Précis de Survie, le nouveau recueil de Laurent Robert. Un recueil qui soigne l’âme ! Elle guérit ensuite le corps. C’est un bon remède pour vivre ou survivre.

Précis de Survie, Laurent Robert

ISBN : 978-2-37916-948-9
Publication : 2022
Nombre de pages : 204
Dimensions du livre : 13,8 x 22,50
Prix : 19 €
Éditeur : Éditions Maïa

Quatrième de couverture
Comme il y a des précis de grammaire ou d’algèbre, il faudrait, pour supporter l’époque, un précis de survie. Le Précis de survie de Laurent Robert ne propose cependant ni règles ni démonstrations : il affiche plutôt une façon d’être et de fulminer dans un monde malade, confiné, englué dans sa médiocrité. Il invite aussi à prendre un verre avec Charles Bukowski et d’autres poètes auxquels il rend hommage. Et il joue des formes et du langage, entre deux coups de gueule, deux marasmes dévoilés. À la bêtise et à la mort, rien ne s’oppose, sauf l’écho d’un peu de poésie – ciselée en sonnet, le poème des poèmes.

Quatrième de couverture – Précis de survie – Laurent Robert

Ce que je pense de PRÉCIS DE SURVIE, Laurent Robert

L’auteur a noirci des pages pour nous expliquer ce qu’il faut faire pour survivre et éviter les déroutes. J’en connais un rayon, certes petit, tiré de mon expérience personnelle de santé, mais beaucoup moins en matière de poésie que l’illustre poète qu’est Laurent Robert.

La poésie fait relever la tête aux victimes, et un remède efficace que j’applique irrégulièrement est de lire un poème chaque jour. Cette lecture élève immédiatement le débat et l’on s’en porte beaucoup mieux.

Laurent Robert, retenez bien ce nom, est un spécialiste de la poésie et il sait en plus relever les manches pour secourir tous les naufragés de la vie. Il balaie le confinement d’un revers de main pour enseigner à ses étudiantes les vertus des vers et de l’amour.

Il développe des poèmes sages et d’autres beaucoup moins comme l’évocation du « poème du clitoris / d’une main cadencée s’écrit ». L’image se forme immédiatement dans le cerveau du lecteur.
Élodie Petit ressent « son corps bouge sur mon corps je / retire sa culotte et mets / ma cuisse entre ses jambes en / la regardant dans les yeux puis … »

Mais il n’y a pas que cela. L’on se promène de poème en poème avec volupté. L’auteur nous parle de Paul Morand, Robert Frost, Sully Prudhomme et autre John Milton, Charles Bukowski, et de bien d’autres.

Comme le dit Jean-Paul Gavard-Perret dans lelitteraire.com, Laurent Robert “sait soulever et mettre le feu à certaines poutres maîtresses“.

Je ne sais pas vous, mais moi je l’aime ce recueil, ce Précis de survie, et tous les jours, à n’importe quelle heure, je lis au moins un de ces poèmes, à Laurent Robert. Laissez-vous tenter !

L’auteur, Laurent Robert

Laurent Robert – Auteur

Laurent Robert est né en 1969 à Chimay, en Belgique. Docteur en langues et lettres, professeur de littérature, il consacre ses recherches à des poètes oubliés ou méconnus du dix-neuvième et du vingtième siècle. Poète, il affectionne les contraintes formelles, les sujets concrets, la sensualité du verbe.

Pour en savoir plus sur Laurent Robert
Sur ce site, une chronique sur le recueil GORGONZOLA de Laurent Robert

Et aussi

© Jean-Louis RIGUET, 8 juillet 2022 pour librebonimenteur.net – Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Participer au lancement de mon prochain roman d'enquêteICI