JL à l’écoute de … Colette Mâchard Sevestre

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Colette Mâchard Sevestre

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Colette Mâchard-Sevestre, née à Pithiviers en 1956, j’ai 2 enfants. Par ma profession, j’ai adopté la vie Orléanaise. Je suis autodidacte, passionnée et volontaire, j’ai pu réaliser mon souhait : travailler dans les arts graphiques. Actuellement, je travaille comme monitrice dans un ESAT spécialisé en Imprimerie façonnage.

 

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

J’ai toujours voulu peindre mais j’étais très occupée par mon travail et ma vie de famille. J’ai consacré beaucoup de temps avec eux qui étaient sportifs de haut niveau. En 2006, suite à un long arrêt de maladie, j’ai voulu changer de vie professionnelle, mon choix s’est porté vers des personnes en situation de handicap, afin d’aider les autres dans leur quotidien et pour leur transmettre mon savoir-faire.

Comme je ne pouvais plus créer, je me suis essayée à la peinture et depuis je suis une accro de mon art.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

L’art du « bien-être », passionnée, je recherche toujours l’harmonie des formes et des couleurs. Je peins sur tous types de supports en y rajoutant des matières récupérées.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Le plaisir de partager des beaux et bons moments lors des expositions.

Je me fais connaître essentiellement à travers le monde artistique et les réseaux sociaux comme Facebook.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des dédicaces, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

J’expose régulièrement dans toute la région centre.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ? Écrit ?

Je peins depuis 2007, j’ai dû peindre plus de 200 toiles. La peinture fait partie de mon quotidien. J’ai réalisé également de petites sculptures avec du bois flotté, en terre.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mes dernières créations sont de l’Art numérique, sur des supports informatiques, j’ai mis en scène des femmes et des formes, (inspirés de Niki de Saint Phalle, Mathieu Georges et Miro).

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ? Vous entendre ? Vous voir ?

On peut me voir sur Facebook et dans des expos de la région Centre.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Je suis une autodidacte, je me nourris de ce qui m’entoure et de mes émotions.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

De me battre dans la vie, de ne rien lâcher, de suivre mes envies et mon chemin, en prenant soin des personnes qui m’entourent. De prendre du plaisir. Oser faire des choses.

 

11/ Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité ?

L’art contemporain et moderne.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Préférez-vous travailler seul (e) ou en groupe ?

Je travaille seule chez moi, dans le lieu où je vis.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans la vie de tous les jours, mes émotions et mes ressentis.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ? Qu’aimeriez-vous que l’on vous demande de réaliser ?

Je ne travaille jamais sur commande, je peins uniquement à l’intuition et la spontanéité.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

De persévérer et d’aller jusqu’au bout de ses idées et ses envies. Prendre le temps de regarder et de se faire plaisir. Se nourrir des autres.

 

16/ Quels sont vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

Amoureuse de Mathieu Georges, Niki de Saint Phalle, Miro et de beaucoup d’autres artistes moins connus comme Pascal Nottin alias bout de zinc, que j’ai mis en lumière et qui depuis a une belle évolution artistique et humaniste. J’aime l’art en règle générale, comme la musique…

 

17/ Quelle est la dernière activité artistique que vous ayez vécue ? Pouvez-vous nous en parler ? Pourquoi l’avoir choisie ?

Créer un nouveau concept à partir de mes toiles et de lieux qui m’inspirent et de les imprimer sur des supports originaux.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, rechercher en permanence de nouvelles créations et techniques artistiques.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

– Les 29 et 30 mai, aux Prairials de Mareau aux Prés, invités d’honneur avec Pascal Nottin,

– Les 4 et 5 juin, à la Trésorerie de Saint Pryvé Saint Mesmin,

– Les 13-14 et 15 août, à Montrésor (37),

– Les 5 et 6 novembre, j’expose à la Trésorerie de Saint Pryvé Saint Mesmin avec les Créatifs.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Sur ma page Facebook : Colette Mâchard Sevestre.

————
Le 30 avril 2016

Colette Mâchard Sevestre

.

Bio Colette Mâchard

.

TOILE VERTE

.

toile verte Paris

 

 

 

 

 

 

 

.

TOILE groupe4

.

DESSIN20bd -2

.

DESSIN st valentin2

.

3 FMMES1

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Je remercie sincèrement Colette Mâchard Sevestre d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 12 mai 2016

Rencontre avec Daniel Gelis Peintre

Daniel GELIS est un peintre représentatif de l’Ecole de la Loire à Orléans.

A sa demande, après que je lui eusse remis un exemplaire de mon roman AUGUSTIN ma bataille de Loigny, Daniel Gélis a provoqué cette rencontre car il souhaitait s’entretenir de la vie en 1870, année qu’il considère comme étant charnière entre les anciens et nouveaux temps.

La rencontre avec Daniel Gélis a eu lieu le 28 janvier 2013, d’abord à son atelier, puis autour d’une bonne table, en bord de Loire.

Sa peinture est merveilleuse, toute en nuances intéressantes. Nous avons parlé de tout et de rien. Surtout de la vie à la campagne dans les années 1850 et après. Cette période annonce la fin d’une ère et le début de l’ère moderne, après la chute de l’Empire. Les techniques modernes commencent à se mettre en place. Le train arrive mettant fin à la suprématie de l’eau à Orléans et de ses bateaux sur La Loire. Les techniques de culture se mettent à évoluer un peu plus tard avec une motorisation de plus en plus importante.

Daniel Gelis - Paysage Sologniot

Daniel Gélis aime les pages de mon roman, AUGUSTIN ma bataille de Loigny, qui traitent de la vie en Beauce au 19éme siècle et lui rappellent les discussions avec son père et son grand-père. Les expressions et les impressions lui paraissent en adéquation avec ses souvenirs. Il a notamment  » apprécié les descriptions justes du comportement des habitants de notre région et les récits d’anecdotes sur la vie quotidienne dans les campagnes … Ces moments rapportés à l’intérieur du récit historique le rendent très vivant. La France des années 1848/1850 était encore très paysanne et mes ancêtres locaux m’ayant beaucoup « conté », je me suis souvent retrouvé dans votre « fiction » sur … 1870″.

Moi, petit auteur inconnu, je suis très fier de cette rencontre et de cet échange enrichissant. Je remercie cet immense artiste d’avoir pris de son temps pour m’entretenir de mes quelques lignes, bien minuscules à coté de son oeuvre impressionnante.

Afficher l'image d'origine

 

Quelques rappels :

Daniel Gélis est un artiste peintre mondialement connu, symbolisant l’Ecole de la Loire. Précoce, il fait sa première exposition à Paris à l’âge de 27 ans. Depuis, il a été le lauréat de plusieurs prix parmi lesquels Fondation Taylor, Prix Jean Meunier du Gemail, Prix Monet Beaux-Arts, Médaille d’Or des Artistes Française à Paris.

Daniel Gélis est sociétaire de plusieurs salons parisiens. Citons Artistes Français, Salon dessin et peinture à l’eau, Salon Automne, Société Nationale des Beaux Arts.

Plusieurs commandes publiques lui ont été passées : Conseil Général du Loiret, Préfecture du Loiret, Préfecture de Seine et Marne, Musée de Chollet, Mairie de Villevêque, Collection Musée National.

Daniel Gélis a une impressionnante série d’expositions, plus de 120 dans le monde entier. Je citerai en Europe : Paris, Province, Amsterdam, Moscou, Allemagne, Italie, Suisse ; Amérique du Nord : Washington, New-York, Canada. En Chine : Singapour. Dans les Iles : Tahiti, Nouvelle Calédonie. En Afrique : Côte d’Ivoire, Gabon, Sénégal.

J’en garde un excellent souvenir de cet échange avec ce monstre de la peinture.

Jean-Louis Riguet

.

image (20)

.

Trois romans de Jean-Louis RIGUET en vente par internet à :

www.dedicaces.ca

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre