Publié par Laisser un commentaire

Mémoires de Dunois, Bâtard d’Orléans, Pierre-François CHAUMEREUIL

MÉMOIRES DE DUNOIS

Bâtard d’Orléans

compagnon de Jeanne d’Arc

.

couverture_20dunois_20une

.

Pierre-François CHAUMEREUIL

.

EDITIONS DU JEU DE L’OIE

335 pages – 24,00 €

ISBN : 978-2-36831-045-8

.

Quatrième de Couverture

Et si on avait retrouvé les Mémoires du Bâtard d’Orléans, comte de Dunois ?

Demi-frère du duc Charles, le poète, qui fut longtemps prisonnier en Angleterre, Dunois dirigeait la défense d’Orléans assiégée par les Anglais quand elle fut secourue par Jeanne d’Arc. Vingt ans plus tard, c’est lui qui commandait l’armée de Charles VII qui bouta les Anglais hors de France.

Ces Mémoires racontent donc d’abord la guerre contre les « Godons » comme on appelait alors les Anglais. Mais ils témoignent aussi de l’action politique du grand Conseil du roi Charles VII, à laquelle contribuent, entre autres, Dunois et Jacques Cœur le roi de la finance. On y voit qu’à travers les époques les mêmes problèmes se posent aux gouvernants : les impôts sont au plus haut, mais les finances au plus bas ; chacun réclame des réformes, mais rejette toute « nouvelleté »…

On y croise également Gilles de Rais, maréchal de France et serial killer, le dauphin Louis qui traite son père le roi de « fait néant », le sire de Gaulle, lointain ancêtre du Général, qui commande une bande de résistants, et Agnès Sorel, la si bien nommée Dame de Beauté.

.

Commentaire

Dans le préface, l’auteur nous raconte une histoire. Dans un grenier d’une maison des bords de Loire, dormait une vieille malle fermée à clef qui fut ouverte par violation. Une découverte surgit de son fond. Des classeurs de papiers anciens, des lettres, des documents, des livres. Parmi ces pièces, un manuscrit sur papier avec pour titre « Mémoires de Dunois, bâtard d’Orléans » rassemblant huit cahiers dans un bon état de conservation.

Après diverses manipulations et protections, l’auteur se mit au travail pour réaliser un excellent texte en « langage françois » du XVe siècle. Il raconte l’histoire de Dunois sur plusieurs décennies dans un ouvrage remarquable. L’auteur a voulu s’écarter le moins possible du langage de l’époque, sauf à moderniser certains passages.

Cinq siècles ont passé depuis Dunois, certains mots ont disparu, d’autres ont changé de sens. Le livre est enrichi par un nombre incalculable de notes explicatives, toujours bienvenues.

L’auteur a également mis à la fin du livre les tableaux généalogiques des principales familles princières évoquées dans ces mémoires.

L’auteur a travaillé de longues années pour arriver à ce merveilleux texte, plein de précisions et de renseignements et il doit en être remercié chaleureusement.

Ces Mémoires sont un ouvrage de référence sur cette période particulièrement riche.

.20160824_180715

 

.

L’auteur

Il y a bien des années, Pierre-François Chaumereuil s’est installé en Val de Loire, à Beaugency, petite ville dont Dunois est le grand homme. Regrettant que celui-ci n’ait pas laissé de Mémoires, il s’est finalement résolu à les écrire lui-même, dans une langue qui a le goût du « langage françois » du temps.

.

couverture_20dunois_2040

.

Extrait

De la Journée d’Azincourt

 

Item. Comment le roi d’Angleterre délibéra de conquérir le royaume.

L’été ensuivant l’émotion parisienne (1414), les princes armagnacs avisèrent de courre sus au duc de Bourgogne. Ils se transportèrent jusques à Arras et l’assiégèrent mais n’en eurent nul exploit. Cette chevauchée incita ledit duc à s’accorder celément avec le nouveau roi d’Angleterre, Henry, quint du nom. Ledit roi, dès qu’il avait été couronné, avait délibéré d’assaillir la France. Deux partis s’y querellent depuis des années, il avait balancé entre eux, mais bientôt il avisa de s’allier aux Bourguignons. Ainsi, il cuidait conquérir aisément la province de Normandie, voire tout le royaume.

Néant moins, il continuait les tractations avec le roi Charles, car il voulait épouser sa fille Madame Catherine. Mais à l’entrée de l’an 1415 il devient fort arrogant et outre plus requit de revenir au traité de Brétigny, et ainsi de ravoir les duchés de Normandie, d’Anjou et de Touraine, et les comtés de Poitou, du Maine et de Ponthieu.

Peu après, au mi-été, la foudre et le tonnerre churent sur le royaume quand on sut qu’il avait mené tout son ost en Normandie par une grande flotte de nefs, et planté le siège devant Harfleur. La guerre commençait mais le royaume n’était du tout prêt pour combattre.

.

m_c3_a9moire_20de_20dunois0

 

.

Lisez ce livre ! Vous ne serez pas déçu.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 18 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Un commentaire

De magique à bucolique — l’ancolie bleue 2

La nature selon Val !

Dans mon petit carnet à “Envies”, il y a “Guêpier” d’inscrit entre “Martin Pêcheur” “Reflets du Cervin” “Aurores Boréales” et tout un tas de petits mots posés sur les pages qui n’attendent que de devenir ma réalité, mais dont je vais vous épargner l’énumération qui pourrait être vraiment longue, et puis, ce sont mes envies, […]

via De magique à bucolique — l’ancolie bleue 2

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Jean-Pierre SIMON

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jean-Pierre SIMON

.Marin d'eau douce

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Jean-Pierre SIMON.

J’écris depuis l’âge de 17 ans, d’abord uniquement de la poésie, puis du roman depuis 2009 après quelques essais non validés vers 1975. Je suis occasionnellement parolier (6 fois mis en musique) Je pratique l’aquarelle depuis 1984 et le tournage sur bois depuis la même période.

J’ai effectué près de 40 ans de carrière d’enseignant à l’Éducation nationale et au ministère de l’Agriculture. Je suis à la retraite depuis 11 ans. J’ai été et suis encore militant associatif, notamment dans le domaine artistique, maire adjoint culture et environnement d’une ville de 3 500 habitants, animateur de radio bénévole, bénévole sur un chantier de fouilles, administrateur au Crédit Agricole.

Décoré à deux reprises : mérite agricole et palmes académiques, mais je ne porte pas mes décorations. Conseiller pédagogique, en fin de carrière, spécialisé dans l’éducation à l’environnement et au patrimoine, administrateur départemental de la coopération à l’école.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre et d’écrire ?

Je travaillais.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre autre passion ?

Le tournage sur bois.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils lisent les livres. Les retrouver dans des manifestations conviviales, notamment autour de la Loire. Je vais à leur rencontre dans les fêtes et les salons. J’essaie de mettre en réseau auteurs et autres créateurs artistiques, ainsi que des terroirs culturels proches (Loire et Bretagne). Je travaille en liaison avec mon éditeur ou en prospection personnelle.

 

5/ Faites-vous des rencontres que vous organisez comme des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Occasionnellement. J’en propose mais les suites données sont trop rares

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’écrivez-vous ? Depuis quand peignez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ?

Écriture : depuis 1967, d’abord poésie (diverses récompenses), paroles de chansons. Depuis 2009 romans, nouvelles, documentaires, tout en continuant poésie et paroles.

 

Peinture : depuis 1984 ; aquarelles figuratives, surtout thème Loire, et une série comique revisitant le patrimoine de façon humoristique : les « Gaguarelles ». Je les traduis souvent sous la forme de nouvelles. J’ai également pratiqué le poème auto illustré, réalisé des décors de théâtre et des plaquettes pour des spectacles, illustré un dépliant pour la cave coopérative viticole de Quincy…

Je n’expose presque plus depuis 2012.

 

7/ Quelles sont vos dernières œuvres dans l’une et l’autre discipline ? Pouvez-vous nous en parler ?

Écriture : la série « La Vouivre de Loire », 3 volumes chez Corsaire Éditions ; c’est un « polar » de Loire, à vocation de découverte du patrimoine du fleuve à travers une intrigue qui fonctionne à la manière des romans-feuilletons d’autrefois, avec une action trépidante.

Le documentaire « l’aventure de la marine de Loire », coécrit avec l’illustrateur Bruno Porlier (Corsaire Éditions).

Des collectifs de nouvelles thématiques (un par an) avec les Éditions la Gidouille (22 Yffiniac).

Mes livres sont disponibles en librairie, sur les sites des éditeurs et sur les sites marchands, dans les salons et exposition où je me rends en Bretagne, pays de Loire, région Centre Val de Loire, Bourgogne, etc.

Distribution régionale et interrégionale, projet de distribution plus large en cours.

 

Peinture : quelques œuvres sporadiques, deux projets d’exposition personnelle à finaliser pour 2016 et 2017, plus deux ou trois expos collectives par an

 

Tournage sur bois : participation à des animations de découverte dans un cadre festif (démonstration, découverte du bois) ; tournages de pièces d’accastillage pour les mariniers. Activité bénévole.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Les livres :

http://www.corsaire-editions.com/product/LA-VOUIVRE-NOIRE-Jean-Pierre-SIMON

http://lagidouille.fr/?jean-pierre-simon

 

Les peintures, rares expos ou chez moi.

Occasionnellement visibles sur Facebook.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une ou de plusieurs écoles ?

Absolument pas. Autodidacte et fier de l’être.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

De laisser faire les spécialistes.

Sinon, mon contact spontané avec les éditions Corsaire a été pour moi plus qu’un conseil.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre dans chaque discipline ?

Roman, paysages de Loire.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Quand j’en ai envie, une heure ou deux par jour, surtout lorsqu’il pleut. Je donne priorité aux activités manuelles : bricolage, jardinage. Je ne travaille jamais la nuit. J’écris directement sous Word.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu dans l’actualité, mais surtout dans mon imagination.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, peinture et écriture.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de livres, de peinture ?

D’être très modestes et de ne pas chercher à en vivre.

D’être disponibles.

 

16/ Quels sont vos auteurs et peintres préférés ?

Je suis très éclectique.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ?

Idem

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, un roman au moins, une nouvelle et deux documentaires.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’ai un calendrier avec environ 3 événements par mois, parfois plus.

Prochaine date : salon de Bou, 23 au 24 avril 2016.

Actuellement, j’ai des engagements jusqu’en janvier 2017.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur les sites des Éditions Corsaire et la Gidouille

www.corsaire-editions.com

http://lagidouille.fr/

Sur mon compte Facebook

————-

Le 12 avril 2016

Jean-Pierre SIMON

.

41525_41525_cv_FB 001_Forme simple.pdf

.Trilogie Vouivre

.JPS Chalandiers 2015

.

Je remercie sincèrement Jean-Pierre SIMON d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 15 avril 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Jean-Roch Coignet, capitaine de Napoléon Ier

Jean-Roch Coignet, capitaine de Napoléon Ier

Un essai historique de Thierry ROLLET

Publié aux Editions du Masque d’Or

Collection La France en Guerre

Réédition 2011

ISBN : 978-2-915785-95-1

170 pages

Prix 18 euros

.

Jean-Roch COIGNET est un illustre inconnu élevé entre le Morvan et la Puisaye au domicile des parents qu’il déserte dès l’âge de 8 ans.

Il commence par travailler comme un homme dans la France de l’époque, dans les champs et les bois, s’épuise dans des petits boulots des champs, puis comme valet de ferme.

Puis, il va guerroyer avec Napoléon, partout en Europe. Parti de rien, sans même savoir ni lire ni écrire, il sera un grenadier, un grognard, de la Garde impériale et terminera comme capitaine.

Il sera, selon lui, le premier chevalier de la Légion d’Honneur.

Tous ses souvenirs ont été écrits par lui dans plusieurs cahiers d’écolier en 1851 sous le titre CAHIERS DU CAPITAINE COIGNET.

.

Thierry ROLLET nous conte l’histoire de Jean-Roch COIGNET dans cet ouvrage remarquable en commentant, analysant et discutant, les cahiers du Capitaine Coignet, avec sa manière habituelle.

Des phrases claires, nettes et sans bavures.

Il en profite aussi pour raconter l’épopée napoléonienne telle qu’elle a été ressentie par le Capitaine Coignet lui-même.

Vous parcourrez la France, mais aussi l’Italie, l’Espagne, la Russie, toutes les batailles telles que Marengo, Austerlitz, Wagram, Waterloo … Vous suivrez cet homme extraordinaire sur tout son parcours auprès d’un homme d’Etat français lui aussi extraordinaire.

.

 

.

Quant à Thierry ROLLET, on ne le présente plus. C’est un passionné d’histoire, d’une culture impressionnante.

Si vous voulez en savoir plus sur Thierry ROLLET suivez le lien :

http://ecrivainthierryrollet.e-monsite.com/

.

.

JEAN-ROCH COIGNET, CAPITAINE DE NAPOLEON 1er

QUI EST-CE DONC ?

JEAN-ROCH COIGNET : un nom d’illustre inconnu…

POURTANT, QUELLE EPOPEE NA-T-IL PAS VECUE, cet homme qui a connu de son temps une gloire sans pareille !

La suite sur : http://ecrivainthierryrollet.e-monsite.com/pages/mon-best-seller-jean-roch-coignet-capitaine-de-napoleon-ier.html

.

Un ouvrage bien écrit pour les amateurs d’histoire.

.

© Jean-Louis Riguet Juin 2014 Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens : http://www.scribomasquedor.com/

http://librebonimenteur.net/

http://www.riguetauteurlivres.com/