Publié par Laisser un commentaire

Alain Michaud, artiste peintre

Alain Michaud, artiste peintre

JL à l’écoute de… a rencontré Alain Michaud, artiste peintre, au Salon du livre Voyages en Livres à La Clayette. Il s’est livré au jeu des questions-réponses.

Alain Michaud nous raconte ses apprentissages, son travail avec les encres, la peinture, le dessin.

Non seulement c’est un artiste peintre, mais il écrit également des haïkus. Il a commis un recueil, RICORDI, publié par JUMO éditions, collection Danlapoch, en juillet 2017, en vente chez l’auteur.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Alain MICHAUD, artiste peintre

Alain Michaud artiste peintre

Quel est votre parcours Alain Michaud ?

ARTISTE PEINTRE professionnel depuis 1990. Autodidacte, mais avec des influences des rencontres des apprentissages. Après avoir étudié la publicité, exercé d’autres métiers, mais avoir toujours tenu un crayon, j’ai débuté avec des aquarelles, puis me suis tourné vers l’huile et enfin l’acrylique. Pour revenir à un travail actuel beaucoup plus sobre avec les encres et notamment l’encre noire. Je donne des cours de peinture, j’anime des stages, je collabore avec les écoles et les collèges et bien entendu j’écris.

Avant de peindre et d’écrire, que faisiez-vous ?

Je gagnais ma vie notamment dans le commerce. Où j’ai pu mettre mon talent de dessinateur à disposition des vendeurs de cuisines, le dessin à l’ordinateur n’étant encore pas développé.

Pratiquez-vous un autre art ? Quelle est votre passion ?

Ma passion, c’est mon métier. Donc je me réalise pleinement dans la peinture, et l’écriture et notamment dans le virage que je viens de prendre qui est le roman graphique où j’allie les deux.

Alain Michaud, je suppose que vous avez des admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je ne sais pas si j’ai des admirateurs. J’essaie de me réaliser pleinement et parfois cela plait à d’autres. Je réalise des expositions de mes œuvres, je participe à des salons littéraires, des dédicaces. Je vais à leur rencontre par des expositions, des installations, des lectures faites par d’autres artistes.

Recueils d'Alain Michaud, artiste peintre

Alain Michaud ne réalise pas que des peintures

 

Pouvez-vous nous en parler de votre dernière œuvre ?

Mon dernier travail est un roman graphique pour lequel j’ai réalisé dessins et textes. Il s’intitule « Marie Femme de Mineur ». Il rend hommage à travers la petite histoire de ma grand-mère femme de mineur de fond à la grande histoire de toutes ces femmes qui ont partagé la dureté du travail de leurs maris et dont la littérature parle peu.

Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

En peinture oui, de l’abstraction lyrique. Mon maître est ZAO WU KI.

Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Peins ou écris « simple ».

Que préférez-vous faire comme œuvre ?

J’ai besoin de pratiquer l’écriture comme la peinture, le dessin. Je ne préfère pas faire une œuvre ou une autre, j’ai besoin de créer.

Marie, Femme de mineur, oeuvre d'Alain Michaud, artiste peintre

Le travail de l’artiste peintre

Comment travaillez-vous ?

Très compliqué à expliquer. Je réfléchis longtemps. Trop longtemps quelquefois. Puis j’exécute vite, trop vite quelquefois. Je travaille dans une urgence relative.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Sûrement dans la vie qui m’entoure tout simplement.

Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

OUI. Des installations. Les dernières en 2018, en tant qu’invité d’honneur de la biennale d’art contemporain de Mâcon. Une œuvre intitulée KINTSUGI. Pour 2019, une œuvre en hommage aux mineurs qui sera présentée pour les journées du patrimoine à Epinac les Mines.

Livre d'Alain Michaud, textes et peintures, artiste peintre

Alain Michaud intime avec les oeuvres

Accepteriez-vous de donner un conseil aux amateurs de peinture ?

Soyeux curieux. Méfiez-vous des experts et donnez libre cours à votre liberté d’aimer ou pas.

Avez-vous des peintres préférés ? Ou des sculpteurs ?

L’école impressionniste, Turner plus particulièrement, Cézanne, Nicolas de Staël, ZAO WOU KI bien sûr, et tant d’autres…

Je suis beaucoup moins sensible à la sculpture. Beaucoup plus aux installations contemporaines.

Recueils d'haikus d'Alain Michaud, artiste peintre

Les projets d’Alain Michaud

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Actuellement, je prépare une installation en hommage aux Mineurs de Fond pour les journées du Patrimoine qui sera présentée avec une exposition de toiles et une lecture/dédicace de mes livres. Et je travaille également sur la réalisation de HAÏKUS que j’ai écrits en BD grand format en vue d’une exposition.

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Septembre 2019, Epinac-les-Mines, Installation/exposition.

Plusieurs dédicaces ou salons du livre prévus pour mon dernier livre. (Anost, juillet 2019, Saint-Pierre-le-Moûtier, novembre 2019, Moulins, juin 2019).

 Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Essentiellement sur FACEBOOK MICHAUD GALERIE.

https://www.facebook.com/alain.michaud.106

https://www.facebook.com/michaudgalerie/

Recueil d'haïkus d'Alain Michaud, articte peintre - crédit photo jean-louis-riguet

Entretien réalisé le 8 mai 2019

Alain Michaud, artiste peintre

 

Je remercie sincèrement Alain Michaud, artiste peintre, d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers,

en un mot artiste féminin et masculin 

sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et parfois Instagram et Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire : jlriguet@gmail.com

.

© Jean-Louis RIGUET 17 mai 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Dans les recueils de poésie de Jean-Louis Riguet, écriveur, vous trouverez également des haïkus.

https://librebonimenteur.net/kg9c

https://librebonimenteur.net/syyx

Publié par Laisser un commentaire

Samedi soir par Catimini Plume

Samedi soir par Catimini Plume

 

Un haiku publié par Catimini Plume

 

Samedi soir

les open spaces vides

racontent des histoires.

via Samedi soir — Catimini Plume

 

 

Dans les recueils de poésie de Jean-Louis Riguet vous trouvez aussi des haïkus à côté des poèmes.

Vous pouvez vous en convaincre en vous laissant séduire par celui-ci :

https://librebonimenteur.net/kg9c

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 14 mai 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko par La Bouche à Oreilles

Ecrire des Haïkus

L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko

par La Bouche à Oreilles

Ecrire des haïkus

Bien écrire des haïkus malgré la difficulté inhérente à cette forme de poème.

Bien sûr, les règles du haïku sont contraignantes. D’autant plus qu’elles peuvent être contradictoires. Le Français n’a pas été conçu dans le but d’écrire des haïkus qui sont issus de la culture japonaise.

Comme toutes règles, elles existent par la manière de les contourner.

Le haïku doit faire ressentir une émotion

La première règle, impérative, repose sur l’émotion qui doit se dégager du texte. Ainsi, on joue sur le ressenti.

La forme est importante et malléable

Certes, la forme repose sur le nombre de lignes et de syllabes selon la métrique 5-7-5 soit en tout 17. Mais dans les pays anglophones, la métrique peut reposer sur une seule ligne de 17 syllabes, voire sur trois lignes de 3-5-3. D’ailleurs, au Japon, le haïku ne comprend souvent qu’une seule ligne.

Une seule respiration

Selon une autre règle, le haïku devrait se lire en une seule respiration, à cause de sa concision, son concret et sa cible.

L’interaction des images

Cependant, les images en interaction feront la force du haïku. Une, deux, trois images peuvent être présentes, disposées dans un ordre déterminé par l’auteur en fonction du résultat envisagé. Ainsi, elles peuvent se complèter et se renforcer, ou être distinctes et mises en comparaison, ou encore une qui s’oppose ou s’ajoute aux deux autres.

Une pause par la césure

Parfois, une césure marque une rupture, une pause, pour augmenter la puissance suggestive. Le signe est souvent une ponctuation placée en fin de vers.

La saison, l’instant de la journée

Somme toute, en haïku classique, la présence d’un mot de saison est obligatoire. Aussi, l’indication du moment de l’année est préférable, même on doit pouvoir y substituer le moment de la journée.

Peu de ponctuation

Et oui, la ponctuation est absente volontairement. Souvent, le texte est écrit en minuscule, avec une majuscule pour le premier mot de chaque ligne, mais ce n’est pas obligatoire. De son côté, la césure est obligatoirement marquée par un signe de ponctuation. Ainsi, on peut ou pas utiliser le point pour marque la fin du haïku. Mais indiquer une ponctuation normale est autorisée.

Le temps se vit au présent

Constamment, le haïku s’écrit au présent, dans l’instantané. C’est un ressenti présent. Mais, l’infinitif n’est pas interdit et même conseillé.

La simplicité du style

D’abord, le style repose sur la simplicité. Les articles sont limités de même que les rimes puisqu’il ne s’agit pas de « vrais » vers. Ainsi, les verbes sont quasiment absents de même que les adverbes, l’objectif étant de condenser une idée le plus simplement possible. Cependant, il faut limiter les métaphores et les qualificatifs de nom, éviter les redondances. Malgré tout, on peut utiliser les répétitions pour renforcer le propos.

De temps en temps, vous pouvez utiliser des inversions, des allitérations. Mais tout cela doit être fait dans un but de compréhension, de mettre en valeur l’image.

A vous de jouer

Désormais, nanti de ces informations succinctes, je vous souhaite un bon courage pour vos futurs haïkus.

Jean-Louis Riguet

Le blogue La Bouche à Oreilles a consacré un post à L’esprit du Haïku de Terada Torahiko. Je vous livre ci-après :

 

J’ai acheté ce petit livre à l’occasion d’une récente promenade au rayon poésie de la librairie Gibert à Paris, et son titre L’esprit du Haïku a tout de suite attiré mon attention, comme vous pouvez l’imaginer. Il s’agit ici d’un essai, d’une réflexion sur l’aspect typiquement japonais de cette forme de poésie qui concentre dans […]

 

via L’esprit du Haïku, de Terada Torahiko — La Bouche à Oreilles

Illustration d’haïkus

Pour illustrer mon propos, je vous livre quelques haïkus envolés de mon recueil CERTITUDES indécises qui vient d’être publié chez PREM’EDIT.

Le froid envahit

Lire la poésie chaude

Caresses coquines

.

La mer devient rouge

Un corps gît dans le sang rouge

Enfant échoué

.

L’homme tue la Terre

Tous les jours à petit feu

Il se tue lui-même

.

Sang rouge absurde

Cibles de fer, les coeurs saignent

Cessez le massacre !

Certitudes indécises recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 10 avril 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Explosée par terre par Catimini Plume

Explosée par terre

par Catimini Plume

 

 

Explosée par terre

la boîte du …

 

via Explosée par terre — Catimini Plume

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 9

Poème inédit 9

bientôt publié dans un recueil 

CERTITUDES indécises

chez PREM’EDIT

Certitudes indécises, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

L’amour-haine

 

Pourquoi tant de haine après tant d’amour

Les anciens amants se déchirent sur l’autel Sur l’autel des brisures des amours éperdues

La haine est proportionnelle à l’amour donné À l’amour donné et sûrement aussi à celui reçu

Un petit coup dans le contrat d’amour Suscite un uppercut dans la déchirure

Plus on a aimé, plus on hait

Cela fait mal là où cela a fait du bien

Toujours à l’âme

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 12 mars 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 8

Ce poème inédit sera inclus dans mon prochain recueil

Certitudes indécises

 

Certitudes indécises, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet

 

L’autel des plaisirs

 

 Sur l’autel des plaisirs, elle s’est approchée

D’un voile transparent recouverte comme un fruit défendu Sa silhouette gracieuse comme une invite rêvée

Ne laissant aucun doute sur ses désirs brûlants Provocante, mais pudique, elle a laissé le voile s’échapper Découvrant une offrande gourmande et fiévreuse

 

Qu’attends-tu ? me dit-elle

 

 

L’hésitation fut très courte et j’entrepris la chose

 

 

L’ouragan de mes sens a éclaté rageusement Sur la délicate plage humide de ses courbes L’orage de ma volupté s’est abimé doucement Sur l’échancrure abandonnée de ses seins

Rassasié, je me suis laissé emporter par son arôme Par sa fragrance subtile et ses effluves languides Bercé par tant de générosités et caresses magiques

 

 

Je me suis laissé aller

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 06 mars 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Éclats de soleil par Catimini Plume

Éclats de soleil par Catimini Plume

 

 

Éclats de soleil

pétillant sur …

 

via Éclats de soleil — Catimini Plume

Publié par Laisser un commentaire

Poème inédit 9

Poème inédit 9

 

Ce poème inédit sera inclus dans mon prochain recueil

Certitudes indécises

 

.

Je me souviens

 

Je me souviens du passé à venir

C’était aujourd’hui hier

Je me souviens de l’avenir passé

C’était hier aujourd’hui

Je me souviens de ces petits matins gelés

Qui recouvraient de givre les carreaux

De la fenêtre refroidie par l’hiver

 

Je me souviens du silence bruyant

Qui accompagnait la nuit finissante

Du sifflement de la bouilloire sur la cuisinière

 

Je me souviens du crépitement du bois sec

Qui brûlaient pour réchauffer les cœurs

Les corps vigoureux réveillés par l’arôme du café

 

Je me souviens des longues soirées d’hiver

Qui se chauffaient au coin d’un feu de cheminée

Les doigts occupés à écaler des noix

 

Je me souviens des conversations nocturnes

Que tenaient les humains autour d’un verre

En refaisant le monde à leurs dimensions

 

Je me souviens du passé à venir

               C’était aujourd’hui hier

Je me souviens de l’avenir passé

               C’était hier aujourd’hui

 

Je ne me souviens plus

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 20 février 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

SOLEIL ET EAU par Le monde est dans tes yeux …

SOLEIL ET EAU par Le monde est dans tes yeux …

 

 

SOLEIL ET EAU . . Mon eau n’écoute pas mon eau chante comme un secret Mon eau ne chante pas mon eau exulte comme un secret Mon eau travaille et à travers tout roseau exulte jusqu’au lait du rire Mon eau est un petit enfant mon eau est un sourd mon eau est un géant […]

via SOLEIL ET EAU — Le monde est dans tes yeux …

Publié par Laisser un commentaire

Silhouettes voûtées par Catimini Plume

Silhouettes voûtées par Catimini Plume

Un nouvel haïku de Catimini Plume pour une soirée hivernale

 

Silhouettes voûtées

capuches et parapluies

~ …

via Silhouettes voûtées — Catimini Plume