Publié par Laisser un commentaire

Les vignes rousses, Florence Marco

LES VIGNES ROUSSES

par Florence Marco

V2V éditions

244 pages – 15 Euros,

ISBN : 9 782918 927266

.

.

Quatrième de Couverture

Et si dans les yeux d’un petit vieux vous lisez la malice et le jeu ? S’il se distrayait de vous et de vos priorités subalternes ? Si, se sachant inaudible, il s’évertuait néanmoins, avec sagesse et expérience, à vous suggérer l’essentiel ?

Notre société oublie ses anciens et ne se rappelle à leur bon souvenir qu’en leur qualité de consommateurs émérites. Chacun prône le maintien dans l’activité repoussant cette petite mort de retraite. Mais à l’âge où deux générations plus tôt nous étions quasiment séniles, s’ouvre dorénavant une vie après la vie où l’amour se fait serein, l’amitié désintéressée, les conséquences moins importantes, le poids du bilan un peu moins lourd à porter et la mort, pfft, la mort, une vieille copine un peu vacharde.

D’une fraîcheur irrésistible, ce roman met en lumière, avec humour et causticité, trois femmes d’âge mur aux parcours très différents. Leur point commun ?  L’envie de vivre pleinement leur dernière tranche de vie, cette vieillesse tant redoutée. Dans vieillesse il y a vie, c’est tout ce qu’il importe de retenir pour Marie, Rose et Griselda.

.

Ce que j’en pense

C’est l’histoire de trois femmes, déjà âgées. Elles ont eu des vies différentes bien qu’habitant dans la même ville.

Elles inventent des rencontres dans un bon restaurant pour agrémenter leur vie monotone malgré l’aquagym. La vieillesse commence à rôder pour sa place à la faucheuse, cette vieille copine un peu vacharde.

Mais un homme a un secret sur le coeur. Au fil des lignes, l’on comprend que ce récit n’est pas juste un « racontage » d’une histoire banale, l’on comprend qu’il y a quelque chose de caché qui pousse à avancer dans la lecture.

Je ne vous dirai pas le secret qui n’est dévoilé qu’aux dernières pages. Lisez-le vous-même !

L’auteure a aussi eu l’idée de faire un livre dans son livre. Le livre d’un des enfants qui raconte la vie romancée de sa mère qui est aussi une soeur des trois femmes. Bref, en passant de l’un à l’autre on arrive à s’y perdre, mais n’ayez pas peur on s’y retrouve néanmoins.

Le ton est léger, se veut frais, avec de l’humour et de la causticité.

Comme l’écrit Florence, « la vieillesse n’est pas une fatalité, la jeunesse n’a pas le monopole de la folie douce et l’on peut être et avoir été« .

Lisez-le !

.

portrait

.

L’auteure

Florence Marco est née à Albi en 1969.

C’est une écrivaine Gaillacoise qui écrit des romans et des nouvelles et qui a publié :

Aux éditions Callibre, deux romans Mercredi en 2009 et l’Ambassadrice de Dieu en 2012.

Aux éditions Callibre, un recueil de nouvelles titré Nouvelles de la semaine en 2011.

Aux éditions Callibre Jeunesse, un livre pour enfants Fougnette aux grandes oreilles en 2013.

Florence Marco change de registre et a en cours d’écriture un roman érotique dont la parution est prévue pour 2018.

.

.

.

Vous pouvez la joindre et en savoir plus sur cette truculente jeune femme à travers son site :

http://www.florencemarco.com

ou sur son blog :

http://florencemarco.over-blog.com

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 31 juillet 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Les Tamalous, Alexandra Pasquer-Schurder


LES TAMALOUS

Alexandra Pasquer-Schurder

Roman

Les Tamalous

Changeront-elles de vie à 70 ans ?

Fortuna éditions

252 pages – Septembre 2015 – Prix 16.90 €

ISBN 978-2-87591-073-8

http://editionsfortuna.blogspot.fr/

.

 
 .

En quatrième de couverture, l’éditeur nous indique ce qui suit :

 

Trois septuagénaires un peu brinquebalantes ont des maux de leur âge mais aussi des envies. Yvettes, vraie midinette, rêve d’un nouvel amour à Paris. Alicia, obsédée par l’argent, ne se sent bien qu’en représentation. Angèle, gravement malade, joue sa survie en Bretagne.

L’arrivée de Ferdinand, un lointain amant richissime en mal de paternité, les confronte à un choix : accepteront-elles de lui créer un héritier ? De remettre en question leur existence passée ?

C’est l’histoire des Tamalous, des destins croisés du troisième âge, porteurs de vie et d’espoir !

.

http://club.editionsfortuna.net/index.php/editions-fortuna/les-livres-fortuna/les-tamalous-detail

.

Ce que j’en pense :

J’ai bien aimé ce livre qui se lit vite en raison de l’écriture qui est très alerte. Les phrases sont courtes et rapides. Le style est aussi alerte que l’auteure. Les mots sautent comme un cabri, ce que j’ai vu faire à l’auteure sur la scène du Salon du livre de Mennecy en février 2017.

Les portraits des personnages sont bien campés. On sent une longue étude et d’attention de l’être humain. Normal car l’auteure travaille dans la communication.

Le ton n’est pas vraiment décalé. L’on sent l’étude du comportement humain parfois déconcertant ou féroce, mais souvent proche du réel. Il est aussi être léger et émouvant.

La question que pose Alexandra est de savoir si l’on est vieux à 70 ans ? Sujet au combien d’actualités ! L’auteure parle de cet âge charnière dans une intrigue qui est une intrusion dans le monde des seniors. Elle n’hésite pas à aborder des thèmes autour de la nutrition, du respect des prescriptions, du soutien de l’entourage, de la place des femmes et des aînés dans la société et de la transmission dans le cadre de l’héritage.

Trois portraits de femmes commencent le livre : celui d’Yvette, celui d’Angèle et celui d’Alicia. Trois vies différentes mais réussies. Puis, un portrait d’un homme, Ferdinand qui a un souci : à qui transmettre sa fortune puisque officiellement il n’a pas d’enfant. Il se met en quête d’un héritier, avec des méthodes particulières pour ne pas être dérangeantes.

L’auteure est entrée dans les détails. Les détails de la vie de chacune des femmes : les émois d’une femme amoureuse avec ses désirs, la tristesse face à la maladie, la vie des femmes actives, des femmes au foyer, des femmes qui font attention à elles ou pas, des soucis de santé.

.

Quelques mots sur l’auteure

Alexandra Pasquer-Schurder est née au Canada en 1968. Elle a appris à lire et à écrire en faisant le tour du monde avec ses parents. Elle a été formée au CELSA en Communication et à Paris I Sorbonne en Science politique, avant de devenir journaliste de presse écrite. Aujourd’hui, elle dirige la communication d’un groupe spécialisé dans le logement social.

Alexandra est d’une grande vitalité et a foi dans l’optimiste. Elle a un grand sens de l’observation et de capacité d’écoute. Elle est plus que persuadée que la vie vaut la peine d’être vécue et que les péripéties humaines sont les grains de beauté de l’existence, dont les envies et les espoirs sont vivants.

Les lecteurs seront surpris en lisant ce livre qui est une contribution au début sur la silver économy et la place des aînés dans la société.

.

 

.

Pour en savoir plus sur Alexandra Pasquer-Schurder, cliquer sur :

https://www.les-tamalous.com/

et aussi sur

https://librebonimenteur.net/2017/02/14/jl-a-lecoute-de-alexandra-pasquer-schurder-romanciere/

.

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 17 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Publié par Laisser un commentaire

Le premier qui voit la mer, HERON Zakia et Célia

Deux femmes dans une Algérie chahutée !

Publié par Laisser un commentaire

Une valse à trois temps, GAFFNEY Patricia

Une histoire de femmes !

Publié par Laisser un commentaire

The Hidden Face – Amheliie & Maryrhage

L’homosexualité dans le sport !

Publié par Laisser un commentaire

L’auteure Annie Perreault et Élisabeth Gagnon Tremblay participent actuellement au Trophée Roses des Sables, au Maroc

AUGUSTIN ma bataille de Loigny de Jean-Louis Riguet participe à cette aventure !

Publié par Laisser un commentaire

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, LAMBERT Karine

Un livre d’été pour les femmes