Après plusieurs mois de travail sur un projet de roman d’enquête dans le cadre de mes Enquêtes en Centre Val de Loire, je me suis posé la question de savoir comment publier Le cauchemar de Chloé.

Une campagne de crowdfunding pour financer ce nouveau livre

Après mûre réflexion, j’ai discuté avec plusieurs auteurs dont certains m’ont parlé de Maïa qui édite des livres après avoir réalisé une campagne de crowdfunding. J’avais déjà entendu parler de ce système, mais il ne m’était pas venu à l’idée que ce système pourrait s’appliquer aux livres.
Il s’agit en réalité d’un financement participatif, né au début des années 2000 grâce à internet. Cet outil ne passe pas par les circuits et outils traditionnels, mais fait appel aux internautes pour financer un projet quelconque.
De nombreuses plateformes de financement participatif ont vu le jour et permettent de récolter des fonds auprès d’un large public, et ce sous la forme de dons, de prêts rémunérés ou de participations.

J’avoue être curieux, et petit à petit, la curiosité l’a emporté. Pourquoi ne pas tenter l’aventure ?
J’ai donc signé un contrat d’édition avec la maison d’édition Maïa et accepté de participer à la campagne de crowdfunding organisé par Simply.
Simply Crowd est une plate-forme de promotion culturelle et une boutique ligne.
Maïa est une marque régulièrement enregistrée d’une association.

Un nouveau roman d’enquête dans l’Orléanais

Parlons un peu du projet qui sera édité sous mon pseudonyme Louis-Jean Teugir après l’exécution de la campagne de crowdfunding.

Le cauchemar de Chloé, c’est l’histoire d’une jeune Orléanaise qui veut épouser une carrière de journalisme audiovisuelle mais dont la réalisation est tuée dès le départ par une intervention chirurgicale. L’action se passe à Orléans de nos jours.
Chloé est déstabilisée par cette mésaventure, qui l’oblige à changer de métier. Elle devient infirmière et se fait engager dans un service de la Clinique Jeanne des Armoises.
Les apparences sont souvent trompeuses. Elle semble aller bien, avoir un beau métier, un bon mari. Mais elle est surtout nourrie par un sentiment de vengeance, enfoui bien profond dans son être.
Sera-t-elle condamnée par un tribunal ou la société ?

JE VEUX QUE CE LIVRE VOIT LE JOUR

Prenez part à la campagne et recevez des contreparties 

Je vous invite dans cette nouvelle aventure qui vous permettra de laisser votre empreinte dans mon livre. Je vous remercie énormément de votre soutien et de votre appui. Si vous le pouvez, vous pouvez partager cette information.
MERCI PAR AVANCE.

© Jean-Louis Riguet, Société de la Société des Gens de Lettres.

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Participer au lancement de mon prochain roman d'enquêteICI