Publié par Un commentaire

Règlement de conte sur la Loire, Nadine Richardson – C’est Nabum

Règlement de conte

sur la Loire

Nadine Richardson – C’est Nabum

 

Un Roman publié chez

 éditions Cockritures

404 pages – 15 €

ISBN : 979-10-95691-04-4

http://cockritures.fr/reglement-de-conte-sur-la-loire/index.html

.

Quatrième de Couverture

Quand une ancienne professionnelle des médias et un conteur des bords de Loire se rencontrent, leur amour de la langue et leur imagination entrent en symbiose. Les regards et les styles littéraires s’harmonisent alors pour plonger le lecteur dans les mystères d’une intrigue sanglante. Le meurtrier sème la terreur et communique par des contes ligériens où le fleuve, avec ses couleurs et ses odeurs, est un personnage à part entière.

Original dans sa construction, machiavélique dans son dénouement, ce roman nous dévoile une authentique machination où le psychopathe n’est peut-être pas celui que l’on croit…

 

.

Préface

Quand C’est Nabum m’a contactée pour préfacer son roman, ce fut une divine surprise.

Etonnée d’être sollicitée par celui qui, dans ses célèbres Chroniques ovales, est prompt à épingler les élus locaux dont je suis. C’est Nabum aime la politique, mais se méfie des « politiques ». Cependant, j’aime ce personnage qui va pieds nus. Sauvage, sensible, injuste, généreux, grinçant, imprévisible… Il ressemble à la Loire, qu’il raconte à qui veut bien prendre le temps de l’écouter.

Je m’attendais donc à découvrir un roman naturaliste, disséquant la vie ligérienne. Mais c’eût été trop facile, voire attendu. Ce Règlement de conte sur la Loire est en fait, un thriller, et il a été écrit par deux auteurs ! Ecrire à quatre mains est en soi un exercice périlleux et complexe, sans doute encore plus quand il réunit une femme de radio et un conteur. Nadine Richardson et C’est Nabum forment donc ce couple improbable. Elle est bretonne, lui ligérien, elle aime l’immédiateté, lui la lenteur. Leurs deux mondes, apparemment irréconciliables, se mêlent pourtant pour ne produire qu’une seule et même musique, au rythme des contes. Impossible de savoir de quelle main provient l’évidente féminité de l’écriture voluptueuse de ce polar…

Nadine Richardson a créé des personnages dont la noirceur et la profondeur sont à la hauteur de la majesté du fleuve (le Bonimenteur de Loire dirait la rivière). Et l’intrigue fonctionne, nous bouscule… de l’amour à la mort.

Il y a de la poésie dans cette histoire. Il y a de l’émotion, comme celle que l’on peut ressentir en découvrant le méandre de Guilly ou le pont de l’Europe à Orléans.

Nathalie Kerrien

Adjointe chargée de la culture à la ville d’Orléans

Ancienne présentatrice du journal régional de France 3.

.

Commentaire

C’est un roman d’enquête avec des morts et encore des morts. L’on comprend alors pourquoi le titre du livre est en rouge. Mais c’est aussi une histoire d’amour. De l’amour il y en a régulièrement. On passe d’une enquête à un conte, à un échange de mails, à des scènes d’amour.

La vie est complexe en général, mais là c’est complexe parce que l’on ne sait pas si l’on piste une histoire de meurtres ou une histoire d’amour. Les deux sont imbriqués l’un dans l’autre. Les contes, de vrais contes ligériens, tentent d’apporter des débuts de solution, mais les indices sont subtils.

Je ne pensais pas que cette petite bretonne fût aussi passionnée d’amour ni aussi sanguinaire à moins que ce ne fût la passion ligérienne du conteur qui en soit la raison. Le suspens vit et se nourrit d’amour, de vengeance, de haine, de repentance.

L’on sent bien au fil des pages qu’un amour semble sinon impossible du moins difficile. Même si l’on croit deviner la fin, elle n’est dévoilée que dans les dernières pages après une enquête sur les bords de Loire dans une quête désespérée d’une passion impossible.

L’écriture à deux mains ne se sent pas à la lecture du livre, même si j’ai une petite idée de qui a écrit quoi.

Si vous aimez vous perdre dans les méandres d’intrigues, alors n’hésitez pas, lisez-le. J’espère que vous retrouverez votre chemin.

 

.

Les auteurs

Originaire de Bretagne, loiretaine d’adoption, Nadine Richardson a travaillé dans le domaine de la radio, notamment en animant le courrier des auditeurs. Elle y a sondé les coeurs, comprenant la complexité des relations intimes. Quoi d’étonnant alors que ses romans explorent les tréfonds de l’âme humaine par le truchement d’intrigues haletantes et captivantes.

C’est Nabum est né non loin du château de Sully-sur-Loire. Il a grandi sur la place du village, entre le marché et les foires. C’est là qu’il a puisé son amour de la langue et du récit, des histoires et de la parole. C’est en arpentant les berges de la Loire que sont nés ses rêves et ses Bonimenteries pour faire de lui un conteur ligérien, un passeur de mots.

.

Si vous voulez en savoir plus sur :

Nadine Richardson

https://librebonimenteur.net/2016/05/06/jl-a-lecoute-de-nadine-richardson/

C’est Nabum

https://librebonimenteur.net/2014/12/14/jl-a-lecoute-de-cest-nabum/

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 18 décembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

L’expo continue et dimanche 05 mars 2017 il y a un bonus

Dimanche à 16 heures

ELSIA nous offre un bonus

à

L’Exposition d’art contemporain

du 24 février au 5 mars 2017

au Château de Saint Jean Le Blanc

142 rue Demay, St jean le Blanc 45650

.

16427257_766944036794770_4461963637466138265_n

.

ELSIA viendra chanter au château entourée de ses oeuvres.

Elle sera accompagnée par un guitariste Franck Sallé.L’image contient peut-être : 1 personne

Ils nous proposeront un duo acoustique guitare voix.

Elsia est une chanteuse jazzy, soul, qui a beaucoup de talent.

 

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout et intérieurL’image contient peut-être : 1 personne, sourit

.

ELSIA participait à une émission de radio en public

mardi 28 février 2018.

En effet, RADIO ARC EN CIEL recevait ELSIA

à l’occasion de la régulière 4/4/2, diffusée à 18 h 00,

dont l’invité d’honneur était OSCAR NOTTIN.

Rappelons qu’OSCAR est le fils fils de Pascal NOTTIN,

artiste sculpteur sur zinc, qui expose également,

au château de SAINT JEAN LE BLANC.

.L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, texte

L’image contient peut-être : 2 personnes

.

Cette exposition solidaire est organisée par l’association orléanaise « Art  & Co.m » au profit de deux associations créées par le Professeur Guy Leverger :

ARMHE – Association pour la Recherche des Maladies Hématologiques de l’Enfant,

CHLOÉ – Association pour l’amélioration des conditions d’Hospitalisation et des Loisirs des Enfants. sur internet ici. 

Les invités d’honneur sont Alain BORDIER peintre et Henri IGLESIS sculpteur.

Le vernissage a eu lieu le vendredi 24 février 2017 à 18 h 00 en présence des représentants du Professeur Guy Leverger de l’hôpital Trousseau Paris. Il a connu un vif succès qui fait de cette manifestation un salon remarqué et envié.

Le samedi 25 février de 10 h 00 à 18 h 00, une rencontre a eu lieu avec les auteurs et leurs ouvrages :

José Guinois, C’Nabum, Jean-Louis Riguet, Alexandre Moix, Claude Pinault, Jean-Daniel Templier

Quelques livres sont restés sur place à la vente.

.

16649253_901872306583101_6697570507365649256_n

.

Venez nombreux soutenir les artistes !

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 04 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Êcrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Balade des Récits Orléanais sur RCF Loiret Orléans

Mes Récits historiques de l’Orléanais,

Val de Loire, Beauce, Sologne

publiés aux Editions du Jeu de l’Oie

ont eu les honneurs de la radio

 RCF Loiret Orléans.

.

sound

.

Ils ont été soumis, en juillet dernier, à la question de

Sophie Deschamps

que je remercie beaucoup.

.

deschamp sophie

.

En voici l’intégralité en suivant ce lien :

.

1958327_1041494262563868_638364733262550271_n

.

© Jean-Louis Riguet 23 août 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Laisser un commentaire

Radio Passion a laissé son micro ouvert, j’ai parlé

40 minutes sur

RADIO PASSION

Radio Passion est une antenne qui émet en FM, en Belgique Francophone, à partir du Brabant Wallon.

http://www.radiopassion.fm/index.php

Sur le site internet de Radio Passion, l’émission « Les fruits de ma passion« , à laquelle j’ai participé est écoutée au Canada, en France et en Afrique, en réalité dans toute la francophonie. Cette émission est diffusée le lundi à 15 h 00.

En voici le lien : 

Cette émission est animée par Philippe de Riemaecker, un belge joyeux, qui l’a créée pour surmonter un handicap de parole et de prononciation, après plusieurs opérations à la mâchoire.

Philippe a en commun avec moi de « vouloir réaliser ses rêves et dépasser sa timidité. Il rencontre des êtres exceptionnels parce qu’ils rêvent, inventent, créent, volent, en prenant tous les risques au risque de tomber pour mieux se relever ensuite. »

Philippe est humble et dit merci à la vie en découvrant l’humanité, aux écrivains, acteurs, chanteurs, poètes, artistes, inventeurs … parce qu’ils sont des géants. Il pense que la littérature mérite beaucoup plus que sa modeste émission qui n’est qu’un grain de poussière.

Philippe fait un rêve et un vœu : « que les artistes soient présents dans les grands messes qui régentent le monde, et peut-être, oui peut-être ?, que l’avenir porterait plus de couleurs ? »

Philippe anime aussi une autre émission de cinq minutes sur Radio Compile.

http://www.radiocompile.net/

Je remercie sincèrement Philippe de m’avoir donné l’opportunité de dire quelques mots sur Radio Passion dans son émission.

Jean-Louis Riguet

.

Livres JLR

.

1958327_1041494262563868_638364733262550271_nunnamed

.

 

Traduction anglaise, couverture augustin
Traduction anglaise, couverture augustin

20150522_165818

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 24 juin 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Nadine Richardson

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Nadine Richardson

.nadine richardson jpeg

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Nadine Richardson. Née le 10 avril 1971, j’ai passé mes 20 premières années à Brest ma ville natale. Le DEUG en poche, je suis partie en 1991 en Polynésie Française où je travaillais dans le domaine des médias. Retour professionnel en 2000 en France à Orléans puis nouveau départ à Tahiti en 2003 jusqu’en 2010. J’habite aujourd’hui à Tigy.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Animatrice radio de 1992 à 1994 à Fun Radio Tahiti, de 1993 à 1994 animatrice radio également sur SUN FM Tahiti (radio affiliée RTL), de 1994 à 2000 animatrice radio à NRJ Tahiti. Parallèlement, pigiste pour différents journaux du groupe Hersant Tahiti (La dépêche Dimanche/ Fenuaorama), de 2000 à 2003 animatrice radio à Vibration (Margot dans l’équipe du matin), de 2003 à 2008 directrice antenne NRJ Tahiti, de 2008 à 2011 auto entrepreneur (société de services à la personne), de 2011 à ce jour employée dans un groupe de protection sociale.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre autre passion ?

Je ne pratique aucun autre art, faute de temps. J’ai pendant 10 ans (de 8 à 18 ans) pratiqué la musique au Centre Breton d’Art Populaire (flûte à bec/ tin whistle/ flûte traversière irlandaise). J’ai pratiqué le théâtre un an en 2001. Si j’avais le temps, je pratiquerais à nouveau la musique et referais de la radio qui reste ma passion n°1.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je n’attends rien de mes lecteurs si ce n’est qu’ils lisent mon livre et qu’ils m’en fassent une critique constructive afin de me permettre de me perfectionner et évoluer dans l’écriture. Le côté promotion est le rôle de mon éditeur. Je suis présente sur les salons afin d’offrir des séances de dédicaces et m’entretenir avec mes lecteurs.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Non, je ne fais pas ce genre de choses, mon livre (intrigue libertine) ne s’y prête pas vraiment. Mais je suis ouverte à toutes manifestations et événements, je me prête facilement au jeu. Ma curiosité fera que j’accepterais très certainement ce genre de choses si on me le proposait.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’ai commencé mon roman en août 2011. Je l’ai terminé en décembre 2011. Ensuite, j’ai passé plus d’un an et demi à le corriger et améliorer l’intrigue pour encore plus de suspens. « Fantasmes et Tourments en Sologne » est mon premier roman. Depuis, j’ai un autre roman en préparation que j’ai laissé en stand-by afin d’écrire un roman en binôme avec la complicité de C’est Nabum le Bonimenteur de Loire.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Fantasmes et Tourments en Sologne raconte l’histoire d’une femme seule, victime de harcèlement. Au début, elle prend les menaces à la légère puis très vite son angoisse va s’installer. Courageuse, elle décide de découvrir qui noircit son existence de la sorte et mène l’enquête. J’ai voulu une histoire réaliste qui pourrait arriver à n’importe quelle femme ordinaire en posant la question : qu’auriez-vous fait à sa place ? Mon livre s’équilibre entre suspens et scènes libertines (non vulgaires, je tiens à le signaler) parsemés d’un minimum d’humour.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur le site des Éditions du Jeu de L’oie, Espace Leclerc Fleury Les Aubrais, Librairie Volte Pages Olivet. (voir avec mon éditeur). J’en ai aussi en ma possession et en vends régulièrement à proximité de mon lieu de résidence. Pour cela, vous pouvez me laisser un message sur ma page Facebook « Nadine Richardson Écrivain »

https://www.facebook.com/Nadine-Richardson-%C3%A9crivain-233849646946542/

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? À l’e-book ?

Je n’ai pas de position sur la question, cela fait trop peu de temps que j’évolue dans le domaine de l’édition. Très certainement que si j’avais l’argent et le temps nécessaires, je publierais à compte d’auteur. J’ai toujours été pour minimiser le nombre d’intermédiaires (et ce, dans tous les domaines) garant pour moi d’une atteinte plus facile de la satisfaction personnelle.

Je reste persuadée que l’e-book ne détrônera jamais le livre version papier. Alors me lire sur e-book pourquoi pas si cela peut m’apporter des lecteurs supplémentaires.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ne compte que sur toi-même, sur ton courage, ta ténacité et ta persévérance. Personne ne fera les choses à ta place à moins d’y trouver un intérêt personnel. Ne te fais pas d’illusion, on naît seul et on meurt seul. Cela ne signifie pas qu’il faut vivre en solitaire mais garder toujours en tête que la vie sociale suppose un subtil équilibre entre donner et recevoir…

Ce n’est pas un conseil que l’on m’a donné, cette devise m’a été dictée par mon expérience et mon vécu.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Des romans et éventuellement des nouvelles, le reste m’ennuie.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

Devant mon ordinateur. Casque sur les oreilles pour m’isoler de mon entourage avec Adèle en musique de fond. Lorsque j’écris, je peux passer toute une nuit sans m’arrêter, c’est souvent la fatigue qui me pousse à arrêter. Je n’ai pour le moment jamais connu l’angoisse de la page blanche (je croise les doigts pour que cela n’arrive jamais).

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Je puise mon inspiration dans mon imagination. Je passe mon temps à m’inventer des histoires que je couche ensuite sur le papier.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

À la base je crée une histoire, un fil conducteur. Ensuite, je me mets dans la peau de mes personnages, me demandant constamment comment j’aurais réagi à tel événement, j’aime décrire les émotions que souvent nous cachons par pudeur ou par honte. Je me laisse porter par les émotions (positives ou négatives) de mes personnages ce sont elles qui déterminent mon intrigue. Quant au suspense, j’aime amener mes lecteurs à se poser des questions, j’aime aussi à donner des infos juste pour les amener sur une fausse piste tout en semant l’intrigue de tout petits détails menant à la vérité. Ce n’est seulement qu’au moment du dénouement que les lecteurs réalisent à quel point ces détails étaient importants et que l’évidence était sous leurs yeux.

Mes personnages sont imaginaires mais toujours inspirés de personnes rencontrées dans ma vie. Un personnage regroupe souvent plusieurs facettes inspirées de plusieurs personnes que j’ai pu rencontrer sur ma route.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Je n’ai pas de conseils à donner, ne me considérant pas comme un écrivain mais plutôt comme « une raconteuse d’histoire ». Ma faiblesse reste mon style littéraire. Ma force réside dans mon imagination et ma facilité à retranscrire des émotions. Mon seul conseil serait peut-être de ne jamais arrêter de faire travailler son imagination et d’écouter ses rêves. Beaucoup d’idées m’arrivent la nuit en dormant.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Je n’ai pas d’auteurs préférés, je choisis une lecture pour l’histoire, non pour l’auteur.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Je viens juste de l’entamer. Je manque cruellement de temps pour la lecture.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

En ce moment, j’écris un roman avec C’est Nabum. Un roman mélangeant l’univers des contes à celui de l’intrigue policière. Je n’en dirai pas plus…

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Il faudrait se rapprocher de mon éditeur pour cette question.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page Facebook « Nadine Richardson-écrivain » https://www.facebook.com/Nadine-Richardson-%C3%A9crivain-233849646946542/

et sur le site de mon éditeur Les éditions du Jeu de L’oie. http://www.votreinfolocale.fr/editions-jeu-oie/crbst_2.html

————-

Le 30 avril 2016

Nadine Richardson

.

Couverture Fantasmes.indd

.

Je remercie sincèrement Nadine Richardson d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 06 mai 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

CItations de José Artur

Un homme de talent qui a été l’objet d’une anecdote dans mon livre à base autobiographique LA VIE EN ARCHIVES D’UN PETIT GARS !

Publié par Laisser un commentaire

Destins inoubliables, GARRIGOU -LAGRANGE Mathieu

Une vie, une oeuvre !

Publié par Laisser un commentaire

Mort de l’écrivain et journaliste Jacques Chancel

Décès d’un Monsieur qui a marqué la radio, la télévision et les médias en général. Respect et chagrin.

Publié par Laisser un commentaire

Augustin aime L’Asso

AUGUSTIN aime L’ASSO

.

Augustin ma bataille de Loigny, L’Association des Bouts des Lignes (et Délire Très Mince parution en avril 2014) seront présents au Salon du Livre de Mazamet, aux côtés d’auteurs prestigieux.

.

Première couverture Augustin
Première couverture Augustin

.

AUGUSTIN ma bataille de Loigny a été présenté et dédicacé

par Jean-Louis RIGUET

AU SALON DU LIVRE A PARIS 2013

Sur le Stand  des EDITIONS DEDICACES

Il en reste une vidéo :

.

.

AUGUSTIN a eu aussi les honneurs des radios :

.

lauteur-jean-louis-riguet-diffuse-premiere-ch-L-OV_xwT

. Présentation Orléans en 1870

. L’Armée de la Loire

. Gambetta et la libération d’Orléans

. Les Fougeron et le Château de Villeprévost

. La chapelle de Villeprévost

. Présentation d’Augustin ma bataille de Loigny, Coup de Coeur de France Bleu Orléans

.

logo-dedicaces_vip-2

.

Et aussi sur RADIO DEDICACES :

.

http://dedicaces.info/radio-dedicaces/

.

.lauteur-jean-louis-riguet-diffuse-premiere-ch-L-OV_xwT

.

5 chroniques du Patrimoine incluses dans mon roman humoristique

L’Association des Bouts de Lignes

avec Leslie sur France Bleu Orléans

Ont successivement  évoqué les spécialités de l’Orléanais suivantes :

La Poire d’Olivet dont l’origine remonte au sixième siècle. A l’époque, elle s’appelait « Bon Chrétien »

Le Cotignac dont les filles du roi Louis XV raffolaient et les macarons aux fruits d’Orléans

Le vin d’Orléans et d’Orléans-Cléry Appellation Contrôlée dont l’origine remonte aux Capétiens, à Saint-Mesmin

Les cloches Bollée, tous maîtres Santiers de père en fils depuis 1715

La truffe de Pithiviers depuis 1855 et l’andouillette de Jargeau depuis l’époque gallo-romaine sous le  nom de « dodium » ou de « redonda ».

.

Première de couverture L'Association des Bouts de Lignes
Première de couverture L’Association des Bouts de Lignes

.

L’essai DELIRE TRES MINCE paraîtra en avril 2014 aux Editions du Masque d’Or

.

.

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.net/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .