Les quatre saisons : Daniel Beau construit un parallélisme entre le temps, les saisons, le monde extérieur et l’intérieur des hommes

Ce n’est pas Vivaldi mais Daniel Beau !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.