Publié par 4 commentaires

L’Asso à l’honneur dans la Rép.

.

L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

a été mise à l’honneur dans

LA REPUBLIQUE DU CENTRE

du dimanche 05 janvier 2014

.

Chantal MACHICOANE a consacré un article

dans la page ORLEANS VIVRE SA VILLE

sous la rubrique LITTERATURE

intitulé ENQUETE EN BOUTS DE LIGNE

La République 05.01.2014 L'Asso

Je tiens à l’en remercier chaleureusement.

.

Première de couverture L'Association des Bouts de Lignes
Première de couverture L’Association des Bouts de Lignes

.

L'Asso La République 05.01.2014

.

Je relate ci-après intégralement cet article :

Un notaire orléanais a publié un second roman

ENQUETE EN BOUTS DE LIGNE

Mais où diable maître Jean-Louis Riguet a-t-il trouvé tout cela ! ?

Ce notaire orléanais, Poitevin d’origine, Hilairois d’adption et exerçant sa profession depuis des décennies, est débordant d’imagination. Et c’est avec délectation, et d’un trait, que se lit son deuxième roman, publié en octobre dernier : L’association des bouts de lignes, aux éditions du Masque d’Or.

UN VOYAGE DANS L’ORLEANAIS

Un premier janvier, un homme meurt ; mais voilà, son testament est plus qu’original. Le défunt a institué pour légataires universels les membres du conseil d’administration de L’association des bouts de lignes. Sur un rythme soutenu, le lecteur suit l’exécuteur testamentaire, flanqué d’une assistante et d’un enquêteur, parti à la recherche des héritiers exerçant tous un métier en rapport avec des spécialités orléanaises (moutarde, macarons, cosmétiques, etc.). Autant dire que ce livre est vraiment très plaisant. « Il s’agit d’un roman d’investigation fantaisiste, une enquête humoristique, un voyage dans l’Orléanais », explique Jean-Louis Riguet.

Sympathique et humble, l’auteur a décroché avec ce livre le prix Scriborom 2013 du roman. Jean-Louis Riguet est membre de la Société des Gens de Lettres et sociétaire de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature.

Chantal Machicoane.

PRATIQUE

L’association des bouts de lignes, aux éditions du Masque d’Or, collection Adrénaline.

Encore merci à elle.

.

Je profite de l’occasion pour faire des remerciements à ceux qui m’ont fait part de leurs réactions. J’en cite quelques unes :

François : J’ai lu ton livre. Bien ! J’ai trouvé le début un peu long, il fallait bien récupérer les renseignements. Mais une fois passés ces entretiens, la suite s’enchaîne très vite. La conclusion est étonnante.

Sylvie : Je l’ai commencé un soir. Je me suis arrêtée parce que je m’endormais, il était très tard ou plutôt très tôt le lendemain. Je l’ai repris le lendemain. Je l’ai terminé sans m’arrêter ensuite. J’ai beaucoup aimé. Je le commande à Volte-Pages pour mon mari, je le lui offre pour Noël.

Pierre et Marie-Hélène : Nous n’avons pas eu le temps de tout lire. Mais le premier chapitre nous promet de bons moments en perspective. Les « dessous » d’Orléans nous attendent, l’aspect insolite de la ville.

Philippe : Nous étions voisins de dédicace à la Biennale de Châteaudun. Vous m’avez dédicacé votre livre l’association des bouts de lignes que je viens d’achever de lire.

Comme promis, je vous donne mon impression : l’histoire fort originale est très plaisante, et contribue à découvrir certaines spécificités orléanaises en suivant le dédale des rues et quartiers. Pour moi, ce fut une découverte dès lors qu’Orléans me soit pas assez connu, d’autant que l’Eure et Loir fut ma terre de prédilection durant des dizaines d’années, et le reste si l’on peut en juger avec les ouvrages que je publie aussi régulièrement que possible. En plus, je m’y trouve fréquemment ce qui démontre que l’on revient toujours sur les terres de ses amours.

Vous avez beaucoup d’imagination, et vous avez deux héros qui batifolent assez souvent pour l’un avec sa femme, pour l’autre Don Juan de service. Avec Amandine, ils forment un égrégore plaisant, enjoué ce qui anime le cours du livre. Le final est étonnant, alors que l’on s’attend à autre chose, comme quoi un notaire écrivain peut nous en sortir à sa façon.

.

La Préface :

Une enquête humoristique ! Pas moins ! Voilà qui nous change des polars aux intrigues sombres et parfois terrifiantes où le héros doit trouver un bouton à presser avant la fin du monde, par exemple… Ici, ce serait plutôt des conditions fort complexes à remplir pour recevoir un fabuleux héritage. Mais ici, point de meurtres ni de vols, point de dangers mortels à affronter, mais plutôt une arme à double tranchant dont l’auteur et ses personnages usent sans parcimonie : le rire.

Le rire dans des situations aux péripéties cocasses, bien éloignées de celles que l’on rencontre lors d’une succession aux ressorts multiples. Ils le sont néanmoins, c’est certain, mais le sérieux que tentent d’afficher les héritiers putatifs se retourne contre eux et malgré eux, notamment grâce aux points de départ de l’intrigue – nombreux, puisqu’il s’agit de fins de lignes de transports en commun.

Les réunir en association est déjà une idée plutôt farfelue. Y joindre un héritage potentiel assorti d’une compétition sans égale pouvait tenir de la gageure. Eh bien, justement, qu’à cela ne tienne : Jean-Louis Riguet s’y attelle avec bonheur, menant personnages et lecteurs de bouts de lignes en bouts de lignes avec un sens de la cavalcade qui se déchaîne de page en page, d’épisode en épisode.

Intégrer dans ce menu certains éléments constitutifs de la culture orléanaise, n’était-ce pas ajouter des éléments superflus ? Non, puisqu’ils donnent davantage de goût au brouet littéraire qui crée dans ce roman une nouvelle recette du suspense. Quel scénariste y aurait donc pensé ? On imagine sans peine un Jacques Tati alias Monsieur Hulot rebondir de bouts de lignes en bouts de lignes comme il savait si bien mener la sarabande dans la plupart de ses films. Mais les meilleurs s’en vont toujours trop tôt pour relever ce genre de défi, qui eût fait sans nul doute un malheur sur grand écran.

Nous devrons donc nous contenter des pages de Jean-Louis Riguet pour seul écran, tout en bénéficiant de son imagination truculente pour nous entraîner dans un mouvement perpétuel aux conséquences plus qu’inattendues.

Je ne parle par énigmes que pour vous convaincre de partager ce moment mystérieux avec le talent de l’auteur. Si j’ai aiguisé votre désir de tout connaître, tournez la page et entrez dans la folle sarabande qui, partant du bout des bouts, vous accompagnera de ligne en ligne sur la piste d’un héritage aux accents de cavalcade.

Thierry ROLLET

Agent littéraire

.

BON DE COMMANDE

À découper et à renvoyer à :

Thierry ROLLET 18 rue des 43 Tirailleurs 58500 CLAMECY

NOM et prénom :

Adresse :

Code Postal :

Ville :

Désire commander             exemplaire(s) de l’ouvrage

« L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES »

Au prix de 22 €

plus frais de port 3 € soit 25 € port compris

Joindre chèque à l’ordre de SCRIBO DIFFUSION

Signature indispensable :

 

.

Liens :

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://librebonimenteur.net/

.

© Jean-Louis Riguet janvier 2014

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Publié par Laisser un commentaire

Référencement Scribo Diffusion

Thierry ROLLET au Salon de Paris 2013

Scribo La Masque d’Or

.

.

Jean-Louis RIGUET aime SCRIBO DIFFUSION et le fait savoir

.

Vous avez publié un ouvrage ?

Vous ne savez comment le diffuser ?

Confiez-le à SCRIBO DIFFUSION

 SCRIBO DIFFUSION vous propose de faire paraître une publicité de votre (vos) ouvrage(s) sur son site Internet et dans sa revue en ligne le Scribe Masqué.

 CONDITIONS :

  • 10 € par mois et par livre
  • tous genres, tous sujets admis
  • paiement mensuel sur les supports suivants (au choix) :

                 – par chèque bancaire à l’ordre de SCRIBO DIFFUSION

                 – par virement bancaire (demander coordonnées bancaires)

                 – par mandat cash

                 – sur www.paypal.fr  à l’adresse scribo@club-internet.fr

  • possibilité d’interrompre le service à tout moment (tout mois commencé étant dû en entier)

SCRIBO DIFFUSION

18 rue des 43 Tirailleurs

58500 CLAMECY

Tél/Fax : 03 86 27 96 42

scribo@club-internet.fr

ou

rolletthierry@neuf.fr

—————————————————————————–

Exemples de référencement :

.

couvvoiledecristal.jpg   VOILE DE CRISTAL, par  Dany ZAHN

Ce recueil s’adresse à un personnage féminin. Il s’agit d’une « arlequine », c’est-à-dire d’une femme parée de multiples couleurs.

Couleurs que peut susciter une violente passion, qui ne semble faiblir nulle part, bien qu’elle soit source de conflits, de tourments, d’incertitudes multiples…

EDILIVRES, 2013

ISBN 978-2-332-56662-1

Préface de Thierry ROLLET, Agent littéraire

Prix : 11,50 €

.

dans-l-ombre-du-soleil-new.jpg   DANS L’OMBRE DU SOLEIL, par  Annie BARRAL

Si un seul roi de France devait ressurgir de nos mémoires d’écoliers, ce serait pour la plupart d’entre nous Louis XIV. Le roi soleil, ce sont les fastes, la cour, les splendeurs, Versailles, les femmes, mais aussi le pouvoir absolu, la guerre, la misère du peuple.

Et si ce souverain hors du commun avait été influencé par une femme ? La seule qu’il ait aimée, une femme du peuple qui aurait été involontairement à l’origine de tout ce qui a constitué les bons et les mauvais côtés, ainsi que les excès d’un règne unique dans l’histoire de France, une femme qui serait restée dans l’ombre du soleil… ?

Et si tout avait commencé dans un tout petit village des Monts d’Or, au bord de la Saône… ?

Annie BARRAL a su dans ce roman allier une vérité historique, presque identique à l’originale et nous entraîner sur les pas des carriers des Monts d’Or, au travers d’une histoire d’amour hors temps et hors norme pour l’époque. Un roi qui a régné plus de 70 ans sur la France et Perrette, humble fille de carriers, c’est leur vie qui vous est contée, avec le talent d’une vraie romancière.

LA PLUME EDITIONS, 2012

ISBN 978-2-914521-65-9

Illustré par une photo de Thierry CAZALS

Prix : 17,80 €

.

deux-visages-de-l-amour-new.jpg   DEUX VISAGES DE L’AMOUR, par Maurice Jean GUERENNEUR

Dans sa jeunesse, un lecteur d’André Maurois découvre Lettre ouverte à un jeune homme sur la conduite de la vie.

Ensuite, il lira presque tout de lui. L’âge mûr est là, se découvrant peut-être un petit brin de plume, il a souhaité par ce livre rendre un hommage à cet écrivain qui lui a tant donné.

Maurice Jean Guérenneur est né à Brest en 1938. Il a navigué sur les navires de la TRANSAT comme officier mécanicien avant de faire escale à terre. Ingénieur dans l’industrie automobile, il met son savoir au service de la formation des hommes. Il reçoit la distinction de Chevalier des Palmes académiques.

LA PLUME EDITIONS, 2011

ISBN 978-2-914521-64-2

Illustré par une aquarelle de l’auteur

Prix : 9,50 €

 .

 .

http://www.scribomasquedor.com/pages/referencez-vos-livres-sur-notre-site.html

.

.

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://dedicaces.org/2013/02/24/actualites-daugustin/

http://www.lulu.com/shop/jean-louis-riguet/augustin-ma-bataille-de-loigny/paperback/product-20298977.html

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

Publié par Un commentaire

Le Scribe Masqué

Le SCRIBE MASQUE parle de mon prochain livre

L’Association des bouts de lignes – Prix SCRIBOROM 2013

.Tram Gare Orléans

.

Je vous voudrais remercier Thierry ROLLET et le Comité de lecture et de rédaction

du SCRIBE MASQUE

du commentaire fait à propos de mon roman humoristique

L’Association des bouts de lignes qui a été récompensé par le

Prix SCRIBOROM 2013

.

Je rappelle que

LE SCRIBE MASQUÉ

Est un JOURNAL BIMESTRIEL PDF    DE SCRIBO, AGENT LITTERAIRE

ET DES ÉDITIONS DU MASQUE D’OR

Directeur de publication : Thierry ROLLET

Administrateur : Thierry ROLLET

Comité de lecture et de rédaction : Thierry ROLLET – Jean-Nicolas WEINACHTER –

Claude JOURDAN – Audrey WILLIAMS

 .

adresse : 18 rue des 43 Tirailleurs 58500 CLAMECY

Tél/fax : 03 86 27 96 42

e-mail : scribo@club-internet.fr ou rolletthierry@neuf.fr (à contacter pour tout abonnement)

abonnement : 1,50 euro le numéro – 7,50 euros pour abonnement annuel (6 numéros)

Chèque à l’ordre de Thierry ROLLET ou paiement sur www.paypal.com

À l’ordre de scribo@club-internet.fr

Le Scribe masqué n’est plus disponible sur papier

.

Du numéro 19 de mai 2013, j’extrais une partie de l’EDITORIAL

Rapport du jury des Prix SCRIBO 2013

Préambule

Les Prix SCRIBO 2013 ont connu une innovation du fait de l’arrivée du Prix SUPERNOVA, concours de romans, réservé au genre science-fiction/fantastique/fantasy. C’est ce qui a permis de doubler le nombre des participants dans la catégorie « romans », le Prix SCRIBOROM restant dédié au roman classique. Nous avons eu 55 romanciers ou concourant en tant que tels. L’unique concours de nouvelles, le Prix SCRIBORÊVE, reste lui aussi assez prisé, quoique moins que les années passées : 17 participants, soit 12 de moins qu’en 2012.  Les 3 prix restent néanmoins programmés pour 2014. Quant au Prix Masque du Démon, il est définitivement supprimé, notre éditeur nous ayant plusieurs fois fait part de la difficulté de commercialiser les recueils de nouvelles, qui plus est fantastiques, en France : en vérité, les ventes ne compensent que très partiellement les frais – analyse plutôt optimiste : bien souvent, le Masque d’or est déficitaire avec ce genre d’ouvrage (note de l’éditeur).

SCRIBOROM

Le concours de romans classiques est resté égal à lui-même, en ce sens qu’il a attiré, comme durant les années passées, des auteurs aussi variés dans leur imagination que dans leur expression. Dans aucune de leurs œuvres, nous n’avons remarqué, cette fois, de volonté avérée d’imiter les romanciers à la mode, mais au contraire des idées neuves et des modes d’expression de plus en plus personnels.

Le cru 2013 a connu une orientation infiniment plus sentimentale que les précédents. Le roman d’amour y fut représenté, mais d’une façon nettement plus originale que ce que l’on peut s’attendre à trouver dans ce contexte. Par contre, nous avons assez peu apprécié que certains auteurs transposent dans le romanesque leurs déceptions, voire leurs rancœurs en matière de sentiments : on n’écrit pas pour se venger ni pour se plaindre, mais pour conquérir un public.

Le roman lauréat, l’Association des bouts de ligne de Jean-Louis Riguet, nous a enchantés par son sens de l’humour très personnel, mêlé à une discrète érudition. L’auteur a également su se faire un nom dans le site nouvelles-masquedor ; nous attendons donc avec impatience la prochaine publication de son roman. Sa réussite est d’autant plus remarquable que l’auteur, de son propre aveu, ne s’est mis à écrire que sur le tard, après une vie professionnelle bien remplie dans le notariat. Le style littéraire ayant ainsi pris le pas sur la rigueur notariale, nous ne pouvons que l’en féliciter et nous en réjouir !

Le roman d’aventures, enfin, vient couronner la sélection de ce prix : Tout secret de Gérard Lossel renoue avec ce genre dans une intrigue presque impossible à résumer, tant ses rebondissements sont nombreux. De l’aventure donc, mais aussi « un voyage en musiques et en couleurs » (l’auteur dixit). Nous aurons donc ainsi pour SCRIBOROM 2013 une sélection fort éclectique, ce qui ne peut que nous ravir !

Notre plus grande espérance est donc de retrouver une nouvelle fois, dans le cru 2014, toute la variété et le talent que nous avons pu constater cette année.

Jean-Nicolas WEINACHTER

Le lauréat du Prix SCRIBOROM 2013

Les éditions du Masque d’Or publieront en octobre 2013

L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

de Jean-Louis RIGUET.

Vous pouvez d’ores et déjà le pré-commander.

.

UN COMMENTAIRE DE L’AUTEUR :

Quoi de plus normal que de mourir ? Certes, un premier janvier !

Quoi de plus normal que de faire un testament ? Certes, par un original !

Quoi de plus normal que de vouloir l’exécuter ? Certes, c’est nécessaire !

Le défunt a institué pour légataires universels les membres du conseil d’administration de l’association, en truffant le testament de conditions à remplir par chacun, avec une date limite pour retenir ceux qui hériteront, à défaut, la Confrérie des Joueurs de Trut (jeu de cartes poitevin).

Un avocat, désigné exécuteur testamentaire, mène l’enquête et, de rebondissements en rebondissements, visite différentes spécialités orléanaises. Il accomplit une enquête étonnante, avec des péripéties inattendues, où le stress et l’humour sont parties prenantes.

Qui héritera ?

L’Association des Bouts de Lignes est un roman d’investigation fantaisiste,

une enquête humoristique, un voyage dans l’Orléanais.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

BON DE COMMANDE

À découper et à renvoyer à :

SCRIBO DIFFUSION 18 rue des 43 Tirailleurs 58500 CLAMECY

NOM et prénom : …………………………………………….……………………..

Adresse : ……………………………………………………………………………

Code postal : ………………Ville : ……………………………

désire commander … exemplaire(s) de l’ouvrage

« L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES »

au prix de 22 € frais de port compris

Joindre chèque à l’ordre de SCRIBO DIFFUSION

Signature indispensable :

.

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://dedicaces.org/2013/02/24/actualites-daugustin/

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison de l’écrivain et de la littérature

.