Publié par Laisser un commentaire

Les Tamalous, Alexandra Pasquer-Schurder


LES TAMALOUS

Alexandra Pasquer-Schurder

Roman

Les Tamalous

Changeront-elles de vie à 70 ans ?

Fortuna éditions

252 pages – Septembre 2015 – Prix 16.90 €

ISBN 978-2-87591-073-8

http://editionsfortuna.blogspot.fr/

.

 
 .

En quatrième de couverture, l’éditeur nous indique ce qui suit :

 

Trois septuagénaires un peu brinquebalantes ont des maux de leur âge mais aussi des envies. Yvettes, vraie midinette, rêve d’un nouvel amour à Paris. Alicia, obsédée par l’argent, ne se sent bien qu’en représentation. Angèle, gravement malade, joue sa survie en Bretagne.

L’arrivée de Ferdinand, un lointain amant richissime en mal de paternité, les confronte à un choix : accepteront-elles de lui créer un héritier ? De remettre en question leur existence passée ?

C’est l’histoire des Tamalous, des destins croisés du troisième âge, porteurs de vie et d’espoir !

.

http://club.editionsfortuna.net/index.php/editions-fortuna/les-livres-fortuna/les-tamalous-detail

.

Ce que j’en pense :

J’ai bien aimé ce livre qui se lit vite en raison de l’écriture qui est très alerte. Les phrases sont courtes et rapides. Le style est aussi alerte que l’auteure. Les mots sautent comme un cabri, ce que j’ai vu faire à l’auteure sur la scène du Salon du livre de Mennecy en février 2017.

Les portraits des personnages sont bien campés. On sent une longue étude et d’attention de l’être humain. Normal car l’auteure travaille dans la communication.

Le ton n’est pas vraiment décalé. L’on sent l’étude du comportement humain parfois déconcertant ou féroce, mais souvent proche du réel. Il est aussi être léger et émouvant.

La question que pose Alexandra est de savoir si l’on est vieux à 70 ans ? Sujet au combien d’actualités ! L’auteure parle de cet âge charnière dans une intrigue qui est une intrusion dans le monde des seniors. Elle n’hésite pas à aborder des thèmes autour de la nutrition, du respect des prescriptions, du soutien de l’entourage, de la place des femmes et des aînés dans la société et de la transmission dans le cadre de l’héritage.

Trois portraits de femmes commencent le livre : celui d’Yvette, celui d’Angèle et celui d’Alicia. Trois vies différentes mais réussies. Puis, un portrait d’un homme, Ferdinand qui a un souci : à qui transmettre sa fortune puisque officiellement il n’a pas d’enfant. Il se met en quête d’un héritier, avec des méthodes particulières pour ne pas être dérangeantes.

L’auteure est entrée dans les détails. Les détails de la vie de chacune des femmes : les émois d’une femme amoureuse avec ses désirs, la tristesse face à la maladie, la vie des femmes actives, des femmes au foyer, des femmes qui font attention à elles ou pas, des soucis de santé.

.

Quelques mots sur l’auteure

Alexandra Pasquer-Schurder est née au Canada en 1968. Elle a appris à lire et à écrire en faisant le tour du monde avec ses parents. Elle a été formée au CELSA en Communication et à Paris I Sorbonne en Science politique, avant de devenir journaliste de presse écrite. Aujourd’hui, elle dirige la communication d’un groupe spécialisé dans le logement social.

Alexandra est d’une grande vitalité et a foi dans l’optimiste. Elle a un grand sens de l’observation et de capacité d’écoute. Elle est plus que persuadée que la vie vaut la peine d’être vécue et que les péripéties humaines sont les grains de beauté de l’existence, dont les envies et les espoirs sont vivants.

Les lecteurs seront surpris en lisant ce livre qui est une contribution au début sur la silver économy et la place des aînés dans la société.

.

 

.

Pour en savoir plus sur Alexandra Pasquer-Schurder, cliquer sur :

https://www.les-tamalous.com/

et aussi sur

https://librebonimenteur.net/2017/02/14/jl-a-lecoute-de-alexandra-pasquer-schurder-romanciere/

.

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

https://lecriveurjeanlouisriguet.blogspot.fr/

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 17 mars 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Publicités
Publié par Laisser un commentaire

Fête de la Sange, dédicace privée

Fête de la Sange

Sully-sur-Loire

.

Je ne suis ni chasseur ni pêcheur

Mais je serai présent lors de cette grande manifestation pour

une dédicace privée

des RECITS HISTORIQUES DE L’ORLEANAIS

Val de Loire, Beauce, Sologne

le dimanche 11 septembre 2016

sur le stand des Editions du Jeu de l’Oie

 

.sange2016 affiche

.

A L’HONNEUR A LA FÊTE DE LA SANGE 2016

LA BRETAGNE

 

Les 10 et 11 septembre prochains nous nous retrouverons, comme chaque année, dans le parc départemental du château de Sully sur Loire à l’occasion de la fête de la Sange qui fêtera son 19ème anniversaire.

Le comité d’organisation avec ses bénévoles, en partenariat avec la Fédération de chasse du Loiret, la Fédération de pêche du Loiret et nos nombreux partenaires ont décidé de mettre à l’honneur la chasse en Bretagne.

La fête de la Sange est devenue une manifestation incontournable pour les passionnés de la chasse, de la pêche et de la nature, c’est aussi le moment idéal de présenter les valeurs et les traditions  de notre terroir et du terroir de nos invités, et c’est pour cette raison …

La suite sur :

http://www.lafetedelasange.fr/index.php

.

20160828_14190512993482_608793245939404_5526865259468262476_n

.

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 06 septembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

 

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Jean-Pierre SIMON

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jean-Pierre SIMON

.Marin d'eau douce

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Jean-Pierre SIMON.

J’écris depuis l’âge de 17 ans, d’abord uniquement de la poésie, puis du roman depuis 2009 après quelques essais non validés vers 1975. Je suis occasionnellement parolier (6 fois mis en musique) Je pratique l’aquarelle depuis 1984 et le tournage sur bois depuis la même période.

J’ai effectué près de 40 ans de carrière d’enseignant à l’Éducation nationale et au ministère de l’Agriculture. Je suis à la retraite depuis 11 ans. J’ai été et suis encore militant associatif, notamment dans le domaine artistique, maire adjoint culture et environnement d’une ville de 3 500 habitants, animateur de radio bénévole, bénévole sur un chantier de fouilles, administrateur au Crédit Agricole.

Décoré à deux reprises : mérite agricole et palmes académiques, mais je ne porte pas mes décorations. Conseiller pédagogique, en fin de carrière, spécialisé dans l’éducation à l’environnement et au patrimoine, administrateur départemental de la coopération à l’école.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre et d’écrire ?

Je travaillais.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre autre passion ?

Le tournage sur bois.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils lisent les livres. Les retrouver dans des manifestations conviviales, notamment autour de la Loire. Je vais à leur rencontre dans les fêtes et les salons. J’essaie de mettre en réseau auteurs et autres créateurs artistiques, ainsi que des terroirs culturels proches (Loire et Bretagne). Je travaille en liaison avec mon éditeur ou en prospection personnelle.

 

5/ Faites-vous des rencontres que vous organisez comme des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Occasionnellement. J’en propose mais les suites données sont trop rares

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’écrivez-vous ? Depuis quand peignez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ?

Écriture : depuis 1967, d’abord poésie (diverses récompenses), paroles de chansons. Depuis 2009 romans, nouvelles, documentaires, tout en continuant poésie et paroles.

 

Peinture : depuis 1984 ; aquarelles figuratives, surtout thème Loire, et une série comique revisitant le patrimoine de façon humoristique : les « Gaguarelles ». Je les traduis souvent sous la forme de nouvelles. J’ai également pratiqué le poème auto illustré, réalisé des décors de théâtre et des plaquettes pour des spectacles, illustré un dépliant pour la cave coopérative viticole de Quincy…

Je n’expose presque plus depuis 2012.

 

7/ Quelles sont vos dernières œuvres dans l’une et l’autre discipline ? Pouvez-vous nous en parler ?

Écriture : la série « La Vouivre de Loire », 3 volumes chez Corsaire Éditions ; c’est un « polar » de Loire, à vocation de découverte du patrimoine du fleuve à travers une intrigue qui fonctionne à la manière des romans-feuilletons d’autrefois, avec une action trépidante.

Le documentaire « l’aventure de la marine de Loire », coécrit avec l’illustrateur Bruno Porlier (Corsaire Éditions).

Des collectifs de nouvelles thématiques (un par an) avec les Éditions la Gidouille (22 Yffiniac).

Mes livres sont disponibles en librairie, sur les sites des éditeurs et sur les sites marchands, dans les salons et exposition où je me rends en Bretagne, pays de Loire, région Centre Val de Loire, Bourgogne, etc.

Distribution régionale et interrégionale, projet de distribution plus large en cours.

 

Peinture : quelques œuvres sporadiques, deux projets d’exposition personnelle à finaliser pour 2016 et 2017, plus deux ou trois expos collectives par an

 

Tournage sur bois : participation à des animations de découverte dans un cadre festif (démonstration, découverte du bois) ; tournages de pièces d’accastillage pour les mariniers. Activité bénévole.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Les livres :

http://www.corsaire-editions.com/product/LA-VOUIVRE-NOIRE-Jean-Pierre-SIMON

http://lagidouille.fr/?jean-pierre-simon

 

Les peintures, rares expos ou chez moi.

Occasionnellement visibles sur Facebook.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une ou de plusieurs écoles ?

Absolument pas. Autodidacte et fier de l’être.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

De laisser faire les spécialistes.

Sinon, mon contact spontané avec les éditions Corsaire a été pour moi plus qu’un conseil.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre dans chaque discipline ?

Roman, paysages de Loire.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Quand j’en ai envie, une heure ou deux par jour, surtout lorsqu’il pleut. Je donne priorité aux activités manuelles : bricolage, jardinage. Je ne travaille jamais la nuit. J’écris directement sous Word.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu dans l’actualité, mais surtout dans mon imagination.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, peinture et écriture.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de livres, de peinture ?

D’être très modestes et de ne pas chercher à en vivre.

D’être disponibles.

 

16/ Quels sont vos auteurs et peintres préférés ?

Je suis très éclectique.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ?

Idem

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, un roman au moins, une nouvelle et deux documentaires.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’ai un calendrier avec environ 3 événements par mois, parfois plus.

Prochaine date : salon de Bou, 23 au 24 avril 2016.

Actuellement, j’ai des engagements jusqu’en janvier 2017.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur les sites des Éditions Corsaire et la Gidouille

www.corsaire-editions.com

http://lagidouille.fr/

Sur mon compte Facebook

————-

Le 12 avril 2016

Jean-Pierre SIMON

.

41525_41525_cv_FB 001_Forme simple.pdf

.Trilogie Vouivre

.JPS Chalandiers 2015

.

Je remercie sincèrement Jean-Pierre SIMON d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 15 avril 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Dan Ar Wern

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Dan Ar Wern

.Dan Ar Wern 10 (1)

https://it.wikipedia.org/wiki/Dan_Ar_Wern

https://br.wikipedia.org/wiki/Dan_ar_Wern

.

 

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Dan Ar Wern, né le 14 octobre 1952 à Guer (Gwern-Porc’hoed en langue bretonne), dans le Morbihan.

J’ai fait des études supérieures de lettres à l’université de Nice-Sophia Antipolis.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Parallèlement à l’écriture, j’ai beaucoup voyagé (transport aérien) sur toute la planète, attiré par les peuples et leurs cultures si diverses !

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

J’aime beaucoup la musique, le théâtre et le cinéma.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je suis surtout connu en Bretagne grâce à mes publications dans des revues littéraires en langue bretonne (Al Liamm, Nidiad…)

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

J’ai fait quelques lectures d’ordre privé.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis toujours des poèmes, des nouvelles, des romans …

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

«  Le Passeur des Mondes «  (An Erbeder / The Intercessor) : c’est un voyage initiatique à travers l’espace et le temps conduisant deux jeunes adolescents à la recherche d’une pierre mystérieuse venue de l’espace pour sauver l’humanité des derniers jours !

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Chez Edilivre à Paris, chez Amazon en commande internet et librairies associées.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je n’en ai pas.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Les bretons sont persévérants, c’est bien connu, la devise de la Bretagne, c’est ma devise aussi : plutôt mourir que d’être souillé (Gwelloc’h mervel ‘get bezan saotret !)

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Beaucoup de romans classiques et de biographies, mais aussi des livres de spiritualité, d’ésotérisme.

 

12/ Comment écrivez-vous ?

J’écris avec recherche, remettant plusieurs fois sur le métier, modifiant par retouches comme un peintre.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Je puise mon inspiration dans mes recherches littéraires, mais aussi je crois beaucoup à ce qui nous vient d’en haut. Nous sommes des « médium » , simplement.

Je n’écris pas trop sur commande.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Je ne suis pas un écrivain «  réaliste « en général. Je me réfère à Novalis, le grand poète allemand, j’aime Hoffmann, Poe, Villiers de l’Isle Adam et je puise mes personnages, qui sont souvent symboliques, dans la littérature et les légendes bretonnes.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Il faut d’abord être à l’écoute lorsque l’on écrit ce que j’écris, mais aussi est primordial notre travail d’artisan que je décris dans le premier chapitre du « Passeur des Mondes »  …

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

J’aime beaucoup Carson McCullers et Virginia Woolf, Alain-Fournier, Le Clézio, Gracq, Stefan Zweig,Thomas Mann et Novalis, mais aussi en Bretagne, Jakez Riou, Youenn Drezenn et Anjela Duval.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Beaucoup de livres différents que je poursuis selon mon envie : « Les Vagues »  de Virginia Woolf, par exemple , «  Beatrix »  de Balzac ou le «  Docteur Faustus »  de Thomas Mann, sans oublier «  La Recherche du Temps Perdu »  de Proust.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

http://danarwern.over-blog.net/

————-

 

Le  31 octobre 2015

 

Dan Ar Wern

 

.Le Passeur des Mondes ( Modifié )

.

Je remercie sincèrement Dan Ar Wern d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 02 novembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Publié par Un commentaire

JL à l’écoute de … Colline HOARAU

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Colline HOARAU

.

Colline

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Colline HOARAU.

J’ai un parcours très varié. J’ai toujours eu une vie professionnelle riche, passant de l’informatique à la formation, du management, souvent dans des associations. J’aime l’aspect social. J’ai dirigé des structures associatives souvent engagées. J’ai fait un passage également en tant que chef de cabinet.

J’ai toujours écrit, du plus loin que je me souvienne. Les mots venaient, parfois pour soulager mes peines, parfois, pour rire, et d’autres pour partager.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’ai toujours eu une activité professionnelle. Je changeais de profession tous les 3 – 4 ans pour découvrir autre chose, des métiers et des univers différents, en fonction des déménagements et des opportunités.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

J’adore aller au concert, à des expositions de peinture, voir des films.

La seule chose que je sais faire avec mes mains, c’est écrire.

J’ai toujours beaucoup lu.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

J’aime rencontrer des lecteurs, avant, après pour partager.

Je suis frappée de voir qu’ils ont retenu des détails et qu’ils ont tous des visions différentes du même livre.

Je participe au moins une fois par mois à des salons du livre. C’est le meilleur moyen de rencontrer de vrais lecteurs.

Je peux également avoir des échanges sur les réseaux sociaux.

Chaque lecteur trouve une carte de visite dans le livre que je dédicace et peut ainsi m’écrire.

Je découvre parfois des avis sur des sites de critiques et c’est un joli cadeau.

Je suis heureuse d’être lue parfois par des personnes qui lisent peu.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Oui, j’ai déjà participé à des rencontres dans les médiathèques. Je pense qu’il est parfois difficile de parler de ses écrits. J’ai rencontré des écrivains brillants qui avaient du mal à s’exprimer en public, car ce n’est pas le même art.

Parfois, parler de son livre aide le lecteur à comprendre certaines orientations de l’écrivain.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Depuis que je suis toute petite. Malheureusement, j’ai perdu mes cahiers d’adolescence.

J’ai souvent écrit des histoires longues ou des poésies, n’aimant pas la forme des nouvelles.

Sur le plan professionnel, j’ai également souvent produit des écrits.

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

« L’adieu à Lila » est le premier roman qui a été publié même si j’ai dans les cartons quelques autres écrits presque prêts.

C’est un roman qui se passe à l’île de la Réunion et qui évoque, lors d’un enterrement, des portraits et des lieux des années 70. Il est empreint d’émotions et ne laisse pas le lecteur indifférent. Je pense que dans l’écriture, on doit susciter de l’émoi.

J’avais voulu « figer » des éléments de décor de mon île.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Chez mon éditeur, Dédicaces, un éditeur canadien, qui a une vitrine importante sur Internet, qui le diffuse en direct et sur des sites connus comme Amazon, Scribd, … sous forme papier ou numérique.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je pense qu’il est toujours préférable d’avoir un éditeur. C’est, souvent rassurant pour le lecteur quie stime que c’est un gage de qualité. Mais sans doute pas n’importe quel éditeur.

Il est important aujourd’hui d’avoir une offre large, numérique, qui ne pourra que se développer et papier également.

Je suis très positive quant à l’impression à la demande. C’est un système écologique et qui présente l’avantage d’une grande souplesse.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Lorsque j’avais envoyé mon premier manuscrit, même lorsqu’il était refusé, j’ai reçu des encouragements.

Le conseil que je retiens, c’est celui de continuer et de croire en ce que l’on fait.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’aime lire des romans, souvent policiers.

Selon ma disponibilité d’esprit et le temps, je peux lire essais ou poésies. Je préfère les romans.

Pour l’écriture, j’ai envie de créer d’autres livres, dans d’autres domaines. Je suis en pleine réflexion à ce sujet.

  

12/ Comment écrivez-vous ? 

Il me suffit d’ouvrir mon petit ordinateur et les mots viennent sous mes doigts.

Je pense souvent à des mots, des phrases, des constructions, en conduisant, cuisinant, que je garde dans un coin de mon esprit et que j’écris ensuite.

Je n’écris que sur ordinateur en utilisant parfois des notes sur mes nombreux carnets.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Je puise mon inspiration dans le regard, l’observation des autres. J’essaie toujours de ne pas voir comme les autres, d’interpréter, de me dire : et si je me mettais à la place de …

Dans L’Adieu à Lila, pour certains détails, je me suis inspirée de ce que l’on m’avait raconté, avec un positionnement extérieur pour rester en retrait de ses personnages.

J’imagine beaucoup et je retiens souvent des anecdotes que j’aime réutiliser, échos incroyables ou drôles ou cyniques de la vie.

Je n’ai pas eu de commande d’ouvrages pour l’instant.

Certains lecteurs m’ont demandé la suite de L’adieu à Lila, que je n’avais pas a priori prévue …

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Ce sont des mélanges. Parfois, des souvenirs qui reviennent de faits et de personnes qui m’ont marquée.

J’écris d’abord rapidement, spontanément et le plan se construit petit à petit. Je remodèle le livre. A la fin, je relis, corrige, fais les liaisons entre les chapitres.

L’idée est souvent de mixer imaginaire et réel et de donner aux protagonistes la puissance du réel à force de détails.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Il faut, je pense, travailler, écrire, lire, faire lire, écouter, revenir sur ses textes.

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Comme auteurs contemporains, j’apprécie Paul Auster, Olivier Adam, Douglas Kennedy.

Quand j’aime un auteur, j’essaie de lire tous ses livres.

Je garde des souvenirs extraordinaires de mes lectures de jeunesse, classiques : Victor Hugo, Baudelaire, Verlaine, mais aussi, Montesquieu, Balzac, Zola, …

Récemment,  j’ai adoré Confiteor de Jaume Cabre.

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Le dernier livre d’Olivier Adam, Peine perdue.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, bien sûr, j’ai plusieurs projets en cours. Je ne sais pas encore lequel je vais privilégier.

J’espère pouvoir dans les prochaines année, faire éditer un ouvrage tous les ans ou les deux ans. Les idées ne manquent pas.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Deux prochains salons de Bretagne :

La 15ème édition du LENNVOR le dimanche 30 novembre au Relecq-Kerhuon

et le 7 décembre à Elven le Salon du Roman Populaire.

Une collaboration Médiathèque municipale et Centre Socio-Culturel d’Elven.
Le plus grand événement sera le salon de l’Ile-de-France à Mennecy en février.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon blog : https://adieulila.wordpress.com/

Sur Twitter : L’adieuLila@LAdieualila

Sur Facebook : Colline HOARAU

————-

Le  31 octobre 2014

Colline HOARAU

.

Colline

.

adieu-Lila_Front

.

Je remercie sincèrement Colline HOARAU  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 07 novembre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

Publié par Laisser un commentaire

Rose Garden, Carmen PENNARUN

Un recueil de nouvelles aux frontières du fantastique !

Publié par Laisser un commentaire

Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig

Touchante histoire d’amitié et d’émotions !

Publié par Laisser un commentaire

Un beau ténébreux de Julien Gracq

Des vacances au bord des vagues !

Publié par Un commentaire

Colline HOARAU a présenté son premier roman au salon du livre de Callac

Un premier roman salué par la presse