Publié par Laisser un commentaire

Utopie ébranlée

20160405_120706

.

Utopie ébranlée

.

 

Les cinquante étoiles sont dépassées

Avec leurs cinq pointes busquées

L’aventure est désappointée

Et les grandes plaines dépitées

.

La ruée vers l’or devenue futile

Conserve ses exploitations négrières viles

Et ses esclaves en détresse fragiles

Avec ses codes noirs racistes vigiles

Force de travail auto reproductrice virile

.

Érection de murs hautaine

Pour une séparation humaine

Pour protéger un coton grincheux

Un tabac toxique migraine croque-mitaine

Et des terres meurtrières inhumaines

Avec des armes actives ricaines

Dans une barbarie prospère souveraine

.

Les étoiles saignent

De voir cette utopie

Ébranlée

.

© 04 décembre 2016 – Jean-Louis Riguet

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 04 décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Pétales Eclectiques, Jean-Louis Riguet

Recueil de poésie Pétales Éclectiques de Jean-Louis Riguet publié chez Prem'édits

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Poésie

Jean-Louis Riguet

.petales-eclectiques-couverture

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Quatrième de Couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Romancier, Jean-Louis Riguet a voulu pour son premier recueil de poésie synthétiser ses émotions, ressentis et sensations, sous une forme courte.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme qui suscitera des réactions.

.

petales-eclectiques-couverture

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Un commentaire

Les Duhamel, tourneurs d’orgue de Barbarie, un article dans BlastingNews

AGNÈS COURDAVAULT-DUHAMEL, TOURNEUR D’ORGUE DE BARBARIE, POUR UNE MUSIQUE MÉCANIQUE

.

DSCF8349

.

 

Chanteuse, poétesse, Agnès, toute une vie sur le trottoir à tourner l’orgue de Barbarie, peut-être originaire d’Italie.

.

avril 2015 098

.

 

L’Italie a peut-être vu la naissance de l’orgue de Barbarie, mais je pense qu’il s’agit d’une hypothèse fantaisiste. Agnès Courdavault et son mari Roger Duhamel sont tous les deux des tourneurs d’Orgue de Barbarie. Pendant qu’il tourne la manivelle, elle chante au pied d’un orgue de barbarie, sur les places et les trottoirs. Elle entonne des chansons francophones.

 

Cet instrument étrange, l’orgue de Barbarie, permet de faire de la musique mécanique à vent. Avec sa sonorité particulière, l’orgue de Barbarie accompagne les chanteurs des rues depuis le XVIIe siècle. Je passerai sur l’origine du nom puisque plusieurs hypothèses plus ou …

Pour la suite, suivez le lien :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/07/agnes-courdavault-duhamel-tourneur-d-orgue-de-barbarie-pour-une-musique-mecanique-001002445.html

.

CIMG2361

.

© Jean-Louis Riguet 07 juillet 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Un commentaire

CARJO MOUANDA obtient un article dans BlastingNews

Un article dans BlastingNews pour

CARJO MOUANDA UN POÈTE ÉCORCHÉ VIF QUI « CRI DE DOULEURS »

.

Le Génie Informatique mène à la poésie en « Couleur Douloureuse » et entonne « Le Chant des Indignés »

.

2841421944_1_5

 

.

 

Carjo Mouanda naît au Congo, à Pointe-Noire exactement. Le 05 avril 1980 il découvre le monde en poussant un cri de douleur. Il n’a pas choisi, comme chacun de nous, l’endroit où il voit le jour. Il se souviendra de ce qu’il a ressenti alors :l’injustice, la guerre, l’opprobre, la barbarie, la désolation et la misère.

 

Carjo Mouanda a probablement plus de chances que d’autres car il entre au collège. Puis, il enchaîne avec des études secondaires au Congo et universitaires au Sénégal. Tout en pratiquant le …

.

La suite de l’article en suivant le lien :

http://fr.blastingnews.com/culture/2016/06/carjo-mouanda-un-poete-ecorche-vif-qui-cri-de-douleurs-00976549.html

.

.

© Jean-Louis Riguet 21 juin 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres  et membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Publié par Laisser un commentaire

Agnès et Roger Duhamel seront à MONTMEYAN EN POéVIE

Agnès et Roger Duhamel

à MONTMEYAN EN POéVIE

.

Poévie affiche2016

.

Les tourneurs de manivelle Agnès et Roger Duhamel

seront présents au festival de poésie

MONTMEYAN EN POEVIE

au mois d’août 2016

.

DSCF8349

.

Agnès et Roger Duhamel, les Titis Nandéens.

Orguenville …

« Le tourneur de manivelle sait rarement pourquoi il l’est. Etre bizarre et voyageur, il croise un jour une ritournelle et se réveille contaminé jusqu’au bonheur … »

C’est en 1999 que les époux Duhamel se sont vraiment lancés. 30 ans de collaboration à Jointure et Poésimage.

Agnès et Roger répondent aux invitations des festivals, des communes et des particuliers.

En 2016, l’Orguenville sera présent à Montmeyan pour la seconde fois.

(Source : affiche du festival)

.

http://placedesartistes.org/wakka.php?wiki=OrguenvillE

.

https://librebonimenteur.net/2015/04/23/jl-a-lecoute-de-agnes-courdavault-duhamel/

.Poévie CV2poetes2016

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 31 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Souvenirs tragiques, les crayons sont cassés

SOUVENIRS TRAGIQUES

Il ne faut pas oublier !

.

Plusieurs cérémonies seront organisées pour les 1 an des attentats de Paris.

.

Cette photo de Loic Venance de l’AFP

a été publiée dans METRONEWS

à l’adresse suivante :

http://www.metronews.fr/info/un-an-apres-les-attentats-de-janvier-2015-ce-qui-est-prevu-a-paris/mpab!TOaCT5lNsD9pk/

.

La liberté d’expression est l’un des piliers fondateurs de la République. Il faut en prendre soin.

Il est inadmissible qu’elle soit mise en danger par quelques illuminés.

Ils avaient des crayons (poème de Jean-Louis Riguet droits réservés) a été écrit pour porter témoignage de cette barbarie incompréhensible et inacceptable.

Ce n’est pas parce que certains publient des choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord qu’il faut pour autant abattre les auteurs. Si l’on pousse le jeu dans ce sens, cela veut dire qu’à chaque désaccord il y a un mort. Au bout d’un temps très court, il n’y aurait plus aucun homme sur notre bonne vieille terre.

La liberté d’expression est aussi de laisser s’exprimer les personnes avec lesquelles nous sommes en désaccord.

.

pastel crayon: crayons de cire

.

 

Ils avaient des crayons !

.

Armés de glaives redoutables, hommes et femmes

Dessinent et écrivent l’improbable sur tout et sur rien

Les victimes en puissance jouent de mots assassins

Sur des bouts de papier caricaturés aux crayons de bois

.

Des êtres endoctrinés, drogués peut-être, assoiffés de sang

Vident leurs chargeurs meurtriers

En bombant le torse comme des monarques

Ceignant la tunique des martyrs

.

Horreur sanglante

Briseuse de vies innocentes

.

En un instant tragique

Le rouge ride la ville

Destinée triste et ville

Infamie sanglante diabolique

.

Petite fraction d’une pensée étroite

À la marge de la société s’agitent les intégristes

Très actifs s’épuisant dans des activités sclérosantes

Jusqu’auboutistes aux actions spéculatives

.

Éclat éphémère pour des moments terribles

Vus à la télévision, entendus à la radio

Lus dans les journaux, partagés dans les réseaux sociaux

Les cœurs saignent de rage

.

En majorité contre les assaillants surexcités

La tribune incessante envahit les oreilles

.

Depuis des temps immémoriaux insondables

Les conflits de religions ou autres se succèdent

Un combat remplaçant une guerre

Une croisade suivant une inquisition

.

Barbarie inadmissible et inutile

La victoire est si éphémère et si illusoire

Que la masse des individus surpasse le séisme

Toujours le monde avance sans regard en arrière

.

Comme la rivière coule depuis la nuit des temps

L’essaim débordant ou tari avance inlassablement

Pour reconquérir le terrain fourvoyé

Il reprend ses droits et l’Homme n’y peut rien !

.

Sans arrêt la foule déferle

Écrase tout devant elle

Chaque ligne avale la suivante

Marée incessante et inexorable

La passivité est une force inéluctable

.

Devant la violence inefficiente

Opposer la culture salvatrice

Convaincre plutôt que combattre !

.

La culture nécessite l’esprit libre

La conscience, le ventre bien rempli

La réflexion, la vie sécurisée

.

La culture pour combattre les abominations

Afin que les crayons soient plus forts que les armes

.

Pour que cesse la barbarie ignoble !

.

© Jean-Louis Riguet, décembre 2015

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 04 janvier 2016

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

 

Publié par Laisser un commentaire

Ils avaient des crayons !

Ils avaient des crayons ! Un poème en hommage aux victimes des attentats et à leurs familles.

.

20150601_104303

.

.

Ils avaient des crayons !

.

Armés de glaives redoutables, hommes et femmes

Dessinent et écrivent l’improbable sur tout et sur rien

Les victimes en puissance jouent de mots assassins

Sur des bouts de papier caricaturés aux crayons de bois

.

Des êtres endoctrinés, drogués peut-être, assoiffés de sang

Vont vider leurs chargeurs meurtriers

En bombant le torse comme des monarques

Ceignant la tunique des martyrs

.

Petite fraction d’une pensée étroite

À la marge de la société s’agitent les intégristes

Très actifs s’épuisant dans des activités sclérosantes

Jusqu’auboutismes aux actions de courte spéculation

.

Éclat éphémère pour des moments terribles

Vus à la télévision

Entendus à la radio

Lus dans les journaux

Partagés dans les réseaux sociaux

Les cœurs saignent de rage

.

La tribune incessante envahit les oreilles

En majorité contre les assaillants surexcités

.

Depuis des temps immémoriaux insondables

Les conflits de religions ou autres se succèdent

Un combat remplace une guerre, une croisade une inquisition

Barbarie inadmissible et inutile

.

La victoire est si éphémère et illusoire

Que la masse des individus surpasse le séisme

Toujours le monde avance sans regard en arrière

.

Comme la rivière coule depuis la nuit des temps

L’essaim débordant ou tari avance inlassablement

Pour reconquérir le terrain fourvoyé

Elle reprend ses droits et l’Homme n’y peut rien !

.

La foule avance sans arrêt et écrase tout

Chaque ligne laisse la place à la suivante

Mouvement incessant et inéluctable

Force de la passivité en marche

.

Convaincre plutôt que combattre !

Avec d’autres moyens que la violence !

.

Seule la culture résistera

La culture nécessite l’esprit libre

La conscience, le ventre bien rempli

La réflexion, la vie sécurisée

.

La culture pour combattre les abominations

Afin que les crayons soient plus forts que les armes

.

 © Jean-Louis Riguet – 29 novembre 2015

.

12227586_900261296724241_5185953598294265485_n

.

 Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 29 novembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.