Poème inédit 7

Poème inédit 7

Ce poème inédit sera inclus dans mon prochain recueil

Certitudes indécises

 

Morte est la vie

 

Les morts restent silencieux leur vie durant

Pourtant ils bavardent entre eux à corps défendu

Certains révèlent des secrets inavouables

D’autres cachent des vérités connues et avouées

 

Certains morts n’ont jamais autant parlé que depuis leur trépas

Des silencieux très bavards se mettent à dire

 

Des mânes avouent qu’ils sont morts innocents

À telle heure, tel jour et dans telles circonstances

Au contraire de vivants coupables, qui dissimulent

Qui ne veulent pas reconnaître leur culpabilité

Qui clament à cor et à cri leur innocence coupable

 

Au grand dam des trépassés silencieux

 

La mort est vivante quand morte est la vie

 

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 06 février 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.