Publié par Laisser un commentaire

Signatures AUGUSTIN

AUGUSTIN ma bataille de Loigny présenté et dédicacé

par Jean-Louis RIGUET

.

le samedi 22 juin 2013 à 15 heures

à la LIBRAIRIE L’ESPERLUETE

10 rue Noël Ballay à 28000 CHARTRES

.

DEDICACES à la LIBRAIRIE VOLTE-PAGES

à 45160 OLIVET  France 61 Place Louis Sallé

Samedi 4 mai 2013 à 15 heures

.

carte visite

.

AU SALON DU LIVRE A PARIS

Porte de Versailles

Le samedi 23 mars 2013 de 18 heures à 19 heures

Le dimanche 23 mars 2013 de 11 heures à 12 heures

Sur le Stand des EDITIONS DEDICACES

.

Photo : Salon de Paris du 22 au 25 Mars. Je dédicacerais mes deux derniers livres le samedi 23 de 16 à 17 h et le dimanche 24 de 13 à 14 h. Je vous attends nombreux au stand de dedicaces.ca

.

ASSEMBLEE GENERALE CREDIT AGRICOLE

CAISSE LOCALE D’ORLEANS CENTRE

Le vendredi 15 mars 2013 à 19h00

Au cinéma PATHE ORLEANS

Place de Loire 2 Rue des Halles 45000 ORLEANS

Loterie : 5 LIVRES AUGUSTIN ma Bataille de Loigny à gagner

A l’issue de l’Assemblée Générale :

Dédicace d’AUGUSTIN ma bataille de Loigny

.

AU CENTRE CULTUREL E. LECLERC

 SAINT DENIS LES PONTS

28 CHATEAUDUN

Le samedi 01 mars 2013 de 15 heures à 18 Heures

.

Première couverture Augustin
Première couverture Augustin

.

A CAISSE LOCALE D’ORLEANS CENTRE

CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE

23 Rue Théophile Chollet à 45000 ORLEANS

Le samedi 01 décembre 2012 de 10 heures à 12 heures

.

mennecy 2012

.

.

Première de Couverture Augustin ma bataille de Loigny
Première de Couverture
Augustin ma bataille de Loigny

.

.logo-dedicaces_vip-2

.

AUGUSTIN ma bataille de Loigny, un roman de Jean-Louis RIGUET

en vente à :

www.dedicaces.ca

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://dedicaces.org/2013/02/24/actualites-daugustin/

http://jean-louisriguet-librebonimenteur.wordpress.com/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

.

Publié par Laisser un commentaire

Disponibilités Augustin

.

En Région Centre, il est possible de se procurer

AUGUSTIN ma bataille de Loigny de Jean-Louis RIGUET

dans les points de vente suivants :

.

Maison de la Presse de Janville

M. Christian NAOUR

8 Place Georges Clémenceau

28310 JANVILLE

FRANCE

Tél. : 02.37.90.04.95

.

Laured-Eurl

8 Place Eglise
41240 Ouzouer-le-Marché
FRANCE

Tél.: 02.54.82.52.57

.

Maison de la Beauce

Place de Beauce

28140 Orgères-en-Beauce

FRANCE

Tél. : 02.33.99.75.58

.

Les Temps Modernes

57 rue Notre-Dame de Recouvrance

45000 Orléans

FRANCE

Tél.: 02.38.53.94.35

.

Librairie Volte Pages

31 Place Louis Sallé

45160 OLIVET

FRANCE

Tél. : 02.38.88.23.59

.

Si le roman n’est pas sur place, les responsables sauront où se le procurer.

.

Et aussi sur internet :

AUGUSTIN ma bataille de Loigny, un roman de Jean-Louis RIGUET, à :

www.dedicaces.ca

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

.

Première couverture Augustin
Première couverture Augustin

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Magazine
Magazine
Cartes Postales
Cartes Postales
Cartes Postales
Cartes Postales
Publicité
Publicité
Boite liseuse
Boite liseuse
Enveloppe liseuse
Enveloppe liseuse
Cartes dédicaces
Cartes dédicaces
Publié par 2 commentaires

Rencontre avec Daniel Gelis Peintre

Daniel GELIS est un peintre représentatif de l’Ecole de la Loire à Orléans.

A sa demande, après que je lui eusse remis un exemplaire de mon roman AUGUSTIN ma bataille de Loigny, Daniel Gélis a provoqué cette rencontre car il souhaitait s’entretenir de la vie en 1870, année qu’il considère comme étant charnière entre les anciens et nouveaux temps.

La rencontre avec Daniel Gélis a eu lieu le 28 janvier 2013, d’abord à son atelier, puis autour d’une bonne table, en bord de Loire.

Merveilleuse peinture

Sa peinture est merveilleuse, toute en nuances intéressantes. Nous avons parlé de tout et de rien. Surtout de la vie à la campagne dans les années 1850 et après. Cette période annonce la fin d’une ère et le début de l’ère moderne, après la chute de l’Empire. Les techniques modernes commencent à se mettre en place. Le train arrive mettant fin à la suprématie de l’eau à Orléans et de ses bateaux sur La Loire. Les techniques de culture se mettent à évoluer un peu plus tard avec une motorisation de plus en plus importante.

Daniel Gelis - Paysage Sologniot

Daniel Gélis aime les pages de mon roman, AUGUSTIN ma bataille de Loigny,

Celles qui traitent de la vie en Beauce au 19éme siècle et lui rappellent les discussions avec son père et son grand-père. Les expressions et les impressions lui paraissent en adéquation avec ses souvenirs. Il a notamment  » apprécié les descriptions justes du comportement des habitants de notre région et les récits d’anecdotes sur la vie quotidienne dans les campagnes … Ces moments rapportés à l’intérieur du récit historique le rendent très vivant. La France des années 1848/1850 était encore très paysanne et mes ancêtres locaux m’ayant beaucoup « conté », je me suis souvent retrouvé dans votre « fiction » sur … 1870″.

Moi, petit auteur inconnu, je suis très fier de cette rencontre et de cet échange enrichissant. Je remercie cet immense artiste d’avoir pris de son temps pour m’entretenir de mes quelques lignes, bien minuscules à coté de son oeuvre impressionnante.

Afficher l'image d'origine

Quelques rappels :

Daniel Gélis est un artiste peintre mondialement connu, symbolisant l’Ecole de la Loire.

Précoce, il fait sa première exposition à Paris à l’âge de 27 ans. Depuis, il a été le lauréat de plusieurs prix parmi lesquels Fondation Taylor, Prix Jean Meunier du Gemail, Prix Monet Beaux-Arts, Médaille d’Or des Artistes Française à Paris.

Daniel Gélis est sociétaire de plusieurs salons parisiens. Citons Artistes Français, Salon dessin et peinture à l’eau, Salon Automne, Société Nationale des Beaux Arts.

Plusieurs commandes publiques lui ont été passées :

Conseil Général du Loiret, Préfecture du Loiret, Préfecture de Seine et Marne, Musée de Chollet, Mairie de Villevêque, Collection Musée National.

Daniel Gélis a une impressionnante série d’expositions, plus de 120 dans le monde entier. Je citerai en Europe : Paris, Province, Amsterdam, Moscou, Allemagne, Italie, Suisse ; Amérique du Nord : Washington, New-York, Canada. En Chine : Singapour. Dans les Iles : Tahiti, Nouvelle Calédonie. En Afrique : Côte d’Ivoire, Gabon, Sénégal.

J’en garde un excellent souvenir de cet échange avec ce monstre de la peinture.

Jean-Louis Riguet

.

image (20)

.

Liens :

http://librebonimenteur.net/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres

Publié par 2 commentaires

Les deux plumes – nouvelles-masquedor

jl.jpg   Jean-Louis RIGUET

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

LES DEUX PLUMES  

Deux plumes voguent sur La Loire en la descendant. En perdition, un poisson les secourt et les accompagne jusqu’à l’apparition d’une lumière dans une tour …

Lisez un extrait des deux Plumes

Les deux plumes
(Jean-Louis RIGUET)

Deux plumes, l’une blanche, l’autre noire, voguent sur l’eau de La Loire. Elles
proviennent l’une et l’autre de cygnes, l’un âgé, l’autre jeune, ce qui explique la différence de
couleur. Les deux plumes sont là depuis quelques heures, dans une eau calme à un endroit
formant une petite anse, du côté du Morvan. Vient à passer un bateau qui provoque des
vaguelettes bousculant nos deux plumes et les poussant vers l’aval, bien au-delà de leur calme
anse. Elles ont un peu peur et elles se demandent où elles vont atterrir. Commence pour elles
un long parcours avec des aventures qu’elles n’imaginent même pas.
Ici, elles découvrent un gros bourg devinant la pointe du clocher de l’église bien au
milieu des toits des maisons. La plupart sont en tuiles un peu foncées. Il doit y avoir une
grosse cloche car les plumes entendent ses battements sourds. Là elles rencontrent un jardin
avec une végétation étonnante, de grands arbres dont les feuilles bruissent élégamment et des
parterres de fleurs embaument l’atmosphère et égayent de leurs couleurs diverses et variées
l’environnement. Les plumes ont à peine le temps d’appréhender tout cela que les voilà
parties de nouveau à l’aventure.
Un dériveur les pousse soudain vers la rive, les bousculant au passage méchamment.
Elles sont toutes mouillées désormais, décoiffées, alourdies et ont plus de mal à flotter, surtout
que l’engin a laissé derrière lui des vagues inquiétantes et assez hautes, d’au moins dix
centimètres. D’accord, dix centimètres ce n’est rien, mais rapporté à l’épaisseur d’une plume,
c’est quand même plusieurs fois sa hauteur. Tout est relatif, aurait dit… Vlouf ! Les plumes
percutent soudain un rocher, enfin… une grosse pierre posée rien que pour les recevoir. Une
niche naturelle les recueille, elles vont pouvoir prendre un peu de repos après tout ce trajet
mouvementé, certes intéressant, mais surtout plein d’angoisses pour qui n’a jamais voyagé.
Les plumes restent là à récupérer, sans rien dire, bien à l’abri de l’eau tumultueuse qui
provient du passage incessant des bateaux. Au bout d’un temps certain, l’une ouvre l’œil et dit
à l’autre :
– Quelle aventure ! Nous avons bien fait 200 kilomètres, nous voilà presque arrivées à
Gien. Cela fait deux à trois jours, deux à trois nuits, que nous voguons sans savoir où nous
allons.
– Tu as raison, il sera bien souhaitable que nous puissions nous établir un peu dans un
endroit stable. Nous allons réfléchir à la situation désormais que nous sommes un peu
stabilisées.
Chacune des plumes reste en silence quand elles entendent un plouf dans l’eau. Elles
regardent autour un peu effrayées. Quoi ? Qu’est-ce encore ? Un poisson vient les sentir,
sûrement pour les manger. Mais il est rassasié et n’a pas faim. Alors, n’ayant rien d’autre à
faire, il fait un tour, puis une deuxième tour, comme s’il attendait quelque chose. Au troisième
tour, il fonce droit sur les deux plumes, qui prennent vraiment peur cette fois-ci. Elles se
recroquevillent l’une contre l’autre et se mettent à réciter des Ave qu’elles n’ont jamais appris.
Le poisson freine soudain, ses nageoires servant d’aérofreins, s’arrête à deux centimètres et
leur lance :
– Mais que faites-vous là dans cet endroit hostile pour des plumes ?
Ne sachant soudain quoi répondre, dans un premier temps, les plumes se taisent. Mais
la blanche, qui est plus âgée, prend son courage à deux mains et prononce timidement
quelques mots :
– Poisson, bonjour, je vois que tu ne nous veux aucun mal car, dans le cas contraire, tu
nous aurais déjà croquées. Que faisons-nous là ? Nous ne le savons pas non plus ? Nous avons
été détachées par nos porteurs lors d’un déplumage de santé, nous sommes tombées à l’eau,
puis une vague nous a jetées dans le courant de La Loire qui nous a conduites ici. – Votre voyage a été long ? interroge le poisson curieux.
– Nous ne savons pas bien. À notre avis, nous flottons depuis deux ou trois jours et
nuits, nous sommes parties dans le Morvan et nous voilà ici près de Gien.
– Cela fait une trotte quand même. Avez-vous pu voir le paysage ? Les contrées ne
doivent pas être les mêmes que par ici.
– Nous venons d’un pays de petite montagne avec de belles grosses bâtisses bien
solides couvertes de tuiles foncées. C’est du costaud. Le fleuve royal n’est pas très large mais
le courant y est très violent. Lorsque nous étions accrochées au dos de nos porteurs, des
cygnes majestueux, nous pouvions apercevoir un peu plus de paysages. À la hauteur de l’eau,
nous ne voyons pas grand-chose, sauf ce qui est vraiment haut. C’est pourquoi nous ne
découvrons que les toits des maisons, les clochers des églises, les châteaux. Une fois sur deux
nous ne pouvons voir les jardins, seuls les grands arbres nous renseignent, de même que les
odeurs et les senteurs de la flore.
– Une chose m’intrigue, dit le poisson. Pourquoi l’une de vous est blanche et l’autre
noire ?

.

Lisez la suite dans Les Deux Plumes
En vente sur le site

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

.

AUGUSTIN ma bataille de Loigny, un roman de Jean-Louis RIGUET, en vente par internet à :

www.dedicaces.ca

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Publié par Laisser un commentaire

Quatre nouvelles – nouvelles-masquedor

jl.jpg   Jean-Louis RIGUET  publie quatre nouvelles sur le site :

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

.

le Tambour héroïque    

La révolution, les royalistes contre les républicains. Un jeune tambour rythme les combats avec ses baguettes jusqu’au moment où les Chouans attaquent …

.

LES DEUX PLUMES  

Deux plumes voguent sur La Loire en la descendant. En perdition, un poisson les secourt et les accompagne jusqu’à l’apparition d’une lumière dans une tour …

.

le Grand Canyon   

Deux amis découvrent le Grande Canyon du Colorado pendant deux jours. L’un d’eux, sous le charme de ce paysage grandiose, se met à intérioriser, à rêver et à transposer …

.

le Passant   

Chaque matin, à la même heure, le narrateur voit passer devant sa fenêtre un passant. Il se pose des questions … d’autant plus que le passant repasse le soir, à la même heure, dans l’autre sens …

.

.

AUGUSTIN ma bataille de Loigny, un roman de Jean-Louis RIGUET, en vente par internet à :

www.dedicaces.ca

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://librebonimenteur.net/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Publié par Laisser un commentaire

Une nouvelle capsule sur France Bleu Orléans

Première de Couverture
Augustin ma bataille de Loigny

…..

Le samedi 19 octobre 2012, Gaël PENIN recevait, sur les ondes de France Bleu Orléans, Françoise qui avait lu mon roman AUGUSTIN ma bataille de Loigny, dans les chroniques Auditeurs-Découvreurs.

Françoise raconte son ressenti en une minute et demie.

Augustin n’a pas à en rougir et remercie très sincèrement Françoise.

.

…..

….

.

ÉCOUTEZ LA CAPSULE À FRANCE BLEU ORLÉANS

Jean-LouisRIGUET_FranceBleue_2012-10-13.mp3

Editions Dédicaces | 17 octobre 2012 at 18 h 18 min | Catégories: – PresseEd. Dédicaces | URL: http://wp.me/pN99S-1FR
.
……
AUGUSTIN  ma bataille de Loigny est en vente aux Editions Dédicaces : http://www.dedicaces.ca/
Auteur : Jean-Louis RIGUET
Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre
Editeur : EDITIONS DEDICACES  à Montréal (Québec)
Nombre de pages : 180
Numéro ISBN : 1770762159

.

……

Livre disponible chez : www.dedicaces.ca

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269.

.

Liens :

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://librebonimenteur.net/

Publié par Laisser un commentaire

Entrevue à France Bleu Orléans

Première de Couverture
Augustin ma bataille de Loigny

Livre en vente sur le site des EDITIONS DEDICACES : http://www.dedicaces.ca/


Jean-Louis Riguet en entrevue à la radio de France Bleu Orléans

Posted: 26 Sep 2012 09:06 AM PDT

Le 7 septembre dernier, Jean-Louis Riguet obtenait une entrevue à la radio de France Bleu Orléans, en France. Dans celle-ci, ce dernier nous parle de son tout premier roman, intitulé : “Augustin, ma bataille de Loigny“, paru aux Éditions Dédicaces. Jean-Louis Riguet est né en 1947 dans le Poitou. Autodidacte, il embrasse sa vie professionnelle à l’âge de 15 ans. Pendant 50 ans, de la Vienne jusqu’à Orléans en passant par l’Eure-et-Loir et Paris, il reste au service du notariat français avant de se consacrer à l’écriture. Jean-Louis Riguet prépare actuellement la sortie d’un deuxième roman, intitulé : “La Vie en Archives d’un petit gars”.

ÉCOUTEZ L’ENTREVUE À

FRANCE BLEU ORLÉANS

Lien– EntrevuesEd. Dédicaces