Salon du livre de Dhuizon

Sur le stand des Editions du Jeu de l’Oie

Je dédicacerai deux livres :

Récits historiques de l’Orléanais

Récits historiques des Quais d’Orléans

Mes horaires sont à préciser, sûrement de 10 h 00 à 17 h 30

.
.
.

 .

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 28 novembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Aux Puces d’Orléans, José Brusseau

Aux Puces d’Orléans

José Brusseau

Polar nostalgique

éditions du Jeu de l’Oie

244 pages – 20 Euros,

ISBN : 978-2-36831-053-3

.

 

.

Quatrième de Couverture

C’est au milieu de vieux papiers acquis au marché aux puces que Jo le brocanteur trouve, de nos jours, un testament. Autour de ce document, les passions s’exaspèrent, et conduiront au meurtre… Cette intrigue policière donne lieu à des retours nostalgiques dans les années 1950 à 1970, à l’époque des plumes Baignol et Farjon et de la tête de veau dominicale… Nous suivons Jo et Jeannot sur leur Mobylette bleue, nous voyons Jarek accomplir son rêve – rouler en R8 Gordini ! – tandis qu’Yvette et Marcel vivent les derniers jours de leur restaurant à l’ancienne…

Aux puces d’Orléans est mieux qu’un roman policier bien ficelé, révélant un univers plein de mesquineries et de rancoeurs. C’est aussi une réflexion sur un monde en profonde mutation, où certaines valeurs se perdent, comme le respect du travail des hommes et les bons repas pris en commun. L’on ressent la nostalgie de l’auteur pour cette époque où les objets étaient conçus pour durer, où l’on prenait le temps de bien vivre, même avec moins de confort qu’aujourd’hui.

Passionné d’histoire locale, José Brusseau a dépeint dans Un amour de matelote puis dans Vengeance au clair de Loire l’univers de la paysannerie du Val de Loire au XVIIIe siècle. Au-delà des intrigues et des personnages, il nous passionne par sa description de la vie quotidienne du petit peuple orléanais.

.

Un extrait :

 

Jo était un habitué des puces. Il y venait quelle que fût la météo. C’était son divertissement du samedi matin. C’était une bonne idée qu’il avait eue de vouloir emprunter le chemin le plus court pour y parvenir. A l’avenir, devrait-il contourner le théâtre par l’arrière et le boulevard, ou par la droite, et suivre la grande diagonale de l’esplanade ? Il le saurait sous peu. Peut-être même dès son trajet retour. A moins que les malicieuses corneilles ne le détournent une nouvelle fois de ses calculs.

 

Jo n’était connu que sous cette réduction a minima de son prénom originel. L’officier d’état civil de la mairie avait pourtant, lui, scrupuleusement noté Joseph Charles. Mais après avoir refusé Joseph Karl. Marcel, son père, était cheminot au dépôt de la gare des Aubrais. Quand, le 20 février 1943, celui qui allait devenir Jo pointa le bout de son nez, Marcel y vit une bonne occasion de célébrer la défaite de l’armée allemande à Stalingrad. Joseph Staline se devait d’être honoré ainsi que son mentor, Karl Marx. Enfin, c’est ainsi que Marcel avait vu l’occasion de le faire au nez et à la barbe de l’occupant. Il avait prévu de clore le bec aux suspicieux pouvant le suspecter de résistance.  Joseph pour le petiot ? Le bon Dieu ne pouvait pas être contre ! En ces temps de guerre, tout le monde avait néanmoins essayé d’en savoir un peu plus chaque jour sur les combats de Stalingrad et l’avancée irrépressible de l’Armée rouge, menée d’une main de fer par celui qu’on imaginait encore en Petit père des peuples. Jo avait une soeur aînée, Jacquette, née le 23 décembre 1940. Là non plus, le prénom n’avait pas été choisi au hasard. Marcel ayant toujours eu l’âme patriotique, le jour de la naissance de sa fille correspondait à l’exécution, par les troupes d’occupation, de Jacques Bonsergent, résistant parisien.

.

Ce que j’en pense

Polar nostalgique correspond exactement à la nature de ce livre où le passé se vit au présent. L’intrigue policière en devient presque secondaire tant l’ouvrage fourmille de renseignements historiques sur les us et coutumes des petites gens de cette époque. Il faut avoir connu parfaitement les puces d’Orléans pour en parler comme l’auteur le fait. Il en est de même pour le quartier où se déroule l’action pour les différents métiers évoqués.

La nostalgie est présente tout au long du livre comme si l’auteur voulait s’attarder sur cette période de l’histoire où les gens n’étaient pas riches mais heureux. L’auteur dépeint un monde à dimension humaine loin des manoeuvres politiciennes.

Les détails de la vie de tous les jours sont détaillés d’une manière très précise avec des précisions où vous pourrez par exemples manger de la tête de veau sous nombre de recettes décrites sur plusieurs pages. Les personnages sont soignés dans leurs expressions, leurs tenues, leurs parlers.

Un bon livre nostalgique !

Lisez-le !

.

 

.

L’auteur

Passionné d’histoire locale, José Brusseau, originaire d’une famille de vignerons de Châteauneuf-sur-Loire, s’est lancé à la recherche de ses racines, de ses ancêtres. Il a voulu connaître leur vie, leurs habitudes. Il s’est attaché à les faire revivre dans leur milieu, celui de la paysannerie orléanaise du début du XVIIIe siècle.

Passionné d’histoire locale, José Brusseau, originaire d’une famille de vignerons de Châteauneuf-sur-Loire, s’est lancé à la recherche de ses racines, de ses ancêtres. Il a voulu connaître leur vie, leurs habitudes. Il s’est attaché à les faire revivre dans leur milieu, celui de la paysannerie orléanaise du début du XVIIIᵉ siècle.

Avec l’arrivée de Louis XV, la société est en pleine mutation. Les nouvelles industries et manufactures font émerger la bourgeoisie de province. Dans Vengeance au Clair de Lune, José Brusseau peint, avec son écriture pointilliste, cet univers de mesquineries et de rancoeurs. De là à dire que peu de choses ont changé, depuis ce temps, dans la nature humaine, il n’y a qu’un pas que le lecteur osera certainement franchir…

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 18 novembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Salon des Gourmets, Sully-sur-Loire, dédicaces

Sur le stand des Editions du Jeu de l’Oie

Je dédicacerai deux livres :

Récits historiques de l’Orléanais

Récits historiques des Quais d’Orléans

Mes horaires sont à préciser, sûrement de 10 h 00 à 17 h 30

20ÈME SALON DES GOURMETS

SULLY-SUR-LOIRE

Manifestation commerciale – Gastronomie

Salon des Gourmets organisé par le Lions’Club Sully-Gien : producteurs et artisans des terroirs de France, dégustation sur les stands, restauration..

Accessibilité pour personnes à mobilité réduite

  • Ouvertures et horaires
  • 28 et 29 octobre 2017

    Le samedi de 10 h 00 à 22 h 00

    Le dimanche de 10 h 00 à 18 h 00

Tarifs

  • Adulte plein tarif : 3,00€

Localisation

20ème Salon des Gourmets

Espace Georges Blareau
Chemin de la salle Verte
45600 SULLY-SUR-LOIRE
.

 

 

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 24 octobre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Récits historiques des Quais de Loire, Jean-Louis RIGUET

Pendant le Festival de Loire

Qui se tient à ORLEANS

Du 20 septembre au 24 septembre 2017

Les éditions du Jeu de l’Oie

éditent un nouveau livre sur Orléans et son fleuve

 

.

RéCITS HISTORIQUES DES QUAIS D’ORLéANS

De Jean-Louis RIGUET

.

 

.

Les Éditions du Jeu de l’Oie ont le plaisir de vous inviter 

au lancement officiel

le jeudi 21 septembre à partir de 18h ( et jusqu’à minuit), 

sur leur stand au Festival de Loire,

à la hauteur du 10 quai du Fort Alleaume à Orléans,

pour une soirée sympathique et conviviale.

Ce livre séduira tout particulièrement les lecteurs amateurs d’histoire, ainsi que les lecteurs attachés à l’Orléanais.

***

« Récits historiques des quais d’Orléans », Jean-Louis Riguet, Éditions du Jeu de l’Oie, ISBN 978-2-36831-054-0, 196 pages, 20 €.

***

Savez-vous qu’à l’époque gauloise le port d’Orléans était déjà un carrefour commercial très actif ? Pourquoi le vinaigre et la moutarde d’Orléans sont-ils toujours si réputés ?

Se souvient-on qu’au XVIIIe siècle la ville comptait des dizaines de raffineries de sucre et de manufactures textiles, où l’on fabriquait notamment la blonde de soie, cette magnifique dentelle ? Pourquoi Orléans était-elle appelée « la capitale de la rose » au XIXe siècle ?

C’est à toutes ces questions, et à beaucoup d’autres, que Jean-Louis Riguet s’est attelé dans ce nouvel ouvrage.

Après avoir évoqué les grands personnages de notre Histoire dans ses « Récits historiques de l’Orléanais », il met ici l’accent sur l’importance de l’activité économique d’Orléans à travers les âges.

À travers l’évolution de la marine fluviale, du travail du sel, du sucre, du coton, des jardins et des crues, c’est cette fois l’histoire des petites gens, de ceux qui travaillent dans l’ombre, qui est mise en lumière…

Nous nous intéresserons aussi aux grands industriels comme aux petits métiers oubliés, et nous voyagerons même des mines de charbon de la Haute Loire à Saint-Domingue dont le sucre a fait un temps la richesse d’Orléans…

******

Six récits qui racontent le temps de gloire

de la Loire et de ses Mariniers

L’apogée du commerce

avec les Îles de l’Atlantique

et les Pays de la Méditerranée.

La Marine de Loire est le personnage principal

 

qui transporte le sel, le sucre,

la houille, le vin, les tissus et autres denrées.

.

Trois ports sur la Loire à Orléans

Le port de Recouvrance pour le commerce avec l’Atlantique

Le port de la Poterne pour le commerce avec la Méditerranée

Le port des Jacobins pour les séjours de longue durée ou les réparations

.

Si vous ne pouvez pas venir à la soirée de lancement, sachez que les éditions du Jeu de l’Oie seront présentes sur leur stand au Festival de Loire du mercredi 20 au dimanche 24 septembre (mercredi et jeudi de 10h à minuit, vendredi et samedi de 10h à 1h du matin, dimanche de 12h à 19h).

Nous vous attendons nombreux à cet événement qui est le plus grand rassemblement d’Europe de la marine fluviale !

.

Réservez-le dès maintenant aux éditions du Jeu de l’Oie

http://www.votreinfolocale.fr/editions-jeu-oie/index.html

 

 

 

 

BON DE COMMANDE

 

Nom, prénom………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

..

Adresse………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Code Postal………………………….Ville………………………………………………………………………………………………….

e-mail ……………………………………………………………………………………………………………………………………………

tél …………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Je commande :

……..exemplaires du nouveau livre de Jean-Louis Riguet « Récits historiques des quais d’Orléans » au prix de 20 €.

 …….exemplaires du livre de José Brusseau « Aux puces d’Orléans, polar nostalgique » au prix de 20 €.

…….exemplaires du calendrier 2018 de Christian Beaudin « Lumières de Loire » au prix de 20 €.

 …….exemplaires du calendrier 2018 de Christian Beaudin « Marine de Loire » au prix de 20 €.

 …….exemplaires du calendrier 2018 de Christian Beaudin « Oiseaux des jardins » au prix de 20 €.

r…….exemplaires du calendrier 2018 de Christian Beaudin « Oiseaux des rivières et plans d’eau » au prix de 20 €.

 …….exemplaires du calendrier 2018 de Christian Beaudin « Faune de Sologne » au prix de 20 €.

Frais de port : gratuit.

 Je joins un chèque de…………….à  l’ordre des EDITIONS DU JEU DE L’OIE et je renvoie le tout à Editions du Jeu de l’Oie, 16 Rue St Nicolas, 45110 Châteauneuf sur Loire.

Je règle par CB, VISA, MASTERCARD pour un montant de …………….. j’indique

Les 16 chiffres de la carte     _ _ _ _    _ _ _ _    _ _ _ _    _ _ _ _

La date de validité  _ _ /_ _  et les 3 chiffres du cryptogramme _ _ _

Signature :

Je règle par virement sur le compte bancaire suivant :

IBAN : FR76 1870 7002 4330 7210 6711 105 – BIC : CCBPFRPPVER

et je renvoie ce coupon par courrier à Editions du Jeu de l’Oie, 16 Rue St Nicolas, 45110 Châteauneuf sur Loire, France, ou par e-mail à cecilerichard@editions-jeu-oie.com

Renseignements : par téléphone au 02 38 46 18 34, 06 84 16 00 03 ou par e-mail à cecilerichard@editions-jeu-oie.com

bon de commande 160917

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 18 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Sortie prochaine de nouveaux récits historiques

Pendant le Festival de Loire

Qui se tient à ORLEANS

Du 20 septembre au 24 septembre 2017

Les éditions du Jeu de l’Oie

éditent un nouveau livre sur Orléans et son fleuve

http://www.calameo.com/books/00108522480b5ef70bb7b

Voir page 1 et page 13

.

.

AFFICHE_FESTIVAL_LOIRE_2017

.

RéCITS HISTORIQUES DES QUAIS D’ORLéANS

De Jean-Louis RIGUET

.

.

Six récits qui racontent le temps de gloire

de la Loire et de ses Mariniers

L’apogée du commerce

avec les Îles de l’Atlantique

et les Pays de la Méditerranée.

La Marine de Loire est le personnage principal

qui transporte le sel, le sucre,

la houille, le vin, les tissus et autres denrées.

.

Trois ports sur la Loire à Orléans

Le port de Recouvrance pour le commerce avec l’Atlantique

Le port de la Poterne pour le commerce avec la Méditerranée

Le port des Jacobins pour les séjours de longue durée ou les réparations

.

.

Réservez-le dès maintenant aux éditions du Jeu de l’Oie

http://www.votreinfolocale.fr/editions-jeu-oie/index.html

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 12 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Fête de la Sange à Sully-sur-Loire

Fête de la Sange

Sully-sur-Loire

.

Je ne suis ni chasseur ni pêcheur

Mais je serai présent lors de cette grande manifestation pour

une dédicace privée

des RECITS HISTORIQUES DE L’ORLEANAIS

Val de Loire, Beauce, Sologne

les samedi 09 septembre et

dimanche 10 septembre 2017

sur le stand des Editions du Jeu de l’Oie

 

.

.

A L’HONNEUR A LA FÊTE DE LA SANGE 2017

LE PAYS BASQUE

 

Les 09 et 10 septembre prochains nous nous retrouverons, comme chaque année, dans le parc départemental du château de Sully sur Loire à l’occasion de la fête de la Sange qui fêtera son 20ème anniversaire.

 

 

Le comité d’organisation avec ses bénévoles, en partenariat avec la Fédération de chasse du Loiret, la Fédération de pêche du Loiret et nos nombreux partenaires ont décidé de mettre à l’honneur le Pays Basque.

 

 

 

La fête de la Sange est devenue une manifestation incontournable pour…

La suite sur :

http://www.lafetedelasange.fr/index.php

 

 

 

.

20160828_14190512993482_608793245939404_5526865259468262476_n

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 04 septembre 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Christian Beaudin et les éditions du Jeu de l’Oie à la Galerie Rive Mauve

SAMEDI 6 Mai 2017

A partir de 16 h 00, répondant à l’appel de la maison d’édition

LES EDITIONS DU JEU DE L’OIE

Je viendrais dédicacer mon livre

RÉCITS HISTORIQUES DE L’ORLEANAIS

Val de Loire Beauce Sologne

à la GALERIE RIVE MAUVE

à l’occasion des

 Envolées !

 de Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images

.

 D’autres auteurs des éditions du JEU DE L’OIE seront présents également.

.

Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images,

propose un événement exceptionnel

à la GALERIE RIVE MAUVE

La galerie Rive Mauve Les écuries du Moulin

8 rue des Chènevières  45130 Meung sur Loire

à l’occasion des

 Envolées !

 de Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images

entrée libre samedi 6, dimanche 7 et lundi 8 mai

VERNISSAGE le samedi à 17 h 00

.

Christian Beaudin

Vous invite à un parcours artistique original entre faune et flore de Sologne,

un parcours photographique mêlant …

Pour la suite cliquez sur :

http://www.rivemauve.fr/envol%C3%A9es-prochain-%C3%A9v%C3%A9nement-6-7-8-mai-2017/

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 29 avril 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Christian Beaudin pour des ENVOLÉES à la Galerie RIVE MAUVE

Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images,

propose un événement exceptionnel

à la GALERIE RIVE MAUVE

La galerie Rive Mauve Les écuries du Moulin

8 rue des Chènevières  45130 Meung sur Loire

à l’occasion des

 Envolées !

 de Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images

entrée libre samedi 6, dimanche 7 et lundi 8 mai

VERNISSAGE le samedi à 17 h 00

 

.

Christian Beaudin

Vous invite à un parcours artistique original entre faune et flore de Sologne,

un parcours photographique mêlant …

Pour la suite cliquez sur :

http://www.rivemauve.fr/envol%C3%A9es-prochain-%C3%A9v%C3%A9nement-6-7-8-mai-2017/

.

SAMEDI 6 Mai 2017

A partir de 16 h 00, répondant à l’appel de la maison d’édition

LES EDITIONS DU JEU DE L’OIE

Je viendrais dédicacer mon livre

RÉCITS HISTORIQUES DE L’ORLEANAIS

Val de Loire Beauce Sologne

à la GALERIE RIVE MAUVE

à l’occasion des

 Envolées !

 de Christian Beaudin, Photographe de Loire, Créateur d’images

 D’autres auteurs des éditions du JEU DE L’OIE seront présents également.

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 28 avril 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

JL à l’écoute de … Jacques Baillon

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jacques Baillon

.capture-decran-2017-02-27-a-18-01-07

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Jacques Baillon. Je m’intéresse depuis toujours à la faune sauvage et accessoirement à son histoire dans notre région. Cela m’a amené à effectuer des recherches à caractère historique (et anecdotique) sur diverses espèces, en particulier le loup.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Outre une activité professionnelle passée qui n’a rien à voir avec la nature, j’ai pratiqué un peu la photographie animalière au cours de nombreux voyages (à l’époque de l’argentique !) et j’ai également participé à un certain nombre d’animations, expositions, colloques etc. sur les grands prédateurs. J’ai également eu une activité associative soutenue en rapport avec ce goût pour l’environnement naturel.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre autre passion ?

1d997f94642933f3a4ae74c777b8e687Je ne pratique rien d’autre, mais au fil du temps j’ai appris à apprécier certaines formes artistiques, en tant que spectateur, comme la musique ou la danse.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’ai fait 9 bouquins (en 30 ans) dont la plupart étaient destinés à un public de naturalistes ou d’amateurs d’histoire locale. J’utilise Internet (blog + Facebook) pour en faire la promotion, ou la presse locale quand l’occasion se présente.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Oui, j’en ai fait beaucoup (sur le loup) dans de nombreuses bibliothèques, associations, lieux divers. J’ai aussi participé à l’organisation de colloques sur les grands prédateurs (ours, loup, lynx) dans les années 2000 avec mes amis du Muséum d’Orléans.d2d662b0068eed0b2a67ef9ca2ab1272

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Mon premier bouquin a été édité, au profit d’une association, en 1990. Il s’agissait de « Nos derniers loups ». Il s’est très bien vendu (4 000 exemplaires) sans doute parce qu’il n’existait pas beaucoup de livres sur le sujet, à l’époque. Il a été réédité en 1991. Ensuite il y a eu un « creux » de quelques années et en 2011, les éditions CPE de Romorantin ont édité « Le loup, autrefois, en forêt d’Orléans ». On en trouve encore quelques exemplaires dans le commerce. Ensuite, je me suis autoédité plusieurs autres ouvrages, toujours sur l’histoire régionale du loup : « Le loup, autrefois, en Beauce », « Le loup, autrefois, en Sologne » et deux essais : « Le loup, en France, au vingtième siècle » et « Drôles de loups et autres bêtes féroces ». Je me suis aussi autoédité un petit ouvrage de référence sur le lynx : « Le lynx, autrefois, en France, ressources bibliographiques ». Enfin, en 2016, les éditions du Jeu de l’Oie m’ont édité « Faune sauvage des temps jadis » un recueil d’anecdotes et d’observations anciennes sur la faune de la région (toutes espèces confondues).

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

938f458942407eb42ea465f692403c4d« Faune sauvage des temps jadis » donne la parole aux anciens observateurs de la nature.

Présentation : Ils étaient médecins, forestiers, chasseurs, écrivains, collectionneurs, agriculteurs, savants, curés, taxidermistes, rentiers… Du XVIIIsiècle au début du XXsiècle, ces premiers observateurs de la faune sauvage ont, par leurs ouvrages, articles, notes et remarques, ouverts la voie aux connaissances naturalistes actuelles. C’est donc à un voyage dans le temps, au travers de leurs travaux et d’autres textes anciens, que vous convie ce nouveau livre de Jacques Baillon qui privilégie l’anecdote et le pittoresque. Le terrain de chasse arpenté englobe la Sologne, l’Orléanais, la Beauce, le Gâtinais, et leurs environs. Il va de l’Île-de-France aux confins du Berry, frôle la Touraine et la Bourgogne. Publié à l’occasion des 70 ans de l’association « Loiret Nature Environnement » il comporte un chapitre sur l’histoire de cette association dont le président d’honneur fut Maurice Genevois.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages?

Les deux premiers bouquins (Nos derniers loups et le loup, autrefois, en forêt d’Orléans) se trouvent maintenant principalement sur le marché de l’occasion voire chez certains libraires. Le dernier « Faune sauvage des temps jadis » est publié aux éditions du Jeu de l’Oie à Châteauneuf sur Loire. Les ouvrages autoédités peuvent être commandés par internet (par les particuliers et par les libraires) sur le site thebookedition.com (http://www.thebookedition.com/fr/24136_jacques-baillon).383f8be0ee937f1e7f572493dca88d87

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? À l’e-book?

Le compte d’auteur revient à faire payer l’auteur pour acquitter les frais d’impression. Il faut le savoir avant de signer un contrat d’édition. L’« autoédition » a l’inconvénient de ne pas permettre une diffusion efficace, mais ça ne coûte rien et on peut produire son bouquin tout seul, si personne n’en veut. À compte d’éditeur, c’est évidemment mieux, du moins quand l’éditeur cherche réellement à diffuser et à vendre. Je ne connais pas le système du « compte participatif » et je n’ai pas essayé l’e-book.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Un jour, j’ai eu l’occasion de discuter avec un cadre commercial de chez Gallimard et je lui ai demandé comment il fallait s’y prendre pour assurer la promotion d’un bouquin ou pour estimer les possibilités de vente. En guise de réponse, il m’a demandé comment j’avais fait, moi, en tant que petit amateur, pour vendre 4 000 exemplaires de mon premier bouquin. J’ai donc expliqué que j’avais fait comme je pouvais, de manière empirique, en sollicitant la presse etc. (Internet n’existait pas à l’époque) et en y passant tout mon temps, et il m’a répondu : « Les professionnels n’ont pas non plus de recette magique, continuez comme ça ». Du coup, ce conseil m’a paru sympa et j’ai continué. La seule limite est le temps disponible que l’on peut consacrer à cette partie « commerciale » de l’existence d’un livre. Évidemment, il ne faut pas compter là-dessus pour réaliser des ventes extraordinaires, mais le but principal est de se faire plaisir et peut-être d’apporter de temps en temps aux passionnés d’un sujet, des informations qu’ils ignoraient. C’est finalement le principal.63d25b5bb01c675340c60fc73d9cd930

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Peu de goût pour les romans. Les documentaires ou ouvrages spécialisés m’intéressent davantage.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

Avec mon ordinateur (les plumes d’oie sont devenues introuvables de nos jours).

 

386873251b8ac3dcaa630c1904da13d613/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Une commande (par CPE) pour « Le loup, autrefois, en forêt d’Orléans » en 2011. C’est l’exploitation de la documentation accumulée (archives, etc.) qui permet ensuite de « construire » la trame de l’ouvrage. La recherche d’information nourrit l’inspiration et vice versa.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Jamais imaginaires, toujours réels dans mon cas.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Voir si le projet intéresse un éditeur avant de tremper sa plume dans l’encrier. Faire le contraire complique considérablement le projet !8cf8a1ee64859e13400f0b8661bb8bb0

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Les auteurs naturalistes anciens et les chroniqueurs de toutes sortes : forestiers, chasseurs, érudits divers.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Je fais partie d’un groupe de discussion sur la « Bête du Gévaudan » assez actif et ça occupe tout mon temps de lecture disponible !

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Non, ça mûrira peut-être un jour, mais pour le moment, c’est plutôt le temps du repos 🙂bcaf07f9bf6de57cda122adcc43c3213

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

La principale : mai 2017 au Festival du livre Nature au Blanc dans l’Indre où un de mes bouquins a été présélectionné pour concourir au « prix » de l’Édition 2017 du festival.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Principalement sur ma page Facebook et sur un blog où j’ai placé des extraits de mes bouquins : son nom, « Le bestiaire d’Ysengrin » (http://bestiairedysengrin.monsite-orange.fr) et les images de toute ma « production » passée et récente

————-

Le 27 février 2017

Jacques Baillon

d0eb66103784d883df99134fbeb31884.

 

 

 

 

 

 

 

.1a1fac5f1e48d515265840ee76c7ee23

 

 

 

9c5b55cb7ef59fbe06f7c74268142a9d

 

 

 

 

 

.

015cbe3a0d5093078bf99fe4a9dcc986

 

8bb8fd368aca2184da3bc5df8095bea9

 

 

 

 

 

 

 

55a7855c3cf63e627a01b0441b8754de

.

Je remercie sincèrement Jacques Baillon d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

© Jean-Louis RIGUET 01 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Êcrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

VOLTE-PAGES m’accueille pour une dédicace

DEMAIN

JE SERAI A LA RENCONTRE DE MES LECTEURS

A LA LIBRAIRIE 

VOLTE-PAGES à OLIVET (Loiret)

61 Place Louis Sallé

Le vendredi 23 Décembre 2016 à partir de 15 heures 30

Pour une séance de dédicaces

Avec mes trois derniers livres

.

img_20161217_095504

.

RÉCITS HISTORIQUES DE L’ORLEANAIS

Val de Loire, Beauce, Sologne

aux éditions du JEU DE L’OIE

7 récits historiques

La Butte des élus (Mézières-lez-Cléry)

La Grotte du dragon (La Chapelle Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin)

Le Pigeonnier (Boigny-sur-Bionne)

Les Jeanne (Orléans et partout en France)

La Pierre du Duc (Saint-Hilaire-Saint-Mesmin)

Lapin le balafré, chauffeur (Orgères-en-Beauce)

Le Vaillant général (Loigny-la-Bataille)

.

LE DÉNOUEMENT DES JUMEAUX (Bataille de Coulmiers 1870)

aux éditions du MASQUE D’OR

Docu-fiction

Collection la France en guerre

Les jumeaux sont issus d’une famille de négociants à Orléans pendant la guerre de 1870. L’un part à Paris pour un stage d’agent de change, l’autre, souhaitant être avocat, est incorporé dans les Mobiles. La guerre survient.

Une terrible bataille (celle de Coulmiers en Loiret) se déroule avec l’armée de la Loire et l’un des jumeaux. L’autre subit le siège de Paris par l’armée prussienne.

Comment les jumeaux réagiront ils à cause des phénomènes relationnels de la gémellité ? Survivront-ils ?

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

aux éditions PREM’EDIT

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Romancier, Jean-Louis Riguet a voulu pour son premier recueil de poésie synthétiser ses émotions, ressentis et sensations, sous une forme courte.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme qui suscitera des réactions.

.

Venez nombreux, je vous attendrai avec plaisir.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.