Un rappel de Livre O Coeur

 

Un rappel de Livre O Coeur

 

La République du Centre

 

Vie culturelle

 

Ulysse 31, Henri IV et Alice Sapritch

s’invitent au salon du livre d’Orléans

 

Alexis Marie avait annoncé le salon du livre d’Orléans Livre O Coeur et je le remercie de m’avoir mis à l’honneur dans cet article publié le 21 octobre 2018, dont je cite un extrait.

 

Au château du Rondon d’Olivet

Deux invités illustrateurs sont les invités de ce dimanche : Manchu, autrement dit Philippe Bouchet, qui a commencé sa carrière en travaillant sur les vaisseaux et les décors de deux séries mythiques : Ulysse 31 et Il était une fois l’espace.

Et Julien Norwood, formé au muséum d’histoire naturelle de Paris avec lequel il collabore régulièrement.

Jean-Louis Riguet profitera de l’occasion pour lancer son dernier livre Le château du Rondon d’Olivet raconte… son histoire de France. On y croise les grands personnages de l’histoire de France : Clovis, Jeanne d’Arc, Henri IV, Louis Philippe. Mais aussi des personnalités comme l’écrivain Eugène Ionesco, le cinéaste Abel Gance, l’actrice Alice Sapritch.

A 15 h 30, le trio poétique constitué de Marie Cabreval (poétesse), Sylvie Drussy (danseuse) et Fred Brasset (musicien) proposera un interlude dans le jardin.

Deux tables rondes

Lorraine Descamps, de Semoy (en bleu), a présenté « Chouchou et la guerre des poux », son premier livre pour enfants.

https://www.larep.fr/orleans/loisirs/art-litterature/2018/10/21/ulysse-31-henri-iv-et-alice-sapritch-s-invitent-au-salon-du-livre-d-orleans_13025110.html

.

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 02 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Plein succès pour Livre O Coeur

 

PLEIN SUCCèS POUR LIVRE O COEUR

 

La première édition de Livre O Coeur, salon du livre à Orléans,

a connu un énorme succès

.

 

 

.

Le salon du livre, Livre O Coeur, se tenait dans la serre du Jardin des Plantes d’Orléans.

Plus de 80 participants, comme libraires, éditeurs, auteurs, illustrateurs, relieurs, etc. ont reçu la visite de plusieurs milliers de personnes.

Cette première édition est un plein succès.

Un énorme merci aux organisateurs qui n’ont pas ménagé leur peine. Je suppose que cette réussite les encourage à recommencer l’année prochaine. Je les y engage.

.

Quelques photos en pêle-mêle

 

.

© Jean-Louis Riguet – Librebonimenteur.net – 23 octobre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

Magcentre parle de Livre O Coeur à Orléans

.

.

MAGCENTRE : un article sur le salon du livre d’Orléans

 

.

Le 11 octobre 2018, Magcentre honore le salon du livre d’Orléans d’un long article

.

Je ne résiste pas à en vous en livrer une partie dans la mesure où l’on me cite.

.

Avec Livre O Cœur, Orléans a voix au chapitre

 

.

Gordon Zola, s’illustre dans la littérature humoristique et parodique.©Wiki

Auteurs, éditeurs, illustrateurs, libraires mais aussi artisans du livre se donneront rendez-vous le week-end du 20 et 21 octobre autour de la première édition de « Livre O Cœur » qui se tiendra à la Serre du Jardin des Plantes à Orléans. Un festival qui réunira une soixantaine d’auteurs-écrivains sous le parrainage de l’écrivain ‘jardinier’ Jean-Paul Imbault.

 

.

.

« On édite des livres à Orléans depuis 1491. À l’époque c’est l’une des premières villes où l’on commence à imprimer des ouvrages en France », précise Gilbert Trompas, éditeur sur Orléans depuis 25 ans. Qu’Orléans n’ait donc pas encore son festival du livre relevait presque du comble ! C’est désormais chose faite. Le week-end du 20 et 21 octobre, se déroulera donc la première édition du festival d’Orléans « Livre O Cœur », à la Serre du Jardin des Plantes, avec comme première thématique : la couverture de Livre !

 

.

Des opportunités d’être publié ?

« Essai, poésie, philosophie, polar, fantastique… Nous sommes allés dans toutes les directions, explique Noëlle Mirande, auteure et présidente de l’association « Arts et Littératures au pluriel », organisatrice de l’événement. Y sera aussi représenté l’art du livre. L’idée étant de faire un salon toutes littératures confondues et d’y aborder tous les aspects jusqu’à l’art du livre. Car le livre ce n’est pas que du texte, le visuel y est très important ».

.

.

Présents à tour de rôle le samedi et le dimanche, les auteurs – connus (Jean-Louis Riguet, Pierre Allorant, Jean-Pierre Simon…) et méconnus, pour moitié de la Métropole mais aussi de la région – pourront aller à la rencontre du public et échanger avec des éditeurs orléanais pour voir peut-être leurs œuvres publiées. « Car aujourd’hui, beaucoup d’auteurs pratiquent l’auto-édition, les éditeurs ne pouvant faire face à toute cette richesse, souligne Gilbert Trompas, ajoutant que sa Maison d’édition, Corsaire Éditions, reçoit jusqu’à 150 manusccrits par an. Ils ne seront pas pénalisés sous prétexte qu’ils sont en auto-édition. Proust comme Roger Secrétain ont commencé comme ça ».
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Cet article est signé Estelle Boutheloup, un grand merci à elle.
.
.
.
Pour la suite de cet article, je vous recommande de suivre ce lien :
.
.
.
.
.
.
Je me permets de rappeler que le dimanche 21 octobre 2018, je dédicacerai mon tout nouveau livre sur le stand des éditions du Jeu de l’Oie.
.
.
.
.
.
.

© Jean-Louis Riguet – Librebonimenteur.net – 18 octobre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

Le château du Rondon d’Olivet… raconte son histoire de France

 

Publication du nouveau livre de Jean-Louis RIGUET

 

Le château du Rondon d’Olivet raconte…

son histoire de France

 

.

Editions du Jeu de l’Oie

ISBN 978-2-36831-071-7

Prix 20 €

.

Le lancement aura lieu le

dimanche 21 octobre 2018

lors du Premier salon du livre d’Orléans

sur le stand des éditions du Jeu de l’Oie

 

.

Le terrain sur lequel repose le château du Rondon raconte son histoire depuis le big bang jusqu’à une période récente de notre histoire.

Il raconte ainsi les Romains, Clovis, Jeanne d’Arc, Henri IV, Louis-Philippe, la peste et le choléra, le banquier Jacques Laffitte, des écrivains et des artistes. Bien d’autres faits historiques y sont évoqués et même l’action d’une Miss France.

.

© Jean-Louis RIGUET 12 octobre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Un nouveau livre pour le festival Livre O coeur à Orléans

 

Les éditions du Jeu de l’Oie annoncent

la publication prochaine du nouveau livre de

Jean-Louis RIGUET

 

Le lancement aura lieu le

dimanche 21 octobre 2018

 

 

Lors du Premier salon du livre d’Orléans

 

.

© Jean-Louis RIGUET 11 octobre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Festival des mots en Vendômois

Participation à un salon en Vendômois

Les samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018

A Vendôme, marché couvert de Vendôme.

Le cercle des poètes retrouvés en Vendômois  organise le

Festival des mots en Vendômois, les samedi 22 et dimanche 23 septembre au marché couvert à Vendôme.

Au programme :

Samedi 22 septembre : 10H ouverture du salon au public.

  • 11H Inauguration : discours avec présentation des invités d’honneur
  • 14H30 Intermède musical, chansons et lectures poétiques
  • 15H : performance de Nathalie QUOIREZ avec son texte « Arrête, il pleut »
  • 16H : « Rôle de la poesie dans l’adversité » présenté par Intissar HADDYIA.
  • 17H Remise de récompenses aux lauréats du concours de poesies dans les écoles de Vendôme et du Vendômois.

 

Dimanche 23 Septembre

  • Visite de la ville de 9H30 à 11H
  • 11H ouverture du salon au public.
  • 14H30 intermède musical et suivie de lecture poétiques

18H fermeture du salon – Pendant ces deux jours, visite, vente et dédicace.

.

Pour en savoir plus sur Intissar HADDYIA invité du samedi à 16 h 00

JL à l’écoute de … Intissar HADDIYA

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 15 septembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Le salon a tiré sa révérence à Mazamet

Mazamet au pied de la Montagne Noire

La Neuvième édition du salon du livre de Mazamet a renvoyé ses auteurs à leurs occupations

.

.

Comme chaque année, ce Salon du Livre est dédié à Marc Galabru.

J’en reviens après avoir vécu le grand plaisir des rencontres entre amis, auteurs et lecteurs. Mais ce n’est pas tout, cette année le plaisir a été plus grand. Pour le savoir lisez la suite.

Comme habituellement des prix ont été remis après une sélection rigoureuse. Plus de 103 livres en compétition. Une dizaine de prix. La surprise est dans la liste suivante :

REMISE DES PRIX

PRIX VILLE DE MAZAMET sont nominés
Joaquin Ruiz pour Un hiver dans le Tarn
Paul Faury pour Maudites soient les Guerres
Claude Guibbert pour Secret de Famille
Le vainqueur est Paul Faury

PRIX CONSEIL DEPARTEMENTAL sont nominés
Henri Roure pour Hasards, Mystères et destins en pays catalan
Alain Cuvillier pour Une blague amère
Danielle Gamen Dupasquier pour Le Secret
Le vainqueur est Henri Roure

PRIX CONSEIL REGIONAL OCCITANIE sont nominés
Alain Martin pour Meurtre au pied du pont du gard
Robert Faivre Enfant de troupe l’Ecole militaire préparatoire des Andelys
Gabriel Sandoval pour Tous les peintres ne s’appellent pas Picasso
le vainqueur est Gabriel Sandoval

PRIX ROMAN sont nominés
Patrice Sospel pour Les âmes assassinées
Colette Berthès pour Le sourire de la femme Bison
Françoise Vielzeuf pour H comme héritage
Le vainqueur est Colette Berthès

 

PRIX ROMAN TERROIR sont nominés
Jean-Louis Riguet pour Récits Historiques des quais d’Orléans
Florence Marco pour Les Vignes rousses
Bérénice Gastian pour A l’ombre des peupliers

Le vainqueur est Jean-Louis Riguet

 

 

PRIX POESIE sont nominés
Evelyne Génique pour Ma plume tisse…
Alain Caillol pour Les mots bleus
Mathilde Planchon pour Je reviens de loin
Le vainqueur est Mathilde Planchon

PRIX COLLEGE J-LOUIS ETIENNE sont nominés
Claude Chaillet et Serge Mielly pour Plumes d’Aimer
Ariey Gislaine pour Les laissés de la mer
Yves Marcérou pour Le Pérou terre des Incas
Le vainqueur est Chistian Chaillet

PRIX ŒUVRE ORIGINALE sont nominés
Matthieu Kondryszyn pour Allo La Police ?
Jan Renette pour Iles et châteaux charentais
Fabrice Gutierrez pour Je ne suis pas Fernand
Le vainqueur est Farice Gutierriez

PRIX D’HONNEUR MARC GALABRU sont nominés
Ziska Larouge pour Le plus important
Mathieu Bertrand pour Les émeraudes de Satan
Jean-Pierre Beaufey pour Dernier(s) contact(s)
Le vainqueur est Mathieu Bertrand

COUP DE CŒUR un seul nominé
Jacques Nain pour Jacques Mesrine

PRIX DE LA CRITIQUE sont nominés
Liliane Fauriac pour Après Marienbourg
Martine Roland pour Novaya Era
Ziska la rouge pour Le plus important
Le vainqueur est Martine Roland

Un grand merci aux lecteurs du comité de lecteur sous la direction de Christophe Chabert.

 

Tous ces livres rentrent dans le Prix Lire&Cri  ils seront lus par un jury belge.

 

.

 

 

 

Jean François Pré à Aumale 7 octobre 2017Malgré mon (grand) âge, ma présence dans les salons du livre est récente. J’entends : ma présence assidue. Cela tient au fait que, depuis mon départ de TF1, je suis libre de mes déplacements, mais aussi parce que j’acquiers peu à peu une certaine notoriété en qualité d’auteur de romans noirs. Certes, l’étiquette hippique est dure à décoller (je ne souhaite d’ailleurs pas le faire, tant le cheval est – et restera – la passion d’une vie), mais je commence à être reconnu, dans tous les sens du terme, à travers mes livres.

A cet égard, j’espère vous faire découvrir mon tout nouveau roman (le 13ème), « Vingt briques pour un pantin », ainsi que ceux qui l’ont précédé.

Néanmoins, c’est la première fois qu’on me sollicite pour parrainer un salon. Passé l’effet de surprise, je me suis demandé si Michel Sabarthes ne m’avait pas confondu avec Alain Delon (je sais, je me flatte… ça fait du bien !). Et puis, constatant, après quelques échanges, que le président était sain d’esprit, j’ai réalisé que c’était bien moi qu’il voulait.

Quel honneur ! Quel plaisir !

Laissons l’honneur de côté. Je ne vous parlerai que du plaisir. Celui que j’éprouve à me rendre dans le Tarn, à Mazamet, le dernier week-end de mai. Mazamet en mai… j’imagine que les poètes de la région ont déjà dû jouer de la lyre sur les déclinaisons de cette rime.

Mon plaisir, lui aussi, se décline. Triplement. Déclinaison symbolique, tout d’abord : la Montagne noire et le roman noir devraient faire bon ménage. J’imagine même un thriller ésotérique qui pourrait s’intituler « Le grimoire de la montagne noire ». Ensuite, épicurienne : j’ai l’impression d’être tombé dans les filets de joyeux drilles qui pratiquent l’art de vivre à la française. C’est, pour moi, le côté face d’une vie globalisée qui, pour l’instant, semble s’arrêter à la sortie des banlieues. Enfin, déclinaison géographique et culturelle à travers la découverte d’une région que je ne connais pas. Eh oui, je suis un nordiste buveur d’eau (celle qui vient du ciel et m’est imposée), « Parigot tête de veau » et « Normand, la main dedans » !

Donc, président, toute mon éducation reste à faire !…

Enfin, à titre professionnel, j’ai cru comprendre que le salon du livre de Mazamet est une grosse machine littéraire. J’emplois le terme à dessein et l’épure de toute connotation péjorative. Car le président Sabarthes dirige son salon comme un amiral sur un porte-avion. Des avions que je verrais bien arroser de livres toute une région qui ne demande qu’à se nourrir de belles lettres. En tout cas, c’est à travers cette métaphore aéronavale que je ressens sa communication agressive et que, pour avoir été chassé, je me présente en gibier consentant et fier de l’être.

Vive le harcèlement littéraire à Mazamet !

Jean-François PRE a fait briller ce salon par sa gentillesse, son humanité et a su mettre en valeur les auteurs.  Je le remercie sincèrement pour sa prestation chaleureuse.

.

 

.

.

 

.

© Jean-Louis RIGUET 29 mai 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Une nouvelle édition du salon du livre de Mazamet

Un nouveau salon du livre à Mazamet

http://www.salondulivremazamet.com/

La neuvième édition du salon du livre se tiendra à Mazamet

 

 

Au pied de la Montagne Noire

.

.

MAZAMET vous appelle !

.

.

Pour un nouveau salon du livre, le 9e

Attendez-moi j’arrive

.

 

Extrait du site du salon du livre de Mazamet

Comme chaque année, les organisateurs du salon international du livre de Mazamet, prévu dimanche 27 mai au palais des congrès, présentent aux visiteurs un nombre impressionnant d’auteurs et d’écrits de tous genres. Les thèmes sont nombreux, romans, histoire, biographies, poésie…

Toutes les générations et tous les publics y trouvent leur bonheur. Il est une tradition qui a perduré depuis sa création, c’est de placer chaque édition sous le regard attentif et bienveillant d »un parrain. Marc Galabru fut le premier et un des plus fidèles à l’événement, avant sa disparition.

2018 ne faillira pas à la tradition ; les bénévoles de l’association culturelle du Tarn sud, présidée par Michel Sabarthès, ont désigné le parrain du prochain rendez-vous. Il s’agira d’un amoureux du cheval, du milieu équestre, une personnalité reconnue des turfistes et un écrivain, à la fois prolifique et éclectique. C’est Jean François Pré qui présidera le 9e salon mazamétain du livre.

La retraite, en 2013, lui a permis de se consacrer à sa carrière d’écrivain. Après un premier ouvrage en 1997, il imagine le personnage d’un commissaire à la retraite, Georges Langsamer, dont on peut, désormais, suivre les aventures.

90 ouvrages en concours :

150 auteurs sont inscrits à ce jour et 90 ouvrages en concours pour l’obtention d’un des 10 prix du salon. «Nous avons tous les genres et tous les styles, la poésie, beaucoup de romans, la littérature pour enfants…. Trois éditeurs sont en concours avec de nouveaux venus, des Suisses, Belges, Néerlandais. Les élèves du collège Jean Louis Etienne lisent des ouvrages, ils vont, eux aussi, décerner le prix de leur établissement.»

 

 

Jean François Pré à Aumale 7 octobre 2017Malgré mon (grand) âge, ma présence dans les salons du livre est récente. J’entends : ma présence assidue. Cela tient au fait que, depuis mon départ de TF1, je suis libre de mes déplacements, mais aussi parce que j’acquiers peu à peu une certaine notoriété en qualité d’auteur de romans noirs. Certes, l’étiquette hippique est dure à décoller (je ne souhaite d’ailleurs pas le faire, tant le cheval est – et restera – la passion d’une vie), mais je commence à être reconnu, dans tous les sens du terme, à travers mes livres.

A cet égard, j’espère vous faire découvrir mon tout nouveau roman (le 13ème), « Vingt briques pour un pantin », ainsi que ceux qui l’ont précédé.

Néanmoins, c’est la première fois qu’on me sollicite pour parrainer un salon. Passé l’effet de surprise, je me suis demandé si Michel Sabarthes ne m’avait pas confondu avec Alain Delon (je sais, je me flatte… ça fait du bien !). Et puis, constatant, après quelques échanges, que le président était sain d’esprit, j’ai réalisé que c’était bien moi qu’il voulait.

Quel honneur ! Quel plaisir !

Laissons l’honneur de côté. Je ne vous parlerai que du plaisir. Celui que j’éprouve à me rendre dans le Tarn, à Mazamet, le dernier week-end de mai. Mazamet en mai… j’imagine que les poètes de la région ont déjà dû jouer de la lyre sur les déclinaisons de cette rime.

Mon plaisir, lui aussi, se décline. Triplement. Déclinaison symbolique, tout d’abord : la Montagne noire et le roman noir devraient faire bon ménage. J’imagine même un thriller ésotérique qui pourrait s’intituler « Le grimoire de la montagne noire ». Ensuite, épicurienne : j’ai l’impression d’être tombé dans les filets de joyeux drilles qui pratiquent l’art de vivre à la française. C’est, pour moi, le côté face d’une vie globalisée qui, pour l’instant, semble s’arrêter à la sortie des banlieues. Enfin, déclinaison géographique et culturelle à travers la découverte d’une région que je ne connais pas. Eh oui, je suis un nordiste buveur d’eau (celle qui vient du ciel et m’est imposée), « Parigot tête de veau » et « Normand, la main dedans » !

Donc, président, toute mon éducation reste à faire !…

Enfin, à titre professionnel, j’ai cru comprendre que le salon du livre de Mazamet est une grosse machine littéraire. J’emplois le terme à dessein et l’épure de toute connotation péjorative. Car le président Sabarthes dirige son salon comme un amiral sur un porte-avion. Des avions que je verrais bien arroser de livres toute une région qui ne demande qu’à se nourrir de belles lettres. En tout cas, c’est à travers cette métaphore aéronavale que je ressens sa communication agressive et que, pour avoir été chassé, je me présente en gibier consentant et fier de l’être.

Vive le harcèlement littéraire à Mazamet !

.

Ce salon se tiendra au Palais des Congrès Pierre Barraillé

.

Comme chaque année, je serai présent à ce Salon du Livre dédié à Marc Galabru, avec qui j’avais pris un petit déjeuner, en compagnie de l’invité d’honneur de l’époque, le journaliste sportif Nelson Monfort.

Je reviens avec grand plaisir pour participer à cette manifestation et surtout rencontrer tous les amis que je m’y suis fait.

.

MAZAMET une ville chargée d’histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

 

 

.

© Jean-Louis RIGUET 15 mai 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Un salon au-dessus de la grotte

Un salon au-dessus de la grotte de Béraire

Salon de l’Art et du Livre de La Chapelle Saint Mesmin à l’Espace Béraire

 

L’association chapelloise détente et loisirs organise son énième salon des arts et du livre à l’espace Béraire à La Chapelle Saint Mesmin le dimanche 8 avril 2018 de 10 h 00 à 18 h 00.

A cette occasion, le Bonimenteur de Loire C’est Nabum viendra conter ses bonimenteries.

L’Espace Béraire est situé sur la butte. Non loin de là en contrebas, sous l’église, à mi-chemin avec la Loire, se trouve la grotte de Béraire qui abrita un temps un dragon. J’en ai raconté l’histoire dans mon livre Récits Historiques de l’Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, publié aux éditions du Jeu de l’Oie.

En voici quelques lignes :

La grotte du dragon

Ignoble dragon, je suis dans ma grotte de Béraire à La Chapelle-Saint-Mesmin, à flanc de coteau dominant la Loire. Je suis beau. Je suis un gigantesque reptile recouvert d’écailles qui brillent au soleil. Pour me déplacer plus rapidement, je vole grâce à mes ailes en cuir. Pour faire peur, je crache mon feu loin devant moi. Sadique, j’aime bien faire peur. J’aime vivre sur terre même si je réside sur les bords de la Loire, ce magnifique fleuve incontrôlable, souvent en crue.

C’est vrai, je suis considéré comme l’incarnation du mal, la Bête de l’Apocalypse, le symbole de Satan. Et alors ? Si vous me laissez tranquille, je ne vous fais rien. Si vous m’attaquez, je me défends. Un point, c’est tout. Laissez-moi dans ma grotte, tranquille et serein, je ne vous cracherai pas dessus. Non mais ! C’est quoi, ça ? Certes, je suis une créature. Certes, vous avez du mal à comprendre comment je peux cracher du feu. Certes, vous êtes surpris par le fait que j’ai des pattes et des ailes, oui quatre pattes et deux ailes. Certes, je suis une légende.

Je me prétends extrêmement intelligent, doué de parole. Je ne suis pas magicien. Pour cela, il faut descendre un peu plus en aval, jusqu’à Blois. Moi, je réside juste à l’ouest d’Orléans, sur la rive droite du fleuve. De chez moi, j’aperçois les bâtiments de l’abbaye de Micy, située de l’autre côté, sur l’autre rive. J’adore faire peur aux moines vêtus de leur aube comme des femmes, femmelettes oui ! Les moines en font toute une histoire. Ce serait plutôt à  moi de conter la leur. Ce que je vais faire sans délai, dans un monologue bien sûr, puisque je n’ai plus de contradicteur de mon espèce. Je me demande d’ailleurs si c’est moi qui fais peur ou si ce n’est pas, plutôt, les réunions druidiques qui gênent la mission évangélique de notre moine préféré.

 

L’histoire commence à l’époque mérovingienne. Deux paroisses se concurrencent : Saint Privat (ou Saint Pryvé) et Saint-Maximin (ou Saint Mesmin). Les appellations viennent du nom d’ecclésiastiques, comme on dit maintenant. Le premier, évêque de Mende, décède en 257. Mort, il entreprend un grand voyage à la demande du roi Dagobert. Pensez donc, il dure presque 400 ans jusqu’en 632. Après avoir fait étape à Micy, il arrive jusqu’à Saint-Denis, près de Paris, où reposent depuis ses cendres. L’avantage d’être un dragon est que l’on vit longtemps, sans notion du temps.

Le deuxième est le neveu de Saint Euspice, archiprêtre de Verdun. Clovis vient dans cette ville pour la châtoere car elle s’était révoltée. Mais Saint Euspice se précipite au-devant de Clovis qui en est charmé et accorde son pardon. La ville est sauvée. Du coup, Clovis s’attache à son neveu, Saint Mesmin (ou Saint Maximin) avec la même ferveur qu’il a pour son oncle. Quelques années après, en 508, Euspice est fatigué. Il cherche un lieu pour sa retraite. Il voyage et, dans ses pérégrinations, arrive jusqu’à Orléans. Il dégotte une villa royale en ruine. Située entre Loire et Loiret, un peu à l’est de la pointe de Courpin, cette bâtisse se nomme Micy, au lieu-dit de Saint-Nicolas, nom qui lui est resté.

Clovis est venu tenir concile à Orléans avec…

.

Venez retrouver les exposants et les auteurs.

J’y serai avec mes livres.

.

© Jean-Louis RIGUET 29 mars 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Salon du livre à Mennecy

Je serai présent les deux jours au

FESTIVAL DU LIVRE ET DE LA BD

de l’Île de France à MENNECY

Les 3 et 4 février 2018

.

.

Gymnase René Guitton

Boulevard Charles de Gaulle

Pour en savoir plus :

http://www.salondulivreidf.com/

 

 

.

Pour en savoir plus :

http://www.salondulivreidf.com/

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 22 janvier 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.