Publié par 2 commentaires

20ème Fête du Livre à Tours après le Centre Leclerc à Fleury-les-Aubrais

20ème FêTE DU LIVRE à TOURS

 

Après une séance de dédicaces au

Centre Leclerc de Fleury-les-Aubrais

samedi 18 juin 2016

à partir de 10 h 00 jusqu’en début d’après-midi

pour mon livre

RéCITS HISTORIQUES DE L’ORLéANAIS

Val de Loire, Beauce, Sologne

Publié aux EDITIONS DU JEU DE L’OIE

.

1958327_1041494262563868_638364733262550271_n

.

 

Je serai présent

le dimanche 19 juin 2016

de 10 h00 à 18 h 00

à TOURS à la 20ème Fête du Livre

organisée par le Comité de Quartier COLBERT CATHéDRALE.

Cette manifestation aura lieu dans

la rue Colbert et la Place Foire-le-Roi,

à deux pas de la Cathédrale.

Une quarantaine d’écrivains régionaux et d’éditeurs seront présents.

J’y présenterai outre

RéCITS HISTORIQUES DU VAL DE LOIRE

mon tout dernier né

LE DéNOUEMENT DES JUMEAUX

(Bataille de Coulmiers 1870)

publié aux EDITIONS DU MASQUE D’OR.

 .

unnamed

.

Le Dénouement des jumeaux

Docu-fiction

éditions du Masque d’Or

Collection la France en guerre

.

Les jumeaux sont issus d’une famille de négociants à Orléans pendant la guerre de 1870. L’un part à Paris pour un stage d’agent de change, l’autre, souhaitant être avocat, est incorporé dans les Mobiles. La guerre survient.

Une terrible bataille (celle de Coulmiers en Loiret) se déroule avec l’armée de la Loire et l’un des jumeaux. L’autre subit le siège de Paris par l’armée prussienne.

Comment les jumeaux réagiront ils à cause des phénomènes relationnels de la gémellité ? Survivront-ils ?

Un docu-fiction historique est le cadre de ces échanges particuliers.

 .

123 pages – ISBN 978-2-36525-053-5 – 

.

Je vous attendrais avec plaisir pour une dédicace !

 

.

© Jean-Louis Riguet 08 juin 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Laisser un commentaire

Les mots

20160405_120711

.

Les mots

.

Les mots jouent à nous faire rire

Certains cachent leurs sourires

D’autres franchement se plient

Et se tordent de rire

.

Parfois ils ont le nez en trompette

Ou jouent de la clarinette

Pour de la musique toujours en quête

Égayant nos soirées de fêtes

.

Avec nous les mots jouent

Nous embrassent les joues

Nous baisent les genoux

Parfois se jouent de nous

.

Souvent ils se décarcassent

Se fracassent

Se carapacent

Et l’armure ils attaquent

.

Parfois ils fouraillent

Ou ils déraillent

En échange de bras de fer

Dans une soudaine guerre

.

Les mots aiment les cache-cache

Se dévoilent ou se cachent

Mais assidus parmi les fidèles

Ils servent toujours de modèles

.

Les mots créent des maux

Qu’ils soignent de mots

Parfois faux

Souvent idéaux

.

Tristes ou joyeux

Dans un coin ou en pleine page

En petit ou en grand

Les mots nous accompagnent

.

© 05 avril 2016 – Jean-Louis Riguet

.

20160405_120705

.

Jean-Louis RIGUET 05 avril 2016.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Naissance du 08 avril 2016, l’enquête est terminée

Il y a peu, nous annoncions qu’une naissance était prévue

pour le 08 avril 2016

Aux Editions du Jeu de l’Oie

L’enquête est terminée. Depuis quatre jours, nos fins limiers suivent à la trace les médecins qui sont au chevet des Récits Historiques de l’Orléanais. La traque est terminée.

 

 

L’enquête est terminée.

Nous vous attendons nombreux

.

Retenez la date du 08 avril 2016 à partir de 18 heures.

.

À l’occasion du lancement du nouveau livre de Jean-Louis Riguet

« Récits Historiques de l’Orléanais »

les Éditions du Jeu de l’Oie

vous convient à partager un apéritif convivial

pour échanger avec l’auteur,

le vendredi 8 avril, à partir de 18 heures

au restaurant « Le Girouet »

14 quai du Châtelet, 45000 Orléans

chez Nathalie et Bertrand Deshayes

02 38 81 07 14

.

Confirmer votre présence ici :

https://www.facebook.com/events/1596420300680788/1596812667308218/

.

static_map

.

7 récits historiques consignés dans un recueil

.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez le commander directement

aux EDITIONS DU JEU DE L’OIE

.

Couverture Récits Historiques 1

.

.

Il y a 7 récits historiques

La Butte des élus (Mézières-lez-Cléry)

A quelle époque remonte la coutume

qu’observent encore les jeunes femmes,

qui escaladent la Butte des Elus, pour avoir un enfant ?

La Grotte du dragon (La Chapelle Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin)

D’où provient le nom de la grotte du dragon

de la Chapelle-Saint-Mesmin ?

Le Pigeonnier (Boigny-sur-Bionne)

Savez-vous que le roi Louis VII épousa en deuxièmes noces Constance de Castille

à la Commanderie de Boigny-sur-Bionne,

après son mariage et son divorce calamiteux

avec Aliénor d’Aquitaine ?

Les Jeanne (Orléans et partout en France)

De toutes les légendes qui courent

sur Jeanne d’Arc,

laquelle est la plus vraisemblable ?

La Pierre du Duc (Saint-Hilaire-Saint-Mesmin)

Connaît-on vraiment les circonstances

dans lesquelles le duc de Guise

trouva la mort à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin,

pendant les guerres de Religion ?

Lapin le balafré, chauffeur (Orgères-en-Beauce)

La terrible réputation qui poursuit

les chauffeurs d’Orgères-en-Beauce

est-elle méritée ?

Le Vaillant général (Loigny-la-Bataille)

Se souvient-on encore des tragiques événements

de la guerre de 1870

qui se déroulèrent en Beauce ?

C’est à ces questions que ces « Récits historiques de l’Orléanais » tentent de répondre.

Des récits courts.

.

.

Couverture Récits Historiques

.

Couverture Récits Historiques 4

.

Jean-Louis RIGUET 29 mars 2016.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Naissance prévue le 08 avril 2016, l’enquête continue

Il y a peu nous annoncions qu’une naissance était prévue

pour le 08 avril 2016

Aux Editions du Jeu de l’Oie

.

7 récits historiques consignés dans un recueil

.

Couverture Récits Historiques 1

.

D’après des sources particulièrement bien informées,

la naissance serait prévue le vendredi 08 avril prochain

à partir de 18 heures sur les quais de Loire.

.

Il y aurait 7 récits historiques

La Butte des élus (Mézières-lez-Cléry)

A quelle époque remonte la coutume

qu’observent encore les jeunes femmes,

qui escaladent la Butte des Elus, pour avoir un enfant ?

La Grotte du dragon (La Chapelle Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin)

D’où provient le nom de la grotte du dragon

de la Chapelle-Saint-Mesmin ?

Le Pigeonnier (Boigny-sur-Bionne)

Savez-vous que le roi Louis VII épousa en deuxièmes noces Constance de Castille

à la Commanderie de Boigny-sur-Bionne,

après son mariage et son divorce calamiteux

avec Aliénor d’Aquitaine ?

Les Jeanne (Orléans et partout en France)

De toutes les légendes qui courent

sur Jeanne d’Arc,

laquelle est la plus vraisemblable ?

La Pierre du Duc (Saint-Hilaire-Saint-Mesmin)

Connaît-on vraiment les circonstances

dans lesquelles le duc de Guise

trouva la mort à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin,

pendant les guerres de Religion ?

Lapin le balafré, chauffeur (Orgères-en-Beauce)

La terrible réputation qui poursuit

les chauffeurs d’Orgères-en-Beauce

est-elle méritée ?

Le Vaillant général (Loigny-la-Bataille)

Se souvient-on encore des tragiques événements

de la guerre de 1870

qui se déroulèrent en Beauce ?

.

C’est à ces questions que ces « Récits historiques de l’Orléanais » tentent de répondre.

Des récits courts.

.

L’enquête continue. Vous en saurez encore plus demain.

.

Jean-Louis RIGUET 28 mars 2016.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Frayeur sur la ville

 En hommage à nos amis belges fracassés !

.

.

Frayeur sur la ville

 

 

Dans la ville la foule s’éparpille indifférente

Chacun va et vient, vaque à ses occupations

L’un se projette dans l’avion qu’il convoite

L’autre se chagrine dans le métro bondé

 

Soudain la frayeur coiffe la ville de noirceur

Des bras imbéciles poussent les bagages sourds

Remplis ras la gueule d’engins de mort balourds

Les bombes éclatent avec mission de tuer

Les armes crépitent pour exterminer

 

Tout s’écroule dans des cris d’épouvante

Le noir de fumée envahit les zones devenues poussiéreuses

L’indescriptible prend le pouvoir anarchiquement

Le rouge sang afflue et se répand aveuglément

Il repeint les êtres abasourdis et meurtris

 

Le noir est touché dans son symbole d’autorité

Le jaune transforme sa joie en triste mensonge

Le rouge mute son amour en colère

Le drapeau tricolore belge saigne avant de se redresser

 

 

© 23 mars 2016 – Jean-Louis Riguet

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 23 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Elsa Marpeau

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Elsa Marpeau

.photo Marpeau cop C Hélie Gallimard

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Elsa Marpeau.

J’ai fait des études littéraires, jusqu’en thèse.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Ma thèse.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je suis scénariste.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je me rends (parfois) dans des festivals. Mais, de façon générale, je travaille seule, derrière mon écran. C’est le livre qui permet de communiquer.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Cf question précédente.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’ai publié 4 livres.

  • Les Yeux des morts, Éditions Gallimard, coll. « Série noire», 2010
  • Black block, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », 2012
  • L’Expatriée, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », 2013. Prix
  • Et ils oublieront la colère, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », 2015.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Et ils oublieront la colère, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », 2015.

Ce roman retrace une enquête sur deux époques : aujourd’hui et 1944. Il s’organise autour de la figure de Marianne, tondue à la Libération.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

En librairie ou sur les sites de vente en ligne.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

/

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

D’être sincère, de ne pas chercher à plaire.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Des romans.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

?

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Mon dernier livre m’a été inspiré par un court film de l’INA montrant des femmes tondues exposées sur des chars.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

C’est dur de répondre : mes personnages sont toujours à mi-chemin entre le réel et l’imaginaire. Ils sont apparemment inventés mais des proches ou des gens que j’ai croisés pourraient y reconnaître certains traits de leur personnalité.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

D’être d’abord de grands lecteurs.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Faulkner. Haruki Murakami. James Ellroy.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Testament à l’anglaise de Jonathan Coe.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, un prochain livre sur l’adolescence.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

/

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon site : http://www.elsamarpeau.com

————-

Le 4 mars 2 016

Elsa Marpeau

.couv MARPEAU colère

.

Je remercie sincèrement Elsa Marpeau d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, comédien, théâtreux, en un mot artiste  sans discrimation de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 10 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Carjo Mouanda sera à MONTMEYAN EN POéVIE

Carjo Mouanda

à MONTMEYAN EN POéVIE

.

Poévie affiche2016

.

Le poète Carjo Mouanda

sera présent au festival de poésie

MONTMEYAN EN POEVIE

au mois d’août 2016

.Carjo

.

Carjo Mouanda est né à Pointe-Noire en République du Congo.

L’auteur, dans une création littéraire engagée, revient nous présenter son dernier recueil de poésie intitulé « Le chant des indignés ».

Poète à vocation sociale voire militante, il exprime son engagement par les mots poétiques contre les injustices sociales et les guerres.

Nous le retrouverons pour la deuxième fois dans le cadre de ce festival dont il en fut l’une des révélations.

(Source : affiche du festival)

https://librebonimenteur.net/2015/09/14/le-chant-des-indignes-carjo-mouanda/

https://librebonimenteur.net/2014/10/24/jl-a-lecoute-de-carjo-mouanda/

.Poévie CV2poetes2016

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 07 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par 2 commentaires

Le Dénouement des jumeaux (Bataille de Coulmiers 1870) avant l’été 2016

J’ai le plaisir de vous informer de la parution avant l’été 2016, pour vos lectures de vacances, de mon dernier livre de docu-fiction sur la guerre de 1870 :

.

Jean-Louis RIGUET

Le Dénouement des jumeaux

Bataille de Coulmiers 1870

Docu-fiction

éditions du Masque d’Or

Collection la France en guerre

.

1ère Le dénouement des Jumeaux Coulmiers 1870.docx

.

Jean-Louis RIGUET

Le Dénouement des jumeaux

Docu-fiction

éditions du Masque d’Or

Collection la France en guerre

.

Les jumeaux sont issus d’une famille de négociants à Orléans pendant la guerre de 1870. L’un part à Paris pour un stage d’agent de change, l’autre, souhaitant être avocat, est incorporé dans les Mobiles. La guerre survient.

Une terrible bataille (celle de Coulmiers en Loiret) se déroule avec l’armée de la Loire et l’un des jumeaux. L’autre subit le siège de Paris par l’armée prussienne.

Comment les jumeaux réagiront ils à cause des phénomènes relationnels de la gémellité ? Survivront-ils ?

Un docu-fiction historique est le cadre de ces échanges particuliers.

 .

123 pages – ISBN 978-2-36525-053-5 – 21,50 € port compris

.

N’attendez pas pour pré commander votre docu-fiction !

.

À COMMANDER À L’ADRESSE SUIVANTE :

SCRIBO DIFFUSION

18 rue des 43 Tirailleurs

58500   CLAMECY

masquedor@club-internet.fr

www.scribomasquedor.com

.

(chèque à l’ordre de SCRIBO DIFFUSION)

.

Jean-Louis RIGUET

Jean-Louis Riguet est né en 1947, dans la Vienne (France). Notaire retraité à Orléans, autodidacte, il a fait carrière, depuis l’âge de 15 ans, pendant plus de 52 ans dans le Notariat, de la Vienne jusqu’à Orléans, en passant par l’Eure-et-Loir et Paris, avant de se consacrer à l’écriture.

Il est auteur d’un essai et de cinq romans, dont l’un a reçu le prix SCRIBOROM en 2013 et a été nommé pour prix Œuvre Originale au Salon du Livre de Mazamet (France) en 2014, ainsi qu’un autre qui a reçu le prix Marie-Chantal Guilmin au Salon du Livre de Mazamet en 2015.

Il est membre de la Société des Gens de Lettres, du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison des Écrivains et de la Littérature.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 02 février 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Leïla Seri

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Leïla Seri

.Leila_Seri_5

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Leïla Seri je suis comédienne, danseuse.

En 2008, j’ai joué le rôle de la chef dans la tribu des Homotumba dans le spectacle Homotumba d’Audrey Tirard, spectacle de théâtre en LSF et Vidéo. Ce spectacle donna naissance à la compagnie Le Triangle Rond. J’ai intégré la classe initiale d’art dramatique à l’Actea, de Caen. Puis, je suis partie en 2009 à Paris pour suivre mes études d’art dramatique en conservatoire municipal.

En parallèle de mes études d’Art Dramatique au Conservatoire Municipal Hector Berlioz sous la direction pédagogique de Michèle Garay de 2009 à 2011, puis au Conservatoire Érik Satie sous la direction pédagogique de Daniel Berlioux, de 2011 à 2014, j’ai interprété le Rôle de Stella dans le Parfum de l’aube d’Anne Coutureau au Théâtre du Nord Ouest, le rôle de Tatiana dans le Coltane ou Paul Lenoir ne se mettra jamais à quatre pattes, de Jérémy Farlay et Clément Rouault à l’Essaïons Théâtre.

En 2014, tout en travaillant avec la compagnie Le Triangle Rond sur le spectacle Pourchasse de Audrey Tirard, spectacle transdisciplinaire mêlant Danse Contemporaine, Performance, Théâtre et Art Numérique, j’ai interprété le rôle de Farida dans Mécanique Instable de Yann Reuzeau à La Manufacture des Abbesses et en tournée en France et Suisse.

https://librebonimenteur.net/2015/02/25/mecanique-instable/

Après avoir réalisé en 2015 un court documentaire fiction « Demoiselle » sur l’univers du strip-tease et danseuses érotiques, je me suis lancé dans la réalisation, le cadrage et montage vidéo.

Aujourd’hui, j’interprête le rôle d’Isa dans La Fuite de Driss Homet qui se jouera à La Comédie Nation à partir du 13 Janvier 2016.

 

2/ Qu’elle est votre activité principale ? Que faisiez-vous avant votre activité principale ?

Mon activité principale est le théâtre. J’ai commencé le théâtre quand j’étais en terminale, avec Homotumba de Audrey Tirard. Après j’ai étudié l’art dramatique tout en travaillant pour vivre. J’ai été tour à tour serveuse en bar ou restaurant, vendeuse de vêtements, recruteuse de donateur pour l’association Aides et Unicef…

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme art ou autres ? En un mot, quelle est votre passion ?

Ma passion est le théâtre et le cinéma.

J’aime autant être devant la caméra que la tenir. Mais il est vrai que j’aime aussi m’exprimer par la danse. Je danse depuis mes six ans et depuis trois ans j’aime m’exprimer par la danse jazz.

Et je suis également peintre. J’ai commencé la peinture à quinze ans et depuis deux ans je pense avoir trouvé une nouvelle orientation, l’Autoportrait et le Portrait intérieur.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos fans ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je ne pense pas avoir particulièrement de Fans.

Je ne sais donc pas comment je réagirais si j’en avais, je pense que je resterais ouverte et qu’il me plairait de discuter avec eux.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur votre activité ou autres thèmes ?

Je fais des rencontres depuis peu, notamment avec un artiste peintre qui est devenu mon ami. Il s’appelle Michel Semanaze et peint aussi des Portraits Intérieurs. Nous avons d’ailleurs fait une performance mêlant théâtre et peinture hors programmation lors du Festival d’Auriac en 2014.

Depuis peu, j’ai participé également à plusieurs Kino, (OFF COURT ou KINO PALERMO).

 

6/ Quel est le genre de pièces ou de films que vous aimez jouer ?

J’aime aussi bien les classiques que les contemporains, mais il est vrai que j’ai un faible pour les spectacles transdisciplinaires, qui contribuent à l’émergence des Arts Vidéo et Numérique dans le domaine du spectacle vivant.

 

7/ Pourquoi avez-vous particulièrement retenu ce genre ?

Parce que pour moi, il s’agit d’une nouvelle forme de spectacle qui fait lien entre théâtre et cinéma.

 

8/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ? Pourquoi l’avoir choisie ?

Ma dernière expérience artistique que j’ai vécue est le cadrage de Talent Show pour Inside All qui est une chronique Web. Pour moi, c’est une expérience toute nouvelle car je débute dans le cadrage et il est vrai que ces premier pas sont très formateurs. Car il faut aller vite et réagir dans l’urgence des interviews, ne pas rater les événements et être sur l’instant tout en gardant un lâcher prise pour garder une qualité de plan. Et cela me fait penser à mon travail de comédienne. Pour moi c’est le même processus.

 

9/ Si vous n’aviez pas choisi votre spécialité, qu’auriez-vous aimé faire ?

J’ai commencé une licence de science du langage a la Sorbonne Nouvelle à Paris 3. Il est vrai que je compte poursuivre cette formation mais je ne peux la suivre tous les ans car mon travail artistique est trop prenant. Je crois que je ne voudrais rien faire d’autre que travailler dans le spectacle vivant ou l’audiovisuel, j’aime trop ça.

 

10/ Que préférez-vous interpréter : comédie, tragédie ou autres genres ? Théâtre, cinéma ?

Je suis surtout comédienne de théâtre mais il est vrai qu’il me plairait de passer au cinéma. J’aime les jeux de cinéma, car pour moi c’est un jeu minimaliste et intérieur et j’aime ce travail de précision.

 

11/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Celui de lâcher prise et de ne rien vouloir. J’ai reçu ce conseil par plusieurs personnes et professeurs au cours de ma vie.

 

12/ Que préférez-vous jouer comme personnage ?

Les personnages qui se maitrisent et ne laissent rien paraitre et qui explosent à un moment et renversent la situation.

 

13/ Comment vous organisez-vous ? Votre métier déborde-t-il sur votre vie personnelle ?

Oui, il est très difficile de posséder un emploi du temps cohérant et stable. Je dois sans cesse décaler un rendez-vous, une répétition, ceci est dû à ma diversité de projet. Je suis sans cesse entre Caen et Paris et il est difficile d’être pleinement satisfaite.

 

14/ De quelle école vous réclamez-vous ? Ou de quelle pensée ?

Je ne pense pas me réclamer d’une école ou pensée.

Ma pensée est constituée d’un mélange de Sartre, de Rimbaud, de Pommera, de Michèle Garay, de Strasberg, de Daniel Berlioux, de Jakobson, de Zola… et des personnes que j’ai rencontrées dans ma vie.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre spécialité ?

De faire pleinement les choses et d’y croire aussi bien en tant qu’amateur que professionnel

De faire pleinement les choses et d’y croire aussi bien en tant qu’amateur que professionnel.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou directeurs d’acteurs préférés ?

J’aime beaucoup Joël Pommera et David Bobee.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

La pleine conscience d’Osho.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets?

Actuellement je suis en répétition pour la pièce LA FUITE de Drise Homet où j’interprète le rôle d’Isa.

Cette pièce relate les aventures d’une famille qui fuit la Guerre de Brazzaville en 1997.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Cette pièce se jouera à la Comédie Nation à partir du 13 janvier 2016. Le mercredi et vendredi, jusqu’au 5 février 2016.

http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Theatre-contemporain-LA-FUITE-COFUI.htm#/calendrier/

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Je crois qu’à part sur mon Facebook je ne suis pas très forte en communication.

https://www.facebook.com/leila.seri

————-

Le 30 décembre 2015

Leïla Seri

.

Leila 10548213_1496157563994428_8111834959058946920_o

.LaFuite image

.mecanique instable

Mécanique Instable

.

Je remercie sincèrement Leïla Seri d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, comédien, théâtreux, en un mot artiste  sans discrimation de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 11 janvier 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Publié par 2 commentaires

La Laïcité veut l’application du pouvoir.

La Laïcité veut prendre le pouvoir. C’est un titre provocateur mais la France est un pays laïc où toutes les religions sont autorisées à condition qu’elles ne soient pas ostentatoires.

Il faut bien constater qu’il y a beaucoup d’agitations, le mot n’est pas assez fort, en cette période trouble de fin d’année.

Les attentats bouleversent et bousculent les Français. C’est triste surtout pour les familles des victimes. Je m’associe à leur douleur.

On guerroie un peu partout. Sans discrimination on tape. On vend aussi des armes qui se retournent contre les vendeurs.

La COP21 veut mettre du vert dans les épinards. Il ne faudra pas oublier le beurre.

Les crèches de Noël sont interdites dans les mairies. Personnellement, je n’en ai pas vu souvent. Je les voyais plutôt dans les églises, à leur place.

On parle aussi d’interdire la galette des rois, référence au religieux. On ne pourra plus suivre les étoiles, même pas celle du Berger.

L’on prêche d’interdire toutes les traditions qui ont une connotation religieuse.

S’il l’on continue ainsi, il ne restera plus aucune fête ni activité possible, car il sera toujours trouvé le côté pernicieux du religieux.

Je pense qu’il faudrait interdire Jeanne d’Arc qui sauva Orléans mais qui était très religieuse.

A trop vouloir en faire, on ne fait plus rien.

Il faut raison garder même en période de déraisonnement.

C’est l’affichage ostentatoire qui est en cause, pas la pratique de telle ou telle religion. Ce sont les démonstrations spectaculaires qui dérangent, pas les pratiques normales.

Dans l’un de mes livres, je parle d’un militaire dont on voudrait faire un saint pour des raisons de foi et de sainteté. Ne devrait-on pas censurer ces pages au nom de la laïcité.

Ne soyons pas absurdes ! Gardons les pieds sur terre avant pour certains de monter au ciel.

 

 

.

image (7)

.

Jean-Louis RIGUET 26 novembre 2015.

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.