Publié par Laisser un commentaire

Nouvelles, avec ou sans chute ?

Nouvelles, avec ou sans chute ?

La nouvelle est un genre littéraire que beaucoup d’auteurs considèrent comme un exercice particulièrement difficile. De format court, elle se conclut souvent sur une phrase, voire un mot qui saisit le lecteur. D’un usage fréquent, la chute est-elle cependant incontournable pour considérer la nouvelle comme réussie ?

.

Un livre fait toujours plaisir https://librebonimenteur.net/wgqs
Un livre fait toujours plaisir, des nouvelles aussi

Définition de la nouvelle et éléments caractéristiques

Une nouvelle est généralement courte, composée d’une à 50 pages et destinée à être lue d’une traite. La longueur n’est cependant pas sa seule spécificité car elle se définit aussi par sa structure. Souvent centrée sur un événement particulier survenu dans la vie du personnage principal, elle comporte peu de descriptions.

Elle doit ainsi être distinguée de la novella, autre format de récit avec lequel on la confond parfois. Composée de 90 à 150 pages, sa longueur la situe entre la nouvelle et le roman. Contrairement à la nouvelle, elle peut entremêler plusieurs événements autour d’une intrigue centrale. Plus étoffée, elle détaille également davantage le contexte. Elle peut notamment faire intervenir plusieurs personnages quand les nouvelles en comportent peu voire un seul. Dans cette dernière, le héros se trouve le plus souvent à un moment-clé de sa vie ou traverse un bouleversement psychologique important. Le lecteur fait sa connaissance à cette occasion et ne connaît de lui que les détails pouvant servir l’intrigue. Les nouvelles contiennent souvent une notion d’intensité et d’urgence qui capte l’attention du lecteur.

.

Bonnes ou mauvaises nouvelles ? d'Yvesvi
Bonnes ou mauvaises nouvelles ? un texte de Yvesvi

Le choix d’inclure ou non une chute et son impact

En raison du rythme propre aux nouvelles, le recours à la chute est fréquent. Elle n’est cependant pas obligatoire et le récit peut alors créer une bulle intime dans laquelle le lecteur va partager brièvement la vie du personnage. Il s’immerge dans son univers pour en repartir ensuite discrètement, simple observateur d’un moment d’existence. La chute par contre, bouscule le lecteur. Elle peut le surprendre, le faire rire, parfois le choquer mais ne le laisse pas indifférent. Elle remet en question sa vision et la compréhension qu’il avait jusque-là de la situation en permettant une lecture différente et parfois ludique. Surpris d’avoir été dupé, le lecteur peut parfois être tenté de relire le texte pour comprendre à quel moment il a été abusé.

Son utilisation est cependant un art. Elle doit être amenée brusquement pour créer la surprise en restant cohérente. Son maniement est donc délicat. Elle peut constituer le trait de génie final qui magnifie le récit. Elle peut aussi l’anéantir si elle est ratée, car c’est souvent le dernier élément dont se souviendra le lecteur.

.

Logo de librebonimenteur.net
Logo du site riguet-librebonimenteur.net

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

© Jean-Louis RIGUET  11 février 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Roman historique ou docu-fiction, quelle différence ? :

 https://librebonimenteur.net/ydwz

.

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

.

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

La Religion et Stéphane Maillot

Stéphane Maillot nous livre un nouvel opus de la collection de l’éditeur 20-15 à ne pas mettre dans toutes les mains

« Ce qu’il convient absolument de NE PAS savoir sur LA RELIGION pour briller en société »

.

Lecteurs au cœur fragile, s’abstenir !

.

Mais si vous aimez la loufoquerie, alors n’hésitez pas, ce livre est fait pour vous.

.

Ce qu'il convient de ne pas savoir sur la Religion
Stéphane Maillot humoriste présente Ce qu'il convient absolument de NE PAS savoir sur LA RELIGION pour briller en société

Petit traité de Loufoqueries religieuses

Stéphane Maillot, artiste et humoriste aux multiples facettes, n’en est pas à son premier coup d’essai. Dans la même collection, il a traité La Musique et Nos Amis les Bêtes. Cette fois-ci, il s’attaque à La Religion.

Il n’hésite pas citer Oscar Wilde : « La religion c’est comme un homme aveugle cherchant dans une pièce obscure un chat noir qui n’y est pas et qui le trouve ». De plus, il ajoute « … Car la lettre tue mais l’esprit vivifie » Épîtres de Saint Paul aux Corinthiens (IIe – III) La Bible.

 

Stéphane Maillot artiste humoriste
Cet artiste humoriste Stéphane Maillot est également auteur de livres et de ses spectacles

Dans ce traité loufoque sur la religion,

Stéphane Maillot avertit avant de commencer son « ouvrage léger », comme il aime à le dire :

Les éditions 20-15, après avoir encore une « foi », pris connaissance du contenu de cette oeuvre sur la religion tiennent à préciser qu’elles déclinent absolument toute responsabilité concernant les propos et informations relatées dans cet ouvrage ; propos qui n’engagent donc que son auteur.

L’auteur, lui, à la demande de son éditeur et par souci d’honnêteté, admet volontiers avoir pris ça et là, quelques largesses et raccourcis avec le sujet traité et invite les éventuels lecteurs à prendre cet ouvrage uniquement pour ce qu’il est : un petit traité de loufoqueries religieuses uniquement destiné à amuser et divertir. En aucun cas, il ne saurait faire références en la matière… (…Quoique…)

.

Son site web : https://www.stephanemaillot.fr/

.

Stéphane Maillot présente ses livres dans un salon
Stéphane Maillot présente ses livres dans un salon
Stéphane Maillot au salon du livre d'Orléans 2019
Stéphane Maillot au salon du livre d'Orléans 2019 présente toute sa collection

Un extrait du traité de Stéphane Maillot sur la Religion

Dieu et Allah ne peuvent jamais être joints en direct ! Pour entrer en contact avec eux, il faut passer par des intermédiaires tels Jésus, le fils de Dieu ou Mahomet, le prophète-messager. C’est un peu comme quand on appelle le service client lors d’un problème avec son téléphone portable ou avec sa box internet. On ne peut jamais avoir en direct, un responsable. On tombe sur les sous-fifres qui généralement nous « testent » en nous prenant « pour des cons » ou en nous infantilisant. Probablement afin de savoir si l’on mérite ou pas d’être mis en communication avec « l’étage supérieur ». Eh bien, pour Dieu ou Allah, c’est la même chose. On peut ainsi dire que c’est comme sur les ordinateurs d’antan, pour avoir accès à l’Internet, il fallait un modem de connexion.

.

Un peu plus loin

Chez les catholiques, c’est toujours en vigueur avec la confession. Le pauvre pêcheur cherchant à se repentir des mauvaises actions qu’il a commises doit passer au confessionnal où là, un ministre du culte dûment habilité à ces « écoutes intimes », entend sa confession pour ensuite lui donner l’absolution. « Ego tes absolvo !« . Et hop, l’ex-pêcheur est tout neuf, tout propre et peut repartir pour une nouvelle semaine durant laquelle il pourra de nouveau accumuler les mauvaises actions.

Finalement, la confession, c’est un peu comme le « lavomatic » de l’Eglise. Ça nettoie les âmes en profondeur et élimine les « tâches » rebelles.

Reconnaissons aux juifs, aux protestants et aux musulmans le difficile mérite de devoir vivre avec tout le poids de leurs mauvaises actions.

.

 

Stéphane Maillot humoriste
Un artiste humoriste Stéphane Maillot en même temps qu'un auteur

Dans la collection HUMOUR NOIR, Stéphane Maillot a publié aux éditions 20-15 les ouvrages suivants :

1/ Humour Noir et balles à blanc (octobre 2015)

2/ Humour Noir et balles à blanc d’œufs (mars 2017)

3/ Humour Noir à Boulets Rouges (février 2018)

4/ Humour Noir : le 4ème Volet de la Trilogie (janvier 2019)

5/ L’Humour Noir de Gilles et John (avril 2019)

Contes et Histoires pour un sommeil profond (trois rééditions)

.

Les lecteurs peuvent me suivre via mon site web : https://www.stephanemaillot.fr/

.

L’auteur

Stéphane Maillot est avant tout un artiste et humoriste aux multiples facettes. Cet iconoclaste impertinent, amoureux de la langue française, a derrière lui une riche carrière en tant qu’auteur-compositeur-interprète et de musicien professionnel.

Depuis 2015, il a publié de très nombreux livres humoristiques dont la Trilogie des « Humour Noir » en 4 volumes.

Il pratique l’humour décalé d’une plume libre et acérée. Ainsi, il nous plonge dans son univers original et absurde dans lequel le verbe est roi.

.

Pour en savoir plus sur l’auteur : https://librebonimenteur.net/fiwx

.

Quatrième de Couverture du traité de Stéphane Maillot sur la religion
Quatrième de couverture du traité de loufoqueries religieuses de Stéphane Maillot aux éditions 20-15

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

© Jean-Louis RIGUET  09 février 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Joël Hillion, William Shakespeare

Joël Hillion a trouvé son maître : William Shakespeare

Cet ex-professeur d’anglais, Joël Hillion est essayiste, traducteur, romancier, après avoir été retraité de l’éducation nationale. Avant la littérature, il aime par-dessus tout la musique, la danse classique et l’enseignement.

Son thème favori est William Shakespeare et ses sonnets.

Est-il ou pas ? Est-ce LA question ?

.

 

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Joël Hillion

 

Joël Hillion un passionné de Shakespeare
Joël Hillion un passionné de William Shakespeare

.

Joël Hillion qui êtes-vous ?

Joël Hillion est ou pas.

Je suis essayiste, traducteur, romancier, après avoir été retraité de l’éducation nationale, ex-professeur d’anglais ! 

Avant la littérature, j’aime par-dessus tout la musique (je suis guitariste), la danse classique (que j’ai pratiquée), et l’enseignement (que je ne pratique plus).

Mon thème favori est William Shakespeare et ses sonnets.

.

Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ?

Mes lecteurs, je les rencontre mes lecteurs dans les Salons du livre, mais plus « intimement » au cours de lectures publiques que je fais des Sonnets de Shakespeare, ou lors de conférences sur Shakespeare ou sur l’éducation.

Le plus souvent, j’ai fait beaucoup de rencontres enrichissantes. Je demande toujours à mes lecteurs de m’écrire et de me donner leurs impressions, de me faire part de leurs critiques. La littérature est un dialogue ou elle dépérit. Hélas, trop peu de lecteurs se « risquent » à écrire aux auteurs.

Depuis toujours, je fais des rencontres sur mes ouvrages et autour de mes thèmes favoris : Shakespeare, l’éducation…

.

Première de couverture de Et William devint SHAKESPEARE
Première de couverture de Et William devint SHAKESPEARE de Joël Hillion

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris, pour moi-même, depuis l’âge de 14 ans. Mes premières publications remontent aux années 1990. J’ai déjà publié 12 ouvrages.

.

Quel est votre dernier livre ?

Mon dernier essai s’intitule Et William devint Shakespeare. Ce livre prolonge mon travail approfondi sur les Sonnets. Il s’agit d’une lecture croisée des Sonnets et du théâtre du dramaturge. À travers ce décryptage, je tente de dresser un portrait-robot moral du génie élisabéthain.

Mes ouvrages les plus récents sont édités par L’Harmattan. Les plus anciens ont été édités par une petite maison qui ne produit plus de livres. Je dispose encore d’un stock de mes premiers écrits.

 .

Avez-vous une position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je fais confiance aux éditeurs – dont c’est le métier – qui garantissent une certaine qualité. Mes derniers livres sont disponibles en version électronique, mais il me semble que j’ai moins de lecteurs sur « liseuse » que sur papier.

.

Sonnets de Shakespeare par Joël Hillion
Sonnets de Shakespeare par Joël Hillion

.

Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

Je ne demande pas de conseils aux « gens du métier », mais je suis sensible à l’influence des grands auteurs. D’ailleurs, je suis incapable d’imiter Shakespeare, mais il reste mon meilleur professeur.

Aux amateurs d’écriture, je leur dirai de n’écouter que leur passion.

.

Que préférez-vous écrire ou lire ?

Mes lectures sont très éclectiques. Cela va des poètes aux philosophes en passant par les grands romanciers (Dostoïevski, Stendhal, Albert Camus, par exemple). Je retourne régulièrement aux textes fondateurs : la Bible.

.

Comment écrivez-vous ?

N’importe quand. Dès que j’ai le temps. Je peux m’arrêter n’importe où et reprendre deux jours plus tard au mot où je me suis interrompu. Surtout, je ne crains pas la panne d’inspiration. Je viens de finir un roman (à paraître en 2020). Mais, j’ai déjà cinq autres livres dans la tête…

.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je ne sais pas d’où me vient « l’inspiration ». Mais, je connais parfaitement mes « maîtres à penser » : après Shakespeare, il y a René Girard, Michel Serres, et quelques autres grands penseurs.

A ce jour, je n’ai eu qu’une « commande ». Un essai sur l’éducation, L’alter de mon ego, Empathie, mimétisme et éducation (2017), qui m’a permis de faire une espèce de synthèse de mes idées sur l’éducation – après 40 ans de pratique !

.

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ?

Mes personnages sont, comme pour beaucoup de romanciers je suppose, un mixte de gens rencontrés, avec qui j’ai vécu, et un peu de moi-même. Je sais parfaitement qui j’imite, mais je ne crois pas qu’on puisse reconnaître mes « modèles ».

.

Joël Hillion argumente au Salon du livre de Mennecy février 2020
Joël Hillion argumente au Salon du livre et la BD de Mennecy les 1er et 2 février 2020

.

Quels sont vos auteurs préférés ?

Shakespeare, au-dessus de tout. Il était dramaturge, poète, mais il aurait pu être romancier. Plus je le relis, plus je découvre des merveilles. Il m’épuisera avant que je l’aie épuisé.

.

Que lisez-vous en ce moment ?

Je relis Pierre Teilhard de Chardin.

.

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui. Je prends le risque de transposer les Sonnets de Shakespeare en roman à l’époque moderne. La tâche est peut-être impossible, mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer.

.

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Des Salons dans la région parisienne et dans le Morbihan en été.

.

Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon blog :  http://joel-hillion.eklablog.com/

ou sur mon site : http://shakespeare.sonnets.free.fr/

————-

Le 5 février 2020.

Joël Hillion

.

Propos recueillis par Jean-Louis RIGUET, écriveur, pour librebonimenteur.net.

.

Joël Hillion un passionné de William Shakespeare
Joël Hillion un passionné de William Shakespeare et de ses sonnets

.

Je remercie sincèrement Joël Hillion d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si, vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Ensuite, chaque chronique est partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et Tumblr, et aussi des photos sont mises sur Instagram.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé  : jlriguet@gmail.com

.

Quatrième de couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir
Quatrième de couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

.

© Jean-Louis RIGUET  08 février 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Dimanche matin, un haïku de Catimini Plume

Catimini Plume vous présente son haïku du dimanche matin

.

Le plus souvent, sa pensée s’exprime principalement par des haïkus, tous plus beaux les uns que les autres.

Et cette fois-ci n’y manque pas.

.

Dimanche matin

Facebook bruisse d’indignations

avant le gigot.

.

via Dimanche matin — Catimini Plume

.

Crocus un dimanche matin, haïku de Catimini Plume
Des crocus se signalent à la vie et accompagnent les poèmes

.

Catimini Plume écrit parfaitement les haïkus, mais en connaissez-vous les règles ?

.

Qu’est-ce que le haïku ?

Ce court poème, le haïku, est né au Japon à la fin du 17° siècle. En Occident, il s’écrit principalement sur trois lignes selon le rythme court / long / court : 5 / 7 / 5 syllabes dans sa forme classique.

Les poètes contemporains peuvent écrire des haïkus sous des formes beaucoup plus brèves encore et même bousculer le rythme.

Le haïku comporte un kigo (mot de saison) qui le lie à la réalité. Un kireji (césure), parfois représentée par un tiret ou ~, marque un silence pendant la lecture, soulignant la tension entre une ligne et le reste du poème. Il présente deux idées (images) juxtaposées.

Par excellence, il est la capture de l’instant présent dans ce qu’il a de singulier et d’éphémère, en ce monde où se côtoient permanence et impermanence. Il est peinture de « l’ici et maintenant », de l’ordinaire saisi avec une extrême simplicité afin de restituer toute la poésie de l’émotion offerte aux sens.

Le haïku favorise le lien social, l’écoute et le dialogue. Il véhicule un esprit pacifique et bienveillant.

Par Danièle Duteil et Jean Antonini

Vous pouvez retrouver toute une étude du haïku sur le site de l’Association francophone de haïku : https://librebonimenteur.net/trvj

.

Une association haïku-poème est sympa

Dans les recueils de poésie de Jean-Louis Riguet, vous trouvez des haïkus à côté des poèmes.

Vous pouvez vous en convaincre en vous laissant séduire par celui-ci :

https://librebonimenteur.net/kg9c

.

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

© Jean-Louis RIGUET  04 février 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Roman historique ou docu-fiction, quelle différence ? :

 https://librebonimenteur.net/ydwz

.

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

Certitudes indécises : https://librebonimenteur.net/egoq

.

Ondes intimes : https://librebonimenteur.net/7yxc

.

Les recueils de poésie : https://librebonimenteur.net/p32n

.

.

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Roman historique ou docu-fiction, quelle différence ?

Roman historique ou docu-fiction, quelle différence ?

 

Souvent les gens confondent le docu-fiction et le roman historique.

S’il est vrai que de nombreuses similitudes existent, il est cependant assez simple de les distinguer.

.

Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet
Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet, chez BoD

 

La différence pour l’auteur

 

Le travail de l’auteur va être totalement différent selon l’option choisie. Même si l’auteur s’appuie sur une solide connaissance historique, le travail de recherche n’est pas identique. Pour un roman historique, la recherche de l’intrigue et des personnages s’insérera dans un contexte historique exact, mais sera mise en avant. Pour un docu-fiction, l’auteur fouillera davantage un point particulier qu’il fera vivre grâce à une intrigue, qui est secondaire dans ce cas-là.

 

La définition de chacun des concepts

 

Selon Le Larousse, le roman historique est une fiction qui se veut un témoignage d’une époque via un ou plusieurs personnages. Ce genre littéraire est né aux XIX siècle sous la plume de Walter SCOTT.

 

Cette même source explique que le docu-fiction est un genre télévisuel ou cinématographique (ou livresque) qui part de faits historiques réels en y incluant d’authentiques documents ou vidéos d’archives.

Le ou les personnages présents servent simplement à lier l’œuvre.

.

Une enquête dans les spécialités Orléanaises
Éliminations pour un héritage, un roman d'enquête historique de Jean-Louis Riguet

 

Le travail de recherche

 

L’autre différence pour l’auteur se situe au niveau de la recherche documentaire.

 

Un roman historique va être centré sur les aventures du personnage principal se déroulant dans une période donnée. Quelques recherches sur des faits historiques peuvent s’avérer suffisantes dès lors que l’intrigue du roman prend le pas sur l’histoire, au sens historique du terme.

Le Roman de la Rose d’Umberto ECO, ou Germinal de Emile Zola en sont des exemples parfaits.

 

Dans le docu-fiction, la recherche historique est beaucoup plus importante, le but de l’ouvrage étant avant tout de retracer de la façon la plus juste et la plus authentique la réalité historique.

Les personnages présents vont simplement servir à permettre au documentaire de rester attractif.

Versailles, le rêve d’un Roi est l’exemple même du docu-fiction. Il traite de la construction de Versailles, mais vu au travers du regard du roi.

.

Livres à base historique, roman ou docu-fiction de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de l'auteur Jean-Louis Riguet

 

La différence pour le lecteur

 

Du point de vue du lecteur ou du spectateur, elle est importante aussi.

Le docu-fiction est une œuvre qui diffuse des informations historiquement fiables.

Par exemple, les éléments historiques fournis dans le film La controverse de Valadolid sont exacts.

Par contre, le roman historique Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas prend plus de libertés avec l’histoire.

 

Le rythme de l’œuvre

 

Une autre différence pour le lecteur est le rythme de l’œuvre. Dans le docu-fiction, le rythme est orchestré par les principaux événements qui vont être pointés. Ils vont être analysés et illustrés par des documents d’archives voire des témoignages.

 

Le roman historique, lui, va narrer l’histoire de ses personnages principaux en les mettant en scène dans leur époque.

.

Première de couverture de Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir
Première de couverture du livre Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir

 

La densité des informations

 

La dernière différence pour le lecteur est que le roman historique va simplement donner les informations nécessaires au déroulement de l’intrigue dans laquelle évolue son personnage. Quant à lui, le docu-fiction insistera sur des détails historiques particuliers.

 

En fait, l’objectif des deux concepts est tout simplement différent.

.

Trois récits historiques sur la région orléanaise de Jean-Louis Riguet publiés aux éditions du Jeu de l'Oie
Récits historiques de la région orléanaise de Jean-Louis Riguet

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

.

© Jean-Louis RIGUET  21 janvier 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

Isabelle Bergi romancière : https://librebonimenteur.net/zsg8

.

François Marmain un auteur prolixe et patient : 

https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure : https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue : https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Les mots ne sont pas des otages

Les mots ne sont pas des otages

Je me souviens d’avoir écrit, il y a quelques années, un pamphlet intitulé Lettre aux attenteurs.

C’était juste après les attentats contre Charlie hebdo. Ce texte avait été publié dans un recueil collectif aux éditions du Masque d’Or, collection Paroles d’hommes, sous le titre Les mots ne sont pas des otages ! …et Mahomet n’était pas islamiste !

.

Un commentaire avait été publié après la parution dans le SCRIBE MASQUE publié par SCRIBO MASQUE D’OR. Il m’avait ému et m’émeut toujours. Et je remercie sincèrement son auteur, Georges Fayad, lui-même écrivain.

.

En voici la teneur :

.

« J’ai lu le livre et je dois avouer que j’ai été interpellé par l’article de J.L Riguet. A son intention, je vais me résumer en quelques lignes.

J.L Riguet, par un style des plus clairs nous raconte…..Nous raconte un vécu d’une violence inouïe qui paradoxalement a fait de lui un être d’une sagesse comparable… Comparable à celle de nos hommes de foi pour lesquels j’ai la plus grande admiration, étant moi-même croyant ou pas peu importe. J.L Riguet condamne la violence et l’intolérance, les mêmes auxquelles hélas durant les siècles précédents, maintes religions et états associés avaient eu largement recours ( Saint Barthélémy, Cathares, etc..).
En même temps, dans une humilité qui l’honore, il ose poser la question du comment et du pourquoi certains arrivent à ces exactions inqualifiables. Avec la même humilité il préconise le combat contre tous les sectarismes. Et il avoue encore une fois en ignorer les modalités. Cependant, tout à la fin de sa douloureuse recherche, il semble tout dire en ces trois lignes denses et sublimes.  » Investissez-vous dans la connaissance, dans la culture, dans l’éducation de vos enfants, dans la construction d’un monde meilleur assurant un minimum vital à chacun. »

On peut dire que d’un ton ferme, J.L Riguet a su s’adresser à toute l’humanité et à tous ses représentants suprêmes. A chaque fois qu’il dit j’ignore, il démontre en réalité l’ampleur de la panoplie de ses connaissances. »

.

Les mots ne sont pas des otages ouvrage collectif
Les mots ne sont pas des otages, ouvrage collectif dont un pamphlet de Jean-Louis Riguet, Lettre aux attenteurs

.

Les droits d’auteur du recueil Les mots ne sont pas des otages,

depuis épuisé, étaient reversés à l’association

REPORTERS SANS FRONTIÈRES

Recueil collectif – éditions du Masque d’Or

Collection Paroles d’hommes

79 pages – 16 €
ISBN : 978-2-36525-048-1
.

Thierry ROLLET, écrivain et éditeur, Responsable des Éditions du Masque d’Or, présente ainsi, en quatrième de couverture cet ouvrage :

Les attentats de la première semaine de janvier 2015, perpétrés par des islamistes fanatiques contre le journal Charlie Hebdo et d’innocents clients d’un supermarché casher de la région parisienne, n’ont nullement découragé la liberté d’expression en France. Et pas davantage le courage et la détermination d’une population française qui se veut l’héritière des grands hommes. Grands hommes qui, au cours de son histoire, ont obtenu, souvent par le sacrifice de leurs vies, les valeurs républicaines qui sont les siennes aujourd’hui. C’est en vertu de ces valeurs et pour soutenir ce courage et cette détermination que les Éditions du Masque d’Or ont composé ce recueil, avec l’aide de leurs auteurs et d’autres écrivains qui nous ont apporté leur précieuse collaboration.

Pour moi-même, je revendique avec fierté mon statut d’écrivain et d’éditeur, ainsi que ma confession chrétienne.
J’éprouve un immense soulagement devant cette mobilisation de ceux qui, comme moi, continuent de lever bien haut leurs stylos devant la face des barbares qui cherchent bien en vain à nous intimider.

Que les barbares fanatiques se souviennent que jamais un écrivain français ne courbera l’échine devant leurs crimes et leurs menaces. Vive la France et sa liberté d’expression !

.

Texte du pamphlet

Pour ceux qui sont intéressés par la lecture de ce pamphlet publié dans le recueil collectif Les mots ne sont pas des otages, cliquez sur ce lien 

LETTRE AUX ATTENTEURS

.

Poème de Jean-Louis Riguet extrait du recueil de poésie PETALES ECLECTIQUES publié aux éditions PREM’EDIT

Ils avaient des crayons !

1.-
Multicolores et joyeux, les glaives redoutables
Jouent avec des mots assassins
Pour un probable incertain
Sur des papiers caricaturés au crayon de bois

.

Des illuminés en recherche de leur Saint Graal
Assoiffés de sang vengeur rôdent
En bombant le torse comme des Monarques
Ceignant la tunique des martyrs

.

Une ombre sombre se répand sur la ville
Des silhouettes noires à l’allure inquiétante
Vident sans peur leurs chargeurs meurtriers

.

Horreur sanglante briseuse de vies innocentes
Le rouge sang ride la ville ébahie et meurtrie
Le peuple crie à l’infamie diabolique et sanglante

.

.

2.-
À cause de leur pensée étroite, s’agitent des intégristes très actifs qui s’épuisent dans des activités sclérosantes en fabriquant des jusqu’auboutistes aux actions spéculatives.

.

.

3.-
Éclat éphémère comme l’éclair des foudres
D’une infamie vivifiée par des médias avides
Les coeurs saignent de rage vengeresse
Envers ces assaillants surexcités de pauvresse

.

Les mémoires des temps immémoriaux insondables
Alternent conflits de religions et paix fragiles
Génèrent un combat aux allures de guerres fratricides
Stigmatisant une croisade suivant une inquisition barbare

.

Barbarie inadmissible dans son inutilité !

.

.

4.-
La victoire est si éphémère et si illusoire que la masse des individus surpasse le séisme.
Toujours le monde avance sans regard en arrière, engloutissant la ligne précédente, comme la rivière coule depuis la nuit des temps.

.

Déterminée la foule aveugle progresse en une marée déferlante
Négligeant d’un revers de paroles le sanglant improbable
Écrasant la ligne précédente devenue inutile et souffrante
Mystifiant la passivité de la masse humaine en une force inéluctable

.

.

5.-
Devant la violence inefficiente de l’incurie magnifiée
Opposer sous toutes formes la culture salvatrice

.

Convaincre plutôt que combattre !

.

Mal nécessaire, la culture coudoie l’esprit libre
Incontrôlée, la conscience induit le ventre bien rempli
Hirsute, la réflexion quête sans sébile la vie sécurisée

.

Les crayons plus forts que les armes pour que cesse la barbarie ignoble !

.

.

Recueil de poésie Pétales Éclectiques de Jean-Louis Riguet publié chez Prem'édits
Couverture de Pétales éclectiques, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet
Vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

.

Le baron de la disette : 

https://librebonimenteur.net/0v4u

Couverture de Le Baron de la disette un roman de Louis-Jean Teugir

Couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir inspiré d’un fait réel

.

© Jean-Louis RIGUET  16 janvier 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

Isabelle Bergi romancière : https://librebonimenteur.net/zsg8

.

François Marmain un auteur prolixe et patient : 

https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure : https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue : https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Le temps d’un hôtel

Le temps d’un hôtel

Le défenseur du temps et deux hôtels, c‘est ce que nous propose aujourd’hui Alexandra Delrue, animatrice des balades d’Alexandra.

Rappelons qu’Alexandra est une historienne qui a déjà publié notamment trois livres sur l’histoire des rues de Paris. Elle a réalisé les premier, deuxième et troisième arrondissements. Pour l’avenir, je suppose qu’elle rédige actuellement le quatrième.

.

L'hôtel de Monmort à Paris
L’hôtel de Monmort à Paris

L’hôtel de Montmor par les balades d’Alexandra

.

Il se situe au n°79 de la rue du Temple, dans le 3e arrondissement. Sur l’emplacement de quatre maisons et d’un jeu de paume acquis vers 1623, Jean Habert de Montmor se fit bâtir un hôtel luxueux, conforme à ses ambitions. Très représentatif de cette nouvelle classe de financiers qui commençait à s’installer au Marais. […]

.

via hôtel de Montmor — Les balades d’Alexandra

.

Horloge le défenseur du temps
Horloge le défenseur du temps

Le Défenseur du temps — Les balades d’Alexandra

.

L’horloge se situe dans le quartier de l’Horloge, tout près de la rue Saint-Martin, dans le 3e arrondissement. Ainsi, l’horloge à automates a été commandée en 1975 par la société immobilière Cogedim, à l’artiste Jacques Monestier. Depuis, elle est installée en septembre 1979 dans le quartier de l’Horloge alors inachevé. La place fut édifiée parallèlement à la […]

.

via Le Défenseur du temps — Les balades d’Alexandra

.

Hôtel de Saint-Aignan
Hôtel de Saint-Aignan

Hôtel de Saint-Aignan – Musée d’histoire du judaïsme — Les balades d’Alexandra

.

Il se situe au n°71 de la rue du Temple, dans le 3e arrondissement. A cet emplacement s’élevaient depuis le XVIe siècle quatre maisons particulières qui furent achetées par Claude de Mesmes, comte d’Avaux. De réputation, le comte d’Avaux, conseiller au Grand Conseil, maître des requêtes, puis surintendant des finances, était surtout excellent diplomate et s’illustra […]

.

via Hôtel de Saint-Aignan – Musée d’histoire du judaïsme — Les balades d’Alexandra

.

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

Le baron de la disette : 

https://librebonimenteur.net/0v4u

Couverture de Le Baron de la disette un roman de Louis-Jean Teugir

Couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir inspiré d’un fait réel

.

.

© Jean-Louis RIGUET  13 janvier 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Ecrire un livre, pourquoi ? : https://librebonimenteur.net/y34x

.

Isabelle Bergi romancière : https://librebonimenteur.net/zsg8

.

François Marmain un auteur prolixe et patient : 

https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure : https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue : https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre.
Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.
Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Isabelle Bergi, romancière

 

Une romancière, Isabelle Bergi

 

La romancière Isabelle Bergi a bien voulu se confier aux lecteurs de librebonimenteur.net. Longtemps enseignante, Isabelle Bergi a succombé à son envie de devenir romancière. Elle en est à son troisième roman. Le jardinage lui offre des opportunités de réflexion sur ses thèmes de prédilection. Quand elle n’écrit pas, elle se laisse aller au plaisir de la sculpture, de la peinture et de la lecture.

 

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Isabelle Bergi

Isabelle Bergi
Isabelle Bergi

 

 

Bonjour, quel est votre parcours ?

Tout d’abord, je m’appelle Isabelle Bergi, il s’agit de mon nom d’auteur. Bergi est la contraction des premières syllabes de mon nom de jeune fille et de femme. Née en Bretagne dans un petit village près de Rennes, j’ai grandi dans un milieu ouvrier près de parents aimants. Je suis maman de trois fils et grand-mère de cinq petits-enfants.

 

Que faisiez-vous avant d’écrire ?

Avant de me consacrer à l’écriture, une envie qui me tenait à cœur, j’étais enseignante. J’avais en charge une classe de maternelle. Et j’accueillais des étudiants de l’IUFM pour les former à leur futur métier. Egalement, j’étais en parallèle formatrice en arts plastiques à l’IUFM et coordinatrice du pôle culturel et artistique du même lieu. J’ai enseigné 36 ans. Quand j’ai décidé de quitter l’éducation Nationale, je me suis consacrée à mes parents et à leur santé.

 

Avez-vous une ou des passions ?

Attirée par les Arts et curieuse de les découvrir, je me suis inscrite aux cours de sculpture à l’atelier du Thabor à Rennes. J’ai suivi ces cours pendant quatre ans puis j’ai pratiqué seule. La peinture est aussi une activité qui me plaît beaucoup. Néanmoins, je peins pour le plaisir et celui des autres. Une autre de mes passions est celle du jardin. J’aime visiter les jardins d’exception, rencontrer d’autres passionnés et échanger avec eux sur les pratiques du jardinage.

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d'Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Comment vous faites-vous connaître ? Allez-vous à la rencontre de vos admirateurs ?

L’écriture me procure beaucoup de satisfactions mais bien entendu, les ressentis des lecteurs sont toujours accueillis avec joie et émotion. J’aime lire leurs commentaires même négatifs (dès lors qu’ils restent corrects et constructifs). Malheureusement, je n’ai guère de moyens pour faire connaitre mes écrits. Je suis auto-éditée pour deux de mes romans. Et les réseaux sociaux sont ma seule façon de faire la promotion de mes ouvrages. Je participe néanmoins à quelques salons, essentiellement locaux.

 

Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Non pas de rencontres littéraires pour le moment.

 

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Comme je le disais plus haut, l’envie de me confronter à l’exercice de l’écriture me tenaillait depuis longtemps, j’ai donc « sauté le pas » en 2016. Mon premier roman intitulé « Sous ton paillasson » est édité aux éditons NDB. Puis j’ai poursuivi avec « Orage à l’Oyat des dunes« . Et je viens de sortir le troisième « Pavillon 17« .

https://librebonimenteur.net/5vhk

 

Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre ?

« Pavillon 17 » est sorti en novembre 2019. Je puise mon inspiration dans le quotidien, l’observation, l’écoute. Chercher au plus près la vérité des êtres. J’ancre mes écrits dans le réel avec une pointe d’humour, de dérision parfois, mais toujours avec une note d’optimisme. Dans « Pavillon 17« , j’ai cherché à mettre en évidence le poids et le pouvoir des jugements rapides que l’on peut avoir sur le comportement de nos voisins…Des coups de téléphones anonymes sèment la zizanie dans un quartier pavillonnaire jusque-là bien tranquille. S’agit-il de glaciales vérités ou d’odieuses calomnies? Je vous laisse le découvrir.

https://librebonimenteur.net/nj3z

 

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

« Sous ton paillasson » est disponible chez NDB éditions. Les deux autres sur Amazon.

Couverture de Orage à l'oyat des dunes d'Isabelle Bergi
Orage à l'Oyat des dunes, un roman d'Isabelle Bergi

 

 

Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je n’ai pas assez de recul pour me positionner clairement. L’avantage de l’autoédition est de rester maître de ses publications et de suivre régulièrement le rapport des ventes. L’autoédition permet également aux lecteurs de se procurer les ouvrages à moindre coût en achetant des e-book. Personnellement je ne lis que des ouvrages brochés… Car j’aime le contact avec le papier.

 

 

Avez-vous reçu des conseils ?

Je suis impulsive, fonceuse (sans doute est-ce dû à mon signe astral: bélier). Par conséquent, le meilleur conseil que je reçois est la patience, la prise de recul et bien réfléchir avant d’agir.

 

 

Donneriez-vous un conseil aux amateurs d’écriture ?

Prenez plaisir à écrire et écrivez ce que vous aimez. Restez authentique. Je reconnais que mon premier roman a quelque chose d’artisanal, mais je l’ai écrit avec le cœur. Puis n’est-ce pas en forgeant qu’on devient forgeron ? Alors, petit à petit l’écriture s’enrichit, le style se perfectionne et les conseils en écriture ne manquent pas, le cas échéant. Mais restez vous-mêmes !

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d'Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Que préférez-vous, écrire ou lire ?

Ecrire et lire sont pour moi des activités différentes qui procurent des plaisirs autres. Ce sont des temps distincts. Je lis de tout, mais je n’écris que des romans.

 

Comment écrivez-vous ? 

Tout d’abord, je commence toujours par poser les éléments de ma fiction sur un cahier d’écolier. J’ai aussi un carnet de notes qui me suit partout. Par contre, je n’ai pas de moment privilégié pour écrire, mais lorsque je démarre mon histoire, je suis assidue.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans la vie tout simplement. Mes thèmes fétiches sont le couple, l’amour, l’amitié, le mensonge, la trahison…Tracer des profils et des situations où chacun peut se retrouver, s’identifier. Ecrire des fictions qui parlent aux lecteurs, qui le rassurent aussi…Car je garde en perspective une issue optimiste pour continuer de croire en l’humain malgré ses travers et ses faiblesses.

 

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ?

Les protagonistes ont des profils différents, parfois opposés ou complémentaires. L’intrigue est forte et menée jusqu’au bout, tenant ainsi le lecteur en haleine. Mes personnages sont imaginaires, mais tellement ancrés dans le réel qu’ils ressemblent à monsieur et madame « Tout le monde ».

 

Isabelle Bergi vous offre les dix premières pages de PAVILLON 17

 

10 PREMIERES PAGES PAVILLON 17(1)

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d’Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Quels sont vos auteurs préférés ?

Oh! La liste est longue. J’aime tout, mais surtout les romans de terroir. Et je ne suis pas fan de science-fiction.

 

Votre livre, en ce moment ?

Un roman que j’ai découvert par hasard qui s’intitule « J’habite en bas de chez vous » de Brigitte.

 

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, j’ai un sujet de roman qui prend forme.

 

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Plusieurs en cours pour 2020. Des salons programmés, le premier en avril.

 

Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Essentiellement sur :

https://www.facebook.com/isabellebergi/

https://twitter.com/isabelleBERGI

————-

Le 29 décembre 2019

Isabelle BERGI

.

Propos recueillis par Jean-Louis Riguet pour librebonimenteur.net
Isabelle Bergi
Isabelle Bergi

Je remercie sincèrement Isabelle Bergi d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si, vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Ensuite, chaque chronique est partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et Tumblr, et aussi des photos sont mises sur Instagram.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé  : jlriguet@gmail.com

.

Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de l'auteur Jean-Louis Riguet
Louis-Jean Teugir présente Le Baron de la disette un roman
Louis-Jean Teugir présente Le Baron de la disette un roman

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

François Marmain un auteur prolixe et patient :

https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure :

https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue :

https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Et sur la boutique de l’écriveur 

Le baron de la disette : 

https://librebonimenteur.net/0v4u

Couverture de Le Baron de la disette un roman de Louis-Jean Teugir

Couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir inspiré d’un fait réel

.

.

© Jean-Louis RIGUET  03 janvier 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Meilleurs vœux pour 2020

Meilleurs voeux

Librebonimenteur vous souhaite tous ses meilleurs voeux pour 2020, la nouvelle année de la nouvelle décennie.

 

Meilleurs vœux pour 2020

de 2019 à

2019 a été ce qu’elle a été, avec ses hauts et ses bas ! Il y a eu beaucoup de hauts dans la rue pour des bas cassants. La colère des uns a fait le malheur des autres, de certains autres. Il faut bien constater que tout n’est pas bien en ce bas monde, mais est-ce que tout est si mauvais ?

Qui sommes-nous ?

Il y a beaucoup de causes à défendre. Certes, c’est nécessaire. Mais n’y a-t-il pas des moyens autres que ceux employés actuellement. Pourquoi ne pas privilégier le dialogue, un vrai dialogue, sans invectives ? Qui sommes-nous, chacun de nous, pour donner des leçons aux autres ? 

Le givre dans la campagne
Le givre dans la campagne

Je ne veux pas entrer dans toutes les polémiques partisanes ou pas d’ailleurs. La seule chose qui pourrait avoir droit à mes yeux, c’est que les accusateurs d’aujourd’hui dénoncent en fonction des mœurs et des lois de l’époque de la commission des faits. Et on n’accuse pas sans preuve !

Le balancier

Depuis la nuit des temps, la vie s’égrène au rythme d’un balancier. Un coup dans un sens, un coups dans l’autre. Parfois, le coup va trop loin, du coup la réponse s’échappe trop loin de l’autre côté. Et on balance de droite à gauche sans solution. Il faudrait que le balancier ralentisse pour trouver son point d’équilibre. Ce n’est pas en s’agressant que l’on y arrivera !

 

Mon vœu pour 2020 est que le balancier se calme.
La campagne dans le froid
La campagne dans le froid et le givre

à 2020

Pour 2020, que souhaiter ? D’abord l’apaisement ! L’apaisement entre les personnes, entre les ethnies, entre les peuples ! L’apaisement entre les cultes, entre les religions ! Et aussi l’apaisement à ceux qui n’ont pas de croyances !

Ce ne sera pas simple

Que chacun puisse trouver son bonheur, sa voie et pour le chanteur, sa voix ! Il faut construire 2020 sur les ruines de 2019, et ce ne sera pas simple.

Néanmoins, je souhaite une très belle année 2020 à toutes et à tous, et à chacun. Je souhaite la lecture pour tous, car l’instruction permet de s’échapper du carcan de la vie ordinaire, elle ouvre les esprits et permet de voyager assis sur sa chaise.

 

Belle et bonne année 2020 ! Meilleurs vœux pour l’année nouvelle !

 

De 2019 à 2020 sur la corde
De 2019 à 2020 sur une corde raide
Première de couverture de Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir
Première de couverture du livre Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de l'auteur Jean-Louis Riguet
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur

Librebonimenteur.net, le Baron de la disette, Jean-Louis Riguet et Louis-Jean Teugir vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année :

https://librebonimenteur.net/94vv

Le Baron de la disette de Louis-Jean Teugir

Le Baron de la disette en vente sur la boutique de l’écriveur sur ce site

.

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 31 décembre 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent sur cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Publié par Laisser un commentaire

Joyeux Noël

Joyeux Noël 2019 à toutes et tous, de la part de librebonimenteur.net et de Le Baron de la disette
Bonnes fêtes de fin d’année.
Joyeux Noël dans un sapin
Dans un sapin, Joyeux Noël

Librebonimenteur.net, le Baron de la disette, Jean-Louis Riguet et Louis-Jean Teugir vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année :

https://librebonimenteur.net/94vv

Le Baron de la disette de Louis-Jean Teugir est arrivé
Le Baron de la disette un roman de Louis-Jean Teugir

.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 23 décembre 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Joyeux Noël

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

.

Laurianne Graziani, histoire d’oublier : https://librebonimenteur.net/4v5a

.

François Marmain un auteur prolixe : https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure : https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre : https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent sur cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.