JL à l’écoute de … Séverine de Possel-Deydier, peintre

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Séverine de Possel-Deydier

.de-possel

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Séverine de Possel-Deydier.

Cela fait vingt ans que j’écris en cachette et que je peins en secret, puis la vie, de mère de famille d’une part, professionnelle d’autre part m’a forcée à ranger cela de côté au fond d’un tiroir.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai été décoratrice, manager nationale itinérante d’une enseigne de meubles et de décoration. J’ai eu un restaurant avec mon mari, puis je suis tombée malade. Après trois lourdes opérations du dos, j’ai décidé de me remettre à l’écriture et de ressortir mes textes d’il y a quelques années pour les retravailler, passion depuis toujours avec la peinture. Aujourd’hui, reconnue handicapée je ne peux plus travailler, alors je souhaite me consacrer entièrement à mes passions et vivre d’elles.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

J’écris également, des romans érotiques, mon challenge étant de poser de jolis mots sur des ressentis et sur des situations qui pourraient, sans aucune poésie, tomber dans la vulgarité.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je participe ou organise différentes expositions et des rencontres avec d’autres artistes peintres afin de monter de grandes expositions comme celle du château d’Hénonville qui était assez grandiose. J’ai une page Facebook/peintureSeverinedePosselDeydier et un site internet : galerie virtuelle http://sevedepossel.wix.com/galerie

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Oui comme expliqué précédemment.16-de-possel

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Depuis plus de 20 ans. J’ai fait des études d’Arts plastiques et littéraires. J’ai fait également de l’architecture, de la décoration, du stylisme, du dessin, de l’aquarelle, de la photo.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière toile est un triptyque « coquelicots » ils peuvent être accrochés séparément ou être juxtaposés les uns aux autres, même en décalage. La particularité de mes réalisations consiste dans le fait qu’elles appellent différentes techniques de réalisation, la peinture bien sûr mais également des jeux de collage qui vont apporter des pointes de relief sur certains endroits.

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Sur le site http://sevedepossel.wix.com/galerie toutes mes actualités y figurent, les dates et lieux d’exposition, la galerie virtuelle avec différents tableaux accessibles.17-de-possel

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non je reste indépendante et autodidacte même si mon père était un peintre connu et reconnu en région parisienne avant sa mort.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Ne jamais s’éloigner de son idée de départ, ne jamais dévier sa vision de l’objectif final et ne jamais suivre le cours de la réalisation, c’est la réalisation qui doit suivre l’idée de départ afin de ne pas s’éloigner du résultat escompté.

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Je peins des fleurs, pour leurs couleurs, leur gaîté, la joie qu’elles communiquent autour d’elles et cette impression de vie.

 

15-de-possel12/ Comment travaillez-vous ? Seule ?

Oui je travaille seule, j’ai un atelier chez moi.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mon imagination, une image me vient à l’esprit, se dessine dans ma tête, se construit, et il faut que je la réalise sur une toile, cela peut me prendre n’importe quand, le jour comme la nuit.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui notamment lorsque j’ai des toiles qui se vendent lors des vernissages et que les gens sont plusieurs à avoir la même alors je les réalise de nouveau en changeant les couleurs, les jeux d’ombre et de lumières, les contrastes,…

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Travailler, s’entraîner, sur les formes, les couleurs, sentir la matière se construire sous le pinceau, rendre vivants de simples coups de crayon ou touches de couleurs.14-de-possel

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ? Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Mes peintres préférés : d’abord mon maître Van Gogh, ensuite, tous les impressionnistes comme Manet, Monnet, Cézanne, Gauguin, Degas, Soutine, Berthe Morisot… Et j’ai également une admiration pour la synthèse des formes de Picasso, Mondrian, ou Braque.

J’apprécie également le surréalisme de Dali, Odilon Redon.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Non mes seules limites m’ont jusqu’ici été imposées par mes problèmes de santé.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Oui ma peinture part dans une quête un peu plus spirituelle où les fleurs, toujours présentes, vont plutôt prendre la forme d’orchidées sur les fonds beaucoup plus zen à influence asiatique.

 

14-de-possel19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

J’attends mon déménagement très prochain en région parisienne pour contacter les galeries de Paris et environs.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Mon site web est http://sevedepossel.wix.com/galerie

————-

Le 7 février 2017.

Séverine de Possel-Deydier

 

.13-de-possel

.12-de-possel

.

 

 

 

 

 

.

 de-possel

Biographie de Séverine de Possel-Deydier, Artiste peintre

Nouvelle sur la scène artistique, Séverine de Possel-Deydier n’en est pas pour autant novice. Bercée par une ascendance de peintres et d’écrivains, elle s’est longtemps confrontée à leur travail, admirative, trop souvent soumise à la grandeur de leurs travaux et ne se jugeant pas à la hauteur.

C’est en toute modestie qu’elle inscrit aujourd’hui sa première série de toile comme le début éclatant de sa carrière artistique. Douée d’un crayon délicat dès son plus jeune âge, peinture et écriture ne sont longtemps restés que des passions, privilégiant la vie de famille et l’honneur qu’elle fait à son père, peintre, Le Comte Edouard de Possel-Deydier.

Après des moments difficiles et une santé fragile elle retrouve en l’art l’apaisement dont elle avait besoin ; et c’est au détour d’une série de toiles printanières, florales, qu’elle vous invite à découvrir sa renaissance. Pour Séverine de Possel-Deydier, ce thème fleuri inspire le renouveau, un signe d’espoir qui éclôt à la lumière, point important qu’elle sait mettre en emphase par une gaîté rehaussée de couleurs vives, chatoyantes et nuancées.

En quête d’un perpétuel perfectionnement elle affine sa personnalité au cours des toiles et affûte sa technique. Utilisant la peinture de manière cathartique, elle souhaite aujourd’hui insuffler le même espoir et la même joie de vivre dont elle peut éprouver aujourd’hui le sentiment en vous présentant son œuvre.

 

Mathias Guillier

 

.

Je remercie sincèrement Séverine de Possel-Deydier d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 10 février 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Êcrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Estelle Belletoise artiste peintre

Hommage à Estelle Belletoise artiste peintre

.

Les étoiles de Stella[1]

.

Au détour d’un couloir fainéant

Apparaît une salle aux murs ternes

Soutenant des toiles incertaines

Pour des commentaires irradiants

.

La femme discrète côtoie les anges

Au milieu d’autres femmes étranges

Son visage fluide ingénu interpelle

Cachant l’arrondi engageant d’un sein

Dévoilant le galbe aventureux des reins

Pour engendrer un érotisme de miel

.

Une femme fragile poétise ses toiles

Exprime et défend sa peinture avec force

Contorsionne un accordéon rouge

Cache l’ombre d’un verre bancal

Invite à une bière dans une chope déformée

Pour provoquer une collision de spirales

.

Sur le marais une barque silencieuse glisse

Aux contours des trois pointes siciliennes

Dans un élan salutaire de liberté

Dont un perroquet vert et rouge rêve

Enfermé dans une cage virtuelle stylisée

.

Quatre paires d’yeux de femmes étonnées

Dans l’arène pleurent le taureau rougi de sang

Alors que leurs lèvres rouges attendries

Offrent à une branche dépouillée

Une porte à la moustache stylisée

.

La végétarienne sublime un cheval

En créature de nervure de chêne

Tandis qu’une jolie femme berbère

Invite du regard à la vie passée

Et que le nu féminin se fait sage

.

Assise sur une chaise en bois posément

La mort attend sans crainte patiemment

La sage-dame lourdement chargée d’ans

Monte l’escalier de brique lentement

L’étoile éclaire le chemin sans hautbois

.

Alors la femme peintre claquemure

Ses souvenirs cruels dans des boites démodées

Pour laisser la place au nu féminin

Qu’elle drogue à la mode murmure

.

Enfin, positive, elle fait du négatif

En bas de la page elle signe en gris et bleu

De l’empreinte de son doigt

Estelle est Unique.

.

[1] Hommage à Estelle Belletoise artiste peintre.

.

© Jean-Louis RIGUET décembre 2015

.

.Distorsion

.

.

La Vieille Dame et la Mort

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 24 décembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

 

 

JL à l’écoute de … Pierre Duriot

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Pierre Duriot

.

riguet02

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Pierre Duriot : à l’origine, une formation en dessin industriel, mais petit, un très sérieux éveil aux choses de l’art par mon papa.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

J’ai toujours écrit, peint et dessiné de concert, depuis l’adolescence. Et pour le dessin, encore avant.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

L’écriture, la chronique journalistique. Sinon, le sport et la lecture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Admirateurs… le mot est grand. Disons que je suis toujours en relation avec eux, par Facebook, par l’échange écrit et oral. Je me fais connaître par des expositions, le plus souvent collectives, par les réseaux sociaux, la participation à des événements picturaux ou artistiques.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

Non, pas dans le domaine de la peinture. Pour l’écriture oui. En fait, il me semble que quand on commence à donner des conférences sur une œuvre peinte, c’est qu’on est assez près de la fin de sa vie et qu’on arrive à la rétrospective. [Rires]

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Depuis l’école primaire, plus ou moins, mais toujours très régulièrement.

 

7/ Quel est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Ma dernière œuvre est une toile de très grand format destinée au Festival International Papillons de Carpentras. Pour une fois, tenant de l’abstraction. Elle exprime une idée de l’origine du monde inspirée de l’expérience scientifique de la soupe primitive.

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

En direct, en m’appelant au téléphone ou par l’intermédiaire de mon site web. Et chez les galeristes en période d’exposition. 0771156548

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

On me classe dans les nouveaux figuratifs, avec une prédominance du trait.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Travailler, travailler, travailler….

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Des paysages portuaires immenses…. sur toiles immenses…

 

12/ Comment travaillez-vous ? 

A l’acrylique et aux pinceaux.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans l’œuvre des hommes qui travaillent et construisent.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvres ?

Oui

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Travailler, travailler, travailler….

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Jondkind, Bilal, Turner

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? ou vos artistes préférés ?

Ypoustéguy

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Toujours !

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Oui, Verrières-le-Buisson en avril, le Parc Floral de Paris en mai, Les Papillons de Carpentras en juin et l’exposition Origine, dans quelques jours à Nevers.

 

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

 

http://www.lespeintresdenevers.com

 

————-

Le 27/02/2015

Pierre Duriot

.

duriotroulisfb

brest02p

duriottkbremen

duriotdonges2fb

duriotroulis

duriotsaintgeorges1

.

Je remercie sincèrement Pierre Duriot  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 01 mars 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

JL à l’écoute de … Daniel Moline

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Daniel Moline

.

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Daniel Moline.

Séjour de 16 ans au Japon.

J’ai pratiqué divers métiers, dont celui de traducteur-interprète japonais-français.

J’ai aussi été gérant de société, responsable de formation et chargé de cours à l’Université de Kobè.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Audio-psycho-phonologue (accordeur d’oreilles) et artiste-peintre.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je suis artiste-peintre depuis 1973.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je suis pratiquement inconnu dans mon pays. Je vais donc essayer de me faire connaître, mais je n’ai encore aucune idée sur la façon dont je vais m’y prendre.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

J’ai participé à la Foire du Livre de Bruxelles en 2011. Ce fut une merveilleuse expérience. Depuis lors, je n’ai rien fait de particulier.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris tous les jours depuis 1973 (réflexions philosophiques, poèmes, essais, romans).

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

En 2010, j’ai publié un premier roman aux Editions Thélès, intitulé « Le conte du Pays de Nan ». Faisant allusion à ma propre expérience d’exote du temps et de l’espace dans cette fable écrite entièrement au Japon, j’ai tenté de montrer la possibilité d’un itinéraire tourné vers l’autre, et qui irait si loin qu’il finirait par enlever toute altérité et toute pensée faisant obstacle à l’absolu de l’amour. Un itinéraire proche de la dérive mystique au bord d’un gouffre. Un saut dans la folie de l’amour tel que le sexe lui-même en devient familier. Avec comme conséquence inévitable une descente mortelle aux enfers. Comme dans la peinture du même nom qui sert de couverture à l’ouvrage, l’espace du roman est totalement clos sur ce conte qui va tambour battant au bout de ses outrances, qui n’a rien à décrire ni à défendre que le seul bonheur de survivre, comme un rêve à double fond où tout se tient si bien qu’il contient à la fois son objet et son sujet.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Chez Thélès, sur Amazon.fr ou bien chez moi (où je me suis constitué un petit stock).

www.theles.fr/auteur/danielmoline

www.amazon.fr/DanielMoline/e/B005NBS4MW

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

A priori, je n’ai rien contre les nouvelles formules de publication. Simplement, je pense qu’il est important de retravailler tout manuscrit avec un éditeur sérieux et surtout critique avant de le publier.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Soyez patient et actif.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

 Des poésies, des biographies, des essais philosophiques…

  

12/ Comment écrivez-vous ? 

Seul, assis chez moi à mon bureau, dans le silence absolu. Principalement le matin, mais aussi plus tard si quelque chose me vient à l’esprit, quelques mots, un bout de phrase que je couche aussitôt sur n’importe quel papier.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Dans mes expériences, mes souvenirs, mes rêves ou la réalité du jour, tout simplement…

Aucune commande d’ouvrage.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Au départ, j’ai une vague idée, mais j’ai besoin pour commencer de quelque chose de plus puissant qu’une idée. Comme en peinture, j’ai besoin d’un « motif » très concret, quelque chose de précis qui me permet de m’arrêter devant lui pour le saisir sans savoir quel sens je vais en tirer.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Soyez vous-même, allez au plus profond de vous-même, là où vous perdez complètement pied ! Et n’écrivez que si vous ne pouvez faire autrement…

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Henri Michaux, Ariane Dreyfus, Nathalie Sarraute…

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

La biographie de Aby Warburg.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, deux romans et un recueil de poésies.

Je retravaille mes textes depuis trois ans avec l’éditeur belge du Castor Astral

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Rien pour le moment

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page dans Art & Lettres et le forum « A vin nouveau outres neuves » où j’écris très régulièrement

http://artsrtlettres.ning.com/profile/DanielMoline

————-

Le 3 janvier 2015.

Vos prénoms et noms

Daniel Moline

.

conte-du-pays-de-Nan

.

Je remercie sincèrement Daniel Moline  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 04 janvier 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

JL à l’écoute de … Pierre DURIOT

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Pierre DURIOT

.

riguet01

.

 

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

 DURIOT PIERRE : Sportif à l’origine, parti et rapidement revenu des métiers du sport, j’ai continué à pratiquer plusieurs disciplines en compétition avant de passer le concours de l’Ecole Normale d’instituteurs en 1982, il faut bien vivre. Mais ce métier m’a plu et je l’ai enrichi en améliorant mon niveau d’études à BAC + 5 afin de devenir maître spécialisé dans le traitement de la difficulté scolaire, mon actuel métier. J’ai également continué une pratique sportive très assidue.

 2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

En fait j’ai toujours écrit puisque parallèlement à mon métier d’enseignant j’ai été et suis toujours journaliste indépendant, principalement pour la presse quotidienne régionale, pour des magazines également et la presse d’entreprises. Je pratique aussi  la peinture, depuis toujours et plusieurs disciples sportives adaptées à mon âge au fil des ans

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Mes deux pratiques artistiques favorites sont la peinture et l’écriture ce sont des passions mais elles cohabitent avec les sports aériens et subaquatiques, également pratiqués de manière passionnelle.

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je n’attends rien de particulier mais reste à l’écoute de ce que l’on peut attendre de moi et ai fait de la disponibilité une manière de vivre. Je me fais connaître par Facebook, mes blogs, des conférences, des animations ou des écrits d’actualité dans les journaux.

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Oui, je donne des conférences pratiques sur l’aide aux parents dans le désarroi éducatif, tiens des séances de dédicaces et exerce comme consultant médias sur les questions « enfance », « Education », « Jeunesse ».

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis l’adolescence avec un début sous forme d’histoires pour enfants. Puis de très nombreux articles de presse et magazines, avec photos, des publicités et contenus web pour des entreprises et huit livres, essais, romans, histoires.

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mon dernier livre est intitulé « Comment l’éducation change la société », paru chez Harmattan en mai . Il décortique l’influence des nouvelles formes éducatives sur l’ensemble de la société.

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Ils sont en vente partout, dans toutes les librairies, sur Internet et à l’international dans les pays francophones, Belgique, Suisse, Québec, Afrique du Nord et subsaharienne francophone.

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je n’ai pas trop d’avis, ne suis pas contre les e.books, pensant qu’ils ne mettent absolument pas les versions papier en danger.

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Ne pas me soucier du regard des autres.

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

 J’aime les essais, l’actualité, les romans, dans cet ordre.

12/ Comment écrivez-vous ? 

A l’ordinateur, par petits morceaux (je ne suis pas très courageux), souvent dans les bars en buvant un café.

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Ce n’est pas présomptueux mais je n’ai pas à « puiser » l’inspiration, elle est tout le temps là, en peinture ou écriture. Je n’ai pas eu commande d’ouvrages mais plutôt d’articles.

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Les intrigues de mes deux romans sont incluses dans l’actualité réelle ou se réfèrent à des événements réalistes, romancés pour l’occasion. Chaque personnage contient un peu de moi mais aussi un peu de gens proches ou que je connais, amis ou ennemis d’ailleurs.

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Travailler le vocabulaire, le rythme, vider ses tripes, écrire pour soi et pas pour le lecteur à venir, se foutre de la manière dont ce sera perçu et produire quelque chose qui vous ressemble.

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Henri Laborit, Hermann Hesse, Joseph Stiglitz, Van-Vogt, K .Dick, Houellbecq…

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Laurent Obertone : La France Orange Mécanique

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui.

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Des dates expositions de peintures sur le dernier trimestre 2014 et une conférence.

20/ Où on peut suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mes site et blogs http://www.lespeintresdenevers.comHYPERLINK  et http://lespeintresdenevers.wordpress.com

————-

Le  04/10/2014

Pierre Duriot

.

riguet02riguet05riguet03riguet04

.

.

Je remercie sincèrement Pierre Duriot d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 07 octobre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

Rencontre avec Daniel Gelis Peintre

Daniel GELIS est un peintre représentatif de l’Ecole de la Loire à Orléans.

A sa demande, après que je lui eusse remis un exemplaire de mon roman AUGUSTIN ma bataille de Loigny, Daniel Gélis a provoqué cette rencontre car il souhaitait s’entretenir de la vie en 1870, année qu’il considère comme étant charnière entre les anciens et nouveaux temps.

La rencontre avec Daniel Gélis a eu lieu le 28 janvier 2013, d’abord à son atelier, puis autour d’une bonne table, en bord de Loire.

Sa peinture est merveilleuse, toute en nuances intéressantes. Nous avons parlé de tout et de rien. Surtout de la vie à la campagne dans les années 1850 et après. Cette période annonce la fin d’une ère et le début de l’ère moderne, après la chute de l’Empire. Les techniques modernes commencent à se mettre en place. Le train arrive mettant fin à la suprématie de l’eau à Orléans et de ses bateaux sur La Loire. Les techniques de culture se mettent à évoluer un peu plus tard avec une motorisation de plus en plus importante.

Daniel Gelis - Paysage Sologniot

Daniel Gélis aime les pages de mon roman, AUGUSTIN ma bataille de Loigny, qui traitent de la vie en Beauce au 19éme siècle et lui rappellent les discussions avec son père et son grand-père. Les expressions et les impressions lui paraissent en adéquation avec ses souvenirs. Il a notamment  » apprécié les descriptions justes du comportement des habitants de notre région et les récits d’anecdotes sur la vie quotidienne dans les campagnes … Ces moments rapportés à l’intérieur du récit historique le rendent très vivant. La France des années 1848/1850 était encore très paysanne et mes ancêtres locaux m’ayant beaucoup « conté », je me suis souvent retrouvé dans votre « fiction » sur … 1870″.

Moi, petit auteur inconnu, je suis très fier de cette rencontre et de cet échange enrichissant. Je remercie cet immense artiste d’avoir pris de son temps pour m’entretenir de mes quelques lignes, bien minuscules à coté de son oeuvre impressionnante.

Afficher l'image d'origine

 

Quelques rappels :

Daniel Gélis est un artiste peintre mondialement connu, symbolisant l’Ecole de la Loire. Précoce, il fait sa première exposition à Paris à l’âge de 27 ans. Depuis, il a été le lauréat de plusieurs prix parmi lesquels Fondation Taylor, Prix Jean Meunier du Gemail, Prix Monet Beaux-Arts, Médaille d’Or des Artistes Française à Paris.

Daniel Gélis est sociétaire de plusieurs salons parisiens. Citons Artistes Français, Salon dessin et peinture à l’eau, Salon Automne, Société Nationale des Beaux Arts.

Plusieurs commandes publiques lui ont été passées : Conseil Général du Loiret, Préfecture du Loiret, Préfecture de Seine et Marne, Musée de Chollet, Mairie de Villevêque, Collection Musée National.

Daniel Gélis a une impressionnante série d’expositions, plus de 120 dans le monde entier. Je citerai en Europe : Paris, Province, Amsterdam, Moscou, Allemagne, Italie, Suisse ; Amérique du Nord : Washington, New-York, Canada. En Chine : Singapour. Dans les Iles : Tahiti, Nouvelle Calédonie. En Afrique : Côte d’Ivoire, Gabon, Sénégal.

J’en garde un excellent souvenir de cet échange avec ce monstre de la peinture.

Jean-Louis Riguet

.

image (20)

.

Trois romans de Jean-Louis RIGUET en vente par internet à :

www.dedicaces.ca

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre