Publié par Laisser un commentaire

L’homme idéal existe, il est québécois, DUCRET Diane

Le mythe du Prince Charmant !

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Kim Messier

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Kim Messier

.

60049_4937634236345_1016484836_n

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Kim Messier. J’ai étudié en Lettres pour enseigner le français, langue d’enseignement, au secondaire, au Québec. J’ai aussi suivi des cours à l’Université du Québec à Montréal pour ce faire, en plus de suivre des cours en Création littéraire. Cela fait 13 ans que j’enseigne le français à des jeunes de 14 ans et j’adore ça !

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’enseigne le français, langue d’enseignement, en troisième secondaire.

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Mes passions : la lecture (je lis beaucoup !), l’écriture (pour faire sortir toutes les histoires qui m’obsèdent), le cinéma (j’adore les films de science-fiction et d’anticipation) et la course (pour être en santé et parce que c’est extraordinaire d’admirer le paysage québécois en courant).

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

La seule chose que je désire, pour mes lectrices et mes lecteurs, c’est qu’ils rêvent et ressentent des émotions intenses en lisant mes récits. J’adore quand ils communiquent avec moi par le biais de Facebook et me décrivent leurs scènes préférées. Je les rencontre principalement dans quelques salons du livre : celui de Sherbrooke, de Montréal et de Québec. Peut-être serais-je bientôt invitée en France ?….

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Je fais parfois des conférences dans les écoles secondaires pour mes deux ouvrages jeunesse traitant d’homosexualité féminine : Le placard et Coming out. Je parle de mon processus d’écriture, de la thématique et je réponds aux questions des élèves.

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis environ quatre ans. Voici mes quatre ouvrages : Le placard (2012), Coming out (2013), Baiser à Manhattan (2014), Aimer à Manhattan (2014)

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Aimer à Manhattan est paru le 10 septembre 2014 dernier. C’est la suite de Baiser à Manhattan.

Voici le résumé du tome 1 :

« Un an après la mort de son fils à la naissance, Charline reçoit un cadeau inespéré : un voyage à New York. Son amoureux, Tristan, avec qui elle a partagé sa souffrance, lui offre cette escapade pour qu’elle se ressource et surmonte son deuil. Seule, elle part pour la Grosse Pomme, cette ville qu’elle adore par-dessus tout, avec la ferme intention de la découvrir sous un nouveau jour et de reprendre goût au bonheur.

Attablée dans un restaurant chic de Wall Street, elle fait la connaissance d’un homme absolument charmant, Matthew Stowe, le plus beau spécimen qu’elle n’ait jamais vu. Alors qu’elle est complètement séduite par ce traducteur de trente-neuf ans, un mélange d’excitation, de désir et de crainte l’envahit.

Succombant à son attirance envers cet apollon, et ce, malgré la voix de sa conscience, Charline explore Manhattan à travers leur relation charnelle enivrante, qui forcera la jeune femme à se questionner sur ses sentiments pour Tristan et sur la vie qu’elle a laissée derrière elle. Saura-t-elle rallumer la flamme entre eux, ou se laissera-t-elle envoûter par le charme de New York et de cet homme qui lui fait ressentir des sensations jusqu’alors inconnues ? »

 

Voici le résumé du tome 2 :

« Après avoir quitté Tristan et fait le deuil de son fils, Charline emménage à New York avec son bel apollon, Matthew, dont elle est follement amoureuse. Le mois d’août est paradisiaque. L’amour et la passion sont au rendez-vous à toute heure du jour… et de la nuit. Charmée par sa nouvelle vie, Charline est au comble du bonheur lorsque Matthew la demande en mariage. Tout est parfait pour les nouveaux amoureux… jusqu’à ce que Tristan débarque dans la Grosse Pomme avec la ferme intention de reconquérir son ex.

Au même moment, Ian, le frère de Matthew, arrive en ville pour une semaine. Séduisant et espiègle, il s’immisce dans l’intimité des fiancés et semble se méfier de Charline, dont il s’amuse à tester les limites. Déçue de déplaire à son beau-frère, elle essaie tant bien que mal de le convaincre de la sincérité de ses sentiments pour son homme.

Au-delà de l’attirance et de l’amour, Charline découvre que côtoyer Matthew au quotidien lui apporte son lot de bonheur, de joies et de surprises, mais aussi de tristesse et d’inquiétudes. Saura-t-elle faire face à cette nouvelle réalité? La passion qu’elle connaît dans les bras de Matthew résistera-t-elle aux aléas de la vie? »

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Il est possible de se procurer mes romans au Québec dans les librairies ou en format numérique (avec des scènes supplémentaires) sur Internet. Dès le 11 mars prochain, la maison d’édition L’Archipel publiera le tome 1, Baiser à Manhattan, en France et le tome 2 sortira à l’automne. J’ai hâte !!!!

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Dès la sortie des deux romans, j’ai été au palmarès des ventes numériques pendant plusieurs semaines, au Québec et en France.

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Mettre beaucoup d’émotions dans mes récits. Prendre le temps d’exploiter chaque scène au maximum. Varier l’intensité et le suspense.

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

 J’adore lire des romans d’anticipation, comme la série Gone, de Michael Grant. J’aime aussi les récits qui mélangent le fantastique et le réalisme. Les romans jeunesse avec de l’aventure et, évidemment, les romans érotiques, mais avec une bonne dose de fantastique, tels que les récit de J.R. Ward. Mon rêve serait de la rencontrer !

 12/ Comment écrivez-vous ? 

Dès que j’ai du temps pour moi, j’écris (si je suis en forme et si je n’ai pas d’autres préoccupations en tête). Surtout le matin ou l’après-midi. Écrire le soir est extrêmement difficile, car je suis un fille du matin.

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Je puise mon imagination dans mes rêves et dans ma tête. Ça vient tout seul ! Je suis même carrément obsédée par certaines de mes histoires, dont Baiser à Manhattan que j’ai écrit en quatre mois, à temps partiel. Parfois, mes histoires se battent dans ma tête pour obtenir la priorité d’être couchées sur papier. LOL

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Je fais un plan très général, que je modifie au fur et à mesure, selon ce que j’écris et, parfois, selon mes recherches. Mes personnages sont tous fictifs, mais je m’inspire des gens qui m’entourent.

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Écrire souvent, à petite dose. S’imposer une discipline. Ne divulguer pas votre récit aux autres. Ne pas se décourager et se donner plusieurs mois pour rédiger son premier roman. Bien le réviser et le corriger (plusieurs semaines nécessaires). Exploiter une scène à fond, mettre des émotions. Écrire quelque chose d’original qui vous passionne. Croire en soi.

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Stephen King, Anne Rice, J.R. Ward, Sylvia Day, E.L. James, Michael Grant, Douglas Kennedy, Edith Kabuya, Mélanie Fortin, etc.

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Rédemption, les maudits, d’Edith Kabuya. Le tome 3 de sa série fantastique incroyable, chez Les Éditions de Mortagne.

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Je suis présentement en train de rédiger mon troisième roman pour adultes (à paraître au Québec à l’automne 2015) et je devrai réviser mon troisième roman jeunesse dans la collection Tabou, aux Éditions de Mortagne.

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Automne 2015 pour mon troisième roman pour adultes, au Québec. En France, Baiser à Manhattan sortira le 11 mars 2015. Aimer à Manhattan à l’automne 2015.

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Il est possible de me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/kimmessierauteure

Sur mon site WordPress : http://www.messierkim.com

————-

Le 15 décembre 2014.

Kim Messier

.

1504000_10203041915746495_1256867130_n

.

Je remercie sincèrement Kim Messier  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 16 décembre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

Publié par Laisser un commentaire

Sur le site internet de l’Actualitté – L’autoédition ‘menace la perception de la légitimité, de l’utilité’ de l’éditeur

L’autoédition fait peur aux éditeurs !

Publié par Laisser un commentaire

Platon le Suricate

PLATON LE SURICATE

Un livre pour enfants de FANFAN et SCHMURL

Aux EDITIONS DEDICACES

.

Platon le Suricate

.

Le texte original est de FANFAN.

Les illustrations sont de SCHMURL.

Le dépôt légal a été fait à la Bibliothèque et Archives Canada, à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec

et à la Bibliothèque d’Alexandrie en Egypte.

Fanfan est Francine MINVILLE et SCHMURL est Jean-François DEBATY.

. http://francineminville.com/ .

Francine Minville

Née à Montréal en 1963, Francine Minville travaille depuis plusieurs années dans divers domaines artistique et culturel. En 1980, alors qu’elle n’avait que 17 ans, elle s’aventura dans la ville de Puerto Rico pour y travailler au sein d’une équipe québécoise pour le parc d’attraction Les Amusements spectaculaires.  En 1982, lors de son cours de coiffure à l’école G.V.L, elle fût approchée pour coiffer les acteurs sur le plateau de tournage de la seconde version du film Les Plouffes.  En 1984, elle participa au concours Miss Montréal où elle remporta le prix pour le défilé de mode. Deux ans plus tard, elle prit un cours de cinéma à l’Académie de théâtre et cinéma de Montréal.   La suite sur : http://dedicaces.org/canada/quebec/francine-minville/

.

Platon le Suricate_0001

. http://www.suricate.ca/ . Platon est une petite mangouste omnivore et grégaire qui vit en Afrique australe. Cet animal, la mangouste, a l’habitude de faire le guet en se dressant debout sur ses pattes postérieures. Platon est donc un suricate qui se définit comme étant le plus futé de tous les animaux du désert. Il a un copain Tifon le scorpion. Il a un frère Gaston qui est chargé de protéger Platon et une soeur Marion qui s’amuse avec sa cousine Ninon et son cousin Ramon. C’est sa mère Lison qui confectionne les bons petits plats pour tous. Son père est Léon qui a l’habitude de s’éloigner dans la montagne pour chercher à manger pour sa famille. Un personnage important et méchant, le grand aigle Samson a faim. Il veut attraper un suricate pour son repas. Pourquoi pas Platon ? Le livre nous raconte cette histoire. Je vous laisse deviner si Samson attrapera, dans ses serres, Platon. .

Francine Minville et Jean-François Debaty obtiennent une critique pour leur livre « Platon le Suricate » sur le site LaMétropole.com

Ce 20 février 2013, Francine Minville (FanFan) et Jean-François Debaty (Schmurl) ont obtenu une superbe critique littéraire pour leur livre publié aux Éditions Dédicaces, intitulé : « Platon le Suricate« , sur le site internet de l’hebdomadaire montréalaisLaMétropole.com.

La Métropole n’est pas simplement un blogue, mais surtout un journal distribué gratuitement et lu par plus de 150,000 personnes dans la région du Grand Montréal, au Québec. Le site internet, quant à lui, reçoit plus de 40,000 visiteurs et plus de 75,000 pages vues par mois.

La journaliste, Sandra Paré, écrit de ce livre : « Elle se cachait là, derrière l’écriture, notre super Francine Minville de la Commission scolaire de Montréal! Cette « double vie » donne naissance aujourd’hui à une première aventure de ce petit animal bien futé. Oui, oui, cet animal sympathique qui vit dans le désert. Une vie pas toujours facile pour ce cher Platon, et pourtant cette aventure …

La suite sur :

http://dedicaces.info/2013/02/20/francine-minville-et-jean-francois-debaty-obtiennent-une-critique-pour-leur-livre-platon-le-suricate-sur-le-site-lametropole-com/

.

Platon le Suricate_0002

.   . https://www.youtube.com/watch?v=VhyoWrNcur8 .

Les textes sont pour enfants et les dessins sont très beaux.

.

Platon le Suricate

.

.

http://www.dedicaces.ca

http://www.scribomasquedor.com/

http://librebonimenteur.net/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

%d blogueurs aiment cette page :