Poème inédit 3

.

Poème 

.

Ce poème inédit sera peut-être inclus dans un prochain recueil

.

 

 

Cette nuit la lune m’a brûlé

Elle m’a brûlé le pied droit

Ce pied dépassait du drap qui me

Qui me recouvrait partiellement

Le rayon de la lune passait

Il passait à travers les vitres

Les vitres de la fenêtre du toit

Du toit d’où j’avais vu le ciel

Le ciel étoilé et parsemé de points

Des points blancs qui ponctuaient

La grand-voile noire enveloppant

La nuit de toujours, de jamais

La nuit de l’éternité, de l’infini

Cette lune blanche, froide et

Froide et chaude à la fois, je

Je l’avais aimée avant de m’endormir

L’éternité m’attendait et je

Et je répondais présent à ses avances

Ses avances qui m’envoûtaient de ses

De ses bras moelleux et caressants

Tentaculaires à la manière d’un étau

La lune m’enlaça doucement et

Et tendrement elle me prit à jamais

 

 

© 28 octobre 2018 – Jean-Louis Riguet

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 12 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Bleu du ciel par Catimini

Dans le bleu du ciel

il lance ses …

via Dans le bleu du ciel — Catimini Plume

Le Poème de la semaine n° 25


.

.

Le Poème de la semaine n° 25

.

 

 

 

.

La Tornade

 

 

 

La noirceur du ciel est d’un mauvais présage

Au loin des éclairs éblouissent les nuages

Devenue silencieuse la plaine patiente

En adoptant une allure de chien battu

.

En signe de déférence à l’inévitable adversité

Les arbres inclinent leurs branches

L’horizon bouché dévoile un long V noir

Avec deux branches à droite et à gauche

Au-dessous desquelles l’étrangeté s’éclaire

.

Lugubrement elle arrive dans un manteau de vent

Arrosée des larmes de pluie et de …

.

La suite sur :

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

Le Poème de la semaine n° 17

20150601_104303.

Le Poème de la semaine n° 17

.

V

PICTURE

A

La sagacité et la sagesse s’allient

Pour devenir talent

Attitude spécifique de bien faire quelque chose

Peu important le domaine.

B

L’artiste peintre[1]

Sous un arbre baigné de soleil

Assise sur une mauvaise pierre

Margelle d’un puits à sec

Une silhouette gracile

 .

Un oiseau fend le ciel

Azur énigmatique d’intensité

Bourgade endormie par …

.

La suite en suivant le lien suivant :

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

Sur le chemin du ciel — l’ancolie bleue 2

Nouveau matin, nouvel instant, nouveau sourire. Direction là bas où l’on sait qu’il y vit, ou plutôt qu’ils y vivent. Nous voilà partis savourer l’instant au dessus des nuages avec l’espoir et la grande envie de croiser les gypaètes de près, alors qu’en bas, dans la vallée, la grisaille est présente, étouffante pour ceux qui […]

via Sur le chemin du ciel — l’ancolie bleue 2

Sombres mirages

20160405_120706

.

Sombres mirages

.

La triste nuit s’étire lugubrement

Dans le ciel déchaîné, courroucé, l’orage

De tous ses feux étincelants fait rage

Sous un arbre réfugiés une femme et son enfant

.

Propulsant des papillons noirs à l’infini

La foudre abat son insoutenable déchirement

Déverse son soleil noir de mélancolie

Sur un petit être de lumière soudain sans vie

.

Sombres mirages

Désormais seule la maman dépérit

De l’être disparu se languit

À jamais enseveli

.

Dans cette baraque en bois

Délabrée et sans vie

Aux planches vermoulues et racornies

Sa tristesse insondable lui tient compagnie

.

Désespoir au creux de la nuit maussade

Et ce n’est pas une passade

L’insurmontable chagrin se régénère

Dans une stérile ivresse insupportable

.

Le spectre de ses pensées morbides

Fertilise de venin les terres arides

De sa profonde blessure inconsolable

.

La triste mélodie de la mélopée

Nourrit son cœur en étoiles mortes

Dans une ultime agonie d’angoisse

.

.

.

© 11 juin 2016 – Jean-Louis Riguet

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 13 juillet 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Calmement, calme aimant — l’ancolie bleue 2

Val et son paradis vous invitent à suivre le lien ci-après :

 

Matin pluvieux, pensées heureuses et me voilà ici à pianoter sur le clavier alors que la pièce respire au son d’une musique à l’opposée du ciel gris et pluvieux qui tente de m’intimider à travers la fenêtre. Il ne m’impressionne pas, bien au contraire, j’irai le défier et m’acoquiner avec lui tout à l’heure. Ses […]

via Calmement, calme aimant — l’ancolie bleue 2

Il y a quinze jours… — l’ancolie bleue 2

De beauté en beauté, suivez le lien !

C’était il y a quinze jours, j’avais préparé ça et c’est resté dans les brouillons. Comme je suis au calme au boulot, j’en profite pour répondre à vos commentaires et par la même occasion, je vous offre cette petite dose de neige alors que vous devez penser aux fleurs, au ciel bleu. Ici, selon l’altitude […]

via Il y a quinze jours… — l’ancolie bleue 2