Publié par Laisser un commentaire

Une artiste sculpteur ligérienne, Anne Boisaubert

Une artiste sculpteur ligérienne , Anne Boisaubert

 

Anne Boisaubert est une artiste sculpteur ligérienne qui se consacre au modelage de la terre depuis plus de dix ans.

Cela ne l’empêche pas d’adorer la danse et d’animer des associations, dont la dernière consacrée au tango argentin.

Elle fait des expositions, des ouvertures de son atelier et sa galerie, quand elle n’associe pas ses sculptures à des textes dans un livre à la vente, des démonstrations de modelage dans des Salons d’art, car elle aime les projets qui mêlent les arts, la danse, la musique, le théâtre…

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Anne Boisaubert

.

Anne Boisaubert artiste sculpteur
L'artiste sculpteur Anne Boisaubert présente l'une de ses créations

 

Anne Boisaubert, que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

Mon premier métier est responsable export à l’international, puis j’ai choisi à la naissance de mon premier enfant de rester à la maison pour m’en occuper, ainsi que des deux autres qui ont suivi. Maman au foyer pour mon plus grand bonheur et celui de mes enfants ! Tout en étant bénévole d’associations de danse, j’ai créé « les Amis de la danse » à Brive la Gaillarde où nous habitions, puis j’ai pris la présidence de « El Tango Argentino » de 2002 à 2008 à Saint Pryvé Saint Mesmin. Je suis toujours dans le Conseil d’administration de cette association.

Requiem de Loire, Bronze d'Anne Boisaubert
Requiem de Loire, Bronze d’Anne Boisaubert

 

Pratiquez-vous un autre art ? Quelle est votre passion ?

Je pratique le tango argentin depuis 20 ans, une danse sublime, intérieure, sensuelle, grave, unique !

Également, je fais un peu de pastel, j’aime écrire et marcher sur les rives de la Loire, et lire, je lis beaucoup et suis entourée de livres !

 

La Captive, bronze d'Anne Boisaubert
La Captive, bronze d’Anne Boisaubert

Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ?

Je n’attends rien, mais j’accueille volontiers tout ce qui arrive sur mon chemin de vie et de sculpture, les regards, les avis, les mots, les critiques sur mon travail avec bienveillance. Je suis très touchée par les beaux retours que je reçois sur mes œuvres et mon travail. 

Je me fais connaître via mon site, les réseaux sociaux et une newsletter que j’envoie à celles et ceux qui ont souhaité s’y inscrire, pour suivre mes actualités artistiques.

J’ai eu la chance d’avoir quelques beaux articles de presse, un reportage TV France 3 Région Centre Val de Loire, et des interviews dans des blogs ou tel le vôtre ! (merci !)

Un très bel article va sortir sur mon travail dans le prochain Magazine national « Univers des Arts », le 15 juillet. Magazine disponible dans les kiosques…

 

Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos

Main à la Pomme, un bronze d'Anne Boisaubert
Main à la Pomme, un bronze d’Anne Boisaubert

œuvres ?

Je fais des expositions, des ouvertures de mon atelier et ma galerie, j’ai associé mes sculptures à des textes dans un livre à la vente, j’ai fait des démonstrations de modelage dans des Salons d’art, j’aime les projets qui mêlent les arts, la danse, la musique, le théâtre… car tout est lié !

 

Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ?

Je me consacre vraiment à la sculpture depuis un peu plus de 10 ans.

Principalement, je sculpte des instants de vie humaine, les sentiments qui nous animent, des plus purs aux plus sombres. L’humain est ma source d’inspiration.

Le bronze L'Amour et la Mort, de Anne Boisaubert
Le bronze L’Amour et la Mort, de Anne Boisaubert
Terra Incognita, bronze de Anne Boisaubert
Terra Incognita, bronze de Anne Boisaubert

 

 

 

 

 

 

 

 

Pouvez-vous nous parler de votre dernière œuvre ?

Non, je ne peux pas encore vous parler de ma dernière œuvre, je peux juste vous dire que je consacre mon année entière à quatre sculptures sur un même très beau thème. Je prends énormément de plaisir à créer ces œuvres, je me sens portée et inspirée au possible.

En revanche, je peux volontiers vous parler de mon avant-dernière œuvre, Fleur de Ciel, créée en 2019. Ma première commande publique pour la Mairie de La Ferté Saint-Aubin, dans le cadre du 1 % artistique, lors de la création de leur Complexe Sportif et Associatif. Le thème était « équilibre et mouvement ». J’ai travaillé avec une modèle danseuse, le bronze fait 70 cm de haut et s’élève vers le ciel, « propulsé » par un socle en fer forgé que j’ai fait faire par un ferronnier d’art. Le Bronze a été réalisé à la Fonderie d’Art Delmas avec laquelle je travaille régulièrement depuis bientôt trois ans. Une très belle aventure artistique.

La Sagesse, bronze du sculpteur Anne Boisaubert
La Sagesse, bronze du sculpteur Anne Boisaubert

 

Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Auprès de moi, elles sont visibles dans ma petite galerie d’art sur rendez-vous, ou dans les Salons d’art où j’expose. Le programme d’exposition est régulièrement mis à jour sur mon site.

Le bronze Jusqu'à la déchirure de Anne Boisaubert
Le bronze Jusqu’à la déchirure de Anne Boisaubert

 

Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

De prime abord, je n’aime pas travailler en groupe. Je préfère la solitude de mon atelier et l’intimité avec la terre et ma pièce en cours. J’ai néanmoins acquis mes bases en m’initiant à la céramique, et en suivant durant trois ans les cours du soir de modelage des Beaux-arts d’Orléans d’après modèles vivants nus. Puis j’ai suivi un an et demi les cours d’une sculpteur Orléanaise, qui m’a tout appris et m’a déployé les ailes. Une très belle artiste dans tous les sens du terme, qui se reconnaîtra si elle lit cet article !

Je dois aussi mon évolution à d’autres très belles personnes que je remercie du fond du cœur pour le soutien, les conseils, les encouragements…

Un si long chemin - Bronze de Anne Boisaubert
Un si long chemin – Bronze de Anne Boisaubert

 

Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Ce n’est pas vraiment un conseil, d’abord ce sont des bases solides techniquement parlant lors de ma « formation », mais surtout un regard et une phrase qui ressemblait un peu à ça : « toi tu as quelque chose en toi », « vas-y, poursuis ton chemin » En quelque sorte la reconnaissance d’un travail dans ses prémisses, une mise en confiance agrémentée d’une grande générosité.

 

L'Aliéné, un bronze de Anne Boisaubert
L’Aliéné, un bronze de Anne Boisaubert

Donneriez-vous un conseil aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Mettez tout dans votre art, votre cœur, votre corps, votre âme et si vous avez la foi, foncez, peu importe où cela vous mènera !

 

 

 

Que préférez-vous faire comme œuvre ?

Toutes celles qui m’inspirent sur l’âme humaine. Il faut que le sujet me touche profondément.

Apocalypse - Bronze de Anne Boisaubert
Apocalypse – Bronze de Anne Boisaubert

Comment travaillez-vous ?

Dans mon atelier, seule en musique ou en silence, dans un dialogue intime avec ma terre, debout devant ma selle de sculpteur, devant un miroir pour voir l’œuvre en cours sous tous ses profils. Et je me laisse souvent guider par la terre.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mes lectures, dans le quotidien, l’actualité, au plus profond de moi, une image, un texte, un reportage, un regard, un mot, et tout peut partir de là…

Volupté - Bronze de Anne Boisaubert
Volupté – Bronze de Anne Boisaubert

Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Oui, et je les ai acceptées parce qu’elles m’ont inspiré. J’en ai refusé aussi, car je ne sentais pas le sujet évoqué, et je n’ai aucune envie de passer trois à quatre mois sur un sujet qui ne me plaît pas, et que je ferais donc mal, ce ne serait bien ni pour l’acheteur, ni pour moi.

 

 

 

Quels sont vos peintres préférés ?

Les très grands, ceux que l’on croise au Louvre, et dans tous les Musées des Beaux-Arts, Delacroix, Géricault, « Le radeau de la méduse » est mon tableau préféré au Louvre, Monet, Turner (j’adore ses scènes d’océan déchaîné avec les navires en perdition ! Elisabeth Vigée Le Brun, Vermeer, mais beaucoup, beaucoup, d’autres aussi ! Ceux qui font vibrer, vous remuent l’âme !

Parfum d'écume - Bronze de Anne Boisaubert
Parfum d’écume – Bronze de Anne Boisaubert

 

Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Camille Claudel et Rodin.

Les artistes italiens, tels que Bernini, Michel Ange, et tant d’autres, ils sont trop forts ces Italiens et c’est extra !

Pour la musique, la musique classique (Beethoven surtout, Bach, Chopin, Schubert, Brahms… et les belles chansons à texte françaises (Brel, Piaf, Jamait, Moustaki, Halliday, et beaucoup d’autres).

Mélancolie - Bronze de Anne Boisaubert
Mélancolie – Bronze de Anne Boisaubert

 

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, toute mon année est consacrée à un seul thème que je dévoilerai un peu plus tard.

Espérance - Bronze de Anne Boisaubert
Espérance – Bronze de Anne Boisaubert

 

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Oui.

Du 10 juillet au 23 août 2020 : invitée d’honneur au 44e Salon d’Art du Groupe Artistique de la Haute Auvergne dans l’église Saint Vincent de Saint-Flour (15). J’y exposerai 16 bronzes et serai présente au vernissage.

Du 28 au 31 août 2020 : 17e Salon Européen au Beffroi de Brugge (Belgique). Europe Expo.

4, 5 et 6 septembre 2020 : Invitée d’honneur dans « l’Écrin des Artistes » de Mosnes en fête / Les Métiers d’Art à Mosnes (37)

Les 10 et 11 octobre 2020 : Portes ouvertes des ateliers d’artistes et d’artisans d’art du Loiret

Du 22 octobre au 6 novembre 2020 : Salon International d’Arts Plastiques de La Rochelle (17) – Salle de l’Oratoire

Jamais sans toi - Bronze de Anne Boisaubert
Jamais sans toi – Bronze de Anne Boisaubert

 

Où peut-on suivre vos actualités ?

Sur mon site : www.anne-boisaubert.fr

Sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/AnneBoisaubertSculptures/

————-

Le 3 juillet 2020

Anne Boisaubert

 

Propos recueillis par Jean-Louis Riguet pour librebonimenteur.net

 

J'ai rêvé d'un autre monde - Bronze de Anne Boisaubert
J’ai rêvé d’un autre monde – Bronze de Anne Boisaubert
Abandon - Bronze de Anne Boisaubert
Abandon - Bronze de Anne Boisaubert
Promesse, un bronze de Anne Boisaubert
Promesse, un bronze de Anne Boisaubert

.

Je remercie sincèrement Anne Boisaubert d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

.

© Jean-Louis RIGUET 09 juillet 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

La boutique de l’écriveur 

Vous pouvez acheter les livres de l’auteur sur ce site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

Publié par Laisser un commentaire

Frédéric Greuling par Les balades d’Alexandra

.

Alexandra DELRUE raconte…

.

Les balades d’Alexandra, aujourd’hui Frédéric Greuling

.

.

Blond, petit, maigrelet, mais si distingué dans sa veste perle et sa cravate rouge et jaune sur un haut col empesé, Frédéric Greuling est trop chic pour son âge. Ce jeune homme suisse, âgé de 21 ans, se prétend attaché à l’ambassade de Russie. En ce début d’après-midi du 30 mars 1904, il est accusé […]

.

via Frédéric Greuling — Les balades d’Alexandra

Publié par Laisser un commentaire

Le pont Saint-Michel par Les balades d’Alexandra

 

.

.

Alexandra DELRUE raconte…

.

.

Les balades d’Alexandra, aujourd’hui Le pont Saint-Michel

.

 

 

 

 

Le pont Saint-Michel relie la place Saint-Michel (dans le 6e arrondissement) au boulevard du Palais sur l’île de la Cité (1er arrondissement). Il doit son nom à une chapelle consacrée à l’archange saint Michel qui existait près de la Sainte-Chapelle (disparue en 1782). Philippe Auguste y fut baptisé en 1165. Histoire L’île de la Cité […]

 

via Le pont Saint-Michel — Les balades d’Alexandra

Publié par Laisser un commentaire

Bulle Derouette s’expose

.

.

Bulle Derouette s’expose

.

Bulle Derouette explose « Entre ces mains », Peintures et sculptures

.

.

Bulle Derouette, artiste orléanaise, expose ses créations à la Galerie du Château de l’Etang, à Saran, rue de la Fontaine, du 9 au 25 novembre 2018.

Elle nous invite « Entre ces mains » pour une découverte de son talent et de son univers. Bien volontiers, je me suis laissé guidé par ces mains expertes et le gentil sourire de celle qui les possède.

Ses oeuvres sont interpellantes, elles mettent en scène des femmes, des gourmandises. Ses portraits sont étonnants comme tout le corps féminin fêté plusieurs fois, et vous êtes surpris. Bien que provocatrices, ses créations sont néanmoins rafraîchissantes et représentent l’univers de l’artiste qui s’exprime avec ses peintures, mais aussi avec ses céramiques.

Avec Bulle, il ne faut pas oublier ces seins qu’elle affiche un peu partout. Je ne parle pas des siens, mais de ses créations qui ne demandent qu’à être caressées.

Bulle dégage une sensualité qui s’exprime également dans le détail. Elle a le sens du détail, de la courbe qui tue.

Vous avez jusqu’au 25 novembre prochain pour la voir, du mardi au vendredi de 14 à 17 heures et les samedi et dimanche de 14 à 17 h 30. Bulle vous accueillera elle-même les samedi et dimanche.

Je vous souhaite une belle exposition, à partager en famille.

Un grand merci à Bulle Derouette.

.

.

© Jean-Louis Riguet – Librebonimenteur.net – 09 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … François Lavrat


JL à l’écoute de …

Aujourd’hui François Lavrat

.

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

François Lavrat, né en 1962.

Sculpteur, fils de sculpteur, élève de l’École Boulle, Bac d’Arts plastiques.

 

2/ Que faisiez-vous avant de peindre ou de sculpter ou parallèlement ?

Ferronnerie, soudure.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

Sculpture, moto, customisation, peinture.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

L’envie de collectionner mes créations, exposition permanente dans la galerie Lavrat.

Diverses expositions Paris et provinces.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres ?

Conférences parfois, rencontres du public à la Galerie Lavrat.

 

6/ Depuis quand peignez-vous ou sculptez-vous ? Qu’avez-vous déjà peint ou sculpté ?

Sculpteur depuis 1986 (avant pour le loisir), premières sculptures en 1968.

 

 

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Une sculpture pour le Collège Olympe de Gouges en acier inox soudé en évoquant la femme de plume rompant les chaînes de l’esclavage.

 

 

 

 

8/ Où peut-on se procurer vos œuvres ?

Galerie Lavrat,

2198 RN 20 à 45770 SARAN.

 

9/ Appartenez-vous ou vous recommandez-vous d’une école ?

Rien ne vaut l’apprentissage sur le site en atelier.

Travailler le dessin.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Termine ce que tu as commencé.

 

11/ Que préférez-vous faire comme œuvre ?

D’inspiration mythologique, animalière, ou encore l’abstraction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/ Comment travaillez-vous ?

Par emboutissage de tôles.

Par soudure sur métaux et ciselures.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mon imaginaire personnel et dans la mythologie grecque ou scandinave.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

J’ai réalisé plus de soixante œuvres monumentales pour des communes de France et plus de sept cents œuvres de collections.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de peinture ou de sculpture ?

Faites-vous plaisir ! L’art est ce lieu de liberté absolue où le plaisir est roi.

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ?

Dali et Jérôme Bosch ou Goya.

 

17/ Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Zadkine, Gargallo.

 

 

 

 

 

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Perpétuellement la vie est faite de projets.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

À suivre sur mon compte Facebook. : Galerie Lavrat.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Galerie Lavrat, 2198 RN 20, à 45770 SARAN

www.lavrat.com

www.lavrat.fr

 

 

 

 

 

 

Le 12 octobre 2018

 

François Lavrat.

.

.

.

Je remercie sincèrement François Lavrat d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

 

 

 

 

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :







.

© Jean-Louis RIGUET 05 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Publié par Laisser un commentaire

Exposition à Saint Hilaire Saint Mesmin

.

Exposition Arts Plastiques

.

Exposition à Saint Hilaire Saint Mesmin

.

Salle des fêtes Madeleine Tabart, du 1er au 4 novembre 2018, de 10 h 00 à 19 h 00.

.

Invitée d’Honneur : Claire Valentin peintre

qui présente des paysages imaginaires, des aquarelles relevant du fantastique.

Sont aussi présentées les oeuvres de 20 artistes peintres et sculpteurs.

.

Il est encore temps d’y aller. Il s’agit d’une très belle exposition, à dimension humaine.

.

En voici quelques spécimens :

.

 

 

 

 

 

 

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 02 novembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Publié par Laisser un commentaire

Succès pour l’exposition solidaire

PLEIN SUCCES POUR

Exposition solidaire organisée par Art & Co.m

Du 5 au 7 octobre 2018 à Orléans, Campo Santo

 

 

Exposition organisée par Art & Co.m

 

Invités d’honneur

Iza Zaro   –   Sarra Monjal   –   Laurence Dreano

 

De nombreux artistes talentueux présents

 

.

Plus de soixante-dix exposants, artistes peintre, sculpteur, photographes, graffeurs, street art, écrivains avaient répondus présents à l’appel.

Des caricatures en direct par Jean-Paul Vilmorin, une magnifique danse par Anne Perbal des illustrations par Les Chames, illustrateur « lâme des chats », de superbes chansons par Ivaanyh.

Le soleil a bien voulu luire une grande partie du week-end, même si quelques nuages lui ont rendu visite.

Un grand merci aux organisateurs qui ont mouillé leur chemise pour répondre au mieux aux attentes des exposants et du public.

.

Quelques photos :

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Collection Anne Perbal

Estelle Belletoise

 Patrick TAT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

© Jean-Louis RIGUET  – librebonimenteur.net

Le 8 octobre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Publié par Laisser un commentaire

Exposition au Campo-Santo à Orléans

Exposition solidaire organisée par Art & Co.m

Du 5 au 7 octobre 2018 à Orléans, Campo Santo

 

Exposition organisée par Art & Co.m

 

Invités d’honneur

Iza Zaro   –   Sarra Monjal   –   Laurence Dreano

 

De nombreux artistes talentueux seront présents

Quelques auteurs sont conviés. J’en serai.

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

© Jean-Louis RIGUET

Le 27 septembre 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Publié par Laisser un commentaire

Antoine-Marie Chamans de Lavalette par Les balades d’Alexandra

 

La parole est à Alexandra DELRUE

 

 

Les balades d’Alexandra, aujourd’hui Antoine Marie Chamans de Lavalette

.

 

Antoine Marie Chamans de Lavalette épousa le 22 avril 1798 Emilie de Beauharnais, nièce de l’impératrice et ce, sur les conseils de Bonaparte. Conseil avisé puisque les deux époux s’aimèrent tendrement. En dépit du retour de Louis XVIII sur le trône et l’exil de Napoléon à Sainte-Hélène, Lavalette refusa de s’enfuir. Le 18 juillet […]

via Antoine-Marie Chamans de Lavalette — Les balades d’Alexandra

Publié par Laisser un commentaire

Rue Montorgueil par Les balades d’Alexandra

 

 

La parole est à Alexandra DELRUE

 

 

Les balades d’Alexandra, aujourd’hui Rue Montorgueil

.

 

.

La rue doit son nom à la butte située au nord-est du quartier Bonne-Nouvelle, dénommée au XVe siècle « Mont Orgueil », vers laquelle elle conduit toujours. Histoire C’est une importante artère marchande depuis l’implantation des Halles au XIIe siècle au cœur de Paris. Elle constitua longtemps l’une des dernières escales de la marée en provenance des […]

via Rue Montorgueil — Les balades d’Alexandra