Publié par Laisser un commentaire

Portait par Croquedessin

Petit portrait du soir, vu à la télévision, les petits plaisirs dans la détente avec une petite pointe de délire … Crayon graphite sur papier dessin fin, trop fin 😉

via Croquis du soir 2 — Croquedessin

Publié par Laisser un commentaire

Nuit de délire ! — Croquedessin

Et hop ! Encore une soirée délire, confortablement …

via Nuit de délire ! — Croquedessin

Publié par Un commentaire

Sortie de l’hosto

Sortie de l’hosto …

Mon ordinateur sort de l’hôpital et, réparé divinement, n’a même pas besoin de convalescence.

Bref, cela fonctionne normalement.

Je vous retrouve avec plaisir.

 

 

.

image (20)

IMG_20141211_172643.jpglivres jlr

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 01 juillet 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Publié par Laisser un commentaire

Un livre pour la fête des mères

Offrez un livre à votre maman

cela fait toujours plaisir

Si vous n’avez pas d’idées, piochez dans les miens :

image (20)

Prix-Marie-ChantalGuilmin_LOW

IMG_20141211_172643.jpglivres jlrIMG_20141211_164622

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 22 mai 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Publié par Laisser un commentaire

TOP 10 : DELIRE TRES MINCE

 DELIRE TRES MINCE

est dans le TOP 10 des ouvrages les plus visités du site de

LA LIBRAIRIE DES INCONNUS

 .

N’hésitez pas à vous renseigner pour lire

cet essai de Jean-Louis RIGUET 

publié aux EDITIONS DU MASQUE D’OR.

Ce Livre est publié aux EDITIONS DU MASQUE D’OR

.

DELIRE TRES MINCE avait obtenu une très belle chronique de Marie BARRILLON, Auteur, Chroniqueuse Littéraire, sur son site 

Marie BARRILLON (Auteur)

 .

lundi 3 novembre 2014

Délire très mince

Délire très mince, Jean-Louis Riguet, Editions du Masque d’Or

« Tout le monde sait ce qu’est une oreille […] Ces deux pavillons nous permettent d’entendre. Entendre ne veut pas dire écouter bien sûr. Dieu que c’est complexe une oreille. Dans le désordre, et sans que je sache à quoi chaque chose corresponde ou serve, je citerai : pavillon, conduit auditif externe, tympan, marteau, enclume, caisse du tympan, étrier, trompe d’Eustache, vestibule, canal semi-circulaire, nerf vestibulaire, nerf cochléaire, cochlée ou limaçon. Tout cela répartit entre oreille externe, oreille moyenne et oreille interne. En souriant, dans ce pavillon, pour rejoindre le vestibule par le conduit auditif externe, il est possible de marteler, sur l’enclume, le tympan qui résonnera comme une caisse, en se levant sur son étrier pour que la trompe sonne, avant de faire, en ralentissant, le limaçon. » Extrait du livre

 

Première partie…

 

À l’ouverture de cet ouvrage, nous entamons un périple en compagnie de trois personnages : le Créateur, l’Evolutionchronohumaine et le Petit Homme.

Selon le narrateur, le Créateur (Dieu) sans occupation doit probablement s’ennuyer fortement, de ce fait, pour remédier à cet ennui, il s’investit d’une tâche qui lui fournirait une activité de loisirs à temps plein. Il s’investit « en architecte d’un système qui fonctionnerait tout seul, tant en heur qu’en malheur. Il faudrait aussi des pantins qui s’agiteraient tout seuls… » Néanmoins, comme cela ne lui suffit pas, le Créateur innove un peu plus en ajoutant que « parmi les pantins, il pourrait y avoir des bipèdes », et bien entendu pour étendre le « jeu », « parmi les bipèdes, il serait bien d’en choisir un, un tout petit, pour voir comment est son évolution. »

Le jeu peut donc commencer pour le Créateur avec son Petit Homme comme sujet qui comprendra que « la vie est extraordinaire de contradictions ». L’Evolutionchronohumaine entre en jeu pour tenter d’instaurer une suite cohérente dans le processus imaginé par le Créateur.

Le Petit Homme n’a plus qu’à se débattre dans ce magma même si « l’idéal serait de vivre complètement et parfaitement chaque période de la vie avant de franchir l’étape suivante. » Nous assistons donc à la création d’un petit homme dans un monde, le nôtre, puis à leur évolution. Et si Dieu, s’il existe, avait vraiment fait les choses de cette manière ?
Seconde partie…
Dans la seconde partie de l’ouvrage, nous découvrons un abécédaire relatif à la …
.
Lire la suite sur :
.
Un grand merci à Marie Barrillon

.

.

Liens :

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis Riguet 31 janvier 2015

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

 

Publié par Laisser un commentaire

DELIRE TRES MINCE par Marie BARRILLON

DELIRE TRES MINCE

Obtient une très belle chronique de

Marie BARRILLON,

Auteur, Chroniqueuse Littéraire,

sur son site 

Marie BARRILLON (Auteur)

 .

Délire Très Mince 1ère

.

lundi 3 novembre 2014

Délire très mince

Délire très mince, Jean-Louis Riguet, Editions du Masque d’Or

« Tout le monde sait ce qu’est une oreille […] Ces deux pavillons nous permettent d’entendre. Entendre ne veut pas dire écouter bien sûr. Dieu que c’est complexe une oreille. Dans le désordre, et sans que je sache à quoi chaque chose corresponde ou serve, je citerai : pavillon, conduit auditif externe, tympan, marteau, enclume, caisse du tympan, étrier, trompe d’Eustache, vestibule, canal semi-circulaire, nerf vestibulaire, nerf cochléaire, cochlée ou limaçon. Tout cela répartit entre oreille externe, oreille moyenne et oreille interne. En souriant, dans ce pavillon, pour rejoindre le vestibule par le conduit auditif externe, il est possible de marteler, sur l’enclume, le tympan qui résonnera comme une caisse, en se levant sur son étrier pour que la trompe sonne, avant de faire, en ralentissant, le limaçon. » Extrait du livre

 

Première partie…

 

À l’ouverture de cet ouvrage, nous entamons un périple en compagnie de trois personnages : le Créateur, l’Evolutionchronohumaine et le Petit Homme.

 

Selon le narrateur, le Créateur (Dieu) sans occupation doit probablement s’ennuyer fortement, de ce fait, pour remédier à cet ennui, il s’investit d’une tâche qui lui fournirait une activité de loisirs à temps plein. Il s’investit « en architecte d’un système qui fonctionnerait tout seul, tant en heur qu’en malheur. Il faudrait aussi des pantins qui s’agiteraient tout seuls… » Néanmoins, comme cela ne lui suffit pas, le Créateur innove un peu plus en ajoutant que « parmi les pantins, il pourrait y avoir des bipèdes », et bien entendu pour étendre le « jeu », « parmi les bipèdes, il serait bien d’en choisir un, un tout petit, pour voir comment est son évolution. »

 

.
.
Le jeu peut donc commencer pour le Créateur avec son Petit Homme comme sujet qui comprendra que « la vie est extraordinaire de contradictions ». L’Evolutionchronohumaine entre en jeu pour tenter d’instaurer une suite cohérente dans le processus imaginé par le Créateur.
Le Petit Homme n’a plus qu’à se débattre dans ce magma même si « l’idéal serait de vivre complètement et parfaitement chaque période de la vie avant de franchir l’étape suivante. » Nous assistons donc à la création d’un petit homme dans un monde, le nôtre, puis à leur évolution. Et si Dieu, s’il existe, avait vraiment fait les choses de cette manière ?
Seconde partie…
Dans la seconde partie de l’ouvrage, nous découvrons un abécédaire relatif à la …
.
Lire la suite sur :
.
Rappelons que Marie BARRILLON est l’auteur notamment d’un roman

La vie est parfois une surprise

 chez TRINOME EDITIONS

 .La vie est parfois une surprise.

C’est l’histoire de Léa, une jeune fille paumée dans sa vie, dans son corps, dans ses pensées.

Elle est jeune mais elle a connu beaucoup des choses de la vie : des hommes, pas forcément leur meilleur, des bistrots, pas le lieu où rencontrer de belles âmes, des coins de rue, à retrousser des jupes.

Comme un chien, Léa se met à chercher, à renifler, à vouloir se sortir de là. Un jour, elle croise un homme pas comme les autres. Le croisement est fugitif dans le temps mais en profondeur dans l’imprimatur. Alors, Léa cherche, remonte dans ses souvenirs, fait une enquête, de port en port si je puis dire.

Serge est un taiseux. Il aime la mer. Il respire …

La suite sur :

http://librebonimenteur.net/2014/01/08/la-vie-est-parfois-une-surprise/

.

Marie Barrillon_page_001

.

C’est le huitième livre de Marie BARRILLON.

Marie a publié :

« La vie suspendue » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2004

« Leçons de vie » aux Editions Le Manuscrit en février 2005

« Emilie entre fabulations et vérités » aux Editions Le Manuscrit en octobre 2007

« Les rimes de l’amour » aux éditions Edilivre en juillet 2010

« Emotions Silencieuses » à TheBookEditions, en février 2012

« Camille, regarde devant toi ! » aux éditions Praelego en mars 2012

« Quand j’y pense !  » aux éditions Edilivre en juillet 2012

.

Rappelons aussi que Marie BARRILLON a créé

la revue 100 % Auteurs

ainsi que l’association du même nom.

.

Un grand merci à Marie BARRILLON pour cette belle chronique.

.

Jean-Louis RIGUET 3 Novembre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.