Jenifer en acrostiche par Jean-Louis Riguet

 

.

ÉVADEZ-VOUS UN INSTANT !

LISEZ UN ACROSTICHE ET LAISSEZ VOTRE ESPRIT S’ÉCHAPPER AILLEURS

Aujourd’hui un poème extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE,

recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet

 

 

 

 

Dans le thème Les Artistes un acrostiche de Jean-Louis Riguet en hommage à Jenifer

 

J’aime la voix de la chanteuse Jenifer
En ce qu’elle me procure du plaisir
Novice pourtant je suis en la matière
Ingénues sont mes connaissances musicales
Farouche est ma ferveur envers cette brune
Enjoué à l’idée d’entendre sa voix de l’île de beauté
Ravi qu’elle me transporte vers le soleil de Corse

Charmé par ses ondulations dansantes
Haletant à l’idée de la voir évoluer dans un décor
Amoureux sûrement de ses longs cheveux noirs
Néophyte dans l’art de l’approche d’une célébrité
Tendu vers les avis de la star sur les concurrents d’un concours
Ebahi devant cette Corse chantante à l’allure corsée

L’enfant que j’étais revit à son écoute
En souhaitant que rien ne l’arrête

Soupirant pour une soirée avec elle
Oh néanmoins, combien inimaginable
Liberté que j’aurais aimé partager
En échangeant des vers sur des notes
Il faudra que je prenne mon mal en patience
La star m’ignore car elle ne sait pas mon existence

 

.

 Ce poème est extrait de LES ACROSTICHES EN LIBERTE, recueil collectif de Pierre Casadei, Ursula Heraud, Krystin Vesterälen et Jean-Louis Riguet, qui abordent chacun à sa manière quatre thèmes : Entre gens civilisés, Proverbes et citations – Sentences et adages, Les Artistes et la Nature.

Rappelons que l’acrostiche est une forme poétique consistant à ce que la première lettre ou les premiers mots d’une suite de vers composent un mot ou une expression lue à la verticale. Les vers sont alors disposés de telle manière que la lecture des premières lettres effectuée de haut en bas, révèle le message.

Ce n’est pas une forme nouvelle puisque l’acrostiche était au Moyen-âge le moyen employé pour signer son nom ou désigner discrètement les personnes auxquelles on voulait montrer de la sympathie ou qu’on désirait honorer.

 

 

.

 

.

Infos pratiques

Sortie : le 15 mai 2018

Disponible sur https://www.amazon.fr/acrostiches-en-libert%C3%A9-Jean-Louis-Riguet/dp/2379040095

sur www.premedit.net et en librairie.

ISBN : 978-2-37904-009-2 – 145 pages – 15 € TTC

Couverture :  © Thierry Lamotte

 

Envoi de visuels ou du livre, coordonnées des auteurs sur demande à contact@premedit.net

 

.

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 16 juin 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

La montagne attend le soleil par Val

La montagne attend le soleil

 

Valérie Lafontaine nous surprend encore avec ses photos sublimes de montagne

J’imagine que vous êtes tous dans l’attente du soleil, de sa douceur et des plaisirs des beaux jours et ce que je partage avec vous ici est bien loin de ça. Pas de lumière intense, de couleurs explosives, ni de chaleur, mais des instants qui font chauds au cœur, qui font du bien. Ici, le […]

via L’appel de la grisaille — l’ancolie bleue 2

Climat sur mesure, Christel Lacroix

Climat sur mesure

Au soleil du septième sous-sol

Christel Lacroix

Edition Au Pays Rêvé

Collection H & D

EAN 139782918966418

ISBN 978-2-918966-41-8

Publication Octobre 2017 – 269 pages – Prix 22,00 €

.

 

.

Quatrième de couverture

Portugal: Elea, météorologue, membre actif de la confrérie de Coimbra. Antonio, historien en charge de la traduction d’un étrange manuscrit New-York : Merik, océanologue climatologue aux yeux bleus Planète : la Terre Température : en chute vertigineuse

De la Maison Blanche à la traversée épique d’une New-York en perdition, de courbes sismiques en températures négatives, de vitraux de cathédrale en désordre mondial à éviter, leurs routes vont se croiser, leurs cœurs vont se parler. C’est au cours d’un périple de la dernière chance et à travers le Manuscrit des Reines revenu du fin fond des siècles, qu’ils apprendront à appréhender leur nouveau monde et à le préserver. Une histoire d’amour désorientée, où le gel fait fondre les cœurs… Mais aussi un thriller scientifique et historique sur le climat et l’avenir de l’Humanité…

.

Pour en savoir plus :

https://christellacroix.blogspot.fr/p/jai-entendu-respirer-les-couleurs-vous.html

.

Christel a eu la gentillesse de répondre à mes questions :

 

1.- Pourquoi avez-vous écrit ce livre ?

J’ai écrit ce livre pour plusieurs raisons, comme tous mes autres romans d’ailleurs.

Tout d’abord pour le plaisir de partager mon univers de mots avec les lecteurs qui souhaitent y vivre quelques instants d’apesanteur. Écrire est une vie et c’est aussi une offrande.

 

Mais au-delà de l’histoire romancée que l’on découvre au fil des pages, se cache toujours un message. Le lecteur participe à la réflexion et essaie, à travers son interprétation et son ressenti personnel, de proposer inconsciemment des solutions.

 

« Une histoire de romance

pour éveiller une conscience »

 

La question que je pose à la fin de ce livre est la suivante :

Quels sacrifices, nécessaires à la survie de notre civilisation, nous serions individuellement et collectivement prêts à faire si un tel changement climatique venait à survenir ?

 

2.- J’ai cru comprendre que vous aviez des inquiétudes par rapport à l’avenir de notre planète. Pourquoi ?

Avant de commencer la rédaction de ce roman, je me suis largement renseignée sur le climat et son évolution, sur les dérèglements et analyses de celui-ci, sur le contenu et le suivi des différents rassemblements COP ayant eu lieu. Vous trouverez d’ailleurs plusieurs liens dans la bibliographie en fin de livre.

J’ai ainsi voulu mettre l’accent sur ce côté très scientifique du dérèglement climatique dont nous parlons quotidiennement en romançant son évolution rapide vers une glaciation soudaine de l’ensemble de la Planète.

Peu de personnes prennent le temps de se pencher sur ce côté scientifique plutôt rébarbatif il faut bien l’avouer, mais beaucoup parlent du climat et de son changement. En écrivant ce livre, j’ai voulu désacraliser ce côté ennuyeux et l’exposer simplement à travers une histoire romancée.

 

3.- Pour parler de l’avenir, il me semble que vous vous êtes beaucoup appuyée sur le passé. Ne s’agit-il pas d’un éternel recommencement ?

Sur l’échelle du temps, si nous considérons un ratio temporel de 24 heures, l’Homme n’est présent sur Terre que depuis deux minutes seulement et dans cet infime instant il est devenu à lui seul le pire ennemi de sa planète.

L’Histoire avec un H majuscule a souvent énoncé cette probabilité de changement climatique. Les scientifiques de tout temps se sont penchés sur le sujet et ont toujours essayé de mettre l’homme en garde face à ses dérives, dérives dont la spirale devient de plus en plus importante depuis le dernier siècle.

Devons-nous enfin agir ou nous laisser emporter ?

Réfléchissons donc en toute humilité.

Sommes-nous capables de changer l’Histoire ?

 

4.- Manifestement, vous avez peur de catastrophes d’ampleur pour notre Terre, comme la perte du Soleil. Votre livre est-il complètement dans la fiction ?

Ceci est une pure anticipation de romancière mais la question se pose : pensez-vous que cela puisse réellement se passer ?

C’est tout ce que je répondrais à cette question.

 

5.- Avez-vous d’autres projets littéraires dans ce même genre ?

Actuellement je suis en relecture pour un recueil de poésies et pour un roman abordant l’énigmatique sujet de l’Atlantide.

Je commence également à élaborer et échafauder des idées directrices et des séquences pour une suite de CLIMAT SUR MESURE, sur la vie et l’adaptation possible sur une planète ayant sombré dans un cataclysme climatique glacé.

Je terminerai cette interview par cette phrase de Jean Tardieu, qui conclut CLIMAT SUR MESURE et qui ouvrira la première page de sa suite :

« C’est le commencement, le monde est à repeindre, l’herbe veut être verte, elle a besoin de mes regards. »

 

*        *

*

 

Je remercie vivement Jean-Louis Riguet d’avoir consacré du temps à réaliser cette interview afin d’ouvrir une fenêtre sur mon monde imaginaire, celui que je veux vous offrir, celui qui doucement vous invitera à vous poser des questions : les vôtres…

.

Qui est Christel Lacroix ?

Christel Lacroix est née à Castres dans le Tarn et habite un petit village près de Toulouse. Ayant validé des études scientifiques comme Docteur en Pharmacie, elle a travaillé en tant que chercheuse en Industrie, et s’est construite petit à petit une vie d’écriture en parallèle pour devenir chercheuse de mots. Elle a toujours aimé ce défi que l’auteur s’impose, cette exigence et cette pression jusqu’au point final. Funambule de l’entre deux mondes, équilibriste sur le fil entre le réel et l’imaginaire, elle écrit des romans mais aussi de la poésie.

 

 

Pour en savoir plus sur Christel Lacroix :

https://librebonimenteur.net/2017/01/17/jl-a-lecoute-de-christel-lacroix/

.

Lisez ce livre étonnant ! J’ai bien aimé.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 13 février 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Le soleil qui rend fort Idéelle

. . AU SOLEIL . . Ce qui ne me tue pas Me rend forte On pourrait en venir aux mains Je suis à celui qui me transporte Je reste tant que l’on me supporte Où je reprends seule le chemin Malgré les risques que cela comporte Avec toi j’irai bien Même sans toi j’irai […]

via Je suis à celui qui me transporte … — Le monde est dans tes yeux …

Catimini va devoir se coucher

 

Le soleil se couche sur la …

via Le soleil se couche — Catimini Plume

Le Poème de la semaine n° 24

.

.

Le Poème de la semaine n° 24

.

 

 

 

.

L’oiseau

 

Ciel ! Les rêves bleu ciel

L’oiseau réveille le chat

L’aile tendresse

.

 L’oiseau

L’aile de l’oiseau gentil

S’abat gravement sur un chat endormi

Les rêves s’envolent en douceur

Au pas lent d’une torpeur

La complicité vaut une tendresse

Comme une volute de cigarette

 

Cheval

Soleil de lune

Un cheval blanc noir broute

L’eau de mer pour pluie

.

Le cheval broute

L’herbe est dans l’eau de mer

Lune bleue ce soir

.

Cheval

Un cheval blanc

La prairie verte

Broute

.

Un cheval noir

Le sable …

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

La belle nature de Val

Nous voilà partis pour la première balade de la saison sans avoir à prendre les raquettes. Une belle étape, bien que j’aime la neige, mais chaque passage d’une saison à l’autre est un vrai bonheur, comme une porte ouverte vers de nouvelles sensations. Ce matin là, c’est calme, soleil et belle lumière au rendez-vous. La […]

via Matin bien… — l’ancolie bleue 2

Le faisan de Val en montagne

Ce que j’aime par dessus tout, mis à part l’odeur des épicéas chauffés par le soleil, c’est de me poser, face au paysage, dans la neige, s’il y en a encore, et savourer l’instant en me laissant envahir par la chaleur que m’offre le soleil. Là, c’est le bonheur parfait. Sentir cette chaleur sur […]

via Circulez, il n’y a plus rien à voir — l’ancolie bleue 2

Les fleurs d’Idéelle

Voici quelques Fleurs pour tenter de me faire pardonner …. Pardonnée d’avoir laisser vos charmants, pertinents commentaires en souffrance …. Je vais profiter du Printemps revenu, du chant des Oiseaux et de la douceur du Soleil pour me glisser à vos côtés pour des réponses apporter ! 😉 . .

via Quelques Fleurs …  — Le monde est dans tes yeux …

Faits d’hiver ou être complètement givrée — l’ancolie bleue 2

Une fois de plus, Val nous gratifie de superbes clichés

Se changer, prendre des affaires chaudes, faire son sac, le tout sous le regard impatient de son chien. Prendre le chemin qui mène au fond de la vallée avec le désir de sentir l’air frais céder sous la douceur des rayons du soleil. Être là, à se laisser envahir par le contraste des températures, se […]

via Faits d’hiver ou être complètement givrée — l’ancolie bleue 2