Publié par Laisser un commentaire

Et son commencement de règne est ma folie … PAR Le monde est dans tes yeux …

Le monde est dans tes yeux …

MA JEANNE

 

Et son commencement de règne est ma folie

 

 

 

 

Ma Jeanne, dont je suis doucement insensé . Ma Jeanne, dont je suis doucement insensé, Étant femme, se sent reine ; tout l’A B C Des femmes, …

via Et son commencement de règne est ma folie … — Le monde est dans tes yeux …

Publié par Laisser un commentaire

Dessin de femme nue par Croquedessin

Femme nue allongée, ainsi que quelques détails repris sur la même feuille : les genoux, la main, le pouce, les orteils et l’oreille. Réalisé au crayon graphite sur papier à grain moyen, d’après photo à défaut de modèle 😦

via Croquis du soir 10 — Croquedessin

Publié par Laisser un commentaire

Pétales Eclectiques, Jean-Louis Riguet

Recueil de poésie Pétales Éclectiques de Jean-Louis Riguet publié chez Prem'édits

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Poésie

Jean-Louis Riguet

.petales-eclectiques-couverture

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Quatrième de Couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Romancier, Jean-Louis Riguet a voulu pour son premier recueil de poésie synthétiser ses émotions, ressentis et sensations, sous une forme courte.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme qui suscitera des réactions.

.

petales-eclectiques-couverture

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Modèle vivant 50 — Croquedessin

Dix minutes de pose !

A voir sur : Modèle vivant 50 — Croquedessin

 

Croquis d’après modèle vivant, réalisé à la mine de plomb sur un bloc de croquis à spirales. Le temps de pose était de 10 minutes environs pour chacun des dessins.

via Modèle vivant 50 — Croquedessin

Publié par Laisser un commentaire

Virginie Vanos, femme moderne multicarte, un article sur Blastingnews

VIRGINIE VANOS, UNE FEMME MODERNE MULTICARTE

Modèle, photographe, écrivaine, grande voyageuse, Virginie Vanos roule sa bosse partout dans le monde.

Virginie Vanos voyageuse écrivaine

Virginie Vanos est belge. Sa scolarité est farfelue. Elle a usé ses jupes sur les bancs d’un lycée élitiste, sûrement trop, à suivre la section Latin-Grec-Langues Modernes. Puis, elle a enchaîné avec une école de théâtre peu orthodoxe, avant de promener son corps sur les planches, devant les caméras, devant et derrière l’objectif photo. Puis, elle s’est parlé à elle-même avec …

La suite sur BlastingNews :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/05/virginie-vanos-une-femme-moderne-multicarte-00910523.html

Un article de Jean-Louis RIGUET sur Blastingews.

.

© Jean-Louis Riguet 30 mai 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Laisser un commentaire

Calmement, calme aimant — l’ancolie bleue 2

Val et son paradis vous invitent à suivre le lien ci-après :

 

Matin pluvieux, pensées heureuses et me voilà ici à pianoter sur le clavier alors que la pièce respire au son d’une musique à l’opposée du ciel gris et pluvieux qui tente de m’intimider à travers la fenêtre. Il ne m’impressionne pas, bien au contraire, j’irai le défier et m’acoquiner avec lui tout à l’heure. Ses […]

via Calmement, calme aimant — l’ancolie bleue 2

Publié par Laisser un commentaire

Lin-Yu — Catimini Plume

Beau texte de Catimini Plume, suivez le lien

 

 

Samedi matin, à l’aube, Lin-Yu sort de son immeuble de la rue de l’Évangile , silhouette frêle un peu voûtée, pieds de poupées dans ses ballerines souples, chemise longue bleu marine sur un pantalon fluide, poste CD à la main. Le quartier s’éveille, vieilles femmes se dirigeant vers le marché de l’Olive, leur caddie derrière […]

via Lin-Yu — Catimini Plume

Publié par Laisser un commentaire

Estelle Belletoise artiste peintre

Hommage à Estelle Belletoise artiste peintre

.

Les étoiles de Stella[1]

.

Au détour d’un couloir fainéant

Apparaît une salle aux murs ternes

Soutenant des toiles incertaines

Pour des commentaires irradiants

.

La femme discrète côtoie les anges

Au milieu d’autres femmes étranges

Son visage fluide ingénu interpelle

Cachant l’arrondi engageant d’un sein

Dévoilant le galbe aventureux des reins

Pour engendrer un érotisme de miel

.

Une femme fragile poétise ses toiles

Exprime et défend sa peinture avec force

Contorsionne un accordéon rouge

Cache l’ombre d’un verre bancal

Invite à une bière dans une chope déformée

Pour provoquer une collision de spirales

.

Sur le marais une barque silencieuse glisse

Aux contours des trois pointes siciliennes

Dans un élan salutaire de liberté

Dont un perroquet vert et rouge rêve

Enfermé dans une cage virtuelle stylisée

.

Quatre paires d’yeux de femmes étonnées

Dans l’arène pleurent le taureau rougi de sang

Alors que leurs lèvres rouges attendries

Offrent à une branche dépouillée

Une porte à la moustache stylisée

.

La végétarienne sublime un cheval

En créature de nervure de chêne

Tandis qu’une jolie femme berbère

Invite du regard à la vie passée

Et que le nu féminin se fait sage

.

Assise sur une chaise en bois posément

La mort attend sans crainte patiemment

La sage-dame lourdement chargée d’ans

Monte l’escalier de brique lentement

L’étoile éclaire le chemin sans hautbois

.

Alors la femme peintre claquemure

Ses souvenirs cruels dans des boites démodées

Pour laisser la place au nu féminin

Qu’elle drogue à la mode murmure

.

Enfin, positive, elle fait du négatif

En bas de la page elle signe en gris et bleu

De l’empreinte de son doigt

Estelle est Unique.

.

[1] Hommage à Estelle Belletoise artiste peintre.

.

© Jean-Louis RIGUET décembre 2015

.

.Distorsion

.

.

La Vieille Dame et la Mort

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 24 décembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home