Val dans le blanc immaculé

Toujours en phase avec mes moments de silence et d’absences, je fais une apparition ici, aujourd’hui parmi vous. Je fuis de plus en plus le monde grouillant, qui bouge et file sans que les gens ne prennent le temps de savourer la vie en l’ingurgitant goulûment sans en percevoir les saveurs qu’elles soient douces ou […]

via Au cœur de la solitude blanche — l’ancolie bleue 2

Val et ses montagnes d’automne

Retour sur la pointe des pieds avant un nouvel élan. J’oscille de bonds en bons instants, allant ici ou là sans pour autant oublier ceux où je ne me pose pas, autrement dit, vous. Je saisis les opportunités de vie et les savoure le plus attentionnément du monde. Pour cette pause parmi vous, je […]

via Couleurs et transition d’une fin d’été — l’ancolie bleue 2

Odeur de solitude

20160405_120705

.

Odeur de solitude

.

.

Je me souviens de ces odeurs de solitude

Dans ce joli petit village d’altitude

D’où j’apercevais cette grande barrière

De neige salie sur le granit à l’arrière

.

Assis sur un tapis de verdure fleuri fraîchement

À mes pieds, l’eau du ruisseau s’ébruitait gaiement

Simplement dérangée par des poissons moqueurs

Et des gouailleuses reinettes espiègles qui riaient

.

L’arbre qui me protégeait des chagrins

Étendait ses branches pour le rossignol et la fauvette

Les oiseaux entonnaient un concert magique

Dans une toccata endiablée de complicité

.

Mes oreilles jouissaient à l’infini des chants des sirènes

Mes yeux se dispersaient dans l’horizon chronique

Mon nez se gorgeait de senteurs d’un présent délicieux

.

Le mystère infusait en inaltérable fraîcheur

Qui m’éloignait de mes racines noueuses

J’en ressens une nostalgie caverneuse

Qui a démoli ma rassurante candeur

.

© 14 juin 2016 – Jean-Louis Riguet

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 02 juillet 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

La Rue

Une pensée pour les plus démunis !

Youpi !!! "Secret meurtrier" mon dernier roman, vient de paraître!

Durée de  lecture : moins de 2 mn 38s

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas marché dans les rues d’Aix.
Une semaine avant Noël, je m’attendais à y voir beaucoup plus de monde. J’imaginais des vagues humaines courant d’un magasin à l’autre, les bras prolongés par des sacs gorgés de papiers cadeaux rehaussés de bolducs. Mais non ! Rares sont les magasins où l’on peut remarquer l’existence d’une queue en caisse.
Je suis immédiatement frappé par le nombre croissant d’hommes assis, ou gisant, à même le sol. Certains font la manche, d’autres ne s’en donne plus la peine.
Toutes les classes d’âge sont représentées, la rue ne fait pas de quartier. On ne choisit plus la rue pour rester en marge de la société. C’est la société qui produit désormais des sans-abris par centaine de milliers.

Un groupe de jeunes, cerné par des chiens, squatte outrageusement le trottoir.
Étendus…

View original post 796 mots de plus

Gros-Câlin de Romain Gary

Un parisien aime un python !

La Bouche à Oreilles

gros-calin-romain-garyGros-Câlin est le premier roman que Romain Gary a décidé de publier sous le pseudonyme d’Emile Ajar, ce qui lui donne certainement une importance particulière et m’a donné très envie de le lire.

Le début de l’histoire : Un parisien de trente-sept ans, nommé Cousin, qui travaille dans les statistiques et vit seul dans un petit deux-pièces, se prend d’affection, au cours d’un voyage en Afrique, pour un python de deux mètres de long et le ramène avec lui à Paris, dans son appartement. Comme le python ne cesse de s’enrouler « affectueusement » autour de lui, il le nomme Gros-Câlin. Naturellement, cette adoption insolite fait jaser le voisinage et aussi ses collègues de bureau, parmi lesquels se trouve une très séduisante jeune femme noire, nommée Irénée Dreyfus, dont Cousin est secrètement amoureux et avec laquelle il espère bien marier. Mais comment faire accepter à une jeune femme la présence de Gros-Câlin…

View original post 492 mots de plus

Madame Diogène, DELSAUX Aurélien

L’accumulation des choses transforme un appartement en terrier !

Rêvez Livres

9782226258274g    arton1925   arbre-de-coeur

  • Broché: 144 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (20 août 2014)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226258272

L’HISTOIRE

Madame Diogène ne vit pas dans un tonneau mais dans un appartement transformé en terrier. Elle y a accumulé au fil du temps des tombereaux d’immondices dont les remugles ont alerté les voisins. Elle n’en a cure, elle règne sur son domaine, observe le monde de sa fenêtre, en guette l’effondrement et le chaos. Elle sait qu’autre chose se prépare.

MON RESSENTI

C’est un premier roman et quel roman ! Coup de coeur pour ce livre qui m’a ému, choquée, dérangée, bouleversée. C’est une incursion dans la sénilité, la solitude et la folie que nous propose ce jeune auteur à la plume prometteuse. C’est un livre fort en émotion et à mon humble avis on l’aimera ou on le détestera, moi j’ai adoré. Le lecteur assiste impuissant comme regardant par…

View original post 369 mots de plus