Publié par Laisser un commentaire

La montagne vue par Val

Dépaysement automnal où les tons d’ors contrastent avec nos tons d’hiver que nous avons actuellement, où les premiers froids ont brûlé l’herbe lui donnant cette teinte qui s’allie parfaitement avec les jaunes des mélèzes. Aujourd’hui, c’est un petit retour en arrière, en octobre dans un lieu particulièrement beau, sauvage. Alors que la majorité des […]

via Hors saison ou Saison en Or — l’ancolie bleue 2

Publié par Laisser un commentaire

Romance, Le fil d’Ariane, dans Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

ROMANCE

.

A

.

Grande et blonde

Aucune incompatibilité

Pour écrire des romans

.

B

.

Le fil d’Ariane[1]

.

Patiemment Ariane a tiré de son fil

Des mots évocateurs assemblés de façon subtile

Avec son crayon fétiche en bois

.

La matière est noble

L’élégance est intelligente

.

Le fil d’Ariane caresse en toute simplicité

Le bois lustré qui chauffe son lit

Et nourrit ses perles d’excellence

.

Les mots s’entremêlent

Pour décrire ce bois finement ciselé

Qui anime le rouet dont s’échappe

Le fil qu’Ariane s’évertue à tisser

.

[1] Hommage à Ariane Bois, écrivaine, Lauréate de plusieurs prix littéraires

 

 .

 La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-p%C3%A9tales-%C3%A9clectiques/#cc-m-product-14585188225

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 25 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Le fil d’Ariane

Salon Mazamet 2016 - 2

.

.

Le fil d’Ariane*

.

.

Patiemment Ariane a tiré de son fil

Des mots évocateurs assemblés de façon subtile

Avec son crayon fétiche en bois

.

La matière est noble

L’élégance est intelligente

.

Le fil d’Ariane caresse en toute simplicité

Le bois lustré qui chauffe son lit

Et nourrit ses perles d’excellence

.

Les mots s’entremêlent

Pour décrire ce bois finement ciselé

Qui anime le rouet dont s’échappe

Le fil qu’Ariane s’évertue à tisser

.

Dans Mazamet l’ancienne lainière perdue

Au milieu d’auteurs méconnus

La blondeur de ses cheveux défaits

Dans un ordre incomplet

Caresse le bleu de ses épaules

.

La fébrilité de l’attente impatiente la dame

L’émotion poignante s’aventure dans la salle

À la mesure du temps qui reste à s’écouler

.

À la fin de l’annonce officielle

Le rouet de bois tisse son fil d’Ariane

Sans précipitation l’étire gracieusement

En montant les marches de l’estrade

.

Le dos que j’avais en point de mire

Laisse la place à l’autre versant

Ensoleillé par des yeux lumineux

Haussés de la beauté d’un sourire radieux

.

Ariane boit les mots de la distinction

Cassés par un tonnerre d’applaudissements

Dans un coton douillet, elle hume absente

Les perles humides de la rivière de la récompense

.

Le cœur des amateurs attentifs en suspens

Le luxe de la simplicité chauffe sa voix

Les trompettes l’accompagnent

Sous la voûte étoilée de la célébrité discrète

.

La gentillesse remercie avec le sourire de l’intelligence

La tendresse froisse le cœur de l’observateur

Avant que le bois ne sectionne le fil d’Ariane

Perdue dans la certitude de son émotion passagère

.

.

.

.

* Hommage à Ariane Bois, écrivaine

Lauréate de plusieurs prix littéraires

.

.

.

.

© 26 mai 2016 – Jean-Louis Riguet

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 26 mai 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Jean-Pierre SIMON

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Jean-Pierre SIMON

.Marin d'eau douce

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Jean-Pierre SIMON.

J’écris depuis l’âge de 17 ans, d’abord uniquement de la poésie, puis du roman depuis 2009 après quelques essais non validés vers 1975. Je suis occasionnellement parolier (6 fois mis en musique) Je pratique l’aquarelle depuis 1984 et le tournage sur bois depuis la même période.

J’ai effectué près de 40 ans de carrière d’enseignant à l’Éducation nationale et au ministère de l’Agriculture. Je suis à la retraite depuis 11 ans. J’ai été et suis encore militant associatif, notamment dans le domaine artistique, maire adjoint culture et environnement d’une ville de 3 500 habitants, animateur de radio bénévole, bénévole sur un chantier de fouilles, administrateur au Crédit Agricole.

Décoré à deux reprises : mérite agricole et palmes académiques, mais je ne porte pas mes décorations. Conseiller pédagogique, en fin de carrière, spécialisé dans l’éducation à l’environnement et au patrimoine, administrateur départemental de la coopération à l’école.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre et d’écrire ?

Je travaillais.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre autre passion ?

Le tournage sur bois.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Qu’ils lisent les livres. Les retrouver dans des manifestations conviviales, notamment autour de la Loire. Je vais à leur rencontre dans les fêtes et les salons. J’essaie de mettre en réseau auteurs et autres créateurs artistiques, ainsi que des terroirs culturels proches (Loire et Bretagne). Je travaille en liaison avec mon éditeur ou en prospection personnelle.

 

5/ Faites-vous des rencontres que vous organisez comme des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Occasionnellement. J’en propose mais les suites données sont trop rares

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’écrivez-vous ? Depuis quand peignez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ?

Écriture : depuis 1967, d’abord poésie (diverses récompenses), paroles de chansons. Depuis 2009 romans, nouvelles, documentaires, tout en continuant poésie et paroles.

 

Peinture : depuis 1984 ; aquarelles figuratives, surtout thème Loire, et une série comique revisitant le patrimoine de façon humoristique : les « Gaguarelles ». Je les traduis souvent sous la forme de nouvelles. J’ai également pratiqué le poème auto illustré, réalisé des décors de théâtre et des plaquettes pour des spectacles, illustré un dépliant pour la cave coopérative viticole de Quincy…

Je n’expose presque plus depuis 2012.

 

7/ Quelles sont vos dernières œuvres dans l’une et l’autre discipline ? Pouvez-vous nous en parler ?

Écriture : la série « La Vouivre de Loire », 3 volumes chez Corsaire Éditions ; c’est un « polar » de Loire, à vocation de découverte du patrimoine du fleuve à travers une intrigue qui fonctionne à la manière des romans-feuilletons d’autrefois, avec une action trépidante.

Le documentaire « l’aventure de la marine de Loire », coécrit avec l’illustrateur Bruno Porlier (Corsaire Éditions).

Des collectifs de nouvelles thématiques (un par an) avec les Éditions la Gidouille (22 Yffiniac).

Mes livres sont disponibles en librairie, sur les sites des éditeurs et sur les sites marchands, dans les salons et exposition où je me rends en Bretagne, pays de Loire, région Centre Val de Loire, Bourgogne, etc.

Distribution régionale et interrégionale, projet de distribution plus large en cours.

 

Peinture : quelques œuvres sporadiques, deux projets d’exposition personnelle à finaliser pour 2016 et 2017, plus deux ou trois expos collectives par an

 

Tournage sur bois : participation à des animations de découverte dans un cadre festif (démonstration, découverte du bois) ; tournages de pièces d’accastillage pour les mariniers. Activité bénévole.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Les livres :

http://www.corsaire-editions.com/product/LA-VOUIVRE-NOIRE-Jean-Pierre-SIMON

http://lagidouille.fr/?jean-pierre-simon

 

Les peintures, rares expos ou chez moi.

Occasionnellement visibles sur Facebook.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une ou de plusieurs écoles ?

Absolument pas. Autodidacte et fier de l’être.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

De laisser faire les spécialistes.

Sinon, mon contact spontané avec les éditions Corsaire a été pour moi plus qu’un conseil.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre dans chaque discipline ?

Roman, paysages de Loire.

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Quand j’en ai envie, une heure ou deux par jour, surtout lorsqu’il pleut. Je donne priorité aux activités manuelles : bricolage, jardinage. Je ne travaille jamais la nuit. J’écris directement sous Word.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu dans l’actualité, mais surtout dans mon imagination.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, peinture et écriture.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de livres, de peinture ?

D’être très modestes et de ne pas chercher à en vivre.

D’être disponibles.

 

16/ Quels sont vos auteurs et peintres préférés ?

Je suis très éclectique.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ?

Idem

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, un roman au moins, une nouvelle et deux documentaires.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’ai un calendrier avec environ 3 événements par mois, parfois plus.

Prochaine date : salon de Bou, 23 au 24 avril 2016.

Actuellement, j’ai des engagements jusqu’en janvier 2017.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Sur les sites des Éditions Corsaire et la Gidouille

www.corsaire-editions.com

http://lagidouille.fr/

Sur mon compte Facebook

————-

Le 12 avril 2016

Jean-Pierre SIMON

.

41525_41525_cv_FB 001_Forme simple.pdf

.Trilogie Vouivre

.JPS Chalandiers 2015

.

Je remercie sincèrement Jean-Pierre SIMON d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 15 avril 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

La nuit traverse l’église

 

 

Résultat de recherche d'images pour "photo église romane la nuit"

sudbrionnais.fr

.

La nuit traverse l’église

 

L’objectif est précis :

Traverser l’église de nuit pour rejoindre la sacristie et monter à l’étage

Jusqu’à une pièce aux murs blancs sales qui, sans entretien, cloquent en chemin

Où aura lieu une répétition de musique par un orchestre d’adolescents

.

.

Cette nuit de noirceur bleutée, peu troublée et calme

À peine fendue d’un rayon de lune rousse improbable

Est suspendue au clocher rabougri et sans ambages

Qui n’en demande pas tant, ou si peu, de l’église romane

.

Cinq silhouettes grises et fugitives peu assurées

Dans la rue avancent silencieuses et apeurées

Jusqu’à une porte latérale de ce lieu saint endormi

Ouverture complice sur un silence insoumis

.

Déjà, l’ouverture de la porte, pourtant précautionneuse, terrifie

La lueur fragile d’un cierge non éteint devant un Saint triste

Cherchant à dormir amplifie l’anxiété du silence sinistre

.

Réveillées en sursaut les statues de bois craquent de peur

S’interrogent, se questionnent, s’affolent, s’apeurent

Pourquoi ce raffut à cette heure ?

.

Trois marches à descendre

Atteindre le sol dallé et plat

Avancer dans le noir angoissant

Un briquet qui s’allume ajoute à l’effrayant

.

L’avancée reprend pas à pas, sombre et piégeuse

L’un trébuche sur une chaise indisciplinée et malencontreuse

Un énorme bruit terrible résonne lugubre sous la voûte

Et insulte les trompettes de la mort soudain en croûte

.

Plus aucun mouvement, plus aucune respiration

Même les Saints restent muets d’indignation

Des frissons parcourent les dos courbés des garçons

Et des statues immobiles redressées en glaçons

.

Le silence reprend ses droits, imperturbable de calme

Les silhouettes avancent de nouveau, les cœurs battant la chamade

Les statues soulagées, rassurées, respirent en délivrance

L’église se traverse en rires étouffés sans autre souffrance.

.

© 14 avril 2016 – Jean-Louis Riguet

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 14 avril 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Légèreté blanche

La blanche neige vue par Val ! Sublime