/757198/s/bonnes-ou-mauvaises-nouvelles-2548616f07/#.WARvOYOLS70

.

photo

.

Je remercie sincèrement Yvesvi d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 17 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Bonjour

20160405_120706

.

 

 

B onjour je suis vivant

O ui vivant

N’ en déplaise à mes détracteurs

J e suis vivant

O ublié parmi les morts

U nanimes à me saluer

R escapé de la nuit

.

.

.

 

B onheur de voir

O ffensif et frais

N’ on sans surprise

J eté au pied d’un parterre de fleurs

O ccupé lentement à pousser

U n vieux chêne brûlé dans l’été

R enaître de ses cendres

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 01 septembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

MARIE BARRILLON, AUTEUR DE « LA VIE EST PARFOIS UNE SURPRISE »

MARIE BARRILLON

AUTEUR DE

.

La vie est parfois une surprise

.

Marie Barrillon est une jeune femme qui aime l’écrit. Quand elle ne fait pas son métier d’écrivain public, elle écrit pour elle. Elle a déjà publié des romans, des recueils de poésie et aussi un album jeunesse. Le recueil de poésie est intitulé « Les rimes de l’amour« , aux éditions Edilivre. Avec un titre pareil, il faut s’attendre à lire des vers sur l’amour. Mais Marie ne parle pas que de l’amour charnel, elle balaie aussi …

La suite sur BLASTINGNEWS :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/06/marie-barrillon-auteur-de-la-vie-est-parfois-une-surprise-00955975.html

.

© Jean-Louis Riguet 08 juin 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Laisser un commentaire

DELIRE TRES MINCE par Marie BARRILLON

DELIRE TRES MINCE

Obtient une très belle chronique de

Marie BARRILLON,

Auteur, Chroniqueuse Littéraire,

sur son site 

Marie BARRILLON (Auteur)

 .

Délire Très Mince 1ère

.

lundi 3 novembre 2014

Délire très mince

Délire très mince, Jean-Louis Riguet, Editions du Masque d’Or

« Tout le monde sait ce qu’est une oreille […] Ces deux pavillons nous permettent d’entendre. Entendre ne veut pas dire écouter bien sûr. Dieu que c’est complexe une oreille. Dans le désordre, et sans que je sache à quoi chaque chose corresponde ou serve, je citerai : pavillon, conduit auditif externe, tympan, marteau, enclume, caisse du tympan, étrier, trompe d’Eustache, vestibule, canal semi-circulaire, nerf vestibulaire, nerf cochléaire, cochlée ou limaçon. Tout cela répartit entre oreille externe, oreille moyenne et oreille interne. En souriant, dans ce pavillon, pour rejoindre le vestibule par le conduit auditif externe, il est possible de marteler, sur l’enclume, le tympan qui résonnera comme une caisse, en se levant sur son étrier pour que la trompe sonne, avant de faire, en ralentissant, le limaçon. » Extrait du livre

 

Première partie…

 

À l’ouverture de cet ouvrage, nous entamons un périple en compagnie de trois personnages : le Créateur, l’Evolutionchronohumaine et le Petit Homme.

 

Selon le narrateur, le Créateur (Dieu) sans occupation doit probablement s’ennuyer fortement, de ce fait, pour remédier à cet ennui, il s’investit d’une tâche qui lui fournirait une activité de loisirs à temps plein. Il s’investit « en architecte d’un système qui fonctionnerait tout seul, tant en heur qu’en malheur. Il faudrait aussi des pantins qui s’agiteraient tout seuls… » Néanmoins, comme cela ne lui suffit pas, le Créateur innove un peu plus en ajoutant que « parmi les pantins, il pourrait y avoir des bipèdes », et bien entendu pour étendre le « jeu », « parmi les bipèdes, il serait bien d’en choisir un, un tout petit, pour voir comment est son évolution. »

 

.
.
Le jeu peut donc commencer pour le Créateur avec son Petit Homme comme sujet qui comprendra que « la vie est extraordinaire de contradictions ». L’Evolutionchronohumaine entre en jeu pour tenter d’instaurer une suite cohérente dans le processus imaginé par le Créateur.
Le Petit Homme n’a plus qu’à se débattre dans ce magma même si « l’idéal serait de vivre complètement et parfaitement chaque période de la vie avant de franchir l’étape suivante. » Nous assistons donc à la création d’un petit homme dans un monde, le nôtre, puis à leur évolution. Et si Dieu, s’il existe, avait vraiment fait les choses de cette manière ?
Seconde partie…
Dans la seconde partie de l’ouvrage, nous découvrons un abécédaire relatif à la …
.
Lire la suite sur :
.
Rappelons que Marie BARRILLON est l’auteur notamment d’un roman

La vie est parfois une surprise

 chez TRINOME EDITIONS

 .La vie est parfois une surprise.

C’est l’histoire de Léa, une jeune fille paumée dans sa vie, dans son corps, dans ses pensées.

Elle est jeune mais elle a connu beaucoup des choses de la vie : des hommes, pas forcément leur meilleur, des bistrots, pas le lieu où rencontrer de belles âmes, des coins de rue, à retrousser des jupes.

Comme un chien, Léa se met à chercher, à renifler, à vouloir se sortir de là. Un jour, elle croise un homme pas comme les autres. Le croisement est fugitif dans le temps mais en profondeur dans l’imprimatur. Alors, Léa cherche, remonte dans ses souvenirs, fait une enquête, de port en port si je puis dire.

Serge est un taiseux. Il aime la mer. Il respire …

La suite sur :

http://librebonimenteur.net/2014/01/08/la-vie-est-parfois-une-surprise/

.

Marie Barrillon_page_001

.

C’est le huitième livre de Marie BARRILLON.

Marie a publié :

« La vie suspendue » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2004

« Leçons de vie » aux Editions Le Manuscrit en février 2005

« Emilie entre fabulations et vérités » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2007

« Les rimes de l’amour » aux éditions Edilivre en juillet 2010

« Emotions Silencieuses » à TheBookEditions, en février 2012

« Camille, regarde devant toi ! » aux éditions Praelego en mars 2012

« Quand j’y pense !  » aux éditions Edilivre en juillet 2012

.

Rappelons aussi que Marie BARRILLON a créé

la revue 100 % Auteurs

ainsi que l’association du même nom.

.

Un grand merci à Marie BARRILLON pour cette belle chronique.

.

Jean-Louis RIGUET 3 Novembre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

Publié par Laisser un commentaire

La vie est parfois une surprise

.

La vie est parfois une surprise

 c’est le titre d’un roman signé Marie BARRILLON

chez TRINOME EDITIONS

Cela commence par une citation. Je fais pareil. Je cite à partir de la citation de Marie.

« L’amour n’obéit à aucune horloge biologique. »

« Bonnes ou mauvaises les conséquences de nos actes sont toujours des mystères. »

« Sans doute faut-il du temps pour qu’arrivent certains échanges Et nous n’avons plus ce temps d’attendre dans nos vies d’aujourd’hui. »

Frédérique Deghelt dans La Grand-mère de Jade

La vie est parfois une surprise

C’est l’histoire de Léa, une jeune fille paumée dans sa vie, dans son corps, dans ses pensées.

Elle est jeune mais elle a connu beaucoup des choses de la vie : des hommes, pas forcément leur meilleur, des bistrots, pas le lieu où rencontrer de belles âmes, des coins de rue, à retrousser des jupes.

Comme un chien, Léa se met à chercher, à renifler, à vouloir se sortir de là. Un jour, elle croise un homme pas comme les autres. Le croisement est fugitif dans le temps mais en profondeur dans l’imprimatur. Alors, Léa cherche, remonte dans ses souvenirs, fait une enquête, de port en port si je puis dire.

Serge est un taiseux. Il aime la mer. Il respire le vent du large. Le ciel attire son regard. Sa vie est son bateau. Lui aussi a souffert. Plutôt que se révolter contre l’adversité, il se tait, il reste silencieux. C’est son médicament.

Léa fait de belles rencontres qui vont lui ouvrir l’âme. Soleyne et Jean s’affirment comme des références dans la reconstruction de Léa.

Bien sûr, on sait très vite que Léa recherche Serge. Mais on ne sait pas pourquoi ? L’on devine qu’il y a quelque chose, qu’une révélation aura lieu. Mais laquelle ? La différence d’âge intrigue. Il y a aussi Paulette. Que vient-elle faire ici ?

Avec beaucoup d’affection, de délicatesse et de sensibilité, Marie BARRILLON nous livre un ouvrage qui nous, qui vous, réserve de nombreuses surprises. Son imaginaire est sans limite.

Je recommande ce livre qui m’a beaucoup ému dans cette quête d’amitié et d’amour pour échapper au drame.

.

Marie Barrillon_page_001

.

C’est le huitième livre de Marie BARRILLON.

Marie a publié :

« La vie suspendue » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2004

« Leçons de vie » aux Editions Le Manuscrit en février 2005

« Emilie entre fabulations et vérités » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2007

« Les rimes de l’amour » aux éditions Edilivre en juillet 2010

« Emotions Silencieuses » à TheBookEditions, en février 2012

« Camille, regarde devant toi ! » aux éditions Praelego en mars 2012

« Quand j’y pense !  » aux éditions Edilivre en juillet 2012

.

TRINOME EDITIONS SAS

est une jeune maison d’éditions bordelaise

fondée et dirigée par Clément CHATAIN.

Je ne crois pas trahir sa pensée en disant qu’il a su s’entourer d’une équipe talentueuse. Son écurie comprend une correctrice, deux illustratrices et deux directrices d’ouvrages. Marie est l’une de ces dernières.

Clément se veut au service d’un idéal littéraire, il veut redonner des lettres de noblesse à la littérature. Il voue un profond respect aux écrivains et aux lecteurs. Il se définit à contre-courant de l’ère actuelle.

Clément veut montrer une belle littérature et donner du plaisir aux lecteurs et aux auteurs.

.

Rappelons aussi que Marie BARRILLON a créé

la revue 100 % Auteurs

ainsi que l’association du même nom.

.

Je souhaite bon vent à Marie BARRILLON

à Clément CHATAIN et longue vie à TRINOME EDITIONS.

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.net/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

Publié par Laisser un commentaire

Salon du Livre de l’Ile de France

Affiche Mennecy
Affiche Mennecy

.

Salon du Livre de l’Ile de France à Mennecy

7 et 8 décembre 2013

.

De bonne heure, le samedi matin, ma route me conduit par des petites routes de la Beauce puis de l’Essonne, tortueuses et charmantes, vers un endroit que je connais pour y être allé l’année passée à la même époque. Il fait plutôt froid ce matin. Peu de circulation encombre le chemin. 1 h 30 plus tard, j’arrive à un rond point que je reconnais mais j’en rate la bonne sortie. Impossible de faire demi-tour avant le rond point suivant à deux kilomètres de là. Enfin, après un retour assez rapide, je vais stationner ma voiture sur un parking peu rempli à cette heure-là.

Muni de mes deux sacs, je franchis rapidement les quelques centaines de mètres à parcourir, la route qui est devenue passante, le petit espace goudronné, et me voilà à l’entrée du salon. « Bonjour, me voici ». On me donne un bagde, on cherche le numéro de ma place, un homme me guide dans les travées. Au loin, j’aperçois mes compères : Gérard Porcher, l’auteur de romans policiers, et Richard Taillefer, le poète, qui me font de grands signes. Me voilà enfin arrivé à bon port.

Congratulation. Installation. Discussion. Café. Croissant. Ouf ! je suis dans le bain.

On attend le client, assis devant nos livres.

.

08122013118

.

07122013114

.

J’avais apporté deux romans :

.

07122013115

.

08122013119

.

. AUGUSTIN ma bataille de Loigny, ce roman historique installé dans le château de Villeprévost, transformé pour la circonstance en hôpital de campagne par les Prussiens. Augustin, l’ancien régisseur, qui a travaillé là toute sa vie, est réquisitionné par le propriétaire des lieux, Monsieur Emile FOUGERON, pour mettre un peu d’ordre dans les files des blessés qui se massent dans la cour. Augustin y apprendra par les soldats tout ce qui se passe sur les lieux de la bataille à deux kilomètres, à Loigny la Bataille. La bataille aura lieu toute la journée par un froid de moins 20 degrés, la neige et autre vent froid. Les combats violents et sanglants du château de Goury. La charge du Général Gaston de Sonis à la tête de ses Zouaves Pontificaux précédés de l’étendard Sacré. Sa blessure qui lui a coupé une jambe, et son attente douloureuse toute la nuit en priant la Vierge Marie. Heureusement que sa petite fille par adoption, Louise, trouve l’amour et que tous les habitants du château sont sains et sauf, ce qui vaudra à Madame Fougeron de faire édifier quelques années plus tard une chapelle en remerciement. Bataille inutile mais sanglante. 15000 victimes, morts et blessés sur un petit territoire.

.

Première de couverture d'AUGUSTIN ma bataille de Loigny en vente aux EDITIONS DEDICACES
Première de couverture d’AUGUSTIN ma bataille de Loigny en vente aux EDITIONS DEDICACES

http://www.dedicaces.ca

.

. L’ASSOCIATION DE BOUTS DE LIGNES, prix SCRIBOROM 2013, ce roman d’enquête humoristique pour l’exécution d’un testament d’un original qui a truffé celui-ci de conditions à remplir dans un délai déterminé. Les légataires universels sont les membres du conseil d’administration de l’association qui demeurent en bout des lignes de transports en commun de la ville d’Orléans. C’est un parcours dans les rues de l’agglomération et dans les différentes spécialités Orléanaises. La découverture d’un jeu de cartes : le Trut. De rebondissements en rebondissements, l’exécuteur testamentaire (un avocat) aidé par un enquêteur (un coureur de jupons) traque ceux qui peuvent réunir les conditions pour hériter. Les éliminations vont bon train. La question reste jusqu’à la fin : qui héritera ?

.

Première de couverture L'Association des Bouts de Lignes
Première de couverture L’Association des Bouts de Lignes

En vente aux Editions du Masque d’Or

http://www.scribomasquedor.com/

.

07122013117

.

Richard Taillefer présentait trois livres de poésie :

.

07122013116

.

Désolé Gérard, je n’ai pas trouvé de photos de tes livres dans ma bibliothèque.

.

J’étais venu avec l’idée de faire la connaissance d’une amie Facebook qui exposait également : Marie Barrillon. J’ai cherché puis trouvé Marie. Une brune pétillante bien comme je les aime. Nous avons parlé longtemps, j’ai acheté son livre. C’était une belle rencontre et j’en garde un excellent souvenir. Sûrement, nous ferons quelques choses ensemble dans le domaine du livre. Peut-être me fera-t-elle éditer par sa maison d’édition Trînome Editions. L’avenir nous le dira.

Marie Barrillon présentait :

.

La vie est parfois une surprise

.

J’ai passé un bon week-end avec des gens que j’aime, qu’ils en soient remerciés.

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.net/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .