Publié par Laisser un commentaire

Nashtir TOGITICHI, auteur militant,

Entretien rencontre avec Nashtir TOGITICHI, alias Christian GHIOTTI, auteur militant, poète, à moins que ce ne soit l’inverse !

 

Nashtir Togitichi, auteur militant, est le nom de plume d’un poète engagé, écologiste. Tout d’abord, après l’enseignement, avec une licence scientifique en poche, Christian GHIOTTI est psychologue clinicien en institution. Cependant, il reste silencieux sur des choses inavouables, paraît-il ? Ancien guitariste, il aime marcher dans Paris et surtout rencontrer des gens. Parallèlement, notre ami est un auteur avec une âme militante. Depuis son adolescence, il écrit de la poésie, mais il n’a été publié qu’en 2015. Ainsi, ses vers ont été remarqués par des revues confidentielles ou différents blogues. Néanmoins, son deuxième livre, Heureux les escargots, un recueil de nouvelles, vient de sortir chez Prem’édit. En plus, notons que notre auteur militant n’est pas indifférent à l’écologie, voire à l’action militante, car il a aidé à relancer le journal écologique La gueule ouverte. Et, en attendant une nouvelle publication, il met de l’ordre dans les poèmes qu’il a écrits.


JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Nashtir Togitichi

.

Nashtir Togitichi crédit photo jean-louis riguet
Photo des Nashtir Togitichi poète chez Prem’édit – crédit jean-louis Riguet

.

Qui êtes-vous, Christian ou Nashtir ? Ghiotti ou Togitichi ?

Un peu perdu dans votre présentation, apportez-moi quelques précisions.

Allons-y ! Christian GHIOTTI pour l’état civil. Nashtir TOGITICHI, anagramme, nom d’auteur.

Psychologue clinicien, je travaille en institution depuis longtemps. Mais j’ai commencé, il y a longtemps par l’enseignement, j’avais fait une licence scientifique. J’ai fait aussi des choses inavouables…

En fait, j’aime tous les arts en général, mais j’aime avant tout marcher dans Paris et rencontrer des gens. Je vois des expositions, occasionnellement. Dans le passé, j’ai fait de la musique, mais j’ai raccroché ma guitare il y a une bonne dizaine d’années. J’ai fait quelques collages aussi, mais ça met un tel désordre dans mon appartement…

.

.

Plus de lecteurs que d’admirateurs pour ce poète engagé !

Vos lecteurs, admirateurs, comment les rencontrez-vous ?

Laissez donc de côté les admirateurs… En fait, j’ai très peu de lecteurs. J’attends des retours, des ressentis, des analyses éventuellement. De la critique… étayée ! Pour comprendre ce que j’arrive à faire passer. Pour moi, l’écriture, de mon point de vue, c’est tout de même un dispositif pour transmettre de l’émotion. Il y a une adresse au lecteur. C’est pour cela que l’on peut s’attendre à ce que l’auteur cherche à savoir ce qui touche…

Ainsi, pas encore de lectures, de conférences. Constatons que je n’ai écrit que deux ouvrages : le premier, en 2015, Si tout se casse la gueule, précédé de Contraintes du temps  est un recueil de poésie, paru chez Edilivre ; le deuxième, les nouvelles de Heureux les escargots.

 .

Communiqué de presse Heureux les Escargots
Interview de Nashtir Togitichi lors du lancement d’Heureux les Escargots

 .

 

Depuis quand écrivez-vous ? Nashtir TOGITICHI, qu’avez-vous déjà écrit ?

Pour sûr, j’écris de la poésie depuis l’adolescence. C’est ainsi que je suis publié sur différents blogues : Recours au poème, Francopolis, Capital des mots… dans une revue confidentielle comme Vocatif. En dernière analyse, je me suis mis à la prose il y a trois ans, suite à un défi qu’avait lancé un auteur que j’aime bien et que j’étais allé chercher pour nous aider à relancer le journal écologique La gueule ouverte. Deux numéros de La gueule ouverte (le retour) sont parus, mais cette diffusion reste confidentielle (1000 exemplaires pour un journal pour le moment annuel…). Comme je vous l’ai dit, je n’ai écrit que deux livres. Mais l’écriture est une autre vie. Au fond, une part de l’auteur est en chaque livre et il interfère, dans l’intime avec un inconnu, le lecteur.

.

Journal La Gueule Ouverte, écologie sociale
Journal La gueule ouverte, première page, dossier écologie sociale, crédit photo Jean-Louis Riguet

.

Un dernier livre Heureux les escargots

Vous qui êtes un auteur engagé, un poète, vous avez écrit sur les escargots. Pouvez-vous nous en parler de votre dernier livre ?

Heureux les escargots est un recueil de nouvelles. Sans doute, au carrefour de l’onirisme, de la science-fiction et du récit d’apprentissage. Avec la même toile de fond : l’effondrement écologique, l’écocide en cours. Et l’humanité qui creuse sa tombe. Mais tout n’est pas si noir. C’est ainsi que j’ai été très impliqué dans le champ politique, dans l’action militante, j’ai même été candidat à des élections (pour la décroissance…).

Une présentation des escargots sur le site de l’éditeur :

https://librebonimenteur.net/dukr

.

Présentation du recueil Heureux les esscargots de Nashtir Togitichi
Communiqué de presse pour le premier recueil de Nashtir Togitichi Heureux les Escargots chez Prem’édit

.

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

En définitive, mon recueil de nouvelles est présent dans trois librairies à Paris (Publico+ la librairie des anarchistes, près de République, la terrasse de Gutenberg, près de la place d’Aligre et Coiffard, dans un beau quartier comme on dit) et à Nantes (Coiffard). Néanmoins, je continue à faire du dépôt — vente, mais c’est long et je ne pourrai jamais couvrir toute la France. Mais on peut le commander, et là c’est international, sur le site de Prem’édit (paiement sécurisé) ou avec Amazon (attention, c’est un GAFA, je préfère le site de Prem’Édit). Quant à lui, mon recueil de poèmes, paru chez Edilivre, est toujours disponible, il est simple de le commander…

.

.

Des conseils sur les livres Nashtir Togitichi ?

Avez-vous une position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Pour les e-book, je sais que mes livres sont disponibles (et bien moins chers) sur Kindle. Cela dit, je ne lis pas sur e-book, je suis attaché à la version matérielle, à la version papier. Mais je n’ai aucune position vous savez sur les publications, à compte d’éditeur ou d’auteur… les gens qui écrivent font comme ils le peuvent. Quant à Edilivre, mon premier éditeur, cela devient vite du compte d’auteur si vous accompagnez la diffusion, ce que je n’ai pas fait du tout, car ils font payer très cher leurs services et il n’y a pas de « retour sur investissement ». C’est une grosse usine, quoi ! En conséquence, je ne leur ai rien acheté, mais je n’ai pas vendu mon recueil non plus. C’était mon premier livre et j’en garde un…

Un conseil le plus important, pas forcément pour les livres ?

Ne jamais renoncer. Certes, c’est une façon de se compliquer la vie, si vous voulez, que d’écrire et s’occuper de ses livres. Mais aussi, une façon d’être plus présent au monde, peut-être. Je ne sais pas.

En revanche, je ne me sens pas du tout en position de donner des conseils ! Je débute, vous savez.

Que préférez-vous écrire ou lire ? Compte tenu de votre engagement écologique, un poète auteur militant, vos lectures sont-elles monosujet ?

À la fin, je suis un lecteur très éclectique, mais je ne peux pas tout lire.

 .

Communiqueě de presse Heureux les escargots

 .

.

Des petits secrets d’auteur engagé, d’auteur poète, poète écologiste ?

Comment écrivez-vous ? 

Le matin, la nuit. Au réveil, les idées sont plus claires. Quand je m’endors mes défenses se relâchent l’écriture prend une tonalité différente. Cependant, j’écris dans la journée un peu n’importe où. Je me corrige beaucoup : ça me prend du temps. Heureusement, j’avais commencé par l’écriture automatique…

Où puisez-vous votre inspiration ?

Raymond Abellio écrivait dans Les yeux d’Ezéchiel sont ouverts : « le plus grand malheur de la vie est de ne pas savoir dilater assez le temps aux instants essentiels pour l’abolir ». Mon plus grand… problème, dirais-je, est le temps. Du reste, j’étais un guitariste arythmique. Ce qui m’avait posé des problèmes, mais c’est une tout autre histoire.

Finalement, mes personnages sont imaginaires, mais ils s’inspirent de personnes réelles. C’est très banal tout ça.

 .

Nashtir Togitichi
Interview de Nashtir Togitichi par Prem’édit

 .

Des références, vos références, les références de Nashtir Togitichi

Citez-nous vos auteurs préférés ?

Dans le désordre (et j’en oublie) : Henri Michaux, Philippe Soupault, Louis Guilloux, Jean-Claude Pirotte, André Dhôtel, Jean Follain, André Breton, Albert Camus, Céline (pour quelques pages) Hermann Hesse… et aussi d’autres comme Michel Jeury, Gérard Klein, Jean-Pierre Andrevon… quelques essayistes aussi comme Bertrand Méheust, Vincent Mignerot, Pablo Servigne…

Que lisez-vous en ce moment ?

Pour sûr, le dernier livre de l’excellent Philippe Bihouix, un ingénieur génial : le bonheur était pour demain. Dans le même temps, toujours, de la poésie, surtout dans le RER en allant au boulot : Pirotte, Follain et… Mallarmé pour ne rien comprendre,  mais pour la technique et la construction !

.

.

Pour trouver le bonheur, avez-vous des projets, Nashtir ?

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Entre autres, des nouvelles… et je mets de l’ordre dans des poèmes, j’écris un second (pas sûr du tout qu’il y en ait un troisième ! j’ai 60 ans, vous savez) recueil : Chroniques de l’antépénultième.

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

C’est ainsi que je vais essayer de faire au moins un événement pour Heureux les escargots à l’automne prochain.

Où peut-on suivre vos actualités ?

Sur Facebook… Nashtir Togitichi  et ma page, Heureux les escargots. Bien sûr, ce n’est pas très écologiste tout cela, je sais… oh, les dissonances cognitives !

.

Heureux les escargots un recueil de poésie de Nashtir Togitichi
Heureux les escargots un recueil de poésie de Nashtir Togitichi comuniqué de presse de Prem’édit

.

————-

Entretien de Nashtir Togitichi réalisé le 15 juin 2019 par librebonimenteur.net

.

Je remercie sincèrement Nashtir Togitichi d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire : jlriguet@gmail.com

.

Vous pouvez être intéressé par AUGUSTIN, ma bataille de Loigny, suivre ce lien.

https://librebonimenteur.net/ulro

.

© Jean-Louis RIGUET 24 juin 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_RiguetNashir

Publié par Laisser un commentaire

Samedi soir par Catimini Plume

Samedi soir par Catimini Plume

 

Un haiku publié par Catimini Plume

 

Samedi soir

les open spaces vides

racontent des histoires.

via Samedi soir — Catimini Plume

 

 

Dans les recueils de poésie de Jean-Louis Riguet vous trouvez aussi des haïkus à côté des poèmes.

Vous pouvez vous en convaincre en vous laissant séduire par celui-ci :

https://librebonimenteur.net/kg9c

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 14 mai 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Salon international du Livre Mazamet

Dixième salon international du livre à Mazamet

https://www.salondulivredemazamet.com/

La dixième édition du salon international du livre se tiendra à Mazamet le dimanche 12 mai 2019

Au pied de la Montagne Noire

.

.

MAZAMET vous appelle !

.

Certitudes indécises

Recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

.

Pour ce nouveau salon du livre, le dixième

Attendez-moi j’arrive !

.

Livres présents au salon international du livre de Mazamet

.

Extrait du site du salon du livre de Mazamet

Ce qu’en pense Monsieur Olivier Fabre, Maire de Mazamet, Premier vice-président de la communauté d’agglomération de Castres-Mazamet

Et de dix ! Déjà !

Mazamet attend avec impatience cette 10e édition du salon du livre.

Le rendez-vous est devenu incontournable au milieu du mois de Mai et attire auteurs et visiteurs de toute la France.

La qualité des auteurs présents joue aussi un rôle déterminant dans l’attractivité du salon du livre de Mazamet.

Plus d’une centaine d’ouvrages en concours au salon international du livre de Mazamet :

150 auteurs sont inscrits  et 100 ouvrages en concours pour l’obtention d’un des 11 prix du salon. 

«Nous avons tous les genres et tous les styles, la poésie, beaucoup de romans, la littérature pour enfants…. Trois éditeurs sont en concours avec de nouveaux venus, des Suisses, Belges, Néerlandais. Les élèves du collège Jean Louis Etienne lisent des ouvrages, ils vont, eux aussi, décerner le prix de leur établissement.»

 

Harmonie ROUFFIANGE

 

Sortie avec grande distinction du Conservatoire Royal de Mons en 2010, Harmonie Rouffiange  est également titulaire d’une agrégation qui lui permet aujourd’hui d’enseigner son art dans différentes académies.

Passionnée également par le cinéma, elle apparaîtra dans le film franco-belge Le monde nous appartient de Stephan Streker avec Olivier Gourmet.  Le jour attendra avec Olivier Marchal et Jacques Gamblin, Périclès le noir de Stefano Mordini  et sous la surveillance des frères Dardenne. Elle obtiendra également le rôle principale dans le film Le Récit de Youssef Balout nominé aux Mohktar Awards 2016. 

https://www.harmonierouffiange.be/

.

La suite de la présentation des parrains sur :

https://www.salondulivredemazamet.com/parrains-2019

.

.

Le salon international du livre de Mazamet se tiendra au Palais des Congrès Pierre Barraillé

.

Comme chaque année, je serai présent à ce Salon du Livre dédié à Marc Galabru, avec qui j’avais pris un petit déjeuner, en compagnie de l’invité d’honneur de l’époque, le journaliste sportif Nelson Monfort.

Je reviens avec grand plaisir pour participer à cette manifestation et surtout rencontrer tous les amis que je m’y suis fait.

.

MAZAMET une ville chargée d’histoire

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 04 mai 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

CERTITUDES indécises

CERTITUDES indécises

recueil de poésie

CERTITUDES indécises, le nouveau recueil de poésie de Jean-Louis Riguet publié aux éditions PREM’EDIT

Recueil de poésie Certitude indécises de Jean-Louis Riguet
Première de couverture de Certitudes indécises

.

Si vous me le commandez directement, vous bénéficierez en plus d’une dédicace personnalisée. Vous pouvez commander directement sur ce blogue. Suivre ce lien :

https://librebonimenteur.net/pw4n

Si vous commandez avant le 15 juillet 2019, vous recevrez un email de ma part vous proposant de participer à un jeu-concours permettant de gagner un cadeau. N’hésitez pas !

.

Recueil de poésie

de Jean-Louis Riguet

Présentation du livre

Certitudes indécises un recueil de poésie de Jean-Louis Riguet
Quatrième de couverture

 

Prologue du recueil de poésie Certitudes Indécises

.

Déroute sur route

Forme difforme déforme

Je vois vraiment trouble

.

Bien sûr, Certitudes indécises est illustrée en premier lieu par cet haïku, mais également par presque tous les textes poétiques qui suivent.

A priori, Certitudes indécises, hésitations, pensées contradictoires, une avancée en zig-zag ! Au lecteur de choisir sa voie.

Déjà, plusieurs poèmes ont été publiés dans des revues et sont signalés au gré de la lecture.

Après certains poèmes, un ou plusieurs haïkus peuvent être associés et le suivent.

.

Certitudes indécises recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

Couverture de Certitudes indécises poésie

.

Pour commander directement chez l’éditeur ce recueil de poésie :

https://librebonimenteur.net/erda

 

Un poème extrait de CERTITUDES indécises, recueil de poésie

 

L’autel des plaisirs

  

Sur l’autel des plaisirs, elle s’est approchée

D’un voile transparent recouverte comme un fruit défendu Sa silhouette gracieuse comme une invite rêvée

Ne laissant aucun doute sur ses désirs brûlants Provocante, mais pudique, elle a laissé le voile s’échapper Découvrant une offrande gourmande et fiévreuse

Qu’attends-tu ? me dit-elle

L’hésitation fut très courte et j’entrepris la chose

L’ouragan de mes sens a éclaté rageusement Sur la délicate plage humide de ses courbes L’orage de ma volupté s’est abimé doucement Sur l’échancrure abandonnée de ses seins

Rassasié, je me suis laissé emporter par son arôme Par sa fragrance subtile et ses effluves languides Bercé par tant de générosités et caresses magiques

Je me suis laissé aller…

.

Alors, laissez-vous tenter par ce recueil de poésie de Jean-Louis Riguet, il est au prix de 12 euros.

En vente chez Prem’edit et dans toutes les librairies.

Disponible en e-book sur Amazon au prix de 7 €.

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 11 avril 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko par La Bouche à Oreilles

Ecrire des Haïkus

L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko

par La Bouche à Oreilles

Ecrire des haïkus

Bien écrire des haïkus malgré la difficulté inhérente à cette forme de poème.

Bien sûr, les règles du haïku sont contraignantes. D’autant plus qu’elles peuvent être contradictoires. Le Français n’a pas été conçu dans le but d’écrire des haïkus qui sont issus de la culture japonaise.

Comme toutes règles, elles existent par la manière de les contourner.

Le haïku doit faire ressentir une émotion

La première règle, impérative, repose sur l’émotion qui doit se dégager du texte. Ainsi, on joue sur le ressenti.

La forme est importante et malléable

Certes, la forme repose sur le nombre de lignes et de syllabes selon la métrique 5-7-5 soit en tout 17. Mais dans les pays anglophones, la métrique peut reposer sur une seule ligne de 17 syllabes, voire sur trois lignes de 3-5-3. D’ailleurs, au Japon, le haïku ne comprend souvent qu’une seule ligne.

Une seule respiration

Selon une autre règle, le haïku devrait se lire en une seule respiration, à cause de sa concision, son concret et sa cible.

L’interaction des images

Cependant, les images en interaction feront la force du haïku. Une, deux, trois images peuvent être présentes, disposées dans un ordre déterminé par l’auteur en fonction du résultat envisagé. Ainsi, elles peuvent se complèter et se renforcer, ou être distinctes et mises en comparaison, ou encore une qui s’oppose ou s’ajoute aux deux autres.

Une pause par la césure

Parfois, une césure marque une rupture, une pause, pour augmenter la puissance suggestive. Le signe est souvent une ponctuation placée en fin de vers.

La saison, l’instant de la journée

Somme toute, en haïku classique, la présence d’un mot de saison est obligatoire. Aussi, l’indication du moment de l’année est préférable, même on doit pouvoir y substituer le moment de la journée.

Peu de ponctuation

Et oui, la ponctuation est absente volontairement. Souvent, le texte est écrit en minuscule, avec une majuscule pour le premier mot de chaque ligne, mais ce n’est pas obligatoire. De son côté, la césure est obligatoirement marquée par un signe de ponctuation. Ainsi, on peut ou pas utiliser le point pour marque la fin du haïku. Mais indiquer une ponctuation normale est autorisée.

Le temps se vit au présent

Constamment, le haïku s’écrit au présent, dans l’instantané. C’est un ressenti présent. Mais, l’infinitif n’est pas interdit et même conseillé.

La simplicité du style

D’abord, le style repose sur la simplicité. Les articles sont limités de même que les rimes puisqu’il ne s’agit pas de « vrais » vers. Ainsi, les verbes sont quasiment absents de même que les adverbes, l’objectif étant de condenser une idée le plus simplement possible. Cependant, il faut limiter les métaphores et les qualificatifs de nom, éviter les redondances. Malgré tout, on peut utiliser les répétitions pour renforcer le propos.

De temps en temps, vous pouvez utiliser des inversions, des allitérations. Mais tout cela doit être fait dans un but de compréhension, de mettre en valeur l’image.

A vous de jouer

Désormais, nanti de ces informations succinctes, je vous souhaite un bon courage pour vos futurs haïkus.

Jean-Louis Riguet

Le blogue La Bouche à Oreilles a consacré un post à L’esprit du Haïku de Terada Torahiko. Je vous livre ci-après :

 

J’ai acheté ce petit livre à l’occasion d’une récente promenade au rayon poésie de la librairie Gibert à Paris, et son titre L’esprit du Haïku a tout de suite attiré mon attention, comme vous pouvez l’imaginer. Il s’agit ici d’un essai, d’une réflexion sur l’aspect typiquement japonais de cette forme de poésie qui concentre dans […]

 

via L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko — La Bouche à Oreilles

Illustration d’haïkus

Pour illustrer mon propos, je vous livre quelques haïkus envolés de mon recueil CERTITUDES indécises qui vient d’être publié chez PREM’EDIT.

Le froid envahit

Lire la poésie chaude

Caresses coquines

.

La mer devient rouge

Un corps gît dans le sang rouge

Enfant échoué

.

L’homme tue la Terre

Tous les jours à petit feu

Il se tue lui-même

.

Sang rouge absurde

Cibles de fer, les coeurs saignent

Cessez le massacre !

Certitudes indécises recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 10 avril 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 9

Poème inédit 9

bientôt publié dans un recueil 

CERTITUDES indécises

chez PREM’EDIT

Certitudes indécises, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

L’amour-haine

 

Pourquoi tant de haine après tant d’amour

Les anciens amants se déchirent sur l’autel Sur l’autel des brisures des amours éperdues

La haine est proportionnelle à l’amour donné À l’amour donné et sûrement aussi à celui reçu

Un petit coup dans le contrat d’amour Suscite un uppercut dans la déchirure

Plus on a aimé, plus on hait

Cela fait mal là où cela a fait du bien

Toujours à l’âme

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 12 mars 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 8

Ce poème inédit sera inclus dans mon prochain recueil

Certitudes indécises

 

Certitudes indécises, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

 

L’autel des plaisirs

 

 Sur l’autel des plaisirs, elle s’est approchée

D’un voile transparent recouverte comme un fruit défendu Sa silhouette gracieuse comme une invite rêvée

Ne laissant aucun doute sur ses désirs brûlants Provocante, mais pudique, elle a laissé le voile s’échapper Découvrant une offrande gourmande et fiévreuse

 

Qu’attends-tu ? me dit-elle

 

 

L’hésitation fut très courte et j’entrepris la chose

 

 

L’ouragan de mes sens a éclaté rageusement Sur la délicate plage humide de ses courbes L’orage de ma volupté s’est abimé doucement Sur l’échancrure abandonnée de ses seins

Rassasié, je me suis laissé emporter par son arôme Par sa fragrance subtile et ses effluves languides Bercé par tant de générosités et caresses magiques

 

 

Je me suis laissé aller

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 06 mars 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

A Deux Beaux Yeux par Le Boudoir d’Idéelle

A Deux Beaux Yeux par Le Boudoir d’Idéelle

 

. A deux beaux yeux . Vous avez un regard singulier et charmant ; Comme la lune au fond du lac qui la reflète, Votre prunelle, où brille une humide paillette, Au coin de vos doux yeux roule languissamment ; . Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ; Ils sont de plus belle […]

 

via A Deux Beaux Yeux — Le Boudoir d’Idéelle

Publié par Laisser un commentaire

Salon du livre de Lamotte-Beuvron

Salon du livre de Lamotte-Beuvron

 

 

Le week-end des 2 et 3 mars 2019, Jean-Louis Riguet participera au Printemps des Livres en Sologne organisé par le GRAHS à la salle des fêtes de Lamotte-Beuvron.

 

Trois récits historiques sur la région orléanaise de Jean-Louis Riguet publiés aux éditions du Jeu de l'Oie

 

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 22 février 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 9

Poème inédit 9

 

Ce poème inédit sera inclus dans mon prochain recueil

Certitudes indécises

 

.

Je me souviens

 

Je me souviens du passé à venir

C’était aujourd’hui hier

Je me souviens de l’avenir passé

C’était hier aujourd’hui

Je me souviens de ces petits matins gelés

Qui recouvraient de givre les carreaux

De la fenêtre refroidie par l’hiver

 

Je me souviens du silence bruyant

Qui accompagnait la nuit finissante

Du sifflement de la bouilloire sur la cuisinière

 

Je me souviens du crépitement du bois sec

Qui brûlaient pour réchauffer les cœurs

Les corps vigoureux réveillés par l’arôme du café

 

Je me souviens des longues soirées d’hiver

Qui se chauffaient au coin d’un feu de cheminée

Les doigts occupés à écaler des noix

 

Je me souviens des conversations nocturnes

Que tenaient les humains autour d’un verre

En refaisant le monde à leurs dimensions

 

Je me souviens du passé à venir

               C’était aujourd’hui hier

Je me souviens de l’avenir passé

               C’était hier aujourd’hui

 

Je ne me souviens plus

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 20 février 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet