Le Rondon, son histoire de France

Le château du Rondon d'Olivet raconte... son histoire de France livre de Jean-Louis Riguet aux éditions du Jeu de l'Oie

Le château du Rondon d’Olivet raconte…

son histoire de France

 .

.

Parfaitement, le château du Rondon d’Olivet dédicacé s’est déplacé en direction de Monsieur Michael Lonsdale, cet immense comédien, neveu de Marcel Arland.

De même, un exemplaire dédicacé est acheminé vers Monsieur Philippe Bonnichon de l’Académie d’Orléans, dont les aïeux ont été propriétaires du château du Rondon pendant 70 ans.
.

Commentaires de lecteurs

C’est ainsi que le message de l’un de mes lecteurs, Michel Hilt, sur ce livre, nous indique :

 Bonjour Jean-Louis Riguet Je viens vous faire part de mon plaisir à la lecture de votre livre  » le chateau du Rondon d’Olivet » toute la première partie historique de l ouvrage c est un vrai bonheur ! bonne continuation

.

De même manière, un message de Christophe B. précise :

Cher Monsieur, Cher confrère ai-je envie de dire,

Je vous écris avec un stylo P. Cardin, impossible désormais de le regarder sans une pensée pour sa réponse à Mary Marquet.

Je penserai à Jean Nohain si je croise de nouveau dans les bois Stéphanie A. et sa soeur Raphaëlle G., à Jouy.

Et à Clovis et Euspice en dormant heureux au Cloître St-Aignan à Orléans.

Toutes ces pensées vagabondes par la grâce de votre livre que j’ai beaucoup aimé de même que votre dédidace attentionnée. L’idée de faire parler le Rondon est originale. J’ai dû me retenir pour ne pas aller trop vite vers les pages où vous évoquez Marcel Arland.

.

.

Objet de ce récit historique

Pour découvrir l’histoire du château du Rondon, à Olivet, depuis la création par le Big Bang jusqu’à une période très récente, et à travers elle l’histoire de France en ce qu’elle concerne la région Centre, un nouveau travail sur les récits historiques de Jean-Louis Riguet

Couverture de le château du Rondon d’Olivet raconte…

son histoire de France

.

En tant qu’auteur de roman, docu-fiction, poésie et récits historiques, je tenais à vous présenter mon livre, Le château du Rondon d’Olivet raconte… son histoire de France, qui est une suite de récits historiques qui met en lumière certains faits ou personnes qui ont marqué la région et même au-delà.

 .

Voici les thèmes abordés par Le château du Rondon d’Olivet raconte… son histoire de France :

C’est ainsi que le prologue commence par faire connaître l’origine du narrateur de ce livre, qui est le terrain sur lequel repose le château du Rondon à Olivet.

Au total, tous les faits historiques sont exacts comme dans une docu-fiction.

Du Big Bang on passe rapidement au VIe siècle, à Clovis et aux moines qui ont créé l’abbaye de Micy à la Pointe de Courpin, à la jonction entre la Loire et le Loiret. On y parle de Charlemagne, d’Hugues Capet, des vingt-six saints issus de cette abbaye.

« On s’étend sur Henri IV venu chassé le loup dans la région et aussi sa maîtresse, Henriette d’Entragues, dans le château du Poutyl à Olivet, accueilli ici par le maire d’Orléans, Monsieur d’Escures, propriétaire de celui-ci. Henri IV consomma également du vin d’Orléans dont il raffolait et en faisait une consommation excessive d’après son médecin. »

Après avoir survécu à la Peste des années 1347 à 1349, on aborde la guerre de Cent Ans, avec Jeanne d’Arc qui est venue guerroyée à Orléans, puis l’assassinat du duc François de Guise le Balafré, le frère de celui assassiné à Blois, à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin.

Egalement, on s’étend sur Henri IV venu chassé le loup dans la région et aussi sa maîtresse, Henriette d’Entragues, dans le château du Poutyl à Olivet, accueilli ici par le maire d’Orléans, Monsieur d’Escures, propriétaire de celui-ci. Henri IV consomma également du vin d’Orléans dont il raffolait et en faisait une consommation excessive d’après son médecin.

Aussi, le livre relate les investissements de Pilté-Grenet dans le bâtiment et le parc avec l’achat et le transfert de statues antiques provenant du château de Richelieu (Indre et Loire) dont certaines sont venues grossir la richesse du château de Chamerolles (Loiret).

Le château du Rondon a également donné dans la finance, la banque, avec l’homme politique et banquier Jacques Laffitte qui y a vécu quelques années.

Malheureusement, en 1832, le choléra morbus a frappé toute la France et notamment l’Orléanais. Son invasion et les techniques utilisées pour tenter de le combattre ont impacté le château et la région.

En outre, une famille orléanaise, les Bonnichon, a été propriétaire pendant soixante-dix ans de ce château et y a ajouté les deux ailes latérales.

Maurice Chevit, Abel Gance, José-André Lacour et Gerty Colin qui échangèrent beaucoup avec l’avionneur Marcel Dassault, Marcel Arland, André Malraux, Jules Supervielle, Eugène Ionesco, Mary Marquet, Jean Nohain, et bien d’autres encore. L’homme qui a reçu bon nombre d’eux est Claude Loiselet le régisseur que je remercie particulièrement

Ensuite, les jours deviennent meilleurs avec l’accueil de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) souhaitée par Paul Milliet. Pendant plusieurs dizaines d’années, le château vivra au rythme des séjours de personnalités dans le monde artistique. Ainsi, en sera-t-il de Maurice Chevit, Abel GanceJosé-André Lacour et Gerty Colin qui échangèrent beaucoup avec l’avionneur Marcel Dassault, Marcel Arland, André Malraux, Jules Supervielle, Eugène Ionesco, Mary Marquet, Jean Nohain, et bien d’autres encore. L’homme qui a reçu bon nombre d’eux est Claude Loiselet le régisseur que je remercie particulièrement pour tous les renseignements qu’il m’a communiqués. Il a d’ailleurs reçu des mains de Jean Nohain un livre d’or qui recèle des richesses innombrables.

Puis, la propriété a été acquise par le Département du Loiret qui pendant une grosse paire d’années l’a utilisé pour accueillir des petits Rwandais, à la suite des massacres et génocides dus à la guerre entre les Tutsis, Hutus et Twa dont l’histoire est racontée.

Enfin, pour terminer sur une note plus optimiste, l’épilogue évoque la vie et l’élection de Sonia Rolland comme Miss France avant qu’elle ne fonde l’Association Sonia Rolland pour les enfants avant de devenir Maisha Africa.

.

Quatrième de couverture le château du Rondon d’Olivet…

raconte son histoire de France

.

Détails à savoir :

Vous pouvez vous procurer ce livre dans toutes les librairies et chez l’éditeur :

Les éditions du Jeu de l’Oie

16 rue Saint-Nicolas

45110 Châteauneuf-sur-Loire

 

www.editions-jeu-oie.com

ISBN : 978-2-36831-071-7

240 pages – 20 €

 

L’auteur en détient également ! Vous pourrez vous le procurer avec une dédicace sur ce site  https://librebonimenteur.net/boutique/

 

  .

© Jean-Louis RIGUET 12 juin 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Blogue : https://librebonimenteur.net

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.