Publié par Laisser un commentaire

Catimini va devoir se coucher

 

Le soleil se couche sur la …

via Le soleil se couche — Catimini Plume

Publié par Laisser un commentaire

Les mots

20160405_120711

.

Les mots

.

Les mots jouent à nous faire rire

Certains cachent leurs sourires

D’autres franchement se plient

Et se tordent de rire

.

Parfois ils ont le nez en trompette

Ou jouent de la clarinette

Pour de la musique toujours en quête

Égayant nos soirées de fêtes

.

Avec nous les mots jouent

Nous embrassent les joues

Nous baisent les genoux

Parfois se jouent de nous

.

Souvent ils se décarcassent

Se fracassent

Se carapacent

Et l’armure ils attaquent

.

Parfois ils fouraillent

Ou ils déraillent

En échange de bras de fer

Dans une soudaine guerre

.

Les mots aiment les cache-cache

Se dévoilent ou se cachent

Mais assidus parmi les fidèles

Ils servent toujours de modèles

.

Les mots créent des maux

Qu’ils soignent de mots

Parfois faux

Souvent idéaux

.

Tristes ou joyeux

Dans un coin ou en pleine page

En petit ou en grand

Les mots nous accompagnent

.

© 05 avril 2016 – Jean-Louis Riguet

.

20160405_120705

.

Jean-Louis RIGUET 05 avril 2016.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Rire ou ne pas rire, WOOLF Virginia

Une anthologie d’essais !

Publié par Un commentaire

Augustin va avoir un petit frère

Augustin vous annonce la naissance de son petit frère

fin octobre 2013

aux Editions du Masque d’Or

L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

La Préface sera faite par Thierry ROLLET Agent Littéraire

En voici la primeur

.

Une enquête humoristique ! Pas moins ! Voilà qui nous change des polars aux intrigues sombres et parfois terrifiantes où le héros doit trouver un bouton à presser avant la fin du monde, par exemple … Ici, ce serait plutôt des conditions forts complexes à remplir pour recevoir un fabuleux héritage. Mais ici, pointe de meurtres ni de vols, point de dangers mortels à affronter, mais plutôt une arme à double tranchant dont l’auteur et ses personnages usent sans parcimonie : le rire.

Le rire dans des situations aux péripéties cocasses, bien éloignées de celles que l’on rencontre lors d’une succession aux ressorts multiples. Ils le sont néanmoins, c’est certain, mais le sérieux que tentent d’afficher les héritiers putatifs se retourne contre eux et malgré eux, notamment grâce aux points de départ de l’intrigue – nombreux, puisqu’il s’agit de fins de lignes de transports en commun.

Les réunir en association est déjà une idée plutôt farfelue. Y joindre un héritage potentiel assorti d’une compétition sans égale pouvait tenir de la gageure. Eh bien, justement, qu’à cela ne tienne : Jean-Louis Riguet s’y attelle avec bonheur, menant personnages et lecteurs de bouts de lignes en bouts de lignes avec un sens de la cavalcade qui se déchaîne de page en page, d’épisode en épisode.

Intégrer dans ce menu certaines éléments constitutifs de la culture Orléanaise, n’était-ce pas ajouter des éléments superflus ? Non, puisqu’ils donnent davantage de goût au brouet littéraire qui crée dans ce roman une nouvelle recette de suspense. Quel scénariste y aurait donc pensé ? On imagine sans peine un Jacques Tati alias Monsieur Hulot rebondir de bouts de lignes en bouts de lignes comme il savait si bien mener la sarabande dans la plupart de ses films. Mais les meilleurs s’en vont toujours trop tôt pour relever ce genre de défi, qui eût fait sans nul doute un malheur sur grand écran.

Nous devrons donc nous contenter des pages de Jean-Louis Riguet pour seul écran, tout en bénéficiant de son imagination truculente pour nous entraîner dans un mouvement perpétuel aux conséquences plus qu’inattendues.

Je ne parle par énigmes que pour vous convaincre de partager ce moment mystérieux avec le talent de l’auteur. Si j’ai aiguisé votre désir de tout connaître, tournez la page et entrez dans la folle sarabande qui, partout du bout des bouts, vous accompagnera de ligne en ligne sur la piste d’un héritage aux accents de cavalcade.

Thierry ROLLET

Agent Littéraire

.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez recopier le bon de commande ci-après

Jean-Louis RIGUET

L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

Editions du Masque d’Or – collection Adrénaline

PRIX SICROBOM 2013

.

Quoi de plus normal que de mourir ? Certes, un premier janvier !

Quoi de plus normal que de faire un testament ? Certes, par un original !

Quoi de plus normal que de vouloir l’exécuter ? Certes, c’est nécessaire !

Le défunt a institué pour légataires universels les membres du conseil d’administration de l’association, en truffant le testament de conditions à remplir par chacun, avec une date limite pour retenir ceux qui hériteront, à défaut, la Confrérie des Joueurs de Trut (jeu de cartes poitevin).

Un avocat désigné exécuteur testamentaire, mène l’enquête et, de rebondissements en rebondissements, visite différentes spécialités orléanaises. Il accomplit une enquête étonnante, avec des péripéties inattendues, où le stress et l’humour sont parties prenantes.

Qui héritera ?

L’Association des Bouts de Lignes est un roman d’investigation fantaisiste, une enquête humoristique, un voyage dans l’Orléanais.

.

BON DE COMMANDE

Adressez-vous à Thierry ROLLET 18 rue des 43 Tirailleurs à 58500 CLAMECY

Indiquer vos nom, prénom, adresse, code postal et ville, signer.

Lui indiquer le nombre d’exemplaires que vous souhaitez commander de

L’ASSOCIATION DES BOUTS DE LIGNES

Prix : 22 Euros frais de port compris

Joindre chèque à l’ordre de SCRIBO DIFFUSION

.

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://dedicaces.org/2013/02/24/actualites-daugustin/

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

.