Magali Guyot, une passionnée

Magali Guyot, une passionnée

 

Magali Guyot, une passionnée

Passionnée, Magali Guyot est une passionnée de lecture. Mais aussi une cinéphile « sérievore », et encore une dessinatrice. Elle se raconte et nous raconte des histoires. Tout y passe : complot, meurtres, romance, dystopie. Elle voyage dans le temps. Son premier roman est 2030.

Magali Guyot est une femme libre, qui ne va jamais au même endroit, qui refuse les commandes d’ouvrages pour conserver sa liberté. D’ailleurs, pour n’être inféodée à personne, elle est auto-entrepreneuse.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Magali Guyot

 

Magali Guyot, une auteure passionnée, cinéphile, dessinatrice
Magali Guyot, une auteure passionnée, cinéphile, dessinatrice

 

Magali Guyot, quel est votre parcours ?

J’ai eu un parcours classique. Après un bac pro de comptabilité, j’ai trouvé un premier travail…dans la vente. J’ai toujours dessiné et écrit.

J’ai ouvert une page de dessins, il y a quelques années. Depuis, je suis en autoentreprise dans ce domaine. De plus, je travaille également dans l’entreprise de ma petite ville en tant qu’employé de production.

De tout temps, dessin et écriture sont mes loisirs et passions.

 

La Vallée un livre de Magali Boizard dans la série Les Chroniques de la Cité
Première de couverture de la Vallée un livre de Magali Boizard, auteure et dessinatrice, dans la série Les chroniques de la Cité

 

Comment vous faites-vous connaître, Magali ? Comment allez-vous à la rencontre de vos lecteurs ?

En fait, j’attends juste des échanges. Evidemment, j’aime le contact et rencontrer du monde. Ainsi, les salons et librairies me permettent de parler de l’écriture et autres. Et ça m’apporte beaucoup. C’est vrai, j’ai longtemps travaillé dans le commerce. Et je ne pourrais pas me passer de ce genre de contacts directs.

Par ailleurs, j’ai déjà fait plusieurs salons et librairies. Bien entendu, d’autres projets arrivent pour l’année prochaine.

 

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’ai commencé à l’adolescence, mais sans vraiment pousser l’expérience. Puis, j’ai repris après quelques années et les manuscrits se sont enchainés. Trois romans ont déjà été édités : un en autoédition et deux par maisons d’éditions.

Le prochain livre sort en novembre. Et il s’agit du deuxième tome d’une dystopie. « Les chroniques de la Cité ».

Entre autres, je parle d’une société et de ses personnages. Ensemble ou séparément, ils essaient de reconstruire un semblant de cohésion et de civilisation. Cet épisode a lieu bien longtemps après qu’une guerre sale eut détruite une bonne partie des territoires. De mon côté, je voulais me placer dans chaque camp de cette histoire. Ainsi, je voulais montrer leurs points de vue, leurs expériences, leurs dérives, leurs relations.

 

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Sur commande chez tous les libraires, sur le site de la maison « Faralonn éditions », sur tous les sites de la Fnac, Cultura, Decitre, Amazon.

 

Couverture de Exil, de la série Chroniques de la Cité, un livre de Magali Guyot, écrivaine passionnée
Couverture de Exil, de la série Chroniques de la Cité, un livre de Magali Guyot, écrivaine passionnée

 

Magali, quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Alors, je suis de la vieille école et j’aime l’odeur des livres (lol). L’ebook ne me tente pas en tant que lectrice, mais je pense que chacun à ses préférences. Et c’est très bien comme ça.

Par chance, je suis chez un éditeur professionnel et réactif, très proche de ses auteurs. Ainsi, il a su garder une dimension humaine et je crois que c’est très important. Bien sûr, ce système d’édition est très pratique. Surtout lorsque l’auteur a déjà un bon emploi du temps à côté. Bien entendu, il y a des bons et mauvais éditeurs, comme dans tous les domaines. Et il faut savoir trier et faire ses expériences.

Pour les comptes d’auteur ou participatif, je pense que les auteurs doivent faire très attention aux arnaques. Souvent, il manque la clarté de certains sites les pratiquant.

L’autoédition en revanche ne me gêne absolument pas. Bien sûr, c’est un choix de liberté que font beaucoup. Et cela a l’avantage de mettre en lumière des pépites ignorées par les maisons d’éditions.

 

Vous qui êtes passionnée, avez-vous reçu un ou des conseils ?

« N’oublie pas qui tu es »…bon, c’est Mufasa qui le dit à Simba dans le Roi Lion (lol). Mais c’est une phrase qui m’a toujours marqué, enfant et je l’ai prise pour moi. Pour moi, elle veut dire de ne jamais laisser personne vous rabaisser, vous démoraliser, vous faire croire que tout est impossible. Ainsi, croire en soi et en ses capacités, c’est important. Je pense qu’on peut très bien avoir les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Surtout être adulte et préserver son âme d’enfant.

 

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Ecrire, écrire, écrire. Ne pas se brider. Et ne pas hésiter à demander des avis extérieurs. Ils font progresser.

 

La Vallée un livre de Magali Boizard dans la série Les Chroniques de la Cité
Première de couverture de la Vallée un livre de Magali Boizard, auteure et dessinatrice, dans la série Les chroniques de la Cité

 

Passionnée de lecture, que préférez-vous écrire ou lire ?

Pour l’écriture, des romans. Pour la lecture, j’ai lu à excès jusqu’à mon entrée dans le monde du travail. Puis, j’ai eu une période où je ne touchais plus un livre. Depuis quelque temps, je me remets doucement dedans en me diversifiant un peu au niveau des romans.

 

Comment écrivez-vous, Magali ? 

Sur ordinateur, dans le désordre et souvent le soir.

 

Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu, en vue d’écriture, des commandes d’ouvrages ?

Dans la vie de tous les jours, dans les sujets qui me tiennent à cœur.

Non, pas de commandes d’ouvrages particuliers. En bref, je reste libre dans ce que j’écris.

 

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Mes personnages sont imaginaires. Mais j’aime rajouter des petites anecdotes ou des habitudes de personnes m’entourant.

Ainsi, je connais déjà mes histoires et leurs moments forts avant de commencer à écrire. Ensuite, je n’ai plus qu’à me mettre devant l’ordinateur pour y coucher les mots. Je n’ai jamais de plans ou d’organigrammes. Tout est dans ma tête, pour le meilleur ou pour le pire !

 

Couverture de Exil, de la série Chroniques de la Cité, un livre de Magali Guyot, écrivaine passionnée
Couverture de Exil, de la série Chroniques de la Cité, un livre de Magali Guyot, écrivaine passionnée

 

Quels sont vos auteurs préférés ?

J’ai toujours adoré Stephen King.

 

Que lisez-vous en ce moment ?

Rien ! lol

 

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

J’ai deux manuscrits terminés dont un qui me tient à cœur et que je travaille, retravaille…

 

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Certainement ! Je suis au salon du livre fantastique de Paris le samedi 2 novembre 2019.

Puis j’enchaine à la Fnac de Nevers (58) le samedi 9 novembre 2019 pour la sortie du tome 2 des Chroniques de la Cité.

 

Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page Facebook (magaliguyot-auteur),

Sur Instagram où se côtoient dessins et actualités

Et sur mon site «www.magaliguyot.com »

————-

Le 22 octobre 2019

Magali Guyot

 

 

Propos recueillis par Jean-Louis Riguet pour Librebonimenteur.net

 

Magali Guyot, une auteure passionnée, cinéphile, dessinatrice
Magali Guyot, une auteure passionnée, cinéphile, dessinatrice

Je remercie sincèrement Magali Guyot d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

 

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si, vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Ensuite, chaque chronique est partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et parfois Tumblr, et aussi des photos sont mises sur Instagram.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire : jlriguet@gmail.com

.

La boutique de l’écriveur de Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue :

https://librebonimenteur.net/sfy0

La commissaire Bombardier enquête sur ce blogue :

Coralie Buizard auteure d’un premier roman témoignage :
 
 
 
Certitudes indécises recueil de poésie :
 

.

.

© Jean-Louis RIGUET  25 octobre 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique de l’auteur Jean-Louis Riguet

.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.