Catimini nous parle de Johnny

Soyons claire : je n’étais pas fan de Johnny. Je n’avais rien contre lui non plus, hein, mais forcément, je le connaissais, comme tout le monde, et depuis ce matin j’ai quelque chose de Tennessee dans la tête. Johnny, c’est Saint-Malo, un self-service, avoir dix ans et entendre « Que je t’aime », ne pas tout comprendre […]

via Johnny et moi — Catimini Plume