Publié par Laisser un commentaire

Utopie ébranlée

20160405_120706

.

Utopie ébranlée

.

 

Les cinquante étoiles sont dépassées

Avec leurs cinq pointes busquées

L’aventure est désappointée

Et les grandes plaines dépitées

.

La ruée vers l’or devenue futile

Conserve ses exploitations négrières viles

Et ses esclaves en détresse fragiles

Avec ses codes noirs racistes vigiles

Force de travail auto reproductrice virile

.

Érection de murs hautaine

Pour une séparation humaine

Pour protéger un coton grincheux

Un tabac toxique migraine croque-mitaine

Et des terres meurtrières inhumaines

Avec des armes actives ricaines

Dans une barbarie prospère souveraine

.

Les étoiles saignent

De voir cette utopie

Ébranlée

.

© 04 décembre 2016 – Jean-Louis Riguet

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 04 décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Extraits de Pétales éclectiques

 

Extraits de Pétales éclectiques

.

Cheveux noirs bouclés

En méandres torturés

Sourire aux lèvres

.

Ils ont attaqué

Des dessinateurs armés

De crayons de bois

.

Chargeurs meurtriers

Sur des mots assassinés

Victimes pour rien

.

Dessins caustiques

Religions en colère

Guerre inutile

.

L’arme culture

Contre l’intégrisme

Maintien des crayons

.

La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 31 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

La nuit, le jour

 

20160405_120711

 

 

La nuit, le jour

 

 

Animations endormies

La pénombre déploie ses ailes

Le soleil rend les armes

Ses ultimes armes

 

Le dernier rayon jaune

Illumine encore

De ses feux condamnés

Petit à petit

Lentement

L’ombre étend

Ses bras sombres

 

La nuit sinistre

Prend place

Occupe le terrain

Inquiétante

De maléfices

 

 

L’endormissement

De la vie

Annonce

Prometteuse

Des rêves bénéfiques

 

Demain

Le jour reviendra

Narguant la nuit

La vie

Gagnante

Reprendra ses droits

 

 

© 24 août 2016 – Jean-Louis Riguet

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 24 août 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

La nuit

Sans titre-1

.

 

La nuit

 

Sur les meubles endormis la pénombre installe ses ailes

Le soleil rend les armes, ses dernières armes

Le dernier rayon jaune illumine ses feux sur le quartier

Petit à petit, l’ombre déploie ses bras sombres

L’endormissement annonce plein de rêves

La nuit sinistre prend place, inquiétante

 

 

© 03 mars 2016 – Jean-Louis Riguet

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 03 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Nous vaincrons

Nous vaincrons

 

Trahissant le silence de la ville endormie

Le bruit des armes automatiques envahit nos tympans

Les sirènes lancent des sons lugubres à travers la nuit

La ville ne respire plus, son poumon ne bat plus

Le tragique domine en un nuage lourd et gris

Le noir des tireurs s’oppose au rouge sang des victimes

Dans un combat inégal qui semble perdu

Pourtant, les balles pèsent moins lourd que la vie

Plus tard, les espoirs renaîtront de la solidarité

Les victimes se lèveront pour combattre

Les morts sortiront de leurs cercueils

Même la mort, devenue insignifiante, aura peur

Le drapeau levé haut devant fera vivre ses couleurs

Vaincre sera le mot d’ordre et nous vaincrons

 

© 02 mars 2016 – Jean-Louis Riguet

 

 

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 02 mars 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.