Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Neïmad

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Neïmad

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours?

Bonjour, je suis Neïmad (nom de scène), Je suis tombé au point de m’investir complètement dans la musique par hasard en 2011, un ami m’avait inscrit à un concours de chant auquel j’ai reçu le prix du jury en interprétant deux chansons québécoises. Dans le jury se trouvait Pierre avec lequel j’ai commencé à travailler et qui est devenu un ami. Par la suite, je me suis envolé pour le Québec chanter quelques chansons, en Pologne au 6e Festival International de la Chanson Française à Cracovie où j’ai reçu le prix de l’amitié franco-polonais. En septembre 2016 je suis lauréat du tremplin musical organisé par le Zénith de Rouen, j’ai pu y chanter sur la petite scène « off » avant le concert de Gérald De Palmas en mars et aussi chanté en co-plateau près du Havre avec plusieurs artistes dont Cali, Tibz, les Fatals Picards et Philippine puis en Belgique au concours « La Voix d’Or » j’ai reçu le prix du jury dans la catégorie « composition ».

2/ Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de votre art ?

Quand je vivais encore sur Paris, j’ai fait plusieurs petits boulots à l’aéroport de Roissy CDG, puis j’ai été technicien de maintenance en micro-informatique avant de partir pour la Normandie où je livrais pour une fromagerie artisanale diverses chaînes de magasins. J’ai eu mon autoentreprise de maintenance informatique pendant un temps aussi.

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous d’autre ? Quelles sont vos passions ?

J’aime beaucoup la photographie, l’informatique, les nouvelles technologies… Je pratique également le tennis en compétition. J’aime également le cinéma, je fais souvent de la figuration d’ailleurs, c’est génial de voir l’envers du décor et tout le travail qu’il y a pour aboutir au résultat final qu’est un film. J’aime bien participer aux jeux TV aussi, vous avez pu m’apercevoir en tant qu’inconnu dans Guess My Age (C8) ou encore.

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ?

Comment allez-vous à leur rencontre ?

Comme beaucoup d’artistes aujourd’hui, il est incontournable de passer par les réseaux sociaux pour se faire connaître. À présent je suis sous l’aile d’une association à but non lucratif normande, basée au Havre (76) qui travaille à faire connaître des artistes locaux, appelée « Esp’Art » avec laquelle on a mis en place un crowdfunding pour réaliser mon 1er album.

5/ Faites-vous souvent des rencontres, des concerts, des manifestations quelconques ?

Oui pour essayer de vivre de la musique faut faire des concerts ; L’été il m’arrive également de chanter dans les rues de Honfleur (la ville d’Eugène Boudin et d’Erik Satie que vous devez connaître) on ne peut pas être plus près des gens que dans la rue, c’est convivial, les gens s’arrêtent, repartent, je croise des visages le temps de leur passage, ou d’une chanson. J’aime discuter avec des inconnus et échanger avec eux, sur tout et rien.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Adolescent, j’ai appris le solfège en prenant des cours de synthétiseur. Je faisais des concours et je reçus plusieurs prix. J’ai appris à jouer de la guitare seul avec l’aide d’internet car je suis fan de Goldman, c’est un peu lui qui m’a poussé vers cet instrument, comme Cabrel et Brassens. Il y a quatre ans j’ai réalisé un EP 4 titres.

 

7/ Quelle est votre dernière chanson ? CD ? Pouvez-vous nous en parler ?

Une de mes dernières chansons s’appelle « Quatre Saisons » et sera l’axe principal de mon album à venir. J’avais toujours voulu écrire un texte mettant en parallèle une histoire d’amour et le défilement du temps et des saisons. Il y a 4 ans, j’avais réalisé avec l’aide de mon ami Pierre un EP de 4 titres. Un album est prévu pour cette fin d’année si tout se déroule comme prévu.

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

On peut toujours écouter mon 1er EP sur les plateformes de streaming comme Deezer et Spotify, ou encore l’acheter sur iTunes et Google Playstore. Mais ça date.

On peut m’écouter également sur ma chaîne Youtube (https://www.youtube.com/user/neimadofficiel/videos?view=0&shelf_id=0&sort=dd)

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

De rester sincère, moi-même comme je le suis dans la vie de tous les jours et de faire ce dont j’ai envie… et c’est ce j’essaye de faire en vivant le plus simplement possible même si c’est vraiment assez compliqué par moments…

11/ Que préférez-vous faire comme style de musique ? Composez-vous ? Faites-vous les textes ?

La chanson folk, la chanson qui parle, des histoires en chanson. Oui je compose et j’écris, sur mon futur album il y a également deux textes qu’on m’a offerts. Je trouve qu’on a la chance d’avoir une langue si riche et ça m’attriste un peu de voir tant d’artistes français délaisser leur propre langue pour écrire et chanter en anglais… C’est dommage, c’est pour cela que j’écoute principalement aujourd’hui de la chanson francophone venant principalement du Québec, de Suisse et de Belgique car il y a énormément de talents dans ces pays qui ne sont malheureusement pas ou peu connu chez nous.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Le plus souvent j’écris la nuit et dehors (sauf en hiver LOL). Le silence est vraiment apaisant, avec en fond sonore le bruit des cours d’eau de ma ville normande d’adoption, ce qui est contradictoire de facto avec le silence. Je stocke des mélodies, des suites d’accords, et plus tard j’écris un texte quand il me vient. La plupart de mes chansons sont brutes de décoffrage car je les écris d’un trait sans y retoucher, je n’aime pas changer le premier jet de mes mots en prenant des synonymes ou changeant les tournures de phrase pour rendre plus jolie le texte car j’ai l’impression que ce n’est plus « moi », ce ne sont plus mes mots, ma façon de parler si je fais ça, et j’écris comme je parle.

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Principalement de mes expériences, réussites et échecs, plus souvent des échecs, car les mots sortent plus facilement de mes larmes que de mes sourires pour ma part.

14/ Avez-vous eu des commandes à réaliser ?

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre art ?

« Qui ne tente rien n’a rien ».

16/ Quels sont vos auteurs préférés ? Chanteurs préférés ? Musiciens préférés ?

Brassens, Jean-Jacques Goldman, Cabrel et Sardou avec lesquels j’ai grandi… Pour les artistes plus récents, U2, Coldplay, David Jalbert, Alexandre Poulin, 2Frères, Arno Santamaria, Vianney, Namasté, Florent Pagny, Cali, Raphaël…

17/ Quel est votre rêve le plus fou ?

Le plus fou, je ne sais pas, j’ai toujours eu les pieds sur terre… pouvoir en vivre et payer mes factures serait déjà fou quelque part en soi… Cela me permettrait de voyager aussi.

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Actuellement, on a lancé une collecte de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank en échange de contreparties pour réaliser mon premier album. À l’heure où j’écris ces lignes, sur les 45 jours de la collecte, au 5e jour nous avons déjà réuni 29 % du montant minimum nécessaire. Pour contribuer et m’aider d’ailleurs à la réalisation du projet ça se passe ici et maintenant jusqu’au 25 juin à l’adresse suivante : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/neimad-1er-album

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Oui, et les voici :

Le 20 mai 2017 à Hotton (à quelques km de Liège, Belgique)

Le 27 et 28 mai 2017 à Courseulles/Mer (14), festival Jardofoliz

Le 10 juin 2017 à Lourdes (65), au pub Show Case Time

Le 18 juin 2017 à Saint Martin aux Chartrains (14) près de Deauville à l’O Clubber

Le 24 juin 2017 au Lude (72), Fête de la Musique

Le 12 août 2017 au Lude (72), Festival Festiv’Eté

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos concerts ?

Sur la page Facebook Neïmad (https://facebook.com/neimadofficiel)

ou le site web http://neimadofficiel.fr

————-

Le 16 mai 2017.

Neïmad

.

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

Je remercie sincèrement Neïmadd’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 24 mai 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Du sport au stylisme Myriam Rahali

Du sport de haut niveau au stylisme.

Une performance !

.

Myriam IMG_3070

.

MYRIAM RAHALI

Styliste

.

Une jeune styliste de talent

Après le sport de haut niveau, Myriam Rahali, jeune styliste de talent, s’est confié à FDM TV dans l’émission Valeurs avec Mathieu Toulza-Dubonnet :
https://www.youtube.com/watch?v=SkcUPlnelQo

.

Le parcours d’une championne, du sport au stylisme

Quelques semaines auparavant, Myriam Rahali nous avait donné quelques pistes sur sa nouvelle activité de STYLISTE.

Voilà ce que nous dit Myriam Rahali de son parcours.

J’étais à la Fac pour faire une Licence Staps, j’étais un peu perdue. Dans le milieu sportif depuis mon plus jeune âge, je pensais qu’orienter mes études dans ce même sens était la bonne décision…

Il fallait penser à se reconvertir dans une activité qui me plaise. J’ai longuement réfléchi et j’ai opté pour le stylisme.

Ce que j’aime dans le stylisme

Ce que j’aime dans le stylisme, c’est cette histoire sans fin qui se répète de manière différente. Rechercher, créer, recréer…formes, couleurs, matières. La matière, ce que j’aime le plus. On peut la manipuler et suivant sa texture on obtient des formes, des contrastes…

Je me fais connaître via les réseaux sociaux, un moyen assez efficace et peu coûteux. C’est assez étrange mais je les rencontrais sur les tatamis ;-), ceux qui me suivaient quand j’étais athlète me suivent encore aujourd’hui dans cette passion totalement différente.

Je citerai pour exemple Eunice Barber

Je débute… j’ai commencé avec un défilé de mode au cœur d’un Dojo en partenariat avec mon club l’USO et ses partenaires. Je travaille plus particulièrement sur des éditos ; pour des magazines de Mode.

J’ai mon entreprise depuis 2014, mais je travaille comme Créatrice depuis Novembre 2015. Auparavant, je travaillais pour des marques, également pour des sportifs souhaitant développer des gammes de vêtement de sport. Je citerai pour exemple Eunice Barber.

C’était en 2016

Aujourd’hui, je travaille sur un éditorial pour American Fashion Magazine. En quelques mots, c’est une collection Printemps/Été 2016 sous le thème “Candeur Champêtre”… couleurs pastel, matières fluide, jardins épicuriens… 🙂

Je travaille sur commande, sur rendez-vous à mon atelier de Neuilly Sur Seine, toutes les infos sur mon site web:

www.myriam-styliste.com.

Je préfère travailler sur la Robe, une pièce maîtresse dans la garde-robe d’une femme. Je fais du sur mesure ; donc j’ai souvent des demandes. Une Robe, non pas destinée à la porter quotidiennement, mais une Robe à exposer telle une œuvre d’art.

Je travaille seule, avec quelques sous-traitants. Généralement je préfère travailler seule, mais j’ai une équipe d’artiste, Talents Brut, avec qui je me perfectionne et qui m’aide à avancer.

J’ai toujours mené en parallèle ma carrière d’athlète et le stylisme. Cela s’est fait tout naturellement.

Rappelons les titres en Jujitsu de Myriam Rahali 

4 fois championne de France 2011, 2012, 2013, 2014
2 fois vice championne d’Europe 2011, 2012
Vice championne du Monde en 2011 et 3 ème en 2014, 5 ème en 2015
5 ème des Jeux Mondiaux de Cali en Colombie en 2013
2 fois vainqueur du tournois international de Paris, 2012, 2014
.
Souhaitons bon vent à Myriam.
.
.
Une création de Myriam Rahali
Une création de Myriam Rahali
Dessin de Myriam Rahali
Dessin de robes de Myriam Rahali
.
Myriam Rahali du sport de haut niveau au stylisme
Myriam Rahali
 

.

Myriam Rahali s’était déjà confié à librebonimenteur.net dans la chronique JL à l’écoute de…

https://librebonimenteur.net/4ejb

.

Jean-Louis RIGUET 09 mars 2016, mis à jour le 15 novembre 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Librebonimenteur.net vous recommande :

Histoire des rues de Paris : https://librebonimenteur.net/gvns

Serge-Eric Durman : https://librebonimenteur.net/l6dw

Magali Guyot : https://librebonimenteur.net/3c6y

Daniel Moline : https://librebonimenteur.net/cz9f

 

Tous mes livres sur la boutique de l’écriveur : https://librebonimenteur.net/yddb